29 mai 2024

MotoGP, Bezzecchi remporte un 1000e GP fou, Zarco 3e au Mans, lors du GP de France

Le pilote VR46 est passé en tête au moment opportun et s’est envolé, évitant le grabuge derrière. Martín et Zarco complètent le podium

Que de spectacle nous offre le MotoGP ! Les acteurs de la catégorie reine entraient à leur tour en piste ce dimanche après-midi au circuit Bugatti pour disputer la course du Grand Prix SHARK de France, 1000e GP de l’histoire de notre discipline.

#72, Marco Bezzecchi, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Au terme de 27 tours de batailles, chutes, rebondissements et suspense, c’est Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) qui décroche la victoire au Mans devant Jorge Martín (Prima Pramac Racing) et Johann Zarco (Prima Pramac Racing) devant son public. Passons en revue les meilleurs moments de cet affrontement d’anthologie dans la Sarthe.

#89, Jorge Martin, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Bagnaia au tapis

À l’extinction des feux, c’est Marc Márquez (Repsol Honda Team), deuxième sur la grille, qui signe le holeshot devant Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) et Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team).

#5, Yohan Zarco, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

De son côté, le poleman Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) rétrograde au cinquième rang mais profite des passes d’armes entre les deux leaders pour rester au contact. Dans le troisième tour, Jack Miller s’adjuge les commandes de la course dans la chicane Dunlop. Derrière, Maverick Viñales (Aprilia Racing) signe un envol formidable et dépossède Luca Marini de la quatrième place.

Start Race

Le Catalan s’attaque ensuite à Pecco Bagnaia au virage 12 mais les deux hommes se télescopent avant de s’échouer dans le bac à gravier ; le troisième abandon en cinq courses pour le Turinois.

#37, Augusto Fernandez, KTM, P4. pht. Michelin Motorsport

Zarco entre les gouttes

Quelques secondes plus tard, Luca Marini se manque et se fait percuter en sortie du virage 3 par Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP), qui se retrouve au sol en milieu de piste. Cette première moitié de course est mouvementée à l’image de Marco Bezzecchi, qui place une attaque musclée et emmène Marc Márquez au large ; une aubaine pour un Jorge Martín qui se saisit de la deuxième place. À noter que l’Italien devra rendre la position à l’octuple Champion du Monde pour cette manœuvre peu académique. Tout ce grabuge profite à un certain Johann Zarco, qui se hisse au cinquième rang avec un impressionnant Augusto Fernández (GASGAS Factory Racing Tech3) dans sa roue.

#41, Aleix Espargaro, Aprilia, P5. pht. Michelin Motorsport

M.Márquez héroïque mais au sol

Marco Bezzecchi s’empare des commandes au 11e tour et débute un formidable raid solitaire jusqu’à sa deuxième victoire en MotoGP. De son côté, Marc Márquez prend l’avantage sur Jack Miller alors que Johann Zarco recolle au groupe de tête. L’Australien cédera ensuite face au Français, à Augusto Fernández et Aleix Espargaró (Aprilia Racing) avant de chuter. À deux tours de la fin, Jorge Martín trouve enfin l’ouverture sur Marc Márquez au virage 7.

#33, Brad Binder, KTM, P6. pht. Red Bull

Le pilote Honda tente de décroiser mais chute, mettant fin à une course exceptionnelle pour son retour à la compétition. Cette désillusion profite néanmoins à Johann Zarco, qui monte sur le podium devant son public.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P7. pht. Michelin Motorsport

La suite du top 10

Le rookie Augusto Fernández signe son meilleur résultat en MotoGP avec une formidable quatrième place devant Aleix Espargaró et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing). À domicile, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) évite les chutes et se classe septième devant Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing MotoGP), Takaaki Nakagami (LCR Honda IDEMITSU) et Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui complète le top 10.

GP de France ici

#89, Jorge Martin, Ducati, P2 – #72, Marco Bezzecchi, Ducati, P1 – #5, Yohan Zarco, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Le point au classement

Au général, Marco Bezzecchi reprend la deuxième place et revient à un point du grand battu du jour : Pecco Bagnaia. Deuxième de la Tissot Sprint, Brad Binder repart de France à la troisième place du Championnat du Monde, talonné par Jorge Martín. À 14 points du « Martinator », on retrouve Johann Zarco, qui ferme la marche dans ce top 5.

V-Max ici

Meilleurs tours ici

Le Championnat pilotes ici

Rendez-vous dans quatre semaines pour le GP d’Italie !

Communiqué MotoGP