5 décembre 2022

Max Verstappen vainqueur du Sprint devant les Ferrari qui passaient leur temps à se bagarrer entre elles, au Red Bull Ring

Max Verstappen a remporté le Sprint F1 au Red Bull Ring, en battant les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz, et s’est assuré une place en première position pour le Grand Prix d’Autriche de dimanche.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P1. pht. Red Bull

Verstappen a réussi à se qualifier vendredi soir, lors d’une séance qui a vu les deux Mercedes s’écraser en Q3, après quoi Sergio Perez, le coéquipier de Red Bull, a été relégué en P13 sur la grille pour ce Sprint. Ce nouveau format de Sprint pour 2022 attribue des points aux huit premiers au lieu des trois premiers.

Les drapeaux jaunes sont sortis lors du tour de formation lorsque l’Alpine de Fernando Alonso n’a pas réussi à décoller de la grille – le mettant hors course – avant que le bref arrêt de Zhou Guanyu dans le dernier virage à l’approche de la grille ne provoque un second tour de formation et n’oblige le pilote Alfa Romeo à partir des stands. Les 18 autres voitures ont navigué dans une brume de fumée orange pour finalement entamer un Sprint de 23 tours au lieu de 24.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P2. pht. Scuderia Ferrari

Les 10 premiers partent en pneus mediums, seuls quatre pilotes ayant opté pour les softs. Depuis la pole, Verstappen a bénéficié d’un départ rapide et a fermé la porte à Leclerc, qui a tenté un dépassement sur son côté droit – donnant brièvement à Sainz le statut de P2 aux dépens de son coéquipier avant que le Monégasque ne réplique.

Sainz et Leclerc ont recommencé au sixième tour, alors que Verstappen a porté son avance à plus de deux secondes. Les tentatives de dépassement de Sainz aux virages 2 et 3 du tour suivant ont été bloquées par la défense acharnée de Leclerc. Le vainqueur du GP de Grande-Bretagne a reculé et Leclerc a rapidement creusé l’écart avec son coéquipier.

Race Start

Verstappen allait continuer à mener confortablement et finalement s’imposer avec 1,6 seconde d’avance sur Leclerc, qui a commencé à se rapprocher à la toute fin.

George Russell est parti et a terminé quatrième pour Mercedes, tandis que Perez s’est battu de la 12e à la 5e place, le Mexicain gagnant cinq places dans les six premiers tours, les deux suivantes sur les pilotes Haas au 10e tour et une autre sur Esteban Ocon d’Alpine au 12e tour – mais Russell s’est avéré trop loin pour le rattraper.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P3. pht. Pirelli

Les deux pilotes Haas ont tenu Lewis Hamilton à distance pendant une grande partie de la course, et Ocon a terminé à une confortable sixième place. Hamilton, qui a été serré dans le virage 1 et a fait tourner l’AlphaTauri de Pierre Gasly (P15), est revenu dans le top 10 et a passé la seconde moitié de la course à traquer les Haas, ses tentatives de dépassement ne donnant aucun résultat jusqu’à ce qu’il prenne finalement le dessus sur Mick Schumacher au virage 4 au 22e tour.

#63, George Russell, Mercedes, P4. pht. Mercedes

Le septuple champion n’a pas pu rattraper Kevin Magnussen, le Danois terminant septième et devançant la Flèche d’argent.

Valtteri Bottas a été dépassé pour la P9 par Hamilton en début de course et s’est rattrapé lorsque les pilotes Haas ont bloqué la progression de la Mercedes, mais il a terminé 10e au classement général pour Alfa Romeo, derrière Schumacher.

#11, Sergio Perrez, Red Bull,P5. pht. Red Bull

Après une séance de qualification difficile, les pilotes McLaren Lando Norris et Daniel Ricciardo se sont rapprochés du top 10 lors du sprint, le Britannique terminant devant son coéquipier australien malgré une sortie de piste lors d’une tentative de dépassement d’Alex Albon.

#31, Esteban Ocon, Alpine, P6, pht. Pirelli

Le pilote Williams a reçu une pénalité de cinq secondes pour avoir forcé Norris à sortir de la piste au quatrième tour. Il a terminé 13e au drapeau à damier mais a été relégué en P16 au profit de Lance Stroll (P13) de l’Aston Martin et de Zhou (P14) de l’Alfa Romeo.

#20, Kevin Magnussen, Haas, P7.

Gasly a terminé derrière Albon mais a été promu P15 au drapeau à damier, avec Yuki Tsunoda qui a terminé P17 dans une journée difficile pour AlphaTauri.

#44, Lewis Hamilton, Mercedes, P8. pht. Mercedes

Sebastian Vettel a été le deuxième retraité après avoir été pris dans un tête-à-queue par Albon au virage 6, ce qui l’a laissé dernier – Aston Martin l’amenant dans les stands pour sortir tard avec des dommages à la voiture.

#47, Mick Schumacher, Haas, P9. pht. Pirelli

Avec la victoire de Sprint, Verstappen part en P1 pour le Grand Prix d’Autriche de dimanche, car il espère balayer le week-end et garder la foule en délire du Red Bull Ring.

#77, Valtteri Bottas, Alfa Romeo, P10. pht. Alfa Romeo

Citation clé

« C’était génial de voir [les fans] – pas mal de fumée à la fin avec tout l’orange, mais c’était bien. Je pense que c’était une bonne course, nous avions un bon rythme dès le début et je pense qu’ensuite nous étions très proches les uns des autres. Donc c’était bien. C’était comme un Sprint devrait se dérouler. Tout à fait à plat ! » a déclaré Verstappen, vainqueur du Sprint.

 » Bien sûr, [les Ferrari] se battaient aussi un peu, donc j’avais un peu d’écart, et puis après ça, nous étions assez similaires en termes de rythme. Donc je m’attends vraiment à ce que demain, ce soit à nouveau une bataille très intéressante. Bien sûr, la course de demain va être beaucoup plus longue, donc ça va être délicat pour les pneus. »

Moment clé

Le départ époustouflant de Sergio Perez a été le moment clé puisque, de la 13e place sur la grille, il part en cinquième position pour le Sprint et a maintenant une chance d’aider son coéquipier Max Verstappen en tête – ou peut-être même de lui ravir la tête…

Les plus gros déménageurs

Alonso devait partir en huitième position pour le Sprint mais son DNF – un DNS, en fait – le place en 20e position pour le Grand Prix de dimanche. Albon et Gasly ont perdu six places chacun lors d’un samedi difficile.

Ricciardo et Norris ont gagné quatre places chacun, mais Perez a gagné le plus grand nombre de places, huit, en passant de la P13 (P12 après le retrait d’Alonso) à la P5 au drapeau.

Quelle est la suite ?

Le Grand Prix d’Autriche commence à 15 h, heure locale, dimanche, Verstappen étant prêt à mener la danse après avoir pris la première place au Sprint et accru son avance au championnat des pilotes. Visitez notre RACE HUB pour voir où et quand vous pouvez regarder l’action de dimanche.

Course Sprint ICI

Grille de départ ici

Déclarations :

Pirelli

C’EST UN SPRINT

Max Verstappen, de Red Bull, a converti sa pole position en victoire de course sprint au Red Bull Ring sur 23 tours (la distance de la course a été réduite d’un tour après l’ajout d’un tour de formation supplémentaire). Les quatre premiers ont terminé dans l’ordre de la grille, Verstappen remportant sa deuxième victoire consécutive en course sprint cette année.

Il a utilisé le pneu P Zero Yellow medium du début à la fin, toutes les équipes à l’exception d’Aston Martin et Williams (qui ont utilisé le P Zero Red soft) ayant fait le même choix. Les conditions sont restées sèches et assez fraîches, avec 26 degrés ambiants et 34 degrés de température de piste à la fin de la course.

L’écart de performance entre les gommes est estimé à environ 0,3 seconde entre le P Zero White dur et moyen (bien qu’il y ait eu très peu de courses sur le dur jusqu’à présent) et 0,4 seconde entre moyen et tendre.

CAHIER DE STRATÉGIE

Selon notre calcul théorique basé sur les données moyennes de toutes les équipes, la stratégie la plus rapide sur le papier pour les 71 tours du Grand Prix d’Autriche demain sera un one-stopper du medium au dur.

Pour les voitures qui partent hors de leur position, le départ en dur n’est pas non plus exclu, laissant le choix entre le soft et le medium pour le dernier relais.

Un double arrêt est plus lent dans des circonstances normales, mais la meilleure façon de le faire serait d’utiliser les trois gommes : medium, dur, puis tendre. Il y a une probabilité assez élevée de voiture de sécurité ici, sur une piste étroite et impitoyable, ce qui pourrait influencer un double arrêt.

Demain, un peu de pluie est prévue dans la matinée, ce qui ne devrait pas affecter la course, mais influencera l’état de la piste. Les températures de piste devraient être similaires à celles d’aujourd’hui, donc les données recueillies lors du sprint d’aujourd’hui seront très pertinentes.

« La course devrait être une course à un seul arrêt de moyenne à forte intensité.

« Aujourd’hui, les équipes ont pu obtenir des données utiles sur le medium pendant le sprint : de bonnes informations pour la course de demain, qui devrait être un one-stopper moyen à dur, comme le confirme également la performance des pneus aujourd’hui. Les deux gommes se sont bien comportées, le medium étant le choix le plus conservateur, ce qui en a fait l’option la plus populaire pour le sprint de cet après-midi. Le soft a été choisi par quatre pilotes partant de plus bas sur la grille, et Lance Stroll d’Aston Martin l’a bien utilisé pour gagner quatre places. »

Red Bull

Max Verstappen, #1, P1 :

pht. Red Bull

« C’est bon de ramener la victoire en Sprint ici au Red Bull Ring. Les deux premiers tours ont été importants pour que je puisse creuser un écart, à partir de là, il s’agissait de maintenir le rythme. Bien sûr, la course Sprint ne vous donne pas une image complète de la course de demain, mais en termes de rythme, c’est serré entre nous et Ferrari. Je m’attends toujours à une bataille difficile demain, nous aurons également les pneus durs, il sera donc intéressant de voir comment ils se comportent pendant la course. Il sera très important de faire de bons choix stratégiques pendant la course car on ne sait jamais ce qui peut se passer, ça ne va pas être simple mais je suis impatient. »

Sergio Perrez, #11, P5 :

« C’était une bonne course et une bonne récupération, j’ai pris un bon départ et je suis resté en dehors des problèmes, c’était délicat avec Lewis et beaucoup de gens qui allaient côte à côte dans le troisième virage. Nous avons tiré le maximum du Sprint et je pense que c’est un bon résultat pour nous. Une fois que j’ai dépassé tout le monde, George Russell était un peu loin pour moi à rattraper, j’aurais aimé remonter en P4 mais je peux me battre à partir de la cinquième place. Nous pouvons tirer des leçons de la course Sprint pour nous assurer d’être sur le podium demain. La patience sera la clé dimanche ; je veux prendre un bon départ et être dans le coup dès le début de la course. J’ai gagné quatre places dans le premier tour aujourd’hui, j’espère que ce sera la même chose demain. Nous sommes encore en train de débloquer le potentiel de la voiture, donc nous pouvons nous réjouir de la course. »

Christian Horner, Team principal :

« C’était génial d’obtenir la pole hier et de remporter la victoire dans la course sprint et de la conserver pour la course de demain, c’est fantastique.  Max a frappé les pneus très fort pour casser le DRS, c’est un relais assez long et Ferrari économisait ses pneus, mais c’est la stratégie que nous avons choisie et ce que vous enlevez au début, vous le récupérez à la fin. Max l’a bien géré et c’était une course raisonnablement confortable pour lui. Hier, Checo a été pénalisé mais il a fait un premier tour incroyable aujourd’hui, il a réussi à prendre les voitures et à gagner huit places pour revenir en P5, ce qui n’est qu’une place derrière ce que nous pensions qu’il aurait dû être. Demain sera une course fascinante, vous pouvez voir que les Ferrari sont rapides, donc nous avons besoin d’un autre bon départ, d’un excellent premier tour et de garder la tête froide. Le soutien que nous avons reçu ici en Autriche au Red Bull Ring a été incroyable, pour l’équipe et pour Max en particulier de la part de l’Orange Army. Les fans du monde entier ont été fantastiques, mais c’est génial de courir à la maison et cela nous prépare à une course excitante demain. »

Ferrari

Postes inchangés

La course Sprint du Grand Prix d’Autriche a confirmé le résultat des qualifications d’hier. Charles Leclerc et Carlos Sainz s’aligneront donc en deuxième et troisième position sur la grille demain à 15h.

Données recueillies. Charles a pris un meilleur départ que le poleman Max Verstappen, même si le Monégasque n’a pas réussi à dépasser le Néerlandais. Dans les premiers tours, Sainz et Leclerc se sont dépassés à plusieurs reprises avant que les positions ne se stabilisent. La course d’aujourd’hui – qui peut être comparée à la première moitié d’un match – a permis à la Scuderia Ferrari de recueillir des données importantes sur le comportement des pneus Medium et d’autres paramètres qui ne peuvent être vérifiés qu’en conditions de course. Les informations seront analysées ce soir et, avec celles déjà acquises hier, permettront une préparation détaillée pour les 71 tours (306,452 km) de demain. Le rythme de course des deux Ferrari était bon, surtout après les premiers tours, et ce sont les détails qui feront la différence.

Charles Leclerc #16, P2 :

pht. Scuderia Ferrari

J’ai pris un assez bon départ et je me suis engagé dans un petit duel à la limite avec Max (Verstappen). Puis Carlos m’a dépassé dans le virage 3 mais j’ai réussi à reprendre ma position au prochain freinage.

Pendant les premiers tours, je me suis concentré sur la gestion des pneus afin de pouvoir pousser plus fort vers la fin. Je dirais que le plan a fonctionné parce que progressivement j’ai pu aller plus fort et je me suis senti à l’aise avec les pneus Medium.

J’ai perdu un peu de temps dans la bataille, mais c’était amusant et je ne pense pas que cela ait trop affecté le résultat final du Sprint. La gestion des pneus demain sera cruciale et je pense que la course sera amusante.

Carlos Sainz #55, P3 :

pht. Scuderia Ferrari

C’était une bonne course aujourd’hui, notamment dans les premiers tours lorsque je me suis battu avec Max (Verstappen) et Charles. Au départ, j’ai essayé d’attaquer Max dans le virage 3 mais je n’ai pas pu tenir la position à l’extérieur du virage. Après les premiers tours, j’ai travaillé à remettre les pneus dans la fenêtre optimale d’utilisation et à recharger la batterie, pour retrouver mon rythme jusqu’à la fin. La vraie course est demain et nous l’affronterons en partant des mêmes positions qu’aujourd’hui.

Nous sommes tous très proches à l’avant et le combat sera serré. Nos rivaux semblaient avoir un peu plus de rythme aujourd’hui, mais demain nous ferons de notre mieux pour leur donner du fil à retordre.

Laurent Mekies Directeur de course :

La course Sprint d’aujourd’hui a confirmé que même sur cette piste, les valeurs entre nous et les principaux rivaux sont vraiment proches. Il était important de pouvoir le vérifier en course et je dirais que les 23 tours de cet après-midi l’ont prouvé. Je pense que la course de demain sera très ouverte et très serrée : elle se jouera sur des détails, donc aujourd’hui, également avec nos collègues connectés à distance depuis Maranello, nous allons analyser toutes les données en profondeur pour étudier comment maximiser le potentiel de notre package.

La gestion des pneus, surtout au début et à la fin du relais, pourrait être l’élément clé et nous devrons être en mesure de saisir toutes les opportunités qui se présentent. Demain, ce sera encore deux contre deux, car Sergio Perez a gagné des places, donc la contribution de nos deux pilotes sera cruciale pour obtenir le résultat que nous voulons.

Mercedes

Le Mercedes-AMG PETRONAS F1 Team a marqué six points lors du Sprint de samedi à Spielberg, avec de solides places P4 et P8 mais un écart de rythme par rapport aux deux équipes les plus rapides.

  • Grâce à un effort herculéen de l’équipe, les deux voitures ont pu prendre part à la FP2, qui a eu lieu seulement six heures de travail après les qualifications. L’équipe a notamment construit une nouvelle voiture pour Lewis à partir du châssis de rechange.
  • George a pris un bon départ depuis la P4 et a ensuite conservé sa position, contenant le rythme de Perez dans les derniers tours.
  • Lewis a eu un contact avec Gasly au premier virage, puis d’autres dans la course au troisième virage, ce qui l’a laissé P11 à la fin du premier tour. A partir de là, il a souffert d’une température élevée du frein avant gauche, peut-être en raison d’un dommage.
  • A partir de ce point, il a été en mesure de dépasser Albon, Bottas et Schumacher pour assurer une P8 à l’arrivée – ce qui le place une place plus haut sur la grille demain, qu’il a commencé aujourd’hui.

George Russell, #63, P4 :

pht. Mercedes

Tout d’abord, merci à tous ceux qui ont travaillé dans le garage pour que la voiture soit prête aujourd’hui. C’était un énorme effort d’équipe, donc c’est bien d’avoir des points au tableau. Quant à la performance, l’écart était plus important que ce à quoi nous nous attendions. Nous avions 13 secondes de retard après 23 tours, ce qui représente près d’une demi-seconde par tour. Nous devons travailler toute la nuit pour comprendre pourquoi nous avons perdu le rythme. De petites choses peuvent faire la différence – les pneus n’étaient pas faciles à gérer, et différentes approches des niveaux d’appui joueront un rôle demain. Mais nous ne doutons pas que nous avons du travail à faire.

Lewis Hamilton, #44, P8 :

pht. Mercedes

Je suis reconnaissant d’avoir réussi à survivre sur la piste aujourd’hui. L’équipe a fait un excellent travail pour remettre la voiture en état hier soir et ce matin. Je les remercie et je suis content de l’avoir ramenée en un seul morceau. Je n’ai pas eu un bon départ, puis Pierre est passé en face de moi au premier virage. Je ne comprends pas pourquoi les pilotes font ça quand il y a tellement d’espace à droite, et je ne pouvais rien faire. Puis la même chose s’est produite dans le troisième virage avec une Williams et une Red Bull. J’ai eu des dégâts, mais au moins j’ai pu continuer. Après ça, j’ai juste essayé de rattraper mon retard. Nous sommes plus lents sur les lignes droites, donc j’ai dû attendre d’être hors du train DRS pour dépasser les voitures devant. C’est pourquoi il a fallu quelques tours pour passer devant Mick. J’espère que nous pourrons courir plus fort demain – je croise les doigts !

Toto Wolff, Team Principal :

Après un tel effort incroyable de la part des mécaniciens pour construire les voitures et les rendre aptes à la course, c’était une performance un peu décevante en termes de vitesse. Nous n’avons pas réussi à montrer notre amélioration habituelle en termes de rythme de course par rapport aux performances sur un seul tour, comme lors d’autres événements cette année. George a fait un bon travail, mais la voiture n’avait pas le rythme nécessaire pour suivre le train de tête. Pour Lewis, il a eu un contact au premier tour qui lui a coûté du terrain. Ensuite, c’était une bonne bataille avec Mick, qui se battait dur pour la position. Lewis est finalement arrivé en tête, il prend donc le départ de la course une place plus haut qu’il s’était qualifié. Maintenant, nous devons tirer les leçons et améliorer notre rythme dans le grand prix de demain.

Andrew Shovlin :

Tout le monde dans le garage a fait un travail incroyable pour sortir les voitures à temps pour la deuxième séance d’essais. Nous avions beaucoup à faire, y compris un échange de châssis avec Lewis. Mais c’était génial de voir comment l’équipe travaillait sous pression. En revanche, la course de vitesse a été plutôt décevante. Lewis a eu de la chance de ne pas être éliminé quand il a été serré par Gasly dans la course au premier virage, donc d’une certaine manière, c’est un soulagement d’avoir survécu à ça. Nous vérifierons les dégâts sur la voiture quand nous la récupérerons, mais c’était un gros choc. George n’avait pas la vitesse nécessaire pour poursuivre les Ferrari et Verstappen, donc nous allions toujours finir quatrième, mais au moins nous sommes sur la deuxième ligne pour demain. Il nous manque clairement un peu de rythme et nous allons étudier les données et voir ce que nous pouvons faire en termes de réglage fin, mais il est difficile de trouver beaucoup de choses maintenant que nous sommes dans le parc ferme.

Alpine

Esteban Ocon de BWT Alpine F1 Team a pris la sixième place du Sprint d’aujourd’hui en Autriche, Fernando Alonso n’ayant pu prendre le départ de la course en raison d’un problème électrique.

La sixième place d’Esteban lui permet de remporter les trois points du Sprint d’aujourd’hui et il s’alignera demain au Grand Prix d’Autriche à la même place. L’équipe va enquêter sur le problème de la voiture de Fernando avant la course.

Parti de la cinquième place, Esteban a pris un bon départ et a gardé la même place pendant la première partie de la course. Après avoir devancé la Haas de Kevin Magnussen, Esteban n’a pas été en mesure de suivre la Red Bull de Sergio Perez qui a réussi à la dépasser au 11e tour.

De là, Esteban a poussé jusqu’au drapeau à damier pour prendre la sixième place avant de s’arrêter dans le tour suivant par précaution, ce que l’équipe examine.

Esteban Ocon, #31, P6 :

 » Je suis définitivement très satisfait de la sixième place dans le Sprint d’aujourd’hui. Nous avons pris un bon départ et nous avons réussi à rester devant Kevin [Magnussen] dans les deux premiers tours, avant de prendre une bonne avance sur les deux Haas. La Mercedes de George [Russell] était trop rapide pour nous et donc, à la fin, je pense que nous avons maximisé aujourd’hui, en nous assurant une bonne position de départ sur la grille pour le Grand Prix de demain et en ramassant quelques points en cours de route. Un tour de plus aujourd’hui et ça aurait pu être une histoire différente, car j’ai été obligé d’arrêter la voiture au virage 1 pendant le tour intérieur. L’équipe est en train d’examiner ce qui s’est passé et je suis sûr que nous serons prêts pour demain. »

Fernando Alonso, abandon :

 » C’est un sentiment frustrant de ne pas pouvoir prendre le départ du Sprint d’aujourd’hui. Nous n’avons pas pu allumer la voiture sur la grille de départ, alors nous sommes allés dans la voie des stands, puis nous avons essayé une batterie externe, mais il n’y avait toujours aucun signe d’allumage et nous avons dû abandonner. Le problème semble être quelque chose d’électrique, et nous sommes toujours en train de l’étudier. Malheureusement, malgré une conduite très compétitive cette année, j’ai aussi eu de la malchance. J’espère que nous pourrons changer notre chance demain et nous verrons ce que nous pourrons faire en course ».

Otmar Szafnauer, Team Principal :

« Malheureusement, la course Sprint d’aujourd’hui n’a pas répondu à nos attentes et nous n’avons pas été en mesure de capitaliser sur une bonne performance de qualification d’hier. Alors que c’est un excellent résultat pour Esteban de partir en sixième position pour la course de demain, nous sommes déçus de ne pas avoir donné à Fernando l’opportunité de prendre le départ du Sprint d’aujourd’hui. Il semble qu’il y ait eu un problème électrique sur sa voiture, qui a fait que sa A522 n’a pas démarré sur la grille, dans la voie des stands ou dans le garage. Nous allons évaluer la cause et aussi les options que nous avons sur sa voiture avant la course de demain. Esteban a montré un bon rythme aujourd’hui et nous avons quelques connaissances utiles sur les pneus, que nous utiliserons pour aider notre stratégie demain. Tout n’est certainement pas perdu. Esteban a de bonnes chances de marquer des points demain et, avec Fernando, il ne faut jamais dire jamais, et je suis sûr qu’il va tout faire pour finir dans le top 10.

Alfa Romeo

Alfa Romeo F1 Team ORLEN a montré un bon rythme dans la course sprint du Grand Prix d’Autriche d’aujourd’hui, avec Valtteri Bottas qui a terminé en P10 et Zhou Guanyu qui a fait une reprise impressionnante après un départ dans la voie des stands pour atteindre la 14ème place.

Avec Valtteri sur le point de partir de l’arrière en raison d’un changement d’unité de puissance, Zhou gagnera une autre position pour partir en P13, avec une très bonne chance pour les points.

Frédéric Vasseur, Team Principal :

« Aujourd’hui, nos deux pilotes ont montré un bon rythme, et nous nous sommes préparés pour une chance de points dans la course de demain. Valtteri a eu de grands réflexes pour éviter un accrochage juste devant lui, et a pu se rapprocher du top 10 devant : il a bien progressé, même s’il devra partir de l’arrière demain, ayant changé le groupe moteur plus tôt dans le week-end. La performance de Zhou a été remarquable, passant de la voie des stands à la 14ème place au drapeau tout en montrant une très bonne vitesse. C’était une très bonne remontée après un samedi difficile : si nous sommes capables de reproduire demain la vitesse que nous avions aujourd’hui, il sera bien dans la bataille pour les points. Je suis convaincu que nous avons encore un rôle à jouer avec les deux voitures dans la course de demain et je suis impatient de voir comment la course se déroule. « 

Valtteri Bottas, « 77, P10 :

 » C’était un bon pilotage avec de belles batailles, mais nous n’avons pas eu assez de tours pour dépasser la dixième place – c’est dommage que les points ne descendent qu’à la huitième place ! Nous avons eu un peu de mal au début, avec un léger problème de moteur, mais à la fin nous avions un meilleur rythme que la Haas, même si nous étions encore un peu trop lents sur les lignes droites – probablement un peu trop d’aile. Demain devrait être une journée complètement différente, en partant de l’arrière : ce sera une course plus longue, mais je suis sûr que nous pouvons rattraper le retard. Le rythme est là et je pense absolument que nous pouvons entrer dans les points : on ne sait jamais ce qui peut arriver. »

Zhou Guanyu, #24, P14 :

« À la fin du tour de formation, juste avant le dernier virage, mon moteur s’est soudainement éteint. C’était très étrange, et c’est la première fois que cela m’arrivait ; j’ai dû faire toute la procédure d’arrêt, et cela a pris un peu plus de temps, mais heureusement, nous avons pu repartir. En dehors de cela, la course a été très agréable pour moi, c’était un bon retour après l’accident de la semaine dernière, et j’ai réussi à attaquer avec confiance et à remonter sur la grille. Nous avons montré un rythme très fort dans l’ensemble, et je suis assez heureux de la façon dont la voiture s’est comportée aujourd’hui. Je suis content de ma position de départ pour la course de demain, c’est ce que nous visions après les qualifications. Nous devons comprendre ce qui s’est passé aujourd’hui dans le tour de formation, mais je suis confiant pour demain, je pense que nous avons une bonne chance de nous battre pour les points. »

pht. Alfa Romeo

AlphaTauri

Pierre Gasly , #10, P15 :

 » Je suis extrêmement déçu, nous avons commencé le Sprint dans le top 10 et avant le premier virage, c’était déjà terminé. Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé, donc je dois le revoir plus tard, mais j’étais à côté de Lewis et tout d’un coup, je me suis retrouvé dans le mauvais sens sur la piste de course. Le côté gauche de la voiture était cassé après ça, donc c’était horrible à conduire pour le reste de la course. Demain sera une longue course, donc nous devons partir ce soir et voir ce que nous pouvons faire pour avancer. »

Yuki Tsunoda, #22, P17 :

« Ça a été une journée difficile. Je n’avais absolument aucun rythme de mon côté, c’était un niveau différent par rapport aux autres et la voiture était juste trop lente. Nous avons manqué d’adhérence en général et nous avons eu un équilibre imprévisible tout au long du week-end, nous avons examiné les données et jusqu’à présent nous n’avons pas été en mesure de trouver un problème, donc nous avons besoin de partir et de regarder plus profondément à ce sujet. »

Jody Egginton (Directeur Technique) :

« Une course très décevante pour tout le monde dans l’équipe. Pierre et Lewis ont eu un contact en T1 dans le premier tour, ce qui a endommagé l’aileron avant et le plancher de la voiture de Pierre, qui s’est donc retrouvé en queue de peloton. Yuki a pris un bon départ, mais il a perdu des positions au profit des McLaren et des Aston Martin en début de course et n’a pas été en mesure de les récupérer plus tard dans la course, car il a eu des difficultés avec l’équilibre de sa voiture au fur et à mesure de la course. Le résultat net de tout cela est que les deux voitures sont rentrées à la maison en queue de peloton. Nous avons maintenant beaucoup de données à examiner pour diagnostiquer l’impact des dommages subis par la voiture de Pierre sur sa performance aujourd’hui et pour comprendre pourquoi Yuki avait tant de mal avec l’équilibre de sa voiture, afin que nous puissions faire avancer les deux voitures dans la course de demain. »

Williams

Dave Robson, responsable des performances des véhicules :

Le Sprint a été très frustrant. Nous avons choisi une stratégie agressive pour les deux voitures et nous avons montré un bon rythme. Cependant, une pénalité pour Alex a été très pénalisante et a annulé une grande partie du bon travail de la veille. Dans l’ensemble, c’était un Sprint très chargé avec de nombreux incidents, et cela a au moins confirmé que beaucoup de choses peuvent encore se produire demain.

Alex Albon, #23, P16 :

Nous avons pris un bon départ, mais nous avons dû éviter un accident et avons perdu quelques positions, ce qui était frustrant. Je ne regrette pas le choix des pneus ; nous avions généralement du mal à avoir du rythme, surtout lorsque nous suivions d’autres voitures et le vent changeait beaucoup, ce qui ne nous a pas aidés. Nous étions meilleurs quand nous avions de l’air pur, mais nous savons ce que nous pouvons faire de mieux pour la course. Je pense que la pénalité que j’ai reçue était un peu dure. Je freine à un endroit raisonnable et je n’essaie pas de pousser qui que ce soit, je reste à l’écart autant que je peux. Mais je pense que lorsque vous vous placez à l’extérieur avec une voiture qui a des limites, vous vous mettez en danger. C’est une honte parce que nous avons perdu quelques places avec cette pénalité. C’était une course difficile pour nous aujourd’hui, mais nous allons nous battre demain et j’espère que nous reviendrons plus forts.

Nicholas Latifi, #6, P18 :

Ce n’est pas le résultat que nous voulions aujourd’hui. J’ai senti après le deuxième tour que le pneu pouvait être un problème. Cependant, nous avons pris la décision en tant qu’équipe d’y aller et d’essayer ce pneu. Il n’était pas mauvais aux essais, mais nous devons comprendre pourquoi il n’a pas fonctionné aussi bien dans le Sprint. Nous n’avions rien à perdre, donc nous allons réinitialiser et voir ce que nous pouvons faire demain.

Aston Martin

Lance Stroll, #18, P13 :

« Nous avons eu un bon Sprint aujourd’hui. Sur le composé Soft, nous avons pu rattraper quelques positions initiales, mais nous avons ensuite été pris dans un train DRS. Il est difficile de progresser étant donné la proximité du milieu de peloton et la façon dont les Softs ont chuté vers la fin. Nous allons gagner une position sur la grille pour le Grand Prix de demain en raison de la pénalité de [Valtteri] Bottas, ce qui nous rapproche des points. Nous comprenons mieux ce nouveau package, surtout après une bonne séance d’essais aujourd’hui. »

Sebastian Vettel, #5, P19 :

« Je pense qu’Alex Albon était un peu optimiste lorsque nous nous sommes battus dans le sixième virage et qu’il a glissé sur moi, ce qui nous a coûté la chance d’obtenir une bonne position sur la grille pour demain. Je me suis sorti du gravier, mais la voiture a été endommagée. Cela signifie que je vais commencer la course de demain presque là où nous avons commencé aujourd’hui. C’est dommage car nous avons fait de bons progrès dans les premiers tours et je pense que partir avec les Softs était la bonne décision. Il y a encore une longue course devant nous et nous ferons de notre mieux pour remonter dans l’ordre demain. »

Mike Krack, Directeur de l’équipe :

« Lance a très bien géré son Sprint. Comme Sebastian, il était l’un des rares coureurs à partir sur le composé Soft, et il a pris soin de ces pneus, poursuivant Albon et les deux McLaren. Il a terminé 14ème sur la route mais a gagné une position grâce à la pénalité de cinq secondes d’Albon. Cela le met dans une position solide pour demain. Sebastian a pris un bon départ et a été en mesure de rattraper rapidement Albon. Il a réussi à contourner l’extérieur d’Albon dans le virage 6, mais Alex est sorti large et son pneu avant droit a frotté contre l’arrière gauche de Sebastian, le faisant tourner dans les graviers. Sebastian a pu continuer, mais nous avons pu voir que sa voiture avait subi des dommages à la carrosserie, et nous avons estimé que la chose la plus sûre à faire était de l’abandonner. De nos positions sur la grille aujourd’hui, nous avons montré que nous pouvions progresser, et nous pensons que nous pouvons à nouveau défier les voitures qui nous précèdent dans le Grand Prix de demain. »

 

Haut du site