2 décembre 2022

MotoGP, Indonésie, Quartararo retrouve la pole !

Qualifications, Fabio Quartararo retrouve la pole, Johann Zarco en première ligne !

Fabio Quartararo reprend le flambeau

Q1

Bagnaia et Di Giannantonio accèdent à la Q2.

Les deux hommes se seront sauvés durant ces repêchages.

Francesco Bagnaia, ITA, Ducati Lenovo Team, Ducati, P1 en Q1. pht. Michelin Motorsport

Pas moins de huit Champions du Monde étaient en lice pour ces repêchages, autant dire que la bagarre s’annonçait intense. Et effectivement cette séance allait nous réserver bien des surprises, puisque Fabio Di Giannatonio (Gresini Racing MotoGP™) accompagnera Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) en Q2, mais pas seulement !!

En tentant de se sauver, Marc Márquez (Repsol Honda Team) partira deux fois au tapis en l’espace de cinq minutes, dans les courbes 13 et 12. Il devra du coup se contenter d’une 15e place sur la grille, juste devant son coéquipier Pol Espargaró (Repsol Honda Team), qui a bien failli se faire piéger lui aussi. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) sera pour sa part tombé à hauteur du virage 16, tout comme Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team). Le Majorquin ne s’élancera du coup que 18e.

La Q1 ici

Q2

Quartararo retrouve la pole !

‘El Diablo’ aura dicté sa loi durant ces qualifications.

Fabio Quartararo, FRA, Monster Energy Yamaha, Yamaha, P1. pht. Michelin Motorsport

Nos deux Français en première ligne !

La dernière fois que Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™) était reparti avec les honneurs en qualifications, c’était en Catalogne en juin 2021. Mais ce samedi, la réussite fut de nouveau de son côté, comme en atteste ce tour en 1’31.067, que personne ne fut en mesure de battre. Le Champion du Monde empochait ainsi sa 16e pole en MotoGP™ : un résultat pour le moins encourageant après les déboires connus au Qatar, deux semaines plus tôt. Ceci étant, le Niçois était le seul représentant Yamaha parmi les dix premiers.

Jorge Martin, ESP, Pramac Racing Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Deux Desmosedici l’accompagneront en première ligne : celle de Jorge Martín (Pramac Racing), pointé à un peu moins d’un quart de seconde… et de notre second Français en la personne de Johann Zarco (Pramac Racing) !

Johann Zarco, Pramac Racing, P3.

Des Ducati et de KTM en embuscade

Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), le vainqueur de Lusail Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP™) et Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), passé par les repêchages, figureront quant à eux sur la deuxième rangée.

Brad Binder, Red Bull KTM Factory Racing, P4.

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) occupera pour sa part la septième place sur la grille. Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), Jack Miller (Ducati Lenovo Team) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing), tombé en fin de session, complètent le Top 10.

Enea Bastianini, Gresini Racing MotoGP, P5.

Déception dans le clan Honda

Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Pol Espargaró (Repsol Honda Team), respectivement crédités des 22e et 19e temps combinés, n’auront quant à eux pas réussi à se sauver. Le natif de Cervera se sera même fait piéger à deux reprises dans les virages 12 et 13, en tentant le tout pour le tout. Son coéquipier parvenait en revanche à déjouer la chute, en dépit d’une belle alerte. Ils devront du coup se contenter des 14e et 16e positions au départ de ce GP d’Indonésie.

Miguel Oliveira, POR, Red Bull KTM Factory Racing, P7. pht. Michelin Motorsport

Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) aura vécu une journée bien compliquée également. Victime d’une glissade en Q1, le Majorquin ne s’élancera que 18e. Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP™), initialement 12e, ayant été pénalisé de trois places pour non respect des consignes, lors de ses essais de départ.

La Q2 ici

 

 

Haut du site