Grosjean étonne en décrochant la pole au Grand Prix GMR d’Indianapolis

Posted by

C’est une entrée remarquée.

L’ancien pilote de Formule 1 Romain Grosjean a remporté la pole du Grand Prix GMR vendredi après-midi sur le circuit routier de l’Indianapolis Motor Speedway, faisant des vagues dans le monde du sport automobile en obtenant sa première pole de la NTT INDYCAR SERIES pour sa troisième course.

Romain Grosjean décroche sa première pole en Indy

Grosjean a réalisé un tour de piste de 1’9’’4396 au volant de la Honda NURTEC ODT n°51 lors de la dernière séance de qualification Firestone Fast Six. Il s’agit de la première pole de Grosjean depuis qu’il a décroché la première pole en GP2 – la dernière série de l’échelle menant à la Formule 1 – en mai 2011 à Istanbul, en Turquie.

Le Français Romain Grosjean, a rejoint la NTT INDYCAR SERIES cette saison avec Dale Coyne Racing avec RWR après 10 saisons en Formule 1. Sa carrière en F1 s’est terminée par un accident spectaculaire en novembre dernier à Bahreïn, dans lequel il s’est échappé d’un brasier avec de graves brûlures aux mains, s’attachant les fans du monde entier par son esprit optimiste pendant son rétablissement.

Romain Grosjean P1

« Incroyable », a déclaré Grosjean. « Quand j’ai vu le groupe (de qualification) dans lequel je me trouvais, je me suis dit : ‘Oh, mon Dieu, si nous pouvons sortir du premier groupe, nous allons nous en sortir’, et nous l’avons fait. Dans les derniers tours, on était à fond. Quelle journée pour nous.

« Je suis plus heureux que je ne l’ai été depuis très longtemps. »

Grosjean mènera le peloton de 25 voitures au drapeau vert sur le circuit routier de 14 virages et de 2,439 miles, samedi après-midi. Josef Newgarden, double champion de la série, rejoindra Grosjean sur la première ligne après avoir bouclé son tour en 1’09’’5665 au volant de la Chevrolet n°2 de l’équipe Penske de Snap-on Tools. C’est la meilleure position de départ de Newgarden cette saison.

Josef Newgarden P2

Jack Harvey a poursuivi son bon début de saison en se qualifiant troisième en 1’09’’6528 sur la Honda AutoNation/Sirius XM n°60. Le vainqueur de la première course de la saison, Alex Palou, partira en quatrième position après un tour en 1’09’’7118 sur la Honda n°10 de The American Legion.

Jack Harvey P3

Scott McLaughlin était le deuxième rookie dans le Firestone Fast Six, et il partira en cinquième position après un tour de 1’09’’7140 sur la Chevrolet PPG Team Penske n°3. Conor Daly complète le top six en 1’09’’8662 sur la Chevrolet MannKind n°20, ce qui constitue également sa meilleure performance en qualifications cette saison.

Il s’agit de la première pole INDYCAR pour l’équipe Coyne depuis 2018, lorsque Sébastien Bourdais avait pris la première place au Phoenix Raceway.

« Quand vous regardez son CV et à quel point il était génial avant d’entrer en Formule 1, et la Formule 1 est une telle question de performance d’équipe, nous savions qu’il pouvait gagner des courses et nous savions qu’il pouvait gagner des poles », a déclaré le propriétaire de l’équipe Dale Coyne à propos de Grosjean. « Il l’a prouvé aujourd’hui ».

 Romain Grosjean

Le Firestone Fast Six était presque aussi remarquable pour les pilotes qui n’ont pas été retenus que pour ceux qui ont concouru pour le prix NTT P1.

Simon Pagenaud P10

Will Power, le quadruple détenteur de la pole du Grand Prix GMR, n’a pas accédé au tour final après avoir fait un tête-à-queue entre les virages 12 et 13 au début de la deuxième série de qualifications avec la Chevrolet Verizon 5G Team Penske n°12. Power, champion de la série 2014 et triple vainqueur du Grand Prix GMR, s’alignera en 12e position, sa position la plus basse en huit départs en carrière dans cette épreuve.

« Au moins, nous sommes 12e – c’est mieux que St. Pete, 20e », a déclaré Power. « C’est tellement fou comment la voiture peut changer autant d’une session à l’autre. J’ai fait une erreur. Je suis très frustré contre moi-même. »

Sébastien Bourdais P20

Une poignée d’autres poids lourds de la série n’ont pas avancé après la première série de qualifications, y compris les deux premiers pilotes au classement du championnat, Scott Dixon et Pato O’Ward. Dixon partira en 16ème position sur la Honda PNC Bank Chip Ganassi Racing n°9, tandis qu’O’Ward s’alignera en 18ème position sur la Chevrolet Arrow McLaren SP n°5.

Juan Pablo Montoya ferme la marche

Alexander Rossi, vainqueur de l’édition 2016 de l’Indianapolis 500 présentée par Gainbridge (14e), Takuma Sato, vainqueur en titre de l’Indy 500 (17e), Ryan Hunter-Reay, champion de la série en 2012 et vainqueur de l’Indy 500 en 2014 (19e), et Bourdais, quadruple champion de la série INDYCAR (20e), prendront également le départ.

HighLights GMR GP Indy

Les qualifs ici

Communiqué, Pht. IndyCar

English Information

Grosjean Stuns Field with NTT P1 Award at GMR Grand Prix

Talk about making an entrance.

Former Formula One driver Romain Grosjean won the NTT P1 Award for the GMR Grand Prix on Friday afternoon on the Indianapolis Motor Speedway road course, making ripples across the motorsports world by earning his first career NTT INDYCAR SERIES pole in just his third start.

Rookie Grosjean turned a top lap of 1 minute, 9.4396 seconds in the No. 51 NURTEC ODT Honda during the Firestone Fast Six final round of qualifying. This was Grosjean’s first open-wheel pole since he claimed the top spot in GP2 — the final ladder series leading into Formula One — in May 2011 at Istanbul, Turkey.

Frenchman Grosjean, 35, came to the NTT INDYCAR SERIES this season with Dale Coyne Racing with RWR after 10 seasons in Formula One. His F1 career ended in a fiery crash last November in Bahrain in which he escaped an inferno with serious burns to his hands, endearing himself to fans around the world with his optimistic spirit during his recovery.

“Amazing,” Grosjean said. “When I saw the (first qualifying) group I was in, I was like, ‘Oh, dear, if we can get out of the first group, we’re going to be OK,’ and we did. That last few laps, we were on it. What a day for us.

“I’m happier than I have been in a very long time.”

Grosjean will lead the 25-car field to the green flag on the 14-turn, 2.439-mile road course Saturday afternoon. Live coverage of the 85-lap race starts at 2 p.m. (ET) on NBC and the INDYCAR Radio Network.

Two-time series champion Josef Newgarden will join Grosjean on the front row after a top lap of 1:09.5665 in the No. 2 Snap-on Tools Team Penske Chevrolet. It’s Newgarden’s best starting position this season.

Jack Harvey continued his strong start to the season by qualifying third at 1:09.6528 in the No. 60 AutoNation/Sirius XM Honda. Season-opening race winner Alex Palou will start fourth after a lap of 1:09.7118 in the No. 10 The American Legion Honda.

Scott McLaughlin was the second rookie in the Firestone Fast Six, and he will start a season-best fifth after a lap of 1:09.7140 in the No. 3 PPG Team Penske Chevrolet. Conor Daly rounded out the top six at 1:09.8662 in the No. 20 MannKind Chevrolet, also his best qualifying performance this season.

This was the first INDYCAR pole for the Coyne team since 2018, when Sebastien Bourdais took the top spot at Phoenix Raceway.

“When you look at his resume and how great he was before he got into Formula One, and Formula One is such a team performance issue, we knew he could win races and we knew he could win poles,” team owner Dale Coyne said of Grosjean. “He’s proven it today.”

The Firestone Fast Six was almost as noteworthy for the drivers who didn’t make the cut as those who competed for the NTT P1 Award.

Four-time GMR Grand Prix pole winner Will Power didn’t advance to the final round after spinning between Turns 12 and 13 early during the second round of qualifying with a loose-handling No. 12 Verizon 5G Team Penske Chevrolet. 2014 series champion and three-time GMR Grand Prix winner Power will line up 12th, his lowest position in eight career starts in this event.

“At least we’re 12th – that’s better than St. Pete, 20th,” Power said. “It’s so crazy how the car can change so much from session to session. I made a mistake. I’m very frustrated at myself.”

A handful of other series heavyweights didn’t advance from the first round of qualifying, including the top two drivers in the championship standings, Scott Dixon and Pato O’Ward. Dixon will start 16th in the No. 9 PNC Bank Chip Ganassi Racing Honda, while O’Ward will line up 18th in the No. 5 Arrow McLaren SP Chevrolet.

Also starting in the back half of the field are 2016 Indianapolis 500 presented by Gainbridge winner Alexander Rossi (14th), reigning Indy 500 winner Takuma Sato (17th), 2012 series champion and 2014 Indy 500 winner Ryan Hunter-Reay (19th) and four-time INDYCAR SERIES champion Bourdais (20th).