5 mars 2024

Max Verstappen décroche la pole du GP d’Abu Dhabi devant Charles Leclerc

Le pilote Red Bull Max Verstappen a décroché la pole position du Grand Prix d’Abou Dhabi, qui clôt la saison, en prenant le meilleur sur son rival de Ferrari Charles Leclerc et sur Oscar Piastri de McLaren, lors d’une séance qui a vu Carlos Sainz et Lewis Hamilton subir des éliminations respectives en Q1 et Q2.

Après d’importantes difficultés de mise au point lors des essais, Verstappen, champion du monde en titre, a retrouvé sa forme en qualifications pour imposer son rythme dès le début, son tour initial de 1m 23,445s dans la phase finale de Q3 étant suffisant pour s’assurer la première place.

Charles Leclerc a été le plus proche rival de Verstappen, menant la charge de Ferrari en l’absence de son coéquipier Sainz, qui a regretté le trafic en route vers son élimination en Q1, tandis que Piastri a capitalisé sur une erreur de son coéquipier Lando Norris pour prendre la troisième place.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P2. pht. Ferrari spa

Comme Leclerc, George Russell, quatrième, a porté les couleurs de Mercedes dans la course à la pole position, Hamilton n’ayant pas été retenu. Norris est revenu à la cinquième place grâce à un moment de folie dans sa dernière course, suivi par l’AlphaTauri de Yuki Tsunoda, qui a volé très haut.

Fernando Alonso a été le pilote Aston Martin le plus rapide en septième position, devant Nico Hulkenberg de Haas, l’autre Red Bull de Sergio Perez (qui a perdu son dernier tour en raison d’un dépassement des limites de la piste) et Pierre Gasly d’Alpine.

Cependant, l’histoire pourrait connaître un rebondissement après les qualifications, Piastri et Gasly faisant tous deux l’objet d’une enquête des commissaires pour un apparent incident d’entrave durant les derniers instants de la séance.

#81, Oscar Piastri, McLaren, P3. pht. LAT images

La progression de Russell en Q3 s’est faite aux dépens d’Hamilton, qui a chuté au deuxième obstacle de la qualification en 11e position, ce qui l’a amené à se demander ce qui n’allait pas avec sa voiture. Ocon et Stroll ont suivi en 12e et 13e position pour Alpine et Aston Martin.

Alex Albon s’est illustré en début de qualification, mais la Q2 s’est avérée être la limite pour lui et Williams, car leurs rivaux ont augmenté la température, ce qui signifie qu’il partira 14e, juste devant l’AlphaTauri de Daniel Ricciardo.

La Q1 avait déjà apporté un choc lorsque Sainz – dans le sillage de sa lourde chute en FP2 – a abandonné dans une piètre P16, ce qui signifie que le pilote Ferrari doit faire face à une autre course de récupération après une pénalité moteur à Las Vegas la dernière fois, qui l’a obligé à partir en milieu de peloton.

#63, George Russell, Mercedes, P4. pht. LAT images

Kevin Magnussen a terminé 17e au volant de l’autre voiture Haas, Alfa Romeo a perdu ses deux voitures, Valtteri Bottas et Zhou Guanyu n’ayant pu faire mieux que 18e et 19e, et Logan Sargeant, de Williams, a terminé à l’arrière après que ses deux chronos de la Q1 ont été supprimés pour avoir dépassé les limites de la piste.

CE QUI S’EST PASSÉ

Q1 – Verstappen le plus rapide, Sainz en difficulté

Avec un temps limité d’essais libres derrière eux, les 20 pilotes se sont rassemblés sous les lumières de Yas Marina samedi soir pour la dernière séance de qualification de la saison – et la dernière chance de s’assurer le droit de partir de la pole position.

Lorsque la Q1 a commencé, et après plusieurs minutes d’inactivité sur la piste, Verstappen a dépoussiéré ses difficultés à l’entraînement pour faire rouler les feuilles de temps avec un 1m 24.160s, se plaçant devant Norris et Leclerc, tandis que Sargeant, Hulkenberg et Zhou ont tous perdu des tours pour avoir dépassé les limites de la piste.

#4, Lando Norris, P5

Albon était en quatrième position devant Tsunoda, Perez, Sainz et Ricciardo, Russell et Bottas complétant le top 10, tandis que Gasly et Magnussen rejoignaient le trio de pilotes surpris par les limites de la piste dans la zone d’abandon avant les derniers runs décisifs.

Lorsque ces derniers runs sont arrivés, Sargeant a mené une séquence d’améliorations alors que le temps passait à zéro, mais il a une fois de plus vu son temps supprimé, ce qui signifie que le rookie américain était effectivement le premier pilote à être éliminé de la course.

En tête, Verstappen n’a pas réussi à améliorer ses performances sur des pneus tendres usagés – et a perdu du temps en raison des limites de la piste – mais est néanmoins resté le plus rapide, avec Perez qui a sauté de la zone de décrochage à la deuxième place dans une montée qui a radicalement éliminé l’autre Ferrari de Sainz, qui a déploré « tant de trafic ».

#22, Yuki Tsunoda, AlphaTauri, P6. pht. LAT images

Tsunoda et Albon ont impressionné en route vers la troisième et la quatrième place, devant Russell, Norris, Stroll, Hulkenberg, Hamilton et Leclerc, avec Ricciardo, Piastri (noté pour ne pas avoir suivi les instructions du directeur de course concernant le temps delta maximum) et Alonso qui ont également réussi à se qualifier.

Ocon et Gasly ont été les derniers pilotes à passer sous le seuil de la Q2 au volant de leurs Alpine, le premier luttant toujours contre la maladie, laissant Sainz à un peu plus d’un dixième du temps requis et envoyant des messages de frustration à la radio.

Magnussen n’a pas pu suivre le rythme de son coéquipier Hulkenberg et a terminé 17e, suivi par les deux Alfa Romeo Bottas et Zhou, respectivement 18e et 19e, et par Sargeant, qui a terminé sans temps au tour après avoir transgressé les limites de la piste.

Les éliminés : Sainz, Magnussen, Bottas, Zhou, Sargeant

Q2 – Hamilton rejoint Sainz sur la touche

Quelques minutes plus tard, les 15 pilotes restants ont repris la piste – la majorité en pneus usés, mais Verstappen a opté pour des gommes neuves – pour effectuer quelques tours supplémentaires et commencer à tenter d’accéder à la séance de tirs au but pour la pole position.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin, P7. pht. LAT images

Verstappen a repris là où il s’était arrêté en Q1 en réalisant un 1m 23.740s au premier moment pour devancer de quelques dixièmes Norris et Perez, Piastri étant quatrième devant Russell, Tsunoda, Leclerc, Alonso, Stroll et Hamilton.

Ricciardo, Gasly, Albon, Ocon et Hulkenberg (dont un autre temps a été effacé) se retrouvent donc dans la zone d’abandon après les premiers essais, qui devraient apporter des améliorations significatives grâce à l’amélioration habituelle de la piste et au montage de pneus neufs par les pilotes.

Verstappen est resté dans les stands pour la dernière séquence de tours, mais a de nouveau tenu la P1 devant Norris, Leclerc et Russell, dont l’amélioration a poussé son coéquipier Hamilton dans une autre surprise, l’élimination précoce après la sortie de Sainz en Q1.

#27, Niko Hulkenberg, Haas, P8. pht. LAT images

Gasly s’est hissé à la cinquième place dans son dernier tour, tandis que Perez, Alonso, Tsunoda, Hulkenberg et Piastri se sont également qualifiés pour la Q3, laissant Ocon, Stroll, Albon et Ricciardo sur la touche aux côtés d’Hamilton, qui a déclaré « il y a quelque chose qui ne va pas avec cette voiture » sur le chemin du retour aux stands.

Éliminés : Hamilton, Ocon, Stroll, Albon, Ricciardo

Q3 – Verstappen décroche la pole alors que Norris se dérobe

Verstappen a pris un nouveau départ canon lors de la Q3 en réalisant un temps de 1m23,445s pour devancer confortablement Norris, Piastri étant troisième devant Russell et Perez, qui a fait état d’une « horrible motricité » lors de son premier tour et a fait monter la pression pour la deuxième manche.

Tsunoda a continué à attirer l’attention en sixième position, devant Hulkenberg, Alonso, Leclerc et Gasly, le seul pilote Ferrari restant exprimant sa confusion quant à l’évolution de son rythme alors qu’il se situait provisoirement à plus d’une seconde de la référence de Verstappen.

Lors des deuxièmes runs, une glissade sauvage de Norris dans les virages 13 et 14 – après avoir été le plus rapide de tous dans le secteur 1 – a mis fin à tous les espoirs qu’il avait de défier Verstappen pour la pole, et le Néerlandais est resté P1 bien qu’il n’ait pas réussi à améliorer son temps.

#10, Pierre Gasly, Alpine, P10. pht. LAT images

Après ses difficultés en première manche, Leclerc a surgi dans la compétition dans son dernier tour pour se classer deuxième, à 0,139 s de Verstappen, Piastri et Russell ayant également devancé Norris et lui ayant fait payer l’erreur susmentionnée.

Tsunoda s’est accroché pour la sixième place, alors qu’AlphaTauri cherche à mettre la pression sur Williams dans la lutte pour la P7 au classement des constructeurs, avec Alonso, Hulkenberg, Perez (perdant plusieurs places lorsque son dernier tour a été supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste) et Gasly complétant le top 10.

Charles Leclerc #16 , P2 :

Je suis vraiment content de mon tour, et se qualifier sur la première ligne n’est pas quelque chose que nous attendions aujourd’hui. Ce n’est pas le circuit idéal pour nous et, compte tenu des températures élevées, il pourrait être difficile demain.

Notre objectif principal est de prendre la deuxième place du championnat des constructeurs. Nous allons tout donner pour finir la saison en beauté !

Les qualifs ici

Grille de départ ici

Citation clé :

« C’est très bizarre », a déclaré Verstappen, auteur de la pole position. « Tout le week-end jusqu’à présent a été un peu difficile. Nous avons définitivement amélioré la voiture pour les qualifications et dès le premier tour, tout semblait plus cohérent et nous pouvions pousser davantage. Bien sûr, je suis très heureux d’être en pole. »

Prochaines étape :

Le Grand Prix d’Abou Dhabi 2023, qui clôturera la saison, débutera dimanche à 17 heures (heure locale).

Communiqué La F1