26 mai 2022

MotoGP, Oliveira remporte en patron le GP d’Indonésie sous la pluie à Mandalika

Le Portugais aura réalisé une course irréprochable pour inscrire sa quatrième victoire en MotoGP.

#88, Miguel Oliveira, POR, Red Bull KTM Factory Racing, KTM, P1. pht. Michelin Motorsport

Un programme bouleversé par la météo

Le MotoGP n’avait plus visité l’Indonésie depuis 25 ans et la météo n’allait pas faire de cadeau aux pilotes de la catégorie reine. Juste après la course Moto2, une violente averse s’abattait en effet sur le circuit de Mandalika. Si bien que le départ était finalement donné avec 1h15 de retard… Pas de quoi rebuter toutefois Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) et pour cause !

Start Race. pht. Michelin Motorsport

Le Portugais nous offrait une véritable démonstration, en allant triompher avec plus de deux secondes d’avance.

#20, Fabio Quartararo, FRA, Monster Energy Yamaha, Yamaha, P2. pht. Michelin Motorsport

Oliveira au-dessus de « l’eau »

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), parti de la pole, avait pourtant signé un bon envol. Mais le Champion du Monde était rapidement contraint de s’éclipser face à Miguel Oliveira et Jack Miller (Ducati Lenovo Team), un binôme sur un tout autre rythme. ‘El Diablo’ perdait ensuite deux positions supplémentaires vis-à-vis d’Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et de Johann Zarco (Pramac Racing).

#5, Johann Zarco, FRA, Pramac Racing Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Au cinquième tour, on assistait alors à un changement de leader avec cette attaque de Miguel Oliveira sur Jack Miller. L’Australien ne sera plus jamais en mesure de lui répondre : les dés étaient jetés, ou du moins pour la victoire… Pendant ce temps-là, Jorge Martín (Pramac Racing) se faisait piéger dans le virage 1 et Andrea Dovizioso (WithU Yamaha RNF MotoGP™) était victime d’un problème mécanique.

#43, Jack Miller, AUS, Ducati Lenovo Team, Ducati, P4. pht. Michelin Motorsport

Deux Français sur le podium

Passé le cap de la mi-course, Fabio Quartararo retrouvait néanmoins un second souffle. Alex Rins, Johann Zarco puis Jack Miller : aucun ne lui résistera. Johann Zarco, qui n’avait plus enregistré un tel résultat depuis Montmeló 2021, se débarrassait également de la Ducati n°43 ; Miguel Oliveira était ainsi accompagné de deux tricolores sur le podium.

#42, Alex Rins, ESP, Team Suzuki Ecstar, Suzuki, P5. pht. Michelin Motorsport

Jack Miller devait du coup se contenter d’une quatrième place devant les GSX-RR d’Alex Rins et de Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP™) franchissait la ligne d’arrivée en solitaire, au septième rang. Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), venu à bout de la meute et son petit frère Darryn Binder (WithU Yamaha RNF MotoGP™), meilleur rookie du jour, complétaient le Top 10 ; Aleix Espargaró (Aprilia Racing) ayant réussi à intercaler entre eux.

#36, Joan Mir, ESP, Team Suzuki Ecstar, Suzuki, P6. pht. Michelin Motorsport

Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP™), classé 11e, mène toujours au Championnat. Deux points le séparent désormais de Brad Binder et trois de Fabio Quartararo.

#20, Fabio Quartararo, FRA, P2 / #88, Miguel Oliveira, POR, P1 / #5, Johann Zarco, FRA, P3. Podium pht. Michelin Motorsport

Classement course ici

Les meilleurs tours ici

V max ici

Championnat ici

La prochaine course se tiendra dans deux semaines en Argentine.

 

Haut du site