14 avril 2024

Charles Leclerc signe la pole position du GP de Las Vegas devant Sainz et Verstappen

Charles Leclerc a converti son bon rythme des essais en pole position pour le Grand Prix de Las Vegas lors d’une séance de qualification palpitante sur le tout nouveau Strip Circuit, le pilote Ferrari prenant le dessus sur son coéquipier Carlos Sainz et sur Max Verstappen de Red Bull.

Leclerc a été constamment rapide tout au long de la course de samedi matin et a réalisé un 1m 32,726s dans la séance décisive de la pole pour terminer avec un demi-dixième d’avance sur Sainz, qui perdra 10 places sur la grille de départ en raison d’une pénalité moteur.

Alors que Leclerc et Sainz ont tous deux amélioré leur deuxième passage en Q3, Verstappen n’a pas pu trouver plus de rythme et est rentré aux stands, le laissant troisième devant George Russell, qui était la seule Mercedes restante après l’abandon de Lewis Hamilton en Q2.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P2, Start P12, pht. Zak Mauger

Plusieurs pilotes se sont illustrés dans des conditions délicates et fraîches, Pierre Gasly plaçant son Alpine à une incroyable cinquième place, ses coéquipiers de Williams Alex Albon et Logan Sargeant se classant P6 et P7 et Valtteri Bottas terminant huitième pour Alfa Romeo.

Dans une séance de Q3 sans la Red Bull de Sergio Perez, qui a rejoint Hamilton dans la liste des éliminés de Q2, Kevin Magnussen a pris la neuvième place pour Haas, Fernando Alonso d’Aston Martin complétant le top 10.

La sortie de Q2 d’Hamilton l’a laissé en 11e position, puisqu’il a contacté par radio le muret des stands Mercedes pour expliquer qu’il n’y avait plus rien dans sa voiture, mais il gagnera au moins une place pour la course grâce à la pénalité de grille de Sainz mentionnée plus haut.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P3, Start P2. pht. LAT images

Perez, qui n’a pas participé aux derniers tours du deuxième segment, a dû se contenter de la 12e place devant Nico Hulkenberg de Haas, l’Aston Martin de Lance Stroll – qui sera pénalisé de cinq places sur la grille de départ pour avoir enfreint le drapeau jaune lors des essais – et Daniel Ricciardo de l’écurie AlphaTauri.

Les McLaren ont connu une séance cauchemardesque, leur récente série de performances s’étant effondrée dans les rues à grande vitesse de Vegas. Lando Norris a manqué la Q2 de 0.020s en 16ème position et le rookie Oscar Piastri n’a pu obtenir que l’avant-dernière place sur la grille de départ en 19ème position.

#63, George Russell, Mercedes, P4, Start P3. pht. LAT images

Esteban Ocon et Zhou Guanyu n’ont pas pu suivre le rythme de leurs coéquipiers en tombant dès la première haie, respectivement en 17e et 18e position, les images montrant que le pilote alpin a été pris dans un moment particulier avec Verstappen lors des derniers tours de la Q1.

Yuki Tsunoda a lui aussi connu une séance difficile au volant de l’autre AlphaTauri, ayant vu l’un de ses temps supprimés pour avoir dépassé les limites de la piste, avant de commettre une erreur lors de son dernier run de la séance, ce qui l’a laissé 20e et dernier sur la grille.

CE QUI S’EST PASSÉ

Q1 – Ferrari en tête, McLaren en difficulté

Après s’être familiarisés avec le circuit de Las Vegas Strip lors des essais, les pilotes ont dû repousser leurs limites dans les célèbres rues de la ville et se battre pour les positions sur la grille de départ avant la course de samedi soir.

#10, Pierre Gasly, Alpine, P5, Start P4.

Lorsque la Q1 a débuté dans l’un des décors les plus spectaculaires de l’histoire de la F1, c’est Leclerc qui a ouvert le bal avec un premier chrono de 1m 34.898s, avant d’améliorer pour atteindre un chrono de 1m 34.072s, envoyant ainsi un message clair à ses rivaux.

Pendant ce temps, McLaren a connu des problèmes, Norris se plaignant que Perez « s’est complètement mis en travers de mon chemin » lors de son premier run sur les pneus tendres, et son coéquipier Piastri a heurté l’un des murs en béton, bien qu’il semble s’en être sorti sans aucun dommage.

#23, Alex Alban, Williams, P6, Start P5. pht. Williams

À la moitié de la séance, Leclerc est toujours en tête avec son effort de 1m 34s, ce qui lui donne une demi-seconde d’avance sur Perez, suivi par Hamilton, Norris, Sainz et Verstappen dans un groupe de voitures très proches les unes des autres derrière la Ferrari de tête en vol.

À l’autre bout de la feuille de temps, Ricciardo, Hulkenberg, Gasly, Tsunoda et Russell se sont retrouvés dans la zone d’abandon, les deux derniers ayant perdu des temps au tour au-delà des limites de la piste, ce qui signifie qu’ils ont dû se dépoussiérer et repartir.

Alors que les dernières minutes s’égrenaient, une nouvelle série d’améliorations a permis à Leclerc de prendre la première place en 1m 33.617s, avec quelques dixièmes d’avance sur son coéquipier Sainz, tandis que Russell complétait le trio de tête devant Verstappen et les très performants Hulkenberg, Gasly et Bottas.

#2, Logan Sargeant, Williams, P7, Start P6. pht. Jake Grant

Hamilton et Magnussen ont franchi la ligne d’arrivée avec les autres Mercedes et Haas, respectivement en P8 et P9, ainsi que les Aston Martin Alonso et Stroll (ce dernier faisant l’objet d’une enquête pour une nouvelle infraction au drapeau jaune), les Williams Sargeant et Albon, la Red Bull de Perez et l’AlphaTauri de Ricciardo.

Le dernier effort de Stroll a poussé Norris dans la zone d’abandon et a confirmé une douloureuse double sortie de Q1 pour McLaren, avec son coéquipier Piastri en 19e position – derrière l’Alpine d’Ocon et l’Alfa Romeo de Zhou – alors que les voitures papayes luttaient pour le rythme.

Ocon a été impliqué dans un étrange incident avec Verstappen à la fin de la séance alors qu’ils se disputaient la position sur la piste, criant à la radio que le champion du monde en titre « plongeait dans le virage 1 comme un fou », tandis que le Néerlandais soutenait que son rival s’était comporté comme un « idiot ».

#77, Valterri Bottas, Alfa Romeo, P8, Start P7. pht. Alfa Romeo

Tsunoda a terminé en queue de peloton en faisant suivre son temps effacé d’un moment dans le virage 5 lors de son dernier run, ce qui a poussé le pilote japonais à jeter son appui-tête hors du cockpit en signe de frustration lorsqu’il est rentré dans le garage AlphaTauri.

Éliminés : Norris, Ocon, Zhou, Piastri, Tsunoda

Q2 – Hamilton et Perez manquent la pole position

Lorsque les voitures restantes sont revenues sur la piste pour la Q2, c’est Alonso qui a fait le premier pas pour mener brièvement le bal avec un tour en 1m 33s, avant que les pilotes Mercedes ne prennent de l’avance et que Verstappen n’augmente son rythme pour être le plus rapide en 1m 33.607s.

Lorsque Ferrari a émergé en pneus tendres frais, plutôt qu’usés, Leclerc a pulvérisé cette référence en réalisant un tour en 1m 32.834s pour prendre la meilleure partie d’une seconde d’avance, avec Sainz se glissant en deuxième position, à quelque cinq dixièmes de son coéquipier.

#20, Kevin Magnussen, Haas, P9, Start P8. pht. LAT images

Une autre série d’essais a entraîné l’écran de chronométrage dans une frénésie de temps de secteurs violets et verts, alors que Leclerc a retranché quelques centièmes à son meilleur temps pour rester en première position devant Sainz, Russell, un Gasly impressionnant et Verstappen.

Les deux pilotes Williams sont passés en Q3, Albon se hissant à la sixième place et Sargeant prenant une belle neuvième place, séparée par Alonso et Magnussen, Bottas complétant les 10 premières positions et privant Hamilton, son ancien coéquipier chez Mercedes, d’une victoire spectaculaire.

Hamilton s’est plaint de ne pas avoir pu aller plus vite en quittant la Q2, mais il y a eu une autre surprise lorsque Perez – qui a regardé les derniers tours depuis le garage – a abandonné en 12e position, tout comme Hulkenberg, Stroll et Ricciardo.

Éliminés : Hamilton, Perez, Hulkenberg, Stroll, Ricciardo

Q3 – Leclerc trop rapide pour Sainz et Verstappen

Leclerc a conservé sa place en tête des chronos lors du coup d’envoi de la Q3 en réalisant 1m 33.021s, alors que Sainz n’était qu’à 0.022s et Verstappen à 0.083s, ouvrant la perspective d’une deuxième séquence de runs palpitante.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin, P10, Start P9. pht. LAT images

Lorsque celle-ci est arrivée, Leclerc a franchi un nouveau palier en réalisant un 1m 32.726s, soit un demi dixième de plus que Sainz sur la Ferrari sœur, tandis que Verstappen a abandonné son dernier tour et s’est dirigé vers les stands.

Au cours d’un week-end où Red Bull a eu du mal à vivre avec le rythme de Ferrari, les images ont montré Verstappen s’approchant dangereusement de l’un des murs de béton et jurant à la radio de sa chance de s’en sortir – bien que P3 devienne P2 en raison de la pénalité de Sainz.

Alors que les autres temps filtrent, Russell récupère la quatrième place pour Mercedes, tandis que Gasly s’illustre en route vers la cinquième place dans son Alpine et que des performances tout aussi solides d’Albon et de Sargeant permettent à Williams de se classer sixième et septième sur la grille de départ.

Hamilton et Perez ayant abandonné en Q2, Bottas, Magnussen et Alonso en ont profité pour s’emparer des positions P8 à P10, Sainz devant rétrograder jusqu’à la 12e position en raison de sa pénalité liée au groupe propulseur.

Les qualifs ici

Grille de départ ici

Citation clé :

« Je suis bien sûr heureux », a déclaré Leclerc, auteur de la pole position. « La première fois à Las Vegas, c’est évidemment un événement incroyable, et partir de la pole demain, c’est génial.

« Cependant, je suis un peu déçu de mes tours en Q3, je n’ai pas fait un assez bon travail, mais c’était suffisant pour la P1, donc c’est tout ce dont nous avons besoin. Maintenant, il faut se concentrer sur la course de demain pour essayer de tout mettre en place.

« Normalement, c’est là que nous manquons le plus de performance, alors j’espère que nous pourrons tout mettre en place et gagner ici.

La suite :

Les pilotes vont maintenant débriefer avec leurs équipes et se préparer pour le Grand Prix de Las Vegas de samedi soir, dont le départ est prévu à 22h00 heure locale.

Communiqué La F1