Japon, Bottas l’emporte, Mercedes Champion

Posted by

Valtteri Bottas remporte le Grand Prix du Japon devant Vettel et Hamilton, Mercedes est titré champion du monde des constructeurs. Mercedes reste invaincu sur le circuit de Suzuka depuis 2014 et remporte pour la 6e fois de suite le titre Constructeurs et égale Ferrari qui avait également été champion des constructeurs 6 fois d’affilée entre 1999 et 2004.

Valtteri Bottas. Pht. Steve Etherington

Le départ a été catastrophique pour Ferrari. Vettel, qui a dû freiner pour éviter de commettre un faux départ, a en effet été d’emblée dépassé par Bottas, tandis que Charles Leclerc et Max Verstappen (Red Bull) s’accrochaient au virage numéro deux.

En effet Ferrari n’est pas guérie de ses travers. Pourtant dominateurs en qualifications, les pilotes de la Scuderia se sont donc pris les pieds dans le tapis dès les premiers mètres de course.

Vettel dominateur en qualif, devra se contenter de la 2e place. Pht. Scuderia Ferrari Press Office

Partant de la pole position, Sebastian Vettel a bougé avant l’extinction des feux, s’est arrêté, et a finalement remis les gaz. Trop tard pour contrer l’envol de Valtteri Bottas parti de la 3e position.  Le Finlandais a abordé le premier virage largement en tête et a pris les commandes de la course avec autorité.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10.  Pht. Glenn Dunbar/LAT Images

Derrière, Max Verstappen, 5e au départ, avait fait l’extérieur à Lewis Hamilton, parti devant lui, et a tenté le diable d’en faire de même sur Charles Leclerc. Le Monégasque, qui s’élançait 2e, a alors fermé la porte. Les deux jeunes sauvageons se sont touchés et Verstappen a terminé sa course dans l’herbe. Il  devra abandonner quelques tours plus tard, furieux contre la manœuvre de son rival.

Au volant d’une voiture dont l’aileron avant abîmé, frottait sur la piste à l’avant-gauche, Leclerc, qui perdra également un rétroviseur plus tard, a dû repasser par la case stands pour changer de museau et plonger au classement par conséquent.

Bien curieuse pénalisations pour Charles Leclerc, Ferrari SF90. Pht. Steven Tee/LAT Images

Curieusement, les commissaires ont décidé dans un premier temps de ne pas enquêter sur l’accrochage, avant de changer d’avis, puis de finalement réserver leur jugement pour après la course. Ce n’est pas là le seul choix étrange des officiels, qui n’ont pas pénalisé Vettel pour son envol suspect alors que Kimi Raïkkönen l’avait été pour des faits similaires à Sotchi.

Comme les voix des commissaires sont en principe impénétrables, ils décidèrent après course de pénaliser le jeune impétrant de Ferrari. UN, d’avoir touché Verstappen…  (on croit rêver, avec tous les accrochages dont le néerlandais a en sa possession !) DEUX de ne pas s’être arrêter pour changer l’aileron dans la foulée, car comme j’ai pu le lire chez un de nos confrère , « vous vous rendez compte il a envoyé quelques débris sur la voiture d’Hamilton  » Oh quand même aucun respect pour sa seigneurie…

Le thaïlandais, Alexander Albon qui a réalisé le même temps aux qualifs que son chef de file, a réalisé une excellente course. Lors des derniers GP, il réalise des remontées solides et sans accrochages, lui… Pht. Mark Thompson/Getty Images/Red Bull Content Pool

Alexander Albon (Tha/Red Bull-Honda), Carlos Sainz (Esp/McLaren-Renault), Charles Leclerc, Daniel Ricciardo (Aus/Renault), Pierre Gasly (Fra/Toro Rosso-Honda), Sergio Perez (Mex/Racing Point-Mercedes) et Nico Hulkenberg (All/Renault) complètent le top dix à l’arrivée du Grand Prix du Japon.

Nico Hulkenberg, Renault F1 Team RS19. Bonne course des Renault qui avaient raté les qualifs…

Perez, est classé neuvième, s’est pourtant crashé dans le dernier tour de course. En s’accrochant avec Gasly, il sera classé car une erreur de la direction a déployé le drapeau à damier un tour trop tôt. Comme quoi l’erreur est humaine .

Start of the race. Pht. Mark Sutton/LAT Images

Bottas l’emporte pour la sixième fois, la troisième cette saison, mais la première depuis Bakou (GP d’Azerbaïdjan) fin avril, et la 99e de Mercedes.

Pht. Mark Sutton/LAT Images

Au classement des pilotes Hamilton compte 338 points, Valtteri Bottas 274, et Charles Leclerc 223. Prochaine manche le 27 octobre au Mexique, où Lewis Hamilton pourrait célébrer son sixième titre de champion du monde.

Mercedes Champion chez les constructeurs. Pht. Steve Etherington

GP du Japon ici

Meilleurs tours ici