2 février 2023

MotoGP : Les courses sprint introduites à compter de 2023

Ce nouveau format était détaillé au cours d’une conférence de presse organisée  samedi lors du GP d’Autriche.

La FIM, l’IRTA, la MSMA et Dorna Sports peuvent désormais confirmer qu’un nouveau format sera introduit dès la saison prochaine en MotoGP, avec des courses sprint organisées à chaque week-end de Grands Prix : de quoi offrir aux fans une incroyable programmation sur l’ensemble des journées, tout en conservant une certaine cohérence au calendrier.

Ces courses de sprint se tiendront le samedi à 15h et couvriront environ 50% de la distance totale d’une course. La procédure de grille sera de 15 minutes et le règlement sportif sera le même que la manche traditionnelle du dimanche.

Les points y seront attribués de la façon suivante :

1er : 12 points

2e : 9 points

3e : 7 points

4e : 6 points

5e : 5 points

6e : 4 points

7e : 3 points

8e : 2 points

9e : 1 point

Les courses Sprint ne détermineront pas la grille de départ pour l’épreuve principale. Les coureurs doivent être libres de courir le samedi, sans avoir à se préoccuper de leur position pour dimanche. Les grilles s’appuieront dans les deux cas sur les qualifications, qui conserveront quant à elles leur format Q1-Q2.

L’arrivée des courses Sprint permettra de proposer tous les jours aux fans et aux diffuseurs la meilleure expérience possible aussi bien sur piste qu’en dehors, avec de l’action, mais également du spectacle, bref il s’agit de montrer la quintessence du MotoGP.

De plus, le nouveau format offrira plus d’opportunités d’engagement auprès des fans, des diffuseurs et des médias tout au long du week-end et augmentera l’exposition du MotoGP sans réduire celles des catégories Moto2 et Moto3.

Fernando Alonso, venu en spectateur au GP d’Autriche a déclaré que le sprint est une bonne idée,à l’encontre de la majorité des pilotes… pht. MotoGP

Les week-ends de courses en 2023

Les pilotes du MotoGP auront le droit à deux séances plus longues le vendredi. Le classement combiné de ces deux sessions décidera des retenus d’office en Q2, de quoi leur donner encore plus d’importance.

Samedi matin, la grille du MotoGP disputera une session de 30 minutes d’essais libres (similaire à l’actuel FP4), suivie d’une Q1 et d’une Q2. La course Sprint se déroulera ensuite à 15h, pour conclure cette journée passionnante.

Dimanche restera un spectacle pour les fans et les diffuseurs, avec les Grands Prix Moto3, Moto2 et MotoGP. L’idée étant par ailleurs d’avoir le MotoGP comme dernière course le dimanche sur tous les événements, de telle sorte à avoir une cérémonie de podium améliorée, des célébrations en piste et une invasion du public.

Les sessions MotoGP seront les dernières de chaque bloc, normalisant davantage le format de course. Moto3 sera ainsi suivi de Moto2, puis du MotoGP.

Communiqué MotoGp

 

Haut du site