GT World Challenge, Dinamic Motorsport Porsche remporte les 3h de Monza.

Posted by
  • Dinamic Motorsport Porsche remporte sa deuxième victoire à Monza en autant de sorties.
  • Engelhart/Cairoli/Bachler sans faute dans des conditions difficiles
  • La troisième place au classement général permet à la Lamborghini n°14 de l’Emil Frey Racing de remporter la Silver Cup.
  • Le Garage 59 entame la défense de son titre en beauté avec l’Aston Martin n°188 qui remporte la Pro-Am.

L’équipe Porsche Dinamic Motorsport a remporté une nouvelle victoire sensationnelle à Monza, alors que la saison du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS débutait par une course de trois heures.

Dinamic Motorsport Porsche remporte la victoire à Monza

L’équipe italienne s’est imposée pour la première fois il y a deux ans grâce à une performance experte sous la pluie et a réitéré sa performance. Une fois de plus, l’équipage de Dinamic a parfaitement évalué les conditions changeantes pour sortir victorieux après trois heures de course. Il s’agit de deux victoires consécutives sur le circuit italien, qui est revenu au calendrier de cette saison après une interruption d’un an.

#54, Matteo Cairoli, Klaus Bachler, Christian Engelhart, Dinamic Motorsport, Porsche 911 GT3-R, Pro Cup

La voiture Dinamic ne faisait pas partie des favoris après s’être qualifiée en 12e position sur la grille de départ, mais avec Christian Engelhart, Matteo Cairoli et Klaus Bachler au volant, elle ne pouvait pas être écartée de la course. Engelhart a fait d’excellents temps au cours d’un premier relais sous la pluie, qui a vu le peloton passer aux pneus Pirelli à gomme humide après les fortes averses tombées peu après le départ. L’as allemand a guidé sa Porsche à travers le peloton alors que d’autres rencontraient des problèmes dans ces conditions traîtresses, pour finalement passer le relais à Cairoli en cinquième position. 

Toujours en pneus pluie sur un circuit qui s’assèche, l’Italien s’est rapidement hissé à la troisième place derrière deux Mercedes-AMG en tête du peloton. La machine HRT n°4 était en tête au début de la deuxième heure après un premier relais de Maro Engel qui a donné l’avantage à Luca Stolz, tandis que la Mercedes-AMG n°88 était deuxième aux mains de Daniel Juncadella.

#88, Raffaele Marciello, Daniel Juncadella, Jules Gounon, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3, Pro Cup

L’un des moments clés de la course s’est produit peu après la mi-distance. Menés d’un peu plus de quatre secondes, les espoirs de l’équipe HRT ont été anéantis par une crevaison à l’arrière gauche. Juncadella prend alors la tête, mais Cairoli s’est rapproché à l’arrière de la #88 et est prêt à bondir au moment où Stolz entre dans les stands.

La Porsche #54 était juste derrière à la Parabolica et a pris l’avantage lorsque la Mercedes a dérapé dans le virage à droite. Cairoli s’est glissé à l’intérieur et était en tête lorsque les voitures ont atteint la ligne droite de départ. Il s’est ensuite détaché de ses rivaux avant de s’arrêter peu après les deux heures de course. Bachler a pris le volant pour le dernier relais, tout comme il l’avait fait pour la victoire de l’équipe en 2019, cette fois en chaussant des pneus Pirelli à gomme sèche pour la course au drapeau.

#14, Alex Fontana, Rolf Ineichen, Ricardo Feller, Emil Frey Racing, Lamborghini Huracan GT3 Evo, Silver Cup

Il y avait encore du travail à faire, cependant, car une voiture de sécurité à 45 minutes de l’arrivée a regroupé les concurents et transformé la course en un sprint. Bachler avait la Mercedes-AMG n°88 de Jules Gounon dans ses rétroviseurs, le Français en pleine forme ayant établi un nouveau record du tour à Monza lors des qualifications.

Mais Bachler avait le rythme pour s’éloigner pendant le dernier relais, construisant un écart de quatre secondes en tête du peloton. En fait, Gounon faisait plus attention à ses rétroviseurs alors que la Lamborghini #14 Emil Frey Racing de Ricardo Feller se profilait et cherchait à prendre la deuxième place.

Race Start

C’est une performance sensationnelle de l’équipage de la #14, qui se bat pour les honneurs de la Silver Cup avec l’équipe suisse de Feller, Alex Fontana et Rolf Ineichen. Partie septième au classement général, l’équipe était en mesure de se battre pour le podium final et Feller, en pleine charge, n’a pas laissé de répit à Gounon pendant la dernière demi-heure.

Bachler a pu gérer son écart en tête du peloton et, pour la deuxième fois consécutive, et voir le drapeau à damier pour Dinamic Motorsport et Porsche à Monza. Derrière, Gounon a conservé la deuxième place devant Feller, qui a non seulement remporté la victoire de classe, mais a permis à Emil Frey Racing de devenir la première équipe Silver à monter sur le podium de l’Endurance Cup.

#71, Antonio Fuoco, Callum Ilott, Davide Rigon, Iron Lynx, Ferrari 488 GT3, Pro Cup

Quatrième et également très présente jusqu’à l’arrivée, la Ferrari #71 d’Iron Lynx. La voiture a connu une course mouvementée, avec Callum Ilott particulièrement occupé après avoir pris la relève du pilote titulaire Davide Rigon. L’Anglais est passé aux slicks plus tôt que la plupart et a fait une bonne opération lorsque la piste a séché. Il a passé le relais à Antonio Fuoco, qui a poursuivi Feller jusqu’au drapeau à damier. La Ferrari n°51 d’Iron Lynx complète le top 5.

L’équipe WRT était sixième au classement général et deuxième en Silver Cup après une excellente performance de l’Audi n°30 de Benjamin Goethe, Stuart Hall et James Pull. La Mercedes-AMG #57 Winward Racing a complété le podium de la Silver Cup avec une septième place au classement général. C’était la première sortie de l’équipe américaine en Endurance Cup en dehors des Total 24 Hours of Spa. L’équipe belge Audi Club Team WRT (Audi n°31), Saintéloc Racing (Audi n°26) et la deuxième Porsche Dinamic Motorsport complètent le top 10.

#57, Russel Ward, Mikael Grenier, Philip Ellis, Winward Racing, Mercedes-AMG GT3, Silver Cup

Le Garage 59 a commencé à défendre son titre Pro-Am de manière parfaite en remportant la victoire grâce à un dépassement dans le dernier relais. L’Aston Martin n°188 a bien progressé avec Alexander West puis Chris Goodwin au volant, ce dernier échangeant la tête avec Hiroshi Hamaguchi (Lamborghini n°19 Orange1 FFF Racing) au cours de la deuxième heure.

#188, Alexander West, Chris Goodwin, Jonny Adam, Garage 59, Aston Martin Vantage AMR GT3, Pro Am Cup

Mais c’est la Lamborghini Barwell Motorsport n°77 de Miguel Ramos qui est en tête à la fin de la dernière période de sécurité, laissant l’expert Aston Martin Jonny Adam en débattre sur la voiture n°188. Le pilote britannique a finalement réussi son coup à un peu plus d’une demi-heure de la fin, tandis que Phil Keen a également dépassé la Lamborghini #77 pour assurer la deuxième place de l’équipe FFF Racing. Ramos complète le podium dans la voiture qu’il partage avec Adrian Amstutz et Henrique Chaves.

Deux des principaux concurrents n’ont pas atteint l’arrivée à Monza. La Lamborghini n°63 Orange1 FFF Racing a mené dès le départ avec Mirko Bortolotti au volant, mais des problèmes électriques ont coûté un tour à l’équipage après un arrêt pour les pneus pluie pendant le premier relais. L’Audi #32 Team WRT était également dans le coup après un excellent premier relais de Charles Weerts, mais le second pilote Kelvin van der Linde a été éliminé par une crevaison alors qu’il était en deuxième position.

Le Dinamic Motorsport Porsche

Classement ici

La saison du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS reprendra dans trois semaines à Magny-Cours, qui accueillera la première manche de la Sprint Cup du 7 au 9 mai. Deux courses de 60 minutes seront disputées sur le circuit français, où Dinamic Motorsport visera la gloire pour le retour de Porsche dans ce championnat sprint.

Ils ont dit :

Klaus Bachler, Porsche Dinamic Motorsport n°54 : « Au final, c’est un travail d’équipe. Nous avons travaillé très dur ces derniers jours. Christian, Matteo et toute l’équipe ont fait un très bon travail et notre stratégie était incroyable, car les conditions étaient vraiment difficiles pour tout le monde. Nous avons pris les bonnes décisions aux bons moments, et cela nous a fait progresser de plus en plus. J’ai vécu la même chose il y a deux ans avec cette équipe, donc c’est un sentiment incroyable pour moi. Je suis juste reconnaissant pour ça. »

Ricardo Feller, Lamborghini #14 Emil Frey Racing : « J’ai poussé du premier au dernier tour ! C’était assez difficile. Les conditions n’étaient pas très bonnes et bien sûr je voulais attaquer, mais avec une piste comme celle-ci, cela aurait été trop risqué et j’ai décidé de ramener à la maison cette P3 sûre et très solide pour l’équipe. Ils ont fait un travail incroyable et c’est un excellent début de saison. »

Alexander West, Aston Martin #188 Garage 59 : « Je n’avais pas du tout prévu la pluie dans mon programme, c’était donc une surprise ! C’était une question de jugement sur le temps qu’il fallait rester dehors, parce que ce n’est pas comme la course à Spa où la moitié de la piste est complètement sèche et l’autre moitié est humide. Aujourd’hui, c’était un grand effort d’équipe et les gars ont fait un travail fantastique sur la voiture tout le week-end. »

English Information

Dinamic Motorsport Porsche secures back-to-back Monza victories in action-packed season opener

  • Dinamic Motorsport Porsche secures back-to-back Monza victories in action-packed season opener
  • Dinamic Motorsport Porsche bags second Monza triumph in as many outings

Engelhart/Cairoli/Bachler faultless in tricky conditions

  • Third overall gives #14 Emil Frey Racing Lamborghini superb Silver Cup victory

Garage 59 begins title defence in perfect style as #188 Aston Martin conquers Pro-Am

Porsche squad Dinamic Motorsport scored another sensational victory at Monza as the Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS season launched with a dramatic three-hour race.

The Italian squad won on debut two years ago thanks to an expert performance in the rain and delivered a repeat showing this afternoon. Once again, the Dinamic crew judged the changing conditions perfectly to emerge victorious after three hours of racing. It represents back-to-back wins at the Italian track, which returned to this season’s calendar following a one-year hiatus.

The Dinamic car was not among the obvious pre-race favourites after qualifying 12th on the grid, but with Christian Engelhart, Matteo Cairoli and Klaus Bachler sharing the wheel it could not be ruled out of contention. Engelhart made excellent progress during a rain-hit first stint, which saw the field switch to Pirelli’s wet-compound tyre after heavy showers fell shortly after the start. The German ace guided his Porsche through the pack while others hit problems in the treacherous conditions, eventually handing over to Cairoli in fifth.

Still running with wets on a drying circuit, the Italian ace had soon moved up to third behind a pair of Mercedes-AMG cars at the head of the pack. The #4 HRT machine led at the start of the second hour after a storming opening stint from Maro Engel gave Luca Stolz the advantage, while the #88 Mercedes-AMG ran second in the hands of Daniel Juncadella.

One of the key moments of the race occurred shortly after half-distance. Leading by a little over four seconds, the HRT squad’s hopes were dashed by a left-rear puncture. This promoted Juncadella into the lead, but Cairoli had closed on to the rear of the #88 and was ready to pounce just as the stricken Stolz entered the pits.

The #54 Porsche was right behind on the run to Parabolica and took full advantage when the Mercedes drifted wide into the sweeping right-hander. Cairoli slipped up the inside and was in front by the time the cars hit the start-finish straight. He then edged away from his rivals before stopping shortly after the two-hour mark. Bachler took the wheel for the final stint, just as he did for the team’s 2019 win, this time fitting dry-compound Pirelli rubber for the run to the flag.

There was still work to do, however, as a safety car with 45 minutes left on the clock bunched up the field and turned the race into a sprint. Bachler had the #88 Mercedes-AMG of Jules Gounon in his mirrors, the Frenchman in top form having set a new Monza lap record in qualifying.

But Bachler had the pace to edge away during the final stint, building a cushion of four seconds at the head of the field. In fact, Gounon was paying more attention to his mirrors as the #14 Emil Frey Racing Lamborghini of Ricardo Feller loomed large and sought to make a move for second.

This was a sensational showing from the #14 crew, which runs for Silver Cup honours with the all-Swiss line-up of Feller, Alex Fontana and Rolf Ineichen. Having started seventh overall the team was in a position to challenge for the overall podium at the end and the charging Feller did not give Gounon a moment’s rest during the final half-hour.

Bachler was able to manage his gap at the head of the field and, for the second time in succession, take the chequered flag for Dinamic Motorsport and Porsche at Monza. Behind, Gounon held on to second ahead of Feller, who not only took class victory but ensured that Emil Frey Racing became the first Silver squad to score an overall Endurance Cup podium.

Fourth on the road and also very much in the picture until the finish was the #71 Iron Lynx Ferrari. The car had an eventful race, with Callum Ilott especially busy after taking over from starting driver Davide Rigon. The Englishman switched to slicks earlier than most and made rapid progress when the track dried. He handed over to Antonio Fuoco, who chased Feller until the chequered flag. The sister #51 Iron Lynx Ferrari completed the top-five.

Team WRT was sixth overall and second in Silver Cup after an excellent showing from the #30 Audi of Benjamin Goethe, Stuart Hall and James Pull. The #57 Winward Racing Mercedes-AMG completed the Silver Cup podium with seventh overall in what was the American squad’s first Endurance Cup outing outside the Total 24 Hours of Spa. Belgian Audi Club Team WRT (#31 Audi), Saintéloc Racing (#26 Audi) and the second Dinamic Motorsport Porsche completed the overall top-10.

Garage 59 began its Pro-Am title defence in perfect fashion by taking class honours with a final-stint pass for the win. The #188 Aston Martin made good progress with Alexander West and then Chris Goodwin at the wheel, the latter swapping the lead with Hiroshi Hamaguchi (#19 Orange1 FFF Racing Lamborghini) during the second hour.

But it was the #77 Barwell Motorsport Lamborghini of Miguel Ramos that led when the final safety car period ended, leaving Aston Martin expert Jonny Adam with work to do in the #188 car. The British racer eventually made his move with a little over half an hour remaining, while Phil Keen also passed the #77 Lamborghini to secure runner-up spot for the FFF Racing squad. Ramos completed the podium in the car he shares with Adrian Amstutz and Henrique Chaves.

Two leading contenders did not make the finish at Monza. The #63 Orange1 FFF Racing Lamborghini led from the start with Mirko Bortolotti at the wheel, but electrical problems cost the crew a lap after stopping for wets during the first stint. The #32 Team WRT Audi was also in the mix after an excellent opening stint by Charles Weerts, only for second driver Kelvin van der Linde to be eliminated by a puncture while running in second.

The Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS season will resume in three weeks’ time at Magny-Cours, which hosts the opening Sprint Cup outing on 7-9 May. A packed grid will tackle a pair of 60-minute races at the French venue, where Dinamic Motorsport will target further glory in Porsche’s return to the short-format championship.

Driver Quotes :

Klaus Bachler, #54 Dinamic Motorsport Porsche: “In the end, it’s teamwork. We worked really hard during the last few days. Christian, Matteo and the whole team did a really good job and our strategy was amazing, because the conditions were really tricky for everybody. We made the right decisions at the right moments, and this brought us forward more and more. I had the same thing two years ago with this team so it’s an incredible feeling for me. I’m just thankful for this.”

Ricardo Feller, #14 Emil Frey Racing Lamborghini: “I was pushing from the first lap until the last! It was quite tough. The conditions were not very good and of course I wanted to attack, but with the track like this it would have been too risky and I decided to bring home this safe and very solid P3 for the team. They have done an amazing job and this is a great start to the season.”

Alexander West, #188 Garage 59 Aston Martin: “I didn’t have rain in my schedule at all, so that came as a surprise! It was a judgement call on how long to stay out, because it’s not like racing at Spa where half of the track is completely dry and the other half is wet. Today was a great team effort and the guys have done a fantastic job on the car all weekend.”