19 juin 2024

Verstappen s’empare de la première place devant Perez et Norris lors de la séance Sprint Shootout en Autriche.

Max Verstappen s’est assuré la pole position du Sprint Shootout du Grand Prix d’Autriche en réalisant une performance époustouflante à l’issue d’une séance humide et sèche, devançant son coéquipier chez Red Bull Sergio Perez et Lando Norris, de McLaren.

Verstappen a réalisé deux chronos suffisamment rapides pour être classé P1 dans la phase SQ3, qui n’incluait pas Lewis Hamilton après une sortie en catastrophe de la SQ1. Le Néerlandais a d’abord réalisé un 1m 04.613s avant de redescendre à 1m 04.440s, tandis que Perez – qui s’est remis de ses déboires de vendredi – a terminé à près d’une demi-seconde de retard.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P1. pht. Red Bull

Norris et le pilote Haas Nico Hulkenberg (bien qu’il ait été l’un des deux seuls pilotes à rouler en mediums, et non en softs, pour son dernier tour) ont également été les vedettes des qualifications, puisqu’ils ont obtenu une place sur la deuxième ligne de la grille pour la course Sprint qui suivra plus tard dans la journée, en prenant le dessus sur les deux Ferrari Carlos Sainz et Charles Leclerc.

#11, Sergio Perez, Red Bull, P2. pht. Red Bull

Aston Martin s’est également placé en septième et huitième position, Fernando Alonso devançant de peu Lance Stroll (qui a également opté pour des pneus mediums), tandis qu’Esteban Ocon (Alpine) et l’autre Haas de Kevin Magnussen complètent le top 10.

Alex Albon a manqué de peu une autre place sur la grille de départ en quittant la SQ2 en 11e position, suivi par l’autre Alpine de Pierre Gasly, et les AlphaTauris de Yuki Tsunoda – qui a déploré le trafic lors de son dernier run – et Nyck de Vries.

#4, Lando Norris, McLaren, P3. pht. Pirelli

Le pilote Mercedes George Russell a évité le même sort que son coéquipier Hamilton, mais il a signalé un problème hydraulique sur le chemin du retour aux stands et n’a pas pu reprendre la piste, terminant 15e et dernier de la deuxième phase.

#27, Nico Hulkenberg, Haas, P4.

Zhou Guanyu a fait un tête-à-queue au début des qualifications et n’a pas pu éviter de tomber à la 16e place, tandis que la recrue de McLaren Oscar Piastri – qui n’a pas effectué les mises à jour sur la voiture de son coéquipier Norris – a pris la 17e place après avoir percuté le trafic dans le dernier secteur.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P6. pht. Pirelli

Hamilton entamera le Sprint en 18e position après les drames susmentionnés, ce qui lui laisse une tâche énorme pour prendre des points samedi, tandis que l’autre Alfa Romeo de Valtteri Bottas et la Williams de Logan Sargeant complètent l’ordre.

Charles Leclerc a reçu une pénalité de trois places sur la grille de départ pour le sprint autrichien après avoir gêné Piastri lors de la séance de Sprint Shootout !

Sprint Shootout ici

Citation clé :

« Je pense que c’était bien », a déclaré Verstappen, auteur de la pole position. « Bien sûr, la piste s’asséchait, donc tour après tour vous vous amélioriez et vous deviez être sur la piste au bon moment. Aujourd’hui, nous n’avons pas eu beaucoup de tours dans chaque segment des qualifications, mais je pense que nous avons bien travaillé, la voiture était dans une bonne fenêtre, bien équilibrée, donc très heureux, bien sûr, d’être premier. »

Et maintenant ?

Les pilotes vont maintenant faire une pause avant de s’aligner sur la grille de départ de la course Sprint de 100 kilomètres à 16h30, heure locale.

Communiqué La F1