FFSA-GT, Paul Ricard, Guilvert / Michal à nouveau Champions de France

Posted by

C1

Premières pour Mirage Racing et Full Motorsport, AGS Events monopolise les titres en Am

Vincent Beltoise / Benoit Lison (Alpine A110 GT4) ont décroché leur premier succès et celui de l’équipe Mirage Racing en remportant la course de nuit au Circuit Paul Ricard.

Après le problème technique rencontré par Pierre-Alexandre Jean / Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) et l’abandon de Fabien Michal / Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing), les titres Pro-AM se joueront dimanche lors de la finale.

Mirage Racing, Lison / Beltoise, Alpine A110

Deuxièmes derrière Gwenaël Delomier / Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport), Nicolas Gomar / Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR) et AGS Events sont titrés Champions de France FFSA GT Am 2019.

Après avoir dominé la première séance de qualifications disputée le matin, Laurent Hurgon (BMW M4 GT4 / BMW Team France) s’élance depuis la pole position devant Christopher Campbell (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue), Benoit Lison, Édouard Cauhaupé (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport) et Alain Ferté (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto). Principaux prétendants au titre, Fabien Michal et Stéphane Lémeret partagent la quatrième ligne après la pénalité infligée au Belge pour un accrochage à Magny-Cours.

Full Motorsport, Delomier / Hamon, Audi R8 LMS

Donné dans l’obscurité, le départ voit Laurent Hurgon conserver les commandes face à Christopher Campbell. Derrière, Édouard Cauhaupé se hisse au troisième rang devant Benoit Lison et Stéphane Lémeret avant que la course ne soit neutralisée après l’incident ayant éliminé Marc Sourd (Ginetta G55 GT4 / CMR) au premier tour.

Laurent Hurgon creuse l’écart grâce à une belle relance, mais un premier rebondissement dans la lutte pour le titre se produit avec l’accident entre Fabien Michal et Fabien Barthez (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team). Olivier Pernaut (Orhès Racing) tente de passer entre les deux, mais le contact entre les Audi R8 LMS GT4 est inévitable et provoque leur abandon.

En parallèle, Christopher Campbell cède face aux attaques de ses poursuivants et Benoit Lison tire son épingle du jeu pour prendre la deuxième place devant Stéphane Lémeret et Édouard Cauhaupé avant les changements de pilotes.

Parmi les derniers à s’arrêter pour passer le témoin, Laurent Hurgon voit son partenaire Julien Piguet ressortir de la voie des stands au deuxième rang derrière Vincent Beltoise, qui avait relayé Benoit Lison dès l’ouverture de la fenêtre. Le peloton de tête reste néanmoins groupé puisqu’Arthur Rougier (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport), Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) suivent de près et débordent Julien Piguet avant d’échanger leurs positions à vingt minutes de l’arrivée.

Gérant son avance, Vincent Beltoise maintient Pierre-Alexandre Jean en recreusant l’écart tandis que Ricardo van der Ende (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue) se fraie un chemin vers le podium en effaçant Julien Piguet, puis Arthur Rougier. Derrière, Éric Trémoulet poursuit l’excellent relais de son équipier Olivier Jouffret (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / Team Jouffruit by Vic’Team), remonté de la vingtième à la sixième place, en dépassant à son tour Julien Piguet.

Le dernier tour offre toutefois un ultime rebondissement puisque Pierre-Alexandre Jean est victime d’un problème technique le reléguant au neuvième rang. Vincent Beltoise s’impose alors devant Ricardo van der Ende et Arthur Rougier. Éric Trémoulet et Thomas Drouet (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) complètent le top cinq devant Aurélien Panis (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team), Julien Piguet, Benjamin Lariche (Alpine A110 GT4 / Speed Car) et Pierre-Alexandre Jean. Steven Palette (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) ferme le top dix.

Au classement général, Fabien Michal et Grégory Guilvert préservent une avance de seize unités sur Stéphane Lémeret et Pierre-Alexandre Jean avant la finale demain. Chez les équipes, le titre se jouera entre CMR (146 points), AKKA-ASP Team (130 points) et Saintéloc Racing (129 points).

LA CONSÉCRATION POUR AGS EVENTS

 Dans la catégorie Am, Sylvain Caroff (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing) s’élance devant Pascal Gibon (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) et Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx).

Après un départ mouvementé, Pascal Gibon émerge au premier rang devant Romain Brandela (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) et Pascal Huteau tandis que Julien Lambert remonte de la huitième à la quatrième place.

Les rebondissements à la relance permettent à Romain Brandela de prendre les commandes après un contact entre Pascal Gibon et Pascal Huteau. Julien Lambert exploite cette opportunité pour passer deuxième devant Gwenaël Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) tandis que son rival chute en neuvième position.

Le titre se rapproche encore plus de l’équipage AGS Events lorsque Romain Brandela perd vingt secondes dans un accrochage avec Dmitry Gvazava (Alpine A110 GT4 / Speed Car), mais les changements de pilotes jouent en faveur de Full Motorsport puisque Christophe Hamon s’impose en tête devant Nicolas Gomar et Didier Dumaine (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events).

Disposant d’une marge confortable, Christophe Hamon gère son avance dans son relais tandis que Nicolas Gomar contrôle pour assurer sa deuxième place. En parallèle, Didier Dumaine s’incline face à Gilles Vannelet (BMW M4 GT4 / 3Y Technology), puis Paul Evrard (Alpine A110 GT4 / Zentech Sport). Le classement n’évolue plus par la suite, permettant à Full Motorsport de signer sa première victoire en Championnat de France FFSA GT et à Julien Lambert / Nicolas Gomar et AGS Events de remporter les deux titres en jeu dans la catégorie Am.

Sur le podium, Laurent Hurgon et Sylvain Caroff étaient également récompensés en recevant chacun une montre Certina DS Eagle pour leurs poles positions obtenues ce matin.

Demain, le départ de la dernière course de la saison 2019 du Championnat de France FFSA GT sera donné à 13h25.

ILS ONT DIT

Benoit Lison (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) – 1er : « Le départ était compliqué avec le full course yellow nous ayant tous surpris et la voiture de sécurité. J’ai toutefois pris du plaisir dans mon relais, ce qui est toujours le plus important, et cela m’a mis dans les meilleures conditions pour maintenir les pneus en température dans ces conditions fraîches, puis de repartir à l’attaque et aller chercher cette victoire. Nous en étions passés près à plusieurs reprises cette année, donc elle fait vraiment plaisir ! »

Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) – 1er : « Je ne savais pas que j’aimais autant rouler de nuit, mais j’étais finalement comme un chat qui se joue des pièges. La course aurait pu être différente si le pit-stop ne s’était pas aussi bien passé puisque cela m’a mis en position de gagner des places aux stands. La voiture était parfaite et je n’avais qu’à me concentrer sur les basiques et profiter jusqu’à l’arrivée… Et cela me fait deux victoires en deux heures après mon succès en Alpine Elf Europa Cup ! »

Christopher Campbell (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue) – 2e : « J’étais très frustré de manquer la pole pour sept millièmes de seconde ce matin, parce que cela ne représente que trente centimètres, mais c’est génial de signer un troisième podium sur un troisième circuit différent. Nous avons un peu de mal à en enchaîner deux sur le même circuit et cela s’annonce compliqué demain en étant trentièmes sur la grille. Tout est toujours possible et nous allons tout faire demain pour que Ricardo termine meilleur pilote BMW Motorsport sur l’année après sa superbe performance aujourd’hui. »

Ricardo van der Ende (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue) – 2e : « J’adore piloter la nuit, encore plus sans lumière artificielle comme ici ! J’ai pu utiliser tous les signaux lumineux pour ajuster mon attaque sur Julien Piguet avant une belle bataille avec Arthur Rougier. Je ne le connais pas, mais je tiens à le féliciter pour le superbe duel qu’il m’a offert. Peu importe qui terminait deuxième, nous l’aurions tous les deux mérité et j’affichais un grand sourire sous le casque ! »

Édouard Cauhaupé (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport) – 3e : « Nous sommes heureux et déçus puisque nous passons encore près de notre première victoire. Nous avons tout de même fait une belle course même si nous étions en difficulté avec les réglages de la voiture. Nous avons su exploiter les soucis de Pierre-Alexandre Jean pour prendre cette troisième place. Cela devrait être plus difficile demain puisque nous partirons plus loin, mais il peut se passer beaucoup de choses en une heure de course. »

Arthur Rougier (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport) –  3e : « C’était une course vraiment intense avec une grosse bataille contre Ricardo. C’était assez agressif, mais toujours fair-play, donc le duel était vraiment plaisant. Nous ne pouvions pas faire mieux face à la BMW ou aux Alpine avec notre voiture difficile à piloter, mais nous nous en sommes bien sortis avec un brin de réussite sur la fin… Cela fait du bien quand c’est en notre faveur ! »

Gwenaël Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) – 1er Am : « C’était chaud au départ avec une visibilité compliquée par toute la poussière sur la piste et beaucoup d’incidents. J’ai plutôt subi jusqu’à la neutralisation avant de bien rentrer le rythme et remonter rapidement dans le classement. Derrière, Christophe a fait un travail parfait pour signer cette victoire récompensant les risques pris par l’équipe pour assurer notre présence ce week-end. Nous leur devons un grand merci ! »

Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) – 1er Am : « Cette victoire concrétise le travail fourni par l’équipe et le soutien sans faille de nos partenaires. Nous avons connu une grosse mésaventure à Magny-Cours, mais Vincent et Cynthia n’ont pas hésité à racheter une voiture pour que nous soyons au départ. Elle est pour eux et leur staff qui a travaillé sans relâche pour cette première campagne en Championnat de France FFSA GT. Gwenaël a été irréprochable et ses efforts m’ont permis de gérer pour la première fois de ma vie dans les derniers tours… Jusqu’à ce que je leur fasse une blague annonçant une panne d’essence à deux virages de l’arrivée. Je crois que leur rythme cardiaque s’est subitement élevé, mais ils méritent tous des éloges ce soir ! »

Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 2e Am : « C’est une histoire de fous ! Au-delà d’être un équipier, Nicolas est devenu un ami, un membre de la famille. Je le vois faire grandir son équipe avec des efforts que personne ne mesure et c’est un bonheur de pouvoir concrétiser tout cela par un titre alors qu’il vient d’annoncer de nouvelles ambitions pour l’an prochain. L’idée que nous ne pourrons peut-être pas poursuivre dans la même voiture me chagrine un peu, mais c’est un bon signe puisque cela démontre que nous prenons du plaisir ensemble et je suis extrêmement fier de faire partie de cette aventure ! »

Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 2e Am : « C’est mon troisième titre, mais le premier avec un équipier, donc l’émotion est à son comble. Je ne crois pas avoir connu de moment aussi fort hormis la naissance de mes enfants. Le contexte est d’autant plus particulier que deux de mes amis sont sur le podium : Christophe après l’accident de son équipage à Magny-Cours, et Gilles Vannelet, notre équipier étant parti rendre service à 3Y Technology. Il n’y a que le sport pour écrire des histoires aussi belles ! »

Romain Brandela (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) – 3e Am : « Avec mon vieil ami Gilles, nous avons décidé de nous engager en Am pour conclure la saison et j’ai pris beaucoup de plaisir ce soir. J’étais septième au général et en tête de la catégorie avant de me faire bousculer, mais nous avons pu repartir et remonter avant un superbe relais de la part de Gilles. Ce résultat me rend très heureux pour l’équipe 3Y Technology, dont les investissements énormes étaient passés inaperçus jusqu’ici. »

C2

Guilvert / Michal à nouveau Champions de France FFSA GT

Sainteloc Racing, Michal / Guilvert, Audi R8 LMS à nouveau Champions

Partis en pole position, Jim Pla / Jean-Luc Beaubelique (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) renouent avec la victoire.

Huitièmes, Grégory Guilvert / Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) sont titrés Champions de France FFSA GT pour la deuxième année consécutive.

CMR remporte son premier titre Pro-Am en étant sacrée chez les équipes.

Au terme d’un final haletant, Bruno Miot / Paul Evrard (Alpine A110 GT4) signent le premier succès de Zentech Sport dans la catégorie Am.

Auteur du meilleur temps samedi matin en Q2, Jim Pla s’installe en pole position devant Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France). Dans le duel pour le titre, les leaders Grégory Guilvert / Fabien Michal s’élancent depuis le quinzième rang, vingt-quatre positions devant Pierre-Alexandre Jean / Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) qui doivent combler un déficit de seize points.

Akka-ASP Team, Beaubelique / Pla, Mercedes AMG

Au premier virage, Julien Piguet prend l’avantage sur Jim Pla en dehors des limites de la piste avant de lui rendre la tête sous le regard de Gaël Castelli (Alpine A110 GT4 / Speed Car) et d’Aurélien Panis (Mercedes-AMG / AKKA-ASP Team), qui ravit la quatrième place à Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing).

BMW Team France, Hurgon / Piguet, BMW M4

 

Pendant que Jim Pla creuse progressivement l’écart sur ses quatre poursuivants s’étant détachés du peloton, Grégory Guilvert intègre le top dix dès le sixième tour alors que son adversaire Pierre-Alexandre Jean est quinzième lors de l’ouverture de la fenêtre de changements de pilotes.

Akka-ASP Team, Barthez / Panis, Mercedes AMG

Si l’équipage Jim Pla / Jean-Luc Beaubelique conserve les devants après les passages aux stands, leur équipier Fabien Barthez réalise la bonne opération en poursuivant la remontée d’Aurélien Panis puisqu’il entame son relais au deuxième rang devant Laurent Hurgon, qui avait relayé Julien Piguet une boucle plus tôt. Derrière, les Alpine A110 GT4 de Benoit Lison (Mirage Racing) et Rodolphe Wallgren (Speed Car) restent en embuscade.

En parallèle, Stéphane Lémeret relaie Pierre-Alexandre Jean en ressortant juste devant Fabien Michal. Le Belge poursuit l’offensive tandis que Fabien Michal est retardé par un contact avec Christopher Campbell (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue) avant de retrouver le top dix.

Zentech Sport, Miot / Evrard, Alpine A110

En tête, Laurent Hurgon élève son rythme pour effacer Fabien Barthez avant de fondre sur Jean-Luc Beaubelique. La jonction est faite à dix minutes de l’arrivée et le pilote du BMW Team France s’empare des commandes dès sa première tentative.

S’il franchit la ligne d’arrivée devant Jean-Luc Beaubelique et Fabien Barthez, qui garde la troisième place à la photo-finish face au retour de Benoit Lison, une pénalité de cinq secondes pour un dépassement sous drapeau jaune lui est toutefois attribué après la course et le relègue au deuxième rang entre les deux équipages AKKA-ASP Team. Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique s’imposent alors pour la première fois depuis le meeting de Dijon en juillet 2018 !

Bodemer Auto, Rédélé / Prost, Alpine A110

Rodolphe Wallgren perd sa cinquième place dans un tête-à-queue dans l’avant-dernier tour. Son équipier Robert Consani (Alpine A110 GT4 / Speed Car) intègre alors le top cinq devant Stéphane Lémeret, Alain Ferté (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto) et Fabien Michal, dont la huitième position est finalement suffisante pour assurer un deuxième titre consécutif de Champion de France FFSA GT à son équipage.

Départ C2

PREMIÈRE POUR ZENTECH SPORT

Si tous les titres se sont joués la veille, la catégorie Am se montre plus disputée que jamais lors de cette dernière épreuve de la saison.

Gilles Vannelet (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) est le mieux placé sur la grille devant Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) et Julien-Alexandre Courchet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx).

Cinquième à l’extinction des feux, Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) réalise un superbe début de course en se portant au deuxième rang entre Gilles Vannelet et Nicolas Gomar avant de prendre les commandes au huitième tour. De son côté, Julien-Alexandre Courchet est vite contraint à l’abandon après un accrochage.

Installé en tête, Christophe Hamon creuse rapidement l’écart avant de passer le témoin à Gwenaël Delomier dès l’ouverture de la fenêtre de changements de pilotes. Malgré des stratégies distinctes, le classement évolue peu après les passages aux stands puisque le duo Full Motorsport mène toujours les débats alors que Romain Brandela (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) est écarté du podium provisoire par Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) puis Bruno Miot (Alpine A110 GT4 / Zentech Sport).

Gwenaël Delomier voit toutefois Julien Lambert revenir, mais les deux hommes sont victimes d’une crevaison. Bruno Miot saisit alors l’occasion pour se hisser aux avant-postes et souffler la première victoire de l’équipe Zentech Sport dans le dernier tour devant Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) et Gwenaël Delomier, qui parvient à préserver la troisième place !

C2

Sur le podium, Jim Pla et Gilles Vannelet étaient également récompensés en recevant chacun une montre Certina DS Eagle pour leurs poles positions obtenues hier tandis que Steven Palette et Michael Blanchemain (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) remportaient le Challenge Pirelli après avoir gagné quarante-six positions sur l’ensemble des deux courses.

Les Champions 2019, Sainteloc Racing Michal / Guilvert en Pro-Am, AGS Events, Lambert / Gomar, en Am

ILS ONT DIT

Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) – 1er : « Je ne voulais surtout pas perdre la première place au départ face à la BMW et son moteur supérieur. Julien a été fair-play en me laissant repasser après avoir coupé la première chicane. J’ai ainsi pu prendre mon rythme et créer le plus grand écart possible. Derrière, Jean-Luc a fait du travail solide pour garder sa place et conclure cette saison de manière positive. »

Jean-Luc Beaubelique (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) – 1er : « Je me suis fait piéger par une grosse trace d’huile consécutive à un accrochage au début de mon relais. J’ai perdu la voiture à plusieurs reprises, donc j’étais un peu timoré pour éviter l’accident. Laurent était toutefois très rapide que nous et nous avons payé en fin de course tous les efforts fournis par Jim au début, mais cette victoire est une belle récompense ! »

Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France) – 2e : « Derrière Jim et son rythme d’avion de chasse, j’étais plutôt content de réussir à préserver la deuxième place face à des poursuivants extrêmement pressants ! Laurent a été au-dessus de la mêlée sur son relais avec une voiture qui dégradait beaucoup moins les pneumatiques qu’hier et son pilotage a fait toute la différence en fin de course jusqu’à ce que la pénalité tombe… »

Laurent Hurgon (BMW M4 GT4 / BMW Team France) – 2e : « Nous étions sur une mauvaise dynamique hier soir, mais nous avons réussi à corriger le tir en modifiant la voiture pour qu’elle dégrade beaucoup moins les gommes sur le train avant. Le travail a porté ses fruits, Julien a su garder une bonne position et mon relais s’est déroulé presque naturellement pour aller chercher un troisième podium cette année ! »

Aurélien Panis (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) – 3e : « Nous avions souvent terminé dans le top cinq avec Fabien, donc ce podium lors de la finale fait vraiment plaisir ! Je suis très heureux d’avoir partagé trois week-ends de course avec lui et l’équipe de Jérôme Policand cette année et je le suis encore plus de finir avec mon premier podium en GT4. »

Fabien Barthez (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) –  3e : « Après mon podium avec Mike Parisy à Magny-Cours, je récidive avec Aurélien qui a fait de l’excellent travail en qualifications, un exercice plus important qu’il n’y paraît. Il a été irréprochable en course avant de me passer le relais. J’ai conservé la troisième place d’extrême justesse sous le drapeau à damier, mais l’essentiel est là ! »

Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – Champion de France FFSA GT : « Cette saison était compliquée, mais elles le sont toutes encore plus lorsque l’enjeu est aussi grand ! Nous étions un peu moins sous pression ce week-end et nous avons abordé cette finale un peu différemment de l’an passé. Ce n’était pas idéal d’attendre la dernière course de l’année pour être sacrés, donc il faudra en tirer les conséquences et adapter notre approche pour faire mieux en 2020 ! »

Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – Champion de France FFSA GT  : « Je suis très content de faire le doublé avec Fabien même si la finale était un peu compliquée, comme l’an dernier ! Nous aurions pu faire un beau résultat hier, mais nous sommes restés sur le carreau après un accrochage. Aujourd’hui, je n’avais qu’à dérouler et nous avons été un peu trop précautionneux lors de l’arrêt. Je me bats pour faire des podiums, donc je regrette toujours un peu d’être titré en finissant huitième, mais je reste extrêmement satisfait ! »

Paul Evrard (Alpine A110 GT4 / Zentech Sport) – 1er Am : « Je ne m’attendais vraiment pas à m’imposer, car je n’avais réalisé qu’une journée d’essais et je devais également découvrir le tracé. C’était difficile avec des conditions changeantes entre le jour et la nuit, puis une qualification sous la pluie. Après avoir corrigé quelques erreurs, cette course d’aujourd’hui n’était que du bonheur tant pour l’équipe qu’à titre personnel ! »

Bruno Miot (Alpine A110 GT4 / Zentech Sport) – 1er Am : « Je suis très heureux de cette victoire et encore plus pour Paul qui disputait son premier week-end en voiture. C’est extraordinaire d’emmener un jeune pilote normand sur le podium dès ses premières courses, mais c’est aussi de bon augure pour l’an prochain si nous parvenons à aligner un duo de jeunes issu de notre région ! »

Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) – 2e Am : « Un podium pour finir l’année, cela aurait pu être pire ! J’ai eu du mal à entrer dans le week-end, je pêchais dans mon pilotage et tout s’est aligné un peu tard. Malgré la déception, nous terminons vice-champions et cela récompense une belle saison si l’on prend un peu de recul. Si nous revenons l’an prochain, nous travaillerons en conséquence pour être préparés du mieux possible ! »

Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) – 2e Am : « Ce podium n’est pas ce que nous voulions, mais nous le prenons tout de même. Nous avons presque rempli toutes les cases cette saison en faisant grandir l’équipe, en gagnant dans notre catégorie et en signant des tops dix au général… Malgré le regret du titre perdu, cette deuxième place est un bon résultat pour terminer une campagne très positive pour l’ensemble de l’équipe. »

Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) – 3e Am : « Je suis très content de mon relais où je suis passé de la sixième à la première place tout en doublant des pilotes professionnels. Je pense que nous étions un ton au-dessus sur le plan de la performance ce week-end chez les Am. La saison se termine bien avec une victoire samedi et un podium aujourd’hui, mais aussi la troisième position au championnat. C’était notre objectif du week-end et je suis très heureux que nous l’ayons atteint. »

Gwenaël Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) – 3e Am : « J’ai dû faire les trois derniers tours avec une crevaison à l’avant droit. C’est dommage, car le doublé était proche, mais nous avons réussi à préserver le podium. Je tiens à remercier Christophe auprès de qui j’ai beaucoup appris cette saison, l’équipe au sein de laquelle nous avons tous grandi ensemble et mes partenaires m’ayant permis de vivre cela. C’était une expérience géniale, surtout lorsque les résultats suivent comme ce week-end ! »

Autorisé en Championnat de France, la religion n’est pas encore passé par là…

HighLights du Paul Ricard – youtube FFSA-GT

C1 ici

C2 ici

Championnat pilotes ici

Le calendrier 2020

Communiqué et Pht. FFSA-GT