29 mai 2024

Moto GP, Martín triomphe en patron et met la pression sur Bagnaia qui se fait prendre des points précieux par les équipes soi-disant « satellites » …

Le pilote Pramac a décroché une victoire très importante en Tissot Sprint à Lusail devant Fabio Di Giannantonio et Luca Marini

Les stars de la catégorie reine avaient rendez-vous ce soir au circuit international de Lusail avec la Tissot Sprint du Grand Prix du Qatar, affrontement crucial dans la course au titre Moto GP. Au bout du suspense, Jorge Martín (Prima Pramac Racing) décroche son huitième succès le samedi après-midi devant un excellent Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing Moto GP) ainsi que Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team). Retour sur 11 tours intenses au Qatar.

#49, Fabio Di Giannantonio, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Martín agressif d’entrée

À l’extinction des feux, c’est le poleman Luca Marini qui s’offre holeshot devant Alex Márquez (Gresini Racing Moto GP) et Jorge Martín, qui prend tous les risques et bouscule Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) dans le premier virage. L’entame de course est agitée avec une chute collective dès le premier tour impliquant Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team), Miguel Oliveira (CryptoDATA RNF MotoGP Team), Aleix Espargaró (Aprilia Racing) et Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha Moto GP), ce dernier étant le seul à rester sur ses roues.

#10, Luca Marini, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Quelques instants plus tard, Jorge Martín élargit et voit Pecco Bagnaia ainsi que Marc Márquez (Repsol Honda Team) le déposer. Le pilote Pramac profite toutefois de la longue ligne droite du tracé de Lusail pour récupérer la quatrième place et se blottir dans la roue du Champion du Monde en titre.

Race Start. pht. Michelin Motorsport

Les prétendants au titre en batraille

Le « Martinator » tente une offensive musclée sur son rival dans le deuxième tour et passe, ce qui permet également à Fabio Di Giannantonio de prendre l’avantage sur le n°1. Devant, Luca Marini et Alex Márquez tentent de creuser l’écart mais voient le représentant du team Pramac revenir comme un boulet de canon. Les quatre premiers parviennent à s’échapper tandis que bloqué à la cinquième place, Pecco Bagnaia se retrouve sous la menace de Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing).

#73, Alex Marquez, Ducati, P4. pht. Michelin Motorsport

À l’entame du cinquième tour, Alex Márquez tente de prendre la tête au premier virage mais Luca Marini croise parfaitement pour garder la position. Quelques secondes plus tard, l’Espagnol du team Gresini se fait surprendre par un Jorge Martín survolté. Dans la dernière courbe du cirucit, le « Martinator » dépossède Luca Marini des commandes de la course alors que Pecco Bagnaia rallie la roue d’Alex Márquez, qui perd du terrain sur les trois hommes devant lui.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P5. pht. Michelin Motorsport

Succès crucial pour Martín

Jorge Martín parvient peu à peu à creuser l’écart, bien aidé par l’attaque gagnante de Fabio Di Giannantonio sur Luca Marini. À deux tours de la fin, l’Italien n’a pas dit son dernier mot et fait la jonction avec le prétendant au titre alors que Pecco Bagnaia voit Maverick Viñales (Aprilia Racing) se montrer menaçant derrière. Au bout du compte, Jorge Martín résiste et s’adjuge sa huitième Tissot Sprint de la saison devant Fabio Di Giannantonio, qui continue de prouver qu’il mérite sa place en Moto GP. Parti de la pole, Luca Marini s’en sort avec la médaille de bronze après avoir perdu du terrain dans les derniers tours.

#12, Maverick Viñales, Aprilia, P6. pht. Michelin Motorsport

Bagnaia perd du terrain

Alex Márquez termine quatrième de cette bataille devant Pecco Bagnaia, qui ne compte désormais plus que sept points d’avance sur Jorge Martín au général. Le n°1 se classe cinquième devant Maverick Viñales ainsi que Brad Binder. 14e sur la grille de départ, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha Moto GP) réalise une superbe course qu’il conclut à la huitième place.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P8. pht. Michelin Motorsport

Augusto Fernández (GASGAS Factory Racing Tech3) s’adjuge quant à lui le point de la neuvième position après un dépassement sur Johann Zarco (Prima Pramac Racing) dans les derniers instants de l’affrontement.

La Tissot Sprint ici

Meilleurs tours ici

V-Max ici

Rappell grille de départ du GP ici

Championnat ici

Le départ de la course Moto GP sera donné dimanche à 18h00 heure de Paris !

Communiqué Moto GP