WTCR, Guerrieri et Ehrlacher s’imposent sur la Hungaroring en Hongrie

Posted by

Race 1

Pht. Paulo Maria/DPPI

Guerrieri contient Ehrlacher pour s’imposer d’une demi-seconde

Esteban Guerrieri a résisté à une pression intense exercée sur lui par Yann Ehrlacher pour remporter la Course 1 de la WTCR Race of Hungary, se relançant ainsi dans la course au titre.

#86 GUERRIERI Esteban (arg), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Guerrieri s’est élancé de la DHL Pole Position avec sa Honda Civic Type R TCR engagée par ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, et a pris un bon départ pour conserver la tête. Mais le Goodyear #FollowTheLeader Ehrlacher, sur sa Lynk & Co 03 TCR de Cyan Racing, est resté collé au pare-chocs arrière de la Honda tout au long des 12 tours courus dans des conditions sèches sur le Hungaroring.

#68 EHRLACHER Yann (fra), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Sa seconde victoire de la saison permet à Guerrieri de remontrer de la troisième à la deuxième place du championnat. Le vice-champion 2019 pointe désormais à 23 points du leader, Ehrlacher.

Partageant la première ligne avec Guerrieri,  Mikel Azcona a pris un mauvais envolavec sa CUPRA Leon Competición alignée par Zengő Motorsport, terminant le premier tour en huitième position alors qu’Ehrlacher et Yvan Muller étaient remontés de la troisième et la cinquième place respectivement pour se lancer à la poursuite du leader, Guerrieri.

Muller s’est incliné face à l’équipier de Guerrieri, Néstor Girolami, qui a pris la troisième au deuxième tour. L’Argentin s’est rapproché d’Ehrlacher sur la fin, mais s’est contenté de la troisième marche du podium devant l’Alsacien.

#29 GIROLAMI Nestor (arg), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Attila Tassi a pris la cinquième place avec sa Honda, contenant les attaques d’Azcona, qui est remonté à la sixième place, pour terminer en tête du WTCR Trophy. Santiago Urrutia a terminé la course là où il l’avait commencée, en septième position avec sa Lynk & Co 03 TCR de Cyan Performance, tout comme Jean-Karl Vernay, huitième au départ et à l’arrivée sur son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris du Team Mulsanne.

Luca Engstler s’est classé neuvième pour l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, et Thed Björk a complété le top 10 avec sa Lynk & Co en étant revenu depuis la 13e place sur la grille.

Tom Coronel, qui était deuxième du championnat avant cette course, a perdu du terrain en ne prenant que la 11e place avec son Audi RS 3 LMS du Comtoyou DHL Team Audi Sport, devant son coéquipier Nathanaël Berthon. L’invité Luca Filippi, du Team Mulsanne, a fini 13e devant Tiago Monteiro (Honda) et Gilles Magnus (Audi), le concurrent du WTCR Rookie Driver auteur d’une belle performance en inscrivant des points après s’être élancé du fond de la grille en raison d’une pénalité reçue après les qualifications et due à une garde au sol trop basse.

Race 1 start of the race. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

La chance n’a pas souri au Roi du WTCR, Norbert Michelisz. Le pilote de la BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, qui était passé de la 14e place sur la grille à la neuvième, a dû rentrer à son stand au cinquième tour avec un problème mécanique. Son équipier Gabriele Tarquini a lui aussi connu des ennuis, la carrosserie endommagée de sa Hyundai frottant contre son pneu Goodyear avant droit – après un contact avec le pilote invité Jose Manuel Sagag, – et le forçant à abandonner.

EHRLACHER Yann (fra), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR, portrait, GUERRIERI Esteban (arg), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR, portrait, GIROLAMI Nestor (arg), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR, portrait VERNAY Jean-Karl (fra), Team Mulsanne, Alfa Giulietta TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Le héros local Bence Boldizs (Zengő Motorsport) a pris la 16e place devant Aurélien Comte, sur la Renault Mégane RS TCR de Vuković Motorsport. Nico Gruber a terminé 18e pour son premier départ en WTCR avec Engstler Hyundai, devant l’invité et autre débutant Jose Manuel Sapag sur sa Hyundai de Target Competition.

Race 1 here

HighLights Race 1

Race 2

Doublé pour Cyan Lynk & CO avec Ehrlacher et Muller

Yann Ehrlacher a signé sa troisième victoire de la saison en WTCR – FA World Touring Car Cup dans la Course 2 à grille inversée de la WTCR Race of Hungary.

#68 EHRLACHER Yann (fra), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Le Goodyear #FollowTheLeader a augmenté son avance au championnat après être passé de sa troisième place au départ à la première, son oncle et coéquipier chez Cyan Racing Lynk & Co, Yvan Muller, parachevant un doublé pour l’équipe suédoise. Au classement du championnat, Ehrlacher mène maintenant de 40 points devant le vainqueur de la Course 1, Esteban Guerrieri.

Le héros local Bence Boldizs s’est élancé de la DHL Pole Position avec sa CUPRA Leon Competición de Zengő Motorsport, mais il a rétrogradé dès le premier virage puisque Muller, avec qui il partageait la première ligne, a pris la tête et Ehrlacher la deuxième place. Muller a aussitôt laissé passer son neveu qui a rapidement creusé l’écart.

“Cela a été une très bonne course du départ à l’arrivée”, a dit Ehrlacher. “J’ai pris un bon départ et passé la CUPRA, puis Yvan m’a protégé. Ça n’a pas la même valeur pour moi de gagner avec la grille inversée, mais ça reste 25 points.”

#100 MULLER Yvan (fra), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Derrière les deux Lynk & Co 03 TCR, il y a eu de l’action au virage 2 du premier tour, quand Néstor Girolami (Honda), monté sur le podium de la Course 1, et Miguel Azcona (CUPRA) se sont accrochés, leurs deux voitures étant endommagées. Ils sont rentrés au stand pour abandonner et réparer avant la Course 3.

#69 VERNAY Jean-Karl (fra), Team Mulsanne, Alfa Giulietta TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Le pilote invité Luca Filippi est parti en tête-à-queue avec son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris du Team Mulsanne, après être parti de la 16e place. Il y a eu également contact entre Tom Coronel (Audi) et Gabriele Tarquini (Hyundai).

Jean-Karl Vernay a lui aussi dépassé Boldizs pour mener le train de voitures suivant Muller. Puis, au huitième tour, Coronel a envoyé Luca Engstler heurter durement le mur au virage 8, la Hyundai du WTCR Rookie Driver subissant de gros dégâts à l’avant. L’incident a entraîné une intervention de la voiture de sécurité.

#34 COMTE Aurelien (fra), Vukovic Motorsport, Renault Megane RS. Pht. Paulo Maria/DPPI

Quand la course a repris au 11e tour, Ehrlacher et Muller ont facilement creusé l’écart avec Vernay, qui s’est contenté de la troisième place et de la victoire en WTCR Trophy avec son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris. Santiago Urrutia (Cyan Performance) l’a suivi jusqu’à l’arrivée, plaçant une troisième Lynk & Co dans le quarté de tête à l’arrivée. L’Uruguayen a impressionné, s’étant élancé de la 11e place sur la grille.

Nathanaël Berthon a pris la cinquième place avec son Audi RS 3 LMS du Comtoyou DHL Team Audi Sport, devant le héros local et Roi du WTCR Norbert Michelisz et sa Hyundai i30 N TCR de la BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse. Boldisz a glissé jusqu’à la septième place finale.

start of the race 2. Pht. Paulo Maria/DPPI

Guerrieri a évité les embûches pour empocher de solides points avec la huitième place (depuis la dixième sur la grille) devant les équipiers d’ALL-INKL.DE Münnich Motorsport, Attila Tassi et Tiago Monteiro, qui ont complété le top 10.

MULLER Yvan (fra), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR, portrait, EHRLACHER Yann (fra), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR, portrait, VERNAY Jean-Karl (fra), Team Mulsanne, Alfa Giulietta TCR, portrait, podium RACE 2. Pht. Paulo Maria/DPPI

Après son accrochage avec Coronel, Tarquini a terminé 11e devant Gilles Magnus (Audi) et Thed Björk (Lynk & Co). Aurélien Comte a pris la 14e place avec la Renault Mégane RS TCR de Vuković Motorsport, devant Filippi.

La famille Muller, aux anges en C2. Pht. Paulo Maria/DPPI

Coronel a été pénalisé d’un passage par les stands et a terminé à une lointaine 19e place.

Race 2 here

HighLights race 2

Race 3

Guerrieri double

Esteban Guerrieri a remporté sa deuxième victoire du week-end de la WTCR Race of Hungary pour combler l’écart avec le rival du titre WTCR – FIA World Touring Car Cup Yann Ehrlacher dans une course passionnante 3 au Hungaroring.

#86 GUERRIERI Esteban (arg), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Parti de la pole position DHL, Guerrieri, vainqueur de la course 1, n’a jamais pris la tête de sa Honda Civic Type R TCR ALL-INKL.COM Münnich Motorsport pour remporter sa troisième victoire de la saison, alors que ses coéquipiers Tiago Monteiro et Néstor Girolami ont couru avec un fusil de chasse pour terminer un lock-out sur le podium. Goodyear #FollowTheLeader Yann Ehrlacher a terminé huitième, ce qui a réduit son avantage de points à Guerrieri à 22 avec six courses à faire.

Mais ce n’était pas une course facile pour Guerrieri, dont le rythme a été affecté par un séparateur avant et une doublure de passage de roue desserrés. «C’était définitivement une course difficile», a-t-il déclaré. «J’avais une excellente protection contre Tiago et Néstor et c’était un travail d’équipe parfait. Ma voiture n’a pas été aussi rapide, je leur en suis donc reconnaissant. C’est important pour le championnat. »

#18 MONTEIRO Tiago (prt), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

L’Argentin a fait une escapade parfaite pour mener au virage 1 alors que ses coéquipiers Honda le protégeaient. Mais l’as Attila Tassi, débutant au premier rang aux côtés de Guerrieri, s’est retrouvé repoussé et a été dépassé par le Team Mulsanne Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR de Jean-Karl Vernay par Romeo Ferraris.

Derrière Tassi, Mikel Azcona a pris la sixième place, poursuivi par un trio de Lynk & Cos, dirigé par Cyan, avec Ehrlacher soutenu par l’oncle Yvan Muller et Santiago Urrutia.

#29 GIROLAMI Nestor (arg), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR. Pht. Paulo Maria/DPPI

Gabriele Tarquini était en mission pour BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, passant de la 12e place sur la grille. Il était en P10 au cinquième tour, puis l’a mélangé avec le Lynk & Cos, réalisant des coups forts sur Urrutia et Muller.

Pendant ce temps, Azcona a dépassé Tassi au début du neuvième tour avec un effort décisif à l’intérieur du virage 1. L’Espagnol a ensuite fait un geste opportuniste sur Vernay au 11e tour pour prendre la quatrième place et le Trophée WTCR honore les trois Honda de tête. Vernay tient la cinquième place devant Tassi.

Race 3 start of the race. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Tarquini a fait une belle passe sur Ehrlacher à la chicane au 11e tour pour se classer septième. Le Français avait ses points d’avance à penser, et n’était pas sur le point de prendre de gros risques et de se battre trop fort. Il a accumulé des points de sécurité en huitième devant Muller et le roi du WTCR Norbert Michelisz, qui est passé de la 14e place pour compléter le top 10. Le héros local a connu une bataille animée avec Urrutia, qui a subi une crevaison à la suite d’un contact avec une autre voiture à Turn 13 au tour 10.

GUERRIERI Esteban (arg), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR, portrait, MONTEIRO Tiago (prt), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR, portrait, GIROLAMI Nestor (arg), ALL-INKL.DE Munnich Motorsport, Honda Civic TCR, portrait and VERNAY Jean-Karl (fra), Team Mulsanne, Alfa Giulietta TCR. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Nathanaël Berthon termine à la 11ème place pour Comtoyou DHL Team Audi Sport, devant Lynk & Co de Thed Björk, les Audis de Tom Coronel et Gilles Magnus, et l’Alfa Romeo de Wildcard Luca Filippi.

Race 3, here

HighLights race 3

Le prochain rendez-vous, c’est en Aragon les 31 octobre prochains