29 février 2024

Fanatec GT World Challenge, Akkodis ASP remporte la victoire à domicile sur le circuit Paul Ricard.

  • L’équipe française remporte une victoire populaire grâce à une attaque tardive en tête.
  • Audi fait coup double : Comtoyou Racing remporte la Gold Cup et Tresor Attempto domine la Silver Cup
  • L’équipe HRT Mercedes-AMG remporte la Bronze Cup, tandis que la Porsche Car Collection reste inégalée en Pro-Am

L’équipe Akkodis ASP a remporté la Fanatec GT Europe Endurance Cup en remportant la course de six heures qui s’est déroulée sur le circuit Paul Ricard.

L’équipage #88 composé de Raffaele Marciello, Jules Gounon et Timur Boguslavskiy s’est imposé en partant de la pole position, mais ce n’était pas un triomphe facile. La Mercedes-AMG de l’équipe française a mené le premier relais, avant de rétrograder à la cinquième place au cours des heures suivantes. La Mercedes-AMG de l’équipe française a mené le premier relais, avant de rétrograder à la cinquième place au cours des heures suivantes, mais elle n’a jamais été distancée, ce qui a permis à Marciello de donner une leçon décisive.

Le pilote suisse est passé de la cinquième à la première place lors de l’avant-dernier relais, dépassant une Mercedes-AMG, une Audi et deux BMW pour reprendre la tête. Il n’a subi aucune contestation pendant la dernière heure et s’est finalement imposé avec un peu moins de 10 secondes d’avance. C’est la réponse parfaite de l’équipe Akkodis ASP après un début décevant dans la défense de son titre en Fanatec GT Europe Endurance Cup à Monza.

#88, Pro Cup, Raffaele Marciello, Timur Boguslavskiy, Jules Gounon, AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, P1. pht. Antoine Camblor

La course a été riche en rebondissements. Comtoyou Racing a résisté à une attaque tardive pour poursuivre son départ parfait en Gold Cup, tandis que Tresor Attempto Racing, une autre équipe Audi, est revenue de l’arrière pour remporter les honneurs de la Silver Cup. Le Garage 59 a souffert de la fin de course, ce qui a permis à HRT de remporter la Bronze Cup avec sa Mercedes-AMG, tandis que Car Collection Motorsport a offert à Porsche une victoire à fêter en Pro-Am.

* * *

Marciello a fait les gros titres grâce à ses exploits en fin de course, mais ses deux coéquipiers étaient également au top de leur forme. Gounon s’est montré à la hauteur lors des deux premiers relais, tandis que Boguslavskiy a réalisé l’une de ses meilleures performances en Endurance Cup lors de la phase intermédiaire de la course.

* * *

Il s’agit de la cinquième victoire de Gounon en Endurance Cup, à une longueur du record de Maxime Martin, qui en compte six. Marciello en a trois, tandis que Boguslavskiy remporte sa première victoire dans la série. Marciello a également décroché son 13e podium au classement général, établissant ainsi un nouveau record en Endurance Cup.

#777, Pro Cup, Maro Engel, Luca Stolz, Fabian Schiller, Mercedes-AMG Team AlManar, Mercedes-AMG GT3, P2. pht. Antoine Camblor

* * *

L’équipe Mercedes-AMG Team AlManar n°777 est arrivée deuxième après être partie de la même position, mais comme la n°88, sa course n’a pas été ennuyeuse. Maro Engel, Fabian Schiller et Luca Stolz ont tous été impliqués dans des batailles en piste, ce dernier se battant particulièrement avec Marciello.

#25, Pro Cup, Christopher Mies, Patric Niederhauser, Simon Gachet, Sainteloc Junior Team, Audi R8 LMS evo II GT3, P3. pht. Antoine Camblor

* * *

La BMW ROWE Racing n°98 termine troisième après avoir mené depuis trois heures jusqu’à ce que Marciello dépasse Nick Yelloly à un peu plus d’une heure de la fin de la course. La M4 a commencé à s’animer après le premier relais, mais son rythme a baissé à la tombée de la nuit. Néanmoins, l’équipe allemande quitte le Circuit Paul Ricard en tête du classement de l’Endurance Cup.

* * *

#98, Pro Cup, Philipp Eng, Marco Wittmann, Nick Yelloly, Rowe Racing, BMW M4 GT3, P4. pht. Antoine Camblor

Le Saintéloc Junior Team est classé quatrième, alors que la formation française fêtait un podium avant qu’une pénalité de cinq secondes pour dépassement de piste ne lui coûte une place. L’Audi n°25 de Chris Mies, Simon Gachet et Patric Niederhauser a ainsi égalé le résultat qu’elle avait obtenu à Monza.

* * *

Ferrari a montré un rythme prometteur avec sa nouvelle 296 GT3. La 71 AF Corse – Francorchamps Motors de Fuoco/Rigon/Serra est cinquième, tandis que la 51 de Rovera/Nielsen/Shwartzman est septième. La BMW ROWE Racing n°998 de Harper/Hesse/Verhagen les séparait, tandis que la BMW Team WRT n°46 de Rossi/Farfus/Martin terminait en P8 après une belle remontée.

* * *

L’histoire malheureuse de la course est celle du Tresor Orange1. L’Audi n°40 a pris la tête après la première série d’arrêts aux stands et s’est forgé une avance de 30 secondes à la mi-course. La course semblait sous contrôle, mais une crevaison a anéanti les espoirs de l’équipe en un instant.

#71, Pro Cup, Daniel Serra, Davide Rigon, Antonio Fuoco, AF Corse – Francorchamps Motors, Ferrari 296 GT3, P5. pht. Antoine Camblor

* * *

Comtoyou Racing a enchaîné deux victoires consécutives en Gold Cup avec son Audi n°21, qui a une nouvelle fois marqué des points au classement général en se classant neuvième. L’équipe belge a pris la tête de la catégorie peu après la demi-heure de course et l’a conservée jusqu’à la fin de l’épreuve. Max Hofer, Nicolas Baert et Maxime Soulet poursuivent ainsi sur la lancée de leur victoire à Monza.

#998, Pro Cup, Daniel Harper, Neil Verhagen, Max Hesse, Rowe Racing, BMW M4 GT3, P6. pht. Antoine Camblor

* * *

L’arrivée a été serrée. La Mercedes-AMG #157 Winward Racing (Schumacher/Zug/Born) a dépassé l’Audi #10 Boutsen VDS (Di Folco/Panis/Eteki) pendant les 15 dernières minutes et n’était plus qu’à 2,2 secondes de la machine victorieuse de Comtoyou Racing au moment du drapeau à damier. Le podium de la Gold Cup est arrivé successivement aux 9e, 10e et 11e places du classement général.

* * *

#51, Pro Cup, Alessio Rovera, Robert Shwartzman, Nicklas Nielsen, AF Corse – Francorchamps Motors, Ferrari 296 GT3, P7. pht. Antoine Camblor

L’issue de la Gold Cup aurait pu être très différente pour la Mercedes-AMG n°57 du Winward Racing. Russell Ward a pris le départ et a mené le premier relais depuis la pole position, mais la voiture a abandonné avant la fin de la deuxième heure. La McLaren n°5 d’Optimum Motorsport a également été victime d’une fuite d’eau.

* * *

Tresor Attempto Racing a réalisé une superbe performance pour remporter la Silver Cup après qu’un problème en qualification ait relégué la voiture en fond de grille. Alex Aka a gagné 25 places au classement général dans la première heure, permettant à l’Audi n°99 de se hisser à la deuxième place de la catégorie. La voiture a pris la tête après la première série d’arrêts et l’a conservée jusqu’au drapeau à damier.

* * *

Alors que l’expérimenté Aka compte plusieurs victoires en Silver Cup à son actif, il s’agit du premier triomphe en Endurance pour les jeunes Italiens Lorenzo Patrese et Pietro Delli Guanti. Cette victoire fait suite à une décevante DNF depuis la pole position à Monza.

#46, Pro Cup, Valentino Rossi, Augusto Farfus, Maxime Martin, Team WRT, BMW M4 GT3, p8. pht. Antoine Camblor

* * *

La Lamborghini Grasser Racing n°85 a terminé deuxième de sa catégorie après être partie de la pole position, suivie par l’Audi Comtoyou Racing n°12. Cette dernière continue de mener le classement dans ce qui est en train de devenir une excellente bataille de classe.

* * *

#21, Gold Cup, Max Hofer, Nicolas Baert, Maxime Soulet, ComToYou Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P10, P1 Gold. pht. Antoine Camblor

La Bronze Cup a connu une fin de course dramatique et déchirante. Le Garage 59 est parti de la pole position avant de reculer pendant la phase intermédiaire de la course, mais il est revenu en tête dans la dernière heure. La victoire semblait assurée, mais une défaillance du moyeu arrière droit a cruellement éliminé la McLaren n°188.

* * *

La Mercedes-AMG HRT n°79 d’Hubert Haupt, Sébastien Baud et Arjun Maini reprenait ainsi les commandes, l’équipe allemande ayant mené une grande partie de la course avant de se laisser distancer par la malheureuse McLaren. HRT mène le classement de la catégorie avant les CrowdStrike 24 Hours of Spa, ajoutant une victoire à la troisième place obtenue à Monza.

#188, Bronze Cup, Henrique Chaves, Miguel Ramos, Louis Prette, Garage 59, McLaren 720S GT3 EVO, P14, P1 Bronze. pht. SRO

* * *

AF Corse a terminé deuxième de la Bronze Cup avec sa Ferrari #52 (L.Machiels/J.Machiels/Bertolini), tandis que la McLaren Sky Tempesta #93 (Froggatt/Hui/Cheever) s’est hissée à la troisième place en partant du fond de la grille de 18 voitures. La diversité de la catégorie était impressionnante, les sept premières voitures représentant Mercedes-AMG, Ferrari, McLaren, Porsche, BMW, Lamborghini et Audi.

* * *

Car Collection Motorsport a remporté une victoire Pro-Am très confortable. La Porsche n°24 est arrivée 31e au classement général, avec deux tours d’avance sur son concurrent le plus proche. Ce résultat est le bienvenu pour le trio suisse composé d’Ivan Jacoma, Niki Leutwiler et Alex Fontana, après une sortie prématurée à Monza.

* * *

La pole position de la catégorie Pro-Am n’a duré que quelques virages. Barwell Motorsport était le favori pour remporter les honneurs de la catégorie au Circuit Paul Ricard, mais sa Lamborghini #78 est sortie de la route et a touché le mur au 1er tour.

#99, Silver Cup, Lorenzo Patrese, Pietro Delli Guanti, Alex Aka, Tresor Attempto Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P16, P1 Silver. pht. SRO

* * *

La deuxième place est revenue à la Ferrari ST Racing with Rinaldi n°38 (Tan/Miller/Tutumlu Lopez), un résultat amplement mérité après leur élimination au premier tour à Monza. La Porsche CLRT n°22, qui fait ses débuts, complète le podium Pro-Am.

* * *

La course a été exceptionnellement propre, la seule voiture de sécurité intervenant après l’accident du premier tour qui a éliminé la Lamborghini n°78. Cela a permis d’établir un nouveau record de distance de 183 tours (1056,09 km) au cours des six heures de course.

#24, Pro-AM Cup, Alex Fontana, Ivan Jacoma, Niki Leutwiler, Car Collection Motorsport, Porsche 911 GT3 R (992), P32, P1 AM. pht. SRO

* * *

Lors des qualifications, Jules Gounon a réalisé le tour le plus rapide du week-end – 1m52.982s – pour s’emparer de la pole position pour l’Akkodis ASP. Il s’agit de deux dixièmes du record du tour de la série au Circuit Paul Ricard, que Gounon a établi en 2019 au volant d’une Bentley.

* * *

Il s’agit de la 11e pole position en Endurance Cup pour Mercedes-AMG. Akkodis ASP en a décroché six, dont les cinq dernières consécutivement. La seule marque qui compte plus de pole positions au total est Ferrari avec 13.

* * *

Six pilotes ont fait leurs débuts sur le circuit Paul Ricard. Stéphane Denoual et Emil Caumes ont connu la meilleure journée, terminant 35e au classement général au volant de la Porsche CLRT n°22 et décrochant un podium en Pro-Am.

* * *

Dans l’une des courses les plus serrées jamais vues dans la Fanatec Arena, Neil Verhagen (ROWE Racing BMW) a su résister à Sandy Mitchell (K-PAX Racing Lamborghini) et remporter la deuxième manche des Fanatec Esports GT Pro Series. Fabrizio Crestani a remporté la classe Argent au volant de sa Lamborghini du Grasser Racing, tandis que Calan Williams s’est remis d’un départ difficile pour marquer des points dans la Gold Cup au volant de sa BMW du Team WRT.

* * *

Classement Paul Ricard ici

Les Championnats ici

La prochaine étape pour Fanatec GT Europe sera la 75ème édition des CrowdStrike 24 Hours of Spa. L’événement phare se déroulera du 29 juin au 2 juillet et rassemblera un plateau exceptionnel de 72 voitures GT3 dans les Ardennes belges pour l’ultime épreuve entre pilote et machine.

Communiqué SRO

Crédits photos, Antoine Camblor – SRO