MotoGP, qualifs, bis repetita pour Quartararo en Andalousie, Marquez forfait

Posted by

La français Fabio Quartararo signe une deuxième pole consécutive. Marc Marquez ne boucle pas un tour complet en Q1, la décision tombe quelques minutes après la fin de la qualification, Marc Marquez ne participera pas au Grand Prix d’Andalousie, ce dimanche. La sagesse a prévalu…

Nouvelle pole pour Quartararo, pht. Michelin Motorsport

Q1 : le HRC au tapis…

Marc Marquez espérait se battre pour un chrono en Q1, la douleur allait l’y empêcher. Le sextuple champion du monde monte en piste mais très vite, il rejoint le box. La qualification est terminée avant d’avoir commencé pour celui qui restait sur seize podiums consécutifs avant sa chute du week-end passé.

Marc Marquez, logiquement forfait. pht. Michelin Motorsport

La débâcle continue pour le HRC. Dans son dernier tour, Alex Marquez fini dans le bac à graviers. Les deux pilotes officiels Honda aux deux dernières places d’une qualification en MotoGP, une première ! Une douloureuse aventure pour Honda, mais une autre plus réjouissante pour Red Bull KTM Tech3 et Miguel Oliveira. Le Portugais obtient son meilleur résultat en qualification depuis son arrivée en MotoGP la saison dernière. Franco Morbidelli parvient également à s’extraire de la Q1 à l’inverse de son compatriote Andréa Dovizioso qui s’élancera demain depuis la cinquième ligne sur la grille de départ. Le triple vice-champion du monde est le seul pilote Ducati à n’avoir pas atteint la Q2. Cal Crutclow et Alex Rins terminent respectivement treizième et vingtième.

Q2 : Yamaha contre Yamaha…

Deux runs mais à la fin, c’est toujours une Yamaha qui termine devant.

Les Bleus, sont intouchables, pour l’instant.

Pole pour Quartararo. pht. Michelin Motorsport

Dans le premier run, Maverick Vinales s’adjuge le chrono de référence devant le surprenant Francesco Bagnaia. Le vainqueur du Grand Prix d’Espagne ne concède que deux dixièmes à son futur équipier. Le ton est donné !

Vinales, 2ème. pht. Michelin Motorsport

Moins de dix minutes plus tard, le français remet les choses à leur place et marque une quatrième pole consécutive après Sepang et Valence en 2019…et Jerez, la semaine dernière. Vinales est privé du meilleur chrono pour avoir dépassé les limites de la piste dans son ultime tentative.

Bagnaia avec la Ducatti 3ème. pht. Michelin Motorsoprt

Premier pilote Ducati, Francesco Bagnaia complète la première ligne de la grille de départ. Valentino Rossi, se rappelle au bon souvenir en terminant quatrième. Miguel Oliveira confirme à la cinquième place. Franco Morbidelli place la quatrième et dernière Yamaha dans le Top6. Takaaki Nakagami sauve un peu la mise chez Honda avec une huitième place.

Valentino Rossi aux portes du podium. pht. Michelin Motorsport

Le rookie, Brad Binder partira de la troisième ligne pour son deuxième départ en MotoGP.

Podium qualifs

Cinq constructeurs sont représentés sur les quatre premières lignes de la grille de départ, seul Aprila, en grande difficulté depuis le début du week-end andalou manque à l’appel.

Venlantino Rossi. pht. Michelin Motorsport

A 14h00 heure européenne, 19h heure asiatique où la moto obtient un grand succès, le départ du MotoGP…sans Marc Marquez. Une première depuis son arrivée dans la catégorie reine en 2013.

Ce dernier à déclaré : « Mon corps m’a fait comprendre que je devais arrêter »

Marc Marquez avait surpris tout le monde cette semaine en annonçant qu’il serait présent au GP d’Andalousie, 4 jours seulement après son opération au bras. Un pari audacieux !  Mais son équipe, Repsol Honda, a annoncé en milieu d’après-midi qu’il devait renoncer au Grand-Prix de ce dimanche.

Marc Marquez, pari impossible, sera forfait. pht. Gold & Goose/Red Bull Content Pool

« Je savais que j’allais avoir des difficultés à piloter la moto et à tenir les 25 tours en course dimanche. Mais après l’opération, j’ai vu qu’il y avait peut-être une petite possibilité et j’ai voulu la saisir. Quand vous êtes sportif et passionné par ce que vous faites, vous vous devez d’essayer. Aujourd’hui, je vais bien dormir parce que j’ai essayé même si ce n’était pas possible. J’ai simplement écouté mon corps et il m’a fait comprendre que je devais m’arrêter ».

Son prochain objectif, plus abordable cette fois, sera d’être de retour à Brno, en République Tchèque, dans 15 jours.