3 décembre 2022

NTT IndyCar : Newgarden gagne à nouveau à Saint Louis (video)

Les sept premiers sont à 58 points avec deux courses à disputer.

Josef Newgarden a remporté la course Bommarito Automotive Group 500 présentée par Axalta et Valvoline à Saint Louis samedi soir sur le World Wide Technology Raceway, maîtrisant la course dans la course créée par le retard dû à la météo et se rapprochant encore plus de la tête du championnat NTT INDYCAR SERIES.

#2, Josef Newgarden P1

Newgarden, originaire de Nashville, dans le Tennessee, a remporté sa cinquième victoire de la saison au volant de la Chevrolet n°2 du PPG Team Penske, avec une avance de 0’’4708 seconde sur le rookie David Malukas, dont l’attaque fougueuse après la reprise de la course a échoué dans la Honda n°18 de HMD, mais qui a néanmoins obtenu le meilleur résultat de sa carrière. C’est également la troisième victoire consécutive de Newgarden sur cet ovale de 1,25 mile situé dans l’ombre de l’arche de Gateway.

« J’étais tellement heureux que nous puissions terminer cette course », a déclaré Newgarden. « Scott McLaughlin, lui aussi, voulait gagner. J’aime ça chez nous. Nous avons une bonne relation. Il m’a conduit de manière très juste à la fin. »

#18, le rookie David Malukas, P2

Newgarden, double champion de la série, est revenu à trois points de son coéquipier Will Power, leader de la série, dans la course à l’Astor Challenge Cup, à deux courses de la fin. Power a mené 128 tours, mais a terminé sixième dans la Chevrolet n°12 de l’équipe Verizon Penske.

Scott McLaughlin a terminé troisième dans la Chevrolet n°3 Odyssey Battery Team Penske malgré le fait qu’il menait au restart à 37 tours de la fin après un drapeau rouge de deux heures et neuf minutes dû à la pluie et aux éclairs.

#3, Scott McLaughlin, P3

Pato O’Ward a terminé quatrième sur la Chevrolet Arrow McLaren SP n°5, tandis que Takuma Sato, double vainqueur des 500 miles d’Indianapolis, s’est classé cinquième pour son meilleur résultat de la saison sur la Honda Nurtec ODT n°51.

Start Race

La course au championnat reste tendue. Sept pilotes sont encore mathématiquement en lice pour le titre, avec seulement 58 points – seulement quatre de plus que le maximum attribué à une course – séparant le leader Power de la septième place O’Ward.

#5, Pato O’Ward, P4

Le prochain rendez-vous est le Grand Prix de Portland, dimanche 4 septembre, au Portland International Raceway. La saison se terminera par le Grand Prix Firestone de Monterey, le dimanche 11 septembre, au WeatherTech Raceway Laguna Seca.

#51, Takuma Sato, P5

La distance officielle de cette course était de 260 tours, mais le retard dû à la pluie a donné l’impression qu’il s’agissait d’une course de 213 tours à la lumière du jour suivie d’une course de 47 tours sous les feux de la rampe.

#12, Will Power, P6

Lorsque la course a repris à 21 h 05, heure locale, les conditions de piste avaient changé de manière significative, car la pluie avait nettoyé l’asphalte et l’adhérence était meilleure en raison des températures plus basses après le coucher du soleil.

Le peloton de départ est revenu sur la piste sous caution après la levée du drapeau rouge, et McLaughlin s’est détaché lorsque le drapeau vert a été agité au 224e tour. Mais Newgarden n’a pas perdu de temps pour passer sous la boîte de vitesse de McLaughlin   dans la ligne droite arrière et a plongé sous son coéquipier dans le virage 3 au tour 225, le premier tour complet après le redémarrage, pour prendre la tête pour de bon.

« Nous devions juste prendre un bon départ », a déclaré Newgarden. « Je savais que Scott allait être bon à la fin, et il a eu un excellent redémarrage. J’ai juste essayé de travailler sur la voie haute. La voie haute a fonctionné plus tôt pour moi. Nous avons juste eu assez de temps pour le dépasser. Il n’a pas failli ce week-end ».

La bagarre Josef Newgarden et Scoot McLaughlin

McLaughlin est resté à environ six dixièmes de seconde de son coéquipier pendant les 34 tours suivants, mais n’a pas pu trouver le moyen de le dépasser. Pendant ce temps, Malukas a mis le point d’exclamation sur la conduite la plus excitante de sa jeune carrière en passant de la cinquième place au départ à la deuxième place à l’arrivée.

#8, Marcus Ericsson, P7

Malukas, originaire de la région de Chicago, a atteint la troisième place en dépassant O’Ward au 245e tour et a ensuite jeté son dévolu sur Newgarden et McLaughlin.

On a fini par contourner O’Ward et on a fini par dépasser une voiture en retard, et ils (le stand) ont dit : « Tu les vois devant », et j’ai vu deux Penskes, et je me suis dit : « Oh, mon Dieu, ce sont des Penskes ! ». Ils étaient durs. »

#9, Scott Dixon, P8

Bien qu’il n’ait jamais défié Newgarden, Malukas a dépassé McLaughlin pour la deuxième place dans le dernier tour avec un courageux dépassement extérieur dans le virage 1, aidé par la traction supplémentaire due aux températures plus fraîches et à la propreté de la piste.

#10, Alex Palou, P9

Le meilleur résultat de Malukas avant ce résultat sensationnel était une huitième place le mois dernier dans la deuxième course du programme double sur l’ovale de l’Iowa Speedway.

Les équipes ont tenté diverses stratégies de ravitaillement dans la seconde moitié de la course pour essayer d’être en tête lorsque la pluie attendue est arrivée, pour prendre une victoire improbable si la course ne redémarre pas. Malukas et Sato ont adopté une stratégie alternative qui a permis à Malukas de prendre la tête entre les tours 207 et 211, mais il a été contraint de rentrer aux stands. La pluie est arrivée deux tours plus tard.

#15, Graham Rahal, P10

Il semble que la stratégie des stands et le trafic aient pu faire échouer Newgarden juste avant l’arrivée de la pluie.

#28, Romain Grosjean, P13

McLaughlin est passé de la deuxième à la troisième place au 207e tour. Newgarden s’est arrêté un tour plus tard alors qu’il était en tête, mais il a suivi le rookie Christian Lundgaard dans la Honda Mi-Jack n°30 dans les stands. Le tour de Newgarden dans les stands a été plus lent de 1’’065 seconde que celui de McLaughlin. McLaughlin a gardé la tête lorsque Newgarden est revenu sur le circuit après son arrêt, gardant la tête jusqu’au drapeau rouge.

#18, David Malukas, P2 – #2, Josef Newgarden, P1 – #3, Scott McLaughlin, P3

La course ici

Le Championnat ici

Next Race

Communiqué NTT IndyCar

Crédits photos NTT IndyCar

 

Haut du site