5 mars 2024

Max Verstappen en pole devant les Mercedes, il se rapproche d’un troisième titre au Qatar

Max Verstappen était dans une forme éblouissante vendredi, décrochant une pole position dominante pour le Grand Prix du Qatar de ce week-end. Le pilote néerlandais a réalisé un tour fulgurant pour devancer confortablement George Russell et Lewis Hamilton dans une course pleine d’action à Lusail.

Verstappen a réalisé un temps étonnant de 1m 23.778s lors de son premier – et unique – tour en Q3, pour devancer Russell, deuxième, de 0.441s, et Hamilton, troisième, de plus d’une demi-seconde – bien qu’il ait interrompu son dernier tour en Q3 après avoir glissé dans le premier secteur.

Il y a eu beaucoup de confusion après la séance, car les deux pilotes McLaren ont vu leurs temps supprimés pour avoir dépassé les limites de la piste. Une fois les pénalités appliquées, Oscar Piastri a été rétrogradé à la sixième place alors qu’il était initialement troisième, tandis que Norris s’alignera à la dixième place, après avoir perdu le temps qui lui avait permis d’être deuxième.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P1. pht. Getty images

Fernando Alonso a terminé quatrième pour Aston Martin, devant Charles Leclerc, cinquième pour Ferrari. Dimanche, les Alpines de Pierre Gasly et Esteban Ocon, septième et huitième, seront devant Norris, mais derrière Piastri, et Valtteri Bottas, neuvième pour Alfa Romeo.

Yuki Tsunoda a manqué une place en Q3 pour seulement 0,004s à Bottas, et commencera la course de dimanche pour AlphaTauri en 11e position. Le pilote japonais devrait s’aligner sur la grille aux côtés de Carlos Sainz, qui a souffert d’une sortie choquante en Q2 pour Ferrari.

#63, George Russell, Mercedes, P2. pht. Wolfgang Wihelm

Sergio Perez, qui a vu son meilleur temps supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste, partira en 13e position pour Red Bull – lors d’un week-end où il pourrait priver son coéquipier Verstappen du championnat. Alex Albon a terminé 14e pour Williams après avoir fait une sortie de route dans son dernier tour en Q2, et Nico Hulkenberg 15e pour Haas.

Logan Sargeant a manqué de peu une place en Q2 grâce à Albon, qui l’a éliminé dans son dernier tour en Q1. Le rookie de Williams est donc 16e pour la course de dimanche, devant Lance Stroll, visiblement frustré, qui occupe la 17e place.

Liam Lawson a réalisé le 18e temps pour AlphaTauri, rejoint dans le trio de queue par la Haas de Kevin Magnussen, tandis que Zhou Guanyu s’élançait en queue de peloton pour Alfa Romeo.

CE QUI S’EST PASSÉ

Q1 – Verstappen mène la danse après 18 minutes d’action

Après seulement 60 minutes de course dans des conditions de chaleur peu représentatives vendredi, les pilotes ont été jetés directement dans le grand bain pour se préparer aux qualifications de la course de dimanche sur le circuit international de Lusail, beaucoup plus frais.

#44, Lewis Hamilton, Mercedes, P3. pht. LAT images

Verstappen avait déjà donné le ton lors de l’unique séance d’essais, mais avec de nombreuses questions encore en suspens – ainsi que l’imprévisibilité de la piste et du week-end Sprint – quelqu’un pourrait-il défier le double champion du monde ?

Alors que les premiers tours commençaient à s’accumuler, c’est Norris qui s’est d’abord placé en tête des feuilles de temps. Mais son tour ayant été supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste, c’est le temps de 1m 26.444s de Leclerc qui sert de référence au reste du peloton.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin, P4.

Sur les pneus tendres usagés, Verstappen a pris la deuxième place devant Alonso, Piastri, Gasly, Perez, Albon, Ocon, Stroll et Sainz. Et à neuf minutes de la fin, n’ayant pas bouclé un tour, Hamilton et Russell sont sortis sur les softs après avoir initialement quitté les stands sur les mediums usagés.

Mais alors que les temps commençaient à tomber, les notifications de temps supprimés pour dépassement des limites de la piste se sont également multipliées, Leclerc, Gasly, Stroll, Albon et Magnussen se voyant tous retirer des temps plus rapides.

Les pilotes ont ensuite rejoint la voie des stands pour un nouveau train de pneus, au moment où Russell et Hamilton franchissaient la ligne d’arrivée pour leurs premiers tours avec les pneus tendres, obtenant respectivement les deuxième et troisième temps, Alonso étant désormais le meneur de jeu.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P5. pht. Scuderia Ferrari

Après une activité intense dans les derniers tours, c’est Verstappen qui a de nouveau pris le rythme avec un temps de 1m 25.007s, un peu plus d’un dixième devant Norris, deuxième, Alonso terminant troisième, suivi de l’autre McLaren de Piastri.

Russell est remonté à la cinquième place grâce à son dernier effort, avec Leclerc en sixième position pour Ferrari, devant Sainz en neuvième position. Entre les deux Scuderia se trouvaient leurs homologues Alpine, Gasly et Ocon, septième et huitième.

Hulkenberg a scellé la bataille des qualifications de la saison chez Haas en réalisant le 10e temps, suivi de Perez, Bottas et Tsunoda. Hamilton a réussi à se hisser à la 14e place avec un seul pneu tendre, tandis qu’Albon a éliminé son coéquipier Sargeant sur la ligne d’arrivée.

#81, Oscar Piastri, McLaren, P6. pht. Zack Mauger

La recrue Williams a terminé à la 16e place, regrettant sa performance à haute vitesse. L’Américain a été rejoint dans les cinq derniers par Stroll, suivi de Lawson, Magnussen et Zhou.

Les éliminés : Sargeant, Stroll, Lawson, Magnussen, Zhou

Q2 – Hamilton surprend en étant le plus rapide, tandis que Sainz et Perez sortent de la course en catastrophe

Alors que les pilotes repartaient après la courte pause, les commissaires ont annoncé qu’ils allaient enquêter sur Hamilton, Tsunoda, Lawson et Piastri après la séance. Le quatuor est soupçonné de ne pas avoir respecté les instructions de la direction de course, à savoir de s’en tenir au temps de tour maximum.

#10, Pierre Gasly, Alpine, P7. pht. Zak Mauger

Mais l’attention s’est rapidement portée sur l’action en piste car, une fois de plus, le tour le plus rapide a changé de mains entre plusieurs pilotes. Après les premiers essais, c’est Verstappen qui s’est une nouvelle fois montré le plus rapide sur ses pneus tendres usagés, devançant à la fois Russell et Hamilton.

Gasly a été un impressionnant quatrième devant le pilote qu’il a remplacé chez Alpine, Alonso, avec Leclerc en sixième position. Perez a été le septième plus rapide – bien qu’il se soit plaint du trafic dans son tour – tandis que Tsunoda a continué à se battre pour AlphaTauri en huitième position, devant Ocon et Albon.

#31, Esteban Ocon, Alpine, P8

Avec une évolution de la piste aussi importante, aucun pilote n’est resté dans la voie des stands pour les derniers tours, et c’est Hamilton qui a attiré l’attention. Il a signé le meilleur temps en 1m 24,381s pour devancer Verstappen de 0,102s, les McLaren de Norris et Piastri étant troisième et quatrième.

Russell est cinquième, devant les deux pilotes alpins Gasly et Ocon, qui continuent d’impressionner l’écurie française. Leclerc s’est faufilé devant Alonso et Bottas, qui a atteint la Q3 pour la première fois depuis Budapest.

#77, Valtteri Bottas, Alfa Romeo, P9.

Tsunoda a terminé 11e pour AlphaTauri, perdant une place en Q3 pour 0,004s au profit de Bottas, tandis que Sainz a été un 12e surprise pour Ferrari. Perez avait réussi à se faufiler en Q3 mais a vu son temps supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste et s’est retrouvé 13e, avec Albon et Hulkenberg également éliminés.

Eliminés : Tsunoda, Sainz, Perez, Albon, Hulkenberg

Q3 – Verstappen décroche une pole dominante alors que les pénalités réduisent les espoirs de McLaren

Avant que les pilotes ne se lancent dans la course à la pole position, les commissaires ont noté Sainz et Verstappen pour un incident de conduite erratique en Q2. Ils ont ensuite révélé qu’ils enquêteraient sur les anciens coéquipiers de Toro Rosso après la séance.

#4, Lando Norris, McLaren, P10

Mais Verstappen, comme il l’a fait si souvent cette saison, a dominé le reste du peloton, réalisant un temps impressionnant de 1m 23,778s, avec son plus proche rival Hamilton, à plus d’une demi-seconde du temps du pilote Red Bull.

Russell est troisième devant Piastri, suivi de Leclerc, Ocon, Alonso, Gasly et Bottas. Norris est 10e après que son temps, qui l’aurait placé en deuxième position, a été supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste.

Mais alors que les pilotes entament leurs derniers tours, Verstappen, qui a quitté la voie des stands plus tôt que prévu, interrompt son effort après avoir fait une sortie de route. Mais personne n’a pu lui refuser la pole, puisque Norris a terminé deuxième, avant de voir son temps une nouvelle fois effacé, ce qui l’a fait rétrograder à la 10e place.

Cela a permis à Russell de remonter à la deuxième place et, autre mauvaise nouvelle pour McLaren, Piastri, qui semblait parti pour être troisième, a également vu son temps effacé pour avoir dépassé les limites de la piste, ce qui l’a rétrogradé à la sixième place.

Hamilton, qui a interrompu son dernier tour après être sorti de la piste, est donc troisième pour Mercedes. Alonso partira donc quatrième pour Aston Martin, suivi de Leclerc, des Alpines de Gasly et Ocon, et de l’impressionnant Bottas.

Les qualifs ici

Grille de départ ici

Citation clé :

« Nous avons fait la pole, naturellement vous voulez gagner la course [dimanche], mais d’abord assurons-nous que demain nous avons une bonne journée aussi », a déclaré Verstappen.

« Je pense que la voiture est rapide. Demain – matin, après-midi, comme vous voulez – je pense que ce sera, encore une fois, un peu plus difficile de préparer les pneus pour qu’ils fonctionnent bien avec le sable qui arrive aussi sur la piste.

« Mais c’est un bon début de week-end, la voiture fonctionne bien – c’est tout ce que je pouvais espérer.

La suite

Les qualifications pour la course de dimanche étant terminées, les pilotes vont maintenant se concentrer sur le Sprint Shootout de samedi à 16 heures (heure locale).

Communiqué La F1