3 décembre 2022

NTT IndyCar : Newgarden l’emporte à Road America, Grosjean P4 (VIDEO)

On peut dire que Josef Newgarden se sent comme un million de dollars après avoir remporté le Grand Prix Sonsio à Road America présenté par AMR dimanche.

Newgarden a remporté sa troisième victoire de la saison du NTT INDYCAR SERIES au volant de la Chevrolet n°2 du PPG Team Penske et a gagné le bonus d’un million de dollars du PeopleReady Force for Good Challenge. Le Challenge récompense le premier pilote à gagner sur les trois types de circuits – circuits routiers, circuits de rue et circuits ovales – en 2022.

#2, Josef Newgarden, P1

Le million de dollars est partagé, 500 000 dollars allant à l’équipe Penske et à Newgarden, originaire de la région de Nashville, et 500 000 dollars étant versés aux organismes de bienfaisance choisis par Newgarden. Newgarden, qui a déjà gagné cette saison sur l’ovale du Texas Motor Speedway et sur le circuit urbain de Long Beach, a choisi deux organismes de bienfaisance pour se partager les 500 000 $ : SeriousFun Children’s Network et Wags and Walks Nashville.

« Pour enfin y arriver et surtout pour donner cet argent à la charité, la moitié de cet argent va à la charité avec SeriousFun Network et Wags and Walks Nashville », a déclaré Newgarden. « J’espère qu’ils en sont heureux. C’est beaucoup d’argent qui leur est destiné.

« Vous devez être sur vos gardes à tout moment (dans cette série). Vous pouvez y aller avec un plan, mais vous devez probablement changer votre plan 90 % du temps une fois que la course commence à se dérouler. Pour être capable de toucher à toutes ces disciplines avec cette équipe, pour moi, c’est la meilleure série au monde. »

#8, Marcus Ericsson, P2

Marcus Ericsson, vainqueur de l’Indianapolis 500 2022 présenté par Gainbridge, a terminé deuxième sur la Honda n°8 de Huski Chocolate Chip Ganassi Racing, à 3’’710 secondes de Newgarden. Ericsson a terminé dans le top 7 pour la quatrième fois consécutive et a repris la tête du championnat NTT INDYCAR SERIES avec 27 points d’avance sur le précédent leader Will Power, qui a terminé 19e sur la Chevrolet n°12 de Verizon Team Penske.

#27, Alexander Rossi, P3

Alexander Rossi, lauréat du prix NTT P1, a terminé troisième sur la Honda NAPA AUTO PARTS/AutoNation n°27. Un deuxième podium consécutif ce mois-ci a poursuivi la forte progression de Rossi, qui a terminé trois fois de suite dans le top 5 cette saison.

Race Start

Romain Grosjean a terminé quatrième sur la Honda DHL n°28, tandis que son coéquipier Colton Herta a complété le top 5 sur la Honda Gainbridge n°26 après être parti 11e . Andretti Autosport a placé trois voitures dans le top cinq – Rossi, Grosjean et Herta.

#28, Romain Grosjean, P4

Newgarden, parti deuxième, s’est imposé malgré deux avertissements dans les 10 derniers tours de la course qui ont fait s’évaporer son avance de 2’’8 secondes sur Rossi.

Le premier redémarrage, au 50e tour, a duré moins d’un demi-tour parce que le quadruple vainqueur des 500 miles d’Indianapolis, Helio Castroneves, a fait un tête-à-queue avec sa Honda AutoNation/SiriusXM n°06 en sortant du dernier virage de la montée vers le drapeau vert. Le peloton s’est à nouveau regroupé sur le circuit de 14 virages et 4,048 miles pour un nouveau départ au 52e tour, avec Newgarden en tête de Rossi, Ericsson, Herta et Grosjean.

#26, Colton Herta, P5

Le double champion de la série Newgarden s’est détaché du peloton au deuxième redémarrage, comme il l’avait fait au premier. Ces redémarrages rapides ont permis à Newgarden de creuser un écart trop important pour qu’il puisse se battre, évitant ainsi de répéter son échec de l’année dernière à Road America, lorsqu’il avait perdu la tête au profit d’Alex Palou en raison d’un problème mécanique lors d’un redémarrage à deux tours de l’arrivée.

#7, Felix Rosenqvist, P6

Newgarden a mené 26 des 55 tours de la course, prenant la tête pour de bon pendant les arrêts aux stands de ses rivaux au 43e tour.

« J’essayais juste de rester concentré sur ce que j’avais à faire », a déclaré Newgarden. « Un travail incroyable de la part de tous les membres de l’équipe Penske. »

#3, Scott Mclaughlin, P7

Alors que Newgarden était enfermé dans un sillon gagnant au cours des trois derniers tours, une course folle pour les quatre positions suivantes s’est déroulée derrière lui.

#15, Graham Rahal, P8

Ericsson a plongé sous Rossi dans le virage 1 au 53e tour après le redémarrage pour prendre la deuxième place. Puis Grosjean a dépassé Herta pour la quatrième place sous le drapeau blanc déployé pour signaler le dernier tour.

« J’ai essayé d’être vraiment agressif sur ce dernier restart, et ça nous a coûté », a déclaré Rossi. « Mais nous essayions de gagner la course. Mais finalement une bonne journée. Josef avait certainement une meilleure base que nous, et il nous a fallu attendre le dernier relais pour régler l’équilibre de la voiture.

« Nous sommes revenus sur lui assez rapidement. Je ne pense pas que nous aurions pu le battre, mais dans l’ensemble, c’était une bonne journée. »

#9, Scott Dixon, P9

Ericsson a terminé deuxième malgré un contact avec son coéquipier et champion en titre, Palou, alors qu’il se disputait la troisième place dans le cinquième virage du quatrième tour. Palou a terminé 27e sur la Honda The American Legion n°10.

« Tout d’abord, je suis vraiment désolé », a déclaré Ericsson. « Vous ne voulez jamais avoir de contact avec un coéquipier. De mon point de vue, la porte était ouverte, et j’étais déjà côte à côte. Si vous voyez un écart, vous allez le chercher. C’est important au début de la course d’avoir la position de la piste.

« C’était une très bonne course, et nous avons eu un très bon week-end. Super content de la P2. »

#8, Marcus Ericsson, P2 – #2, Josef Newgarden, P1 – #27, Alexander Rossi, P3

Classement course ici

Championnat ici

La prochaine course du NTT INDYCAR SERIES sera le Honda Indy 200 à Mid-Ohio présenté par la toute nouvelle Civic Type R, le dimanche 3 juillet (midi ET, NBC, Peacock Premium, INDYCAR Radio Network).

 

Haut du site