19 mai 2024

Moto GP, Valence, Pecco Bagnaia la victoire et le titre !

Le n°1 n’a pas tremblé et l’emporte sur le fil devant Fabio Di Giannantonio et Johann Zarco

Que d’émotions et de spectacle nous offrent le MotoGP ! Les acteurs de la catégorie reine avaient rendez-vous cet après-midi avec la course du Grand Prix Motul de Valence, dernier rendez-vous de l’année qui allait décider du nom du Champion du Monde. Au bout de ces 27 tours haletants au circuit Ricardo Tormo, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) s’impose en patron devant Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing MotoGP) et Johann Zarco (Prima Pramac Racing), qui quitte Ducati par la grande porte. Retour sur cet ultime affrontement de 2023.

#1, Francesco Bagnaia, Ducati, P1 and World Champion. pht. Michelin Motorsport

Première frayeur pour Martín

Promu en pole position suite à la pénalité de Maverick Viñales (Aprilia Racing), Pecco Bagnaia s’offre un envol parfait ainsi que le holeshot devant Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing), alors que Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) part à la faute. Déterminé à tout donner pour gagner le titre, Jorge Martín (Prima Pramac Racing) jaillit de la sixième place et se retrouve dans la roue de son rival dès la première boucle.

#49, Fabio Di Gianantonio, Ducati, P2, P4 après pénalité. pht. Michelin Motorsport

Alors que les deux hommes créent l’écart et semblent se diriger vers un duel pour la victoire, Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) et Jack Miller se lancent à leur poursuite. À l’entrée du troisième tour, on assiste à un premier rebondissement dans la quête du titre puisque Jorge Martín tente une attaque sur Pecco Bagnaia au freinage du premier virage mais se manque et tire tout droit, touchant légèrement l’arrière de la moto du n°1. Le « Martinator » repart huitième après cet incident qui compromet grandement ses chances de sacre.

#5, Johann Zarco, Ducati, P3, P2 après pénalité de Di Gianantonio. pht. Michelin Motorsport

Les espoirs de titre s’envolent

Alors que le pilote Pramac fournit son effort pour revenir, Brad Binder fait la jonction avec Pecco Bagnaia en tête de course. Le « Martinator » s’attaque à Maverick Viñales au moment où son coéquipier Johann Zarco prend le meilleur sur Marc Márquez (Repsol Honda Team) juste devant.

Start Race. pht. Michelin Motorsport

Submergé par l’émotion, le « Martinator » commet l’irréparable. En tentant de déposer à son tour Marc Márquez, le n°89 se précipite et accroche la roue arrière de son compatriote et le fait chuter de manière spectaculaire tout en finissant sa propre course dans le bac à gravier. Un crève-cœur pour le pilote Pramac après une telle saison tout comme pour Marc Márquez, qui disputait son dernier Grand Prix chez Honda. À cet instant, Pecco Bagnaia est informé de la chute de son rival et comprend qu’il est Champion du Monde. Quelques secondes après ce message, l’Italien se fait passer par les pilotes KTM et se retrouve désormais sous la menace de Johann Zarco.

#33, Brad Binder, KTM, P4, P3 après pénalité de Di Gianantonio. pht. Michelin Motorsport

Binder déchaîné

Leader, Brad Binder creuse l’écart sur son coéquipier mais commet une grossière erreur à 13 tours de la fin. Le pilote de 28 ans dégringole au sixième rang et offre les commandes du Grand Prix à l’Australien tandis que Johann Zarco hérite de la troisième place. Sur un excellent rythme aujourd’hui, Brad Binder tente de remonter et dépasse Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP) par le biais d’une manœuvre particulièrement musclée. Quelques secondes plus tard, le n°33 est prié de rendre la position et le fait de manière astucieuse puisqu’il dépasse Maverick Viñales avant de s’écarter pour le laisser passer. Une fois la pénalité purgée, le Sud-Africain se débarrasse définitivement du pilote Aprilia pour prendre la quatrième position. Devant, tout se resserre et juste avant qu’on assiste à un regroupement, Jack Miller chute violemment et voit ses espoirs de victoire s’envoler, permettant à Pecco Bagnaia de prendre la tête devant Johann Zarco.

L’énorme champion Marc Marquez espérait mieux pour ses adieux avec Honda. pht. Michelin Motorsport

Le champion résiste et célèbre

Pilote le plus rapide en piste, Brad Binder revient sur les hommes de tête en emmenant Fabio Di Giannantonio dans sa roue, jusqu’à ce que ce dernier s’empare de la troisième place. Le vainqueur du GP du Qatar est survolté en cette fin de course et met la pression sur les leaders, avec qui il fait la jonction à trois tours du terme. Dans l’avant-dernière boucle, « Diggia » prend l’avantage sur Johann Zarco dans le virage 4 et se blottit dans la roue de Pecco Bagnaia. Malgré la pression du pilote Gresini qui tente de devenir le premier pilote à remporter deux Grands Prix consécutifs cette année, le Champion du Monde résiste jusqu’à la ligne et célèbre sa deuxième couronne suprême de la plus belle des manières. Pour sa dernière sortie sur une Ducati, Johann Zarco signe une magnifique troisième place.

La suite du top 10

Brad Binder est quatrième de ce Grand Prix devant Raúl Fernández (CryptoDATA RNF MotoGP Team), qui signe son meilleur résultat dans l’élite. Alex Márquez est sixième devant Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing). Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) se classe neuvième devant Maverick Viñales tandis que Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), amoindri physiquement, termine 11e.

Podium. pht. Michelin Motorsport

Le classement final

Au bout du suspense, Francesco Bagnaia est donc le Champion du Monde Moto GP 2023 devant Jorge Martín. Marco Bezzecchi termine la saison en troisième position devant Brad Binder, quatrième du général. Grâce à ce podium, Johann Zarco valide sa cinquième place au Championnat du Monde. Fabio Quartararo conclut quant à lui cette saison en 10e position.

GP de Valence ici

Meilleurs tours ici

V-Max ici

Championnats ici

Dernière minute :

Fabio di Giannantonio pénalisé pour la pression des pneus

Deuxième du Grand Prix, Fabio di Giannantonio a été pénalisé de trois secondes pour avoir été contrôlé sous la pression minimale des pneus.

Cette pénalité le prive de podium, chutant en 4e position. Johann Zarco prend de fait la deuxième place tandis que Brad Binder est promu sur le podium.

Rendez-vous dès mardi pour suivre le Test d’après-saison à Valence !

Champions 2023 : #37, Pedro Acosta, Moto2. #1, Francesco Bagnaia, Moto GP. #5, Jaume Masia, Moto3. pht. Michelin Motorsport

Communiqué Moto GP

 

Laisser un commentaire