26 mai 2022

MotoGp, GP d’Espagne, qualifs, Bagnaia met fin à la série de Quartararo

L’Italien Francesco Bagnaia (Ducati) a réalisé la septième pole position de sa carrière en MotoGP au Grand Prix d’Espagne samedi, devant le Français Fabio Quartararo (Yamaha).

#63, Francesco Bagnaia, ITA, Ducati Lenovo Team, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Q1

Zarco et Bezzecchi accèdent à la Q2 !

Les deux hommes se seront sauvés durant ces repêchages.

#5, Johann Zarco, meilleur temps de la Q1

Johann Zarco (Pramac Racing) et Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team), qui occupaient respectivement les 12e et 11e positions à l’issue des FP3, se seront montrés les plus rapides des repêchages. Ces derniers auront donc le privilège de rejoindre les dix retenus d’office pour la Q2.

#72, Marco Bezzecchi, ITA, Mooney VR46 Racing Team, Ducati, P2 en Q1. pht. Michelin Motorsport

Pol Espargaró (Repsol Honda Team), sorti sur la fin par Johann Zarco, devra en revanche se contenter d’une 13e place sur la grille. Trois petits millièmes auront manqué au Catalan. Déception également pour Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui s’élancera à ses côtés. Mais le représentant Suzuki nous a déjà habitué à d’incroyables remontées… pas plus tard que le week-end dernier.

Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), premier pilote KTM, partira 15e.

La Q1 ici

Q2

Bagnaia met fin à la série de Quartararo

L’Italien prive ‘El Diablo’ d’une nouvelle pole pour quatre dixièmes, tout en pulvérisant le précédent record de la piste.

#63, Francesco Bagnaia, ITA, Ducati Lenovo Team, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Un samedi de rêve pour Bagnaia

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), invaincu en qualifications sur ce circuit depuis son arrivée en MotoGP, s’élancera cette fois de la deuxième place. Un homme sera en effet parvenu à le battre ce samedi, celui qui lui avait justement tenu tête en FP3 et FP4 : Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) ! Avec son tour en 1’36 »170, il ne collait pas seulement quatre dixièmes au Niçois, mais il pulvérisait également le record de la piste pour 414 millièmes.

#20, Fabio Quartararo, FRA, Monster Energy Yamaha, Yamaha, P2. pht. Michelin Motorsport

Zarco revient de loin

Aleix Espargaró (Aprilia Racing) s’invitait in-extremis en première ligne.

#41, Aleix Espargaro, ESP, Aprilia Racing, Aprilia, P3. pht. Michelin Motorsport

Jack Miller (Ducati Lenovo Team) faisait directement les frais de cette amélioration. Preuve en est : l’Australien se voyait repoussé sur la deuxième rangée, en compagnie de Marc Márquez (Repsol Honda Team) et de Johann Zarco (Pramac Racing), un des rescapés de la Q1.

#43, Jack Miller, AUS, Ducati Lenovo Team, Ducati, P4. pht. Michelin Motorsport

Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) partira quant à lui septième. Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), qui se sera fait piéger dans le virage 1, figureront à ses côtés.

#93, Marc Marquez, ESP, Repsol Honda Team, Honda, P5. pht. Michelin Motorsport

Déception pour P.Espargaró et Rins

Jorge Martín (Pramac Racing), également victime d’une chute en négociant cette courbe, complète le Top 10.

#5, Johann Zarco, FRA, Pramac Racing Ducati, P6. pht. Michelin Motorsport

Déception en revanche pour Pol Espargaró (Repsol Honda Team) et Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui devront se contenter des 13e et 14e positions sur la grille, à défaut de s’être sauvé. Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), premier représentant KTM, sera 15e.

#30, Takaaki Nakagami, JPN, LCR Honda Idemitsu, Honda, P7. pht. Michelin Motorsport

La Q2 ici

#20, Fabio Quartararo FRA, P2 / #63, Francesco Bagnaia ITA, P1 / #41, Aleix Espargaro ESP, P3. pht. Michelin Motorsport

Soyez donc au rendez-vous ce dimanche 14h (heure de Paris), pour la sixième épreuve du calendrier.

Communiqué MotoGP

Crédits photos : Michelin Motorsport – MotoGP

 

Haut du site