Indy, VeeKay remporte la première victoire de sa carrière au Grand Prix GMR, Grosjean deuxième

Posted by

Rinus VeeKay a toujours eu la foi. Elle s’est maintenant traduite par une victoire.

VeeKay a remporté sa première victoire en carrière dans la NTT INDYCAR SERIES samedi lors du Grand Prix GMR sur le circuit routier de l’Indianapolis Motor Speedway, pour son 19e départ en carrière. Au volant de sa Chevrolet Sonax/Autogeek n°21, VeeKay s’est imposé en 4 ‘’9510 secondes devant Romain Grosjean, lauréat du NTT P1 Award, sur la Honda NURTEC ODT n°51.

Rinus VeeKay P1

Alex Palou complète le podium sur la Honda n°10 de The American Legion.

« Je l’ai effectivement pensé, oui », a déclaré VeeKay lorsqu’on lui a demandé s’il croyait pouvoir gagner cette course de 85 tours. « Nous avons eu un début de week-end impressionnant. Je savais que nous avions la voiture ; nous étions si rapides. Je suis tellement heureux pour l’équipe, tellement reconnaissant. Je n’aurais pas pu le faire sans eux.

« Une journée parfaite. C’est incroyable, et merci à tous les fans qui sont venus. Obtenir mon premier podium ici l’année dernière et maintenant gagner, c’est un rêve. »

VeeKay, 20 ans, est devenu le sixième plus jeune vainqueur de l’histoire des SERIES INDYCAR en offrant à Ed Carpenter Racing sa première victoire depuis celle de Josef Newgarden en juillet 2016 à Iowa Speedway. VeeKay est également devenu le premier pilote à gagner dans la NTT INDYCAR SERIES et dans les trois échelons de la série Road to Indy – Indy Lights, Indy Pro 2000 et USF2000.

Rinus VeeKay

Cette victoire s’inscrit également dans la continuité des cinq premières courses de la saison 2021, avec trois premiers vainqueurs de la série – VeeKay, Palou (Barber Motorsports Park) et Pato O’Ward (Texas 2) – pour la première fois depuis 2013. Il y a également eu un gagnant différent dans chaque course cette saison.

Romain Grosjean P2

La recrue de l’année 2020 de la NTT INDYCAR SERIES, VeeKay, a mené 33 tours avec une moyenne de 116,096 mph. Il a pris la tête pour de bon au 65e tour lorsque le sextuple champion de la série, Scott Dixon, a effectué son dernier arrêt au stand dans la Honda PNC Bank Chip Ganassi Racing n°9, selon une stratégie différente de celle des leaders.

Start of Race

VeeKay a ensuite géré son avance sur Grosjean et le trafic au cours des 20 derniers tours, alors qu’une pluie très légère commençait à arroser l’autodrome. L’humidité n’a jamais nécessité le passage aux pneus pluie, mais elle a permis à VeeKay et au reste des 25 pilotes de rester à leurs volants.

La marge de VeeKay sur Grosjean était de 9’’0106 secondes à 10 tours de l’arrivée. Grosjean, aidé par les pneus Firestone alternatifs « rouges » qui étaient trois tours plus frais que ceux de VeeKay, a réduit cet écart de moitié au cours des 10 derniers tours du circuit de 2,439 milles à 14 virages, mais n’a jamais menacé VeeKay, qui a également ralenti dans ses derniers tours pour économiser assez de carburant pour terminer.

« Je n’étais pas préoccupé par le carburant », a déclaré VeeKay. « J’espérais juste que la pluie n’allait pas s’aggraver. Je suis debout dans la Victory lane ! »

Il s’agit du premier podium en course open-wheel depuis 2015 à Spa-Francorchamps, en Belgique, avec Lotus en Formule 1 pour le rookie Grosjean, qui a rejoint Dale Coyne Racing avec RWR cette année après 10 saisons en F1.

Alex Palou, P3

« C’est vraiment une bonne journée », a déclaré Grosjean. « Je pense que nous avons fait un très bon travail ce week-end. Nous avons appris au début de la course, et nous étions super rapides. Nous avons été un peu malchanceux avec les voitures plus lentes et le trafic, mais P2 dans ma troisième course INDYCAR n’est pas trop mauvais. »

Les fans de l’IMS ont accueilli Grosjean avec des acclamations alors qu’il était interviewé sur la voie des stands après la course. Le Français a gagné une reconnaissance et une popularité mondiales pour son attitude positive après avoir subi de graves brûlures aux mains en novembre dernier dans un accident ardent à Bahreïn qui a mis fin à sa carrière en F1.

« C’est incroyable », a déclaré Grosjean à propos de la foule. « Bahreïn, c’était horrible, mais pour ma vie, ça a été une grande expérience, et les gens sont vraiment derrière moi, et je peux le dire. Je peux le sentir. Le soutien que je reçois est incroyable. Vous ne voyez que moi souriant ici aux États-Unis ».

VeeKay et Grosjean ont tous deux utilisé les pneus Firestone primaires « noirs » pour un seul relais, mais leurs stratégies étaient différentes. VeeKay s’est élancé sur les primaires depuis la septième position de départ, tandis que Grosjean a mené le peloton au drapeau vert sur les alternatifs depuis la pole.

Josef Newgarden P4

Ce choix a permis à Grosjean de prendre plus de quatre secondes d’avance sur Palou avant que les deux pilotes ne fassent leur premier arrêt au 25e tour.

Scott Dixon, P9, en tête du Championnat

Grosjean, qui a mené 44 tours en course, a repris la tête au 28e tour après que le peloton ait effectué ses arrêts. Il a effectué son deuxième arrêt au 43e tour et est passé aux pneus primaires, plus durables mais moins adhérents, laissant la tête à Ryan Hunter-Reay, sur une stratégie de ravitaillement différente dans la Honda DHL n°28.

Simon Pagenaud, P6

VeeKay avait fait son deuxième arrêt au 36e tour, avec un jeu de pneus alternatifs. Il a utilisé l’adhérence supplémentaire pour dépasser Grosjean pour la troisième place dans le virage 12 au 44e tour. Mais c’était une manœuvre décisive car Hunter-Reay et Dixon étaient respectivement à la première et à la deuxième place, mais avec une stratégie différente.

Sébastien Bourdaie, P19

Le Néerlandais VeeKay a fait son dernier arrêt aux stands au 60e tour, prenant des pneus mixte. Grosjean s’est arrêté pour la dernière fois au 63e tour, en prenant également des pneus mixte, mais VeeKay est resté devant lui dans le virage 1 lorsque Grosjean est sorti de la voie des stands.

Le double champion Newgarden a terminé quatrième sur la Chevrolet n°2 Snap-on Tools Team Penske, tandis que Graham Rahal a complété le top 5 sur la Honda n°15 Fifth Third Bank.

Dixon a conservé la tête du championnat, 176-163, sur le deuxième Palou. Dixon a terminé neuvième aujourd’hui après être parti 16e.

Classement course ici

Championnat ici

HighLights GP GMR d’Indianapolis

Pht. communiqué IndyCar

La prochaine course de la NTT INDYCAR SERIES sera la 105e Indianapolis 500 présentée par Gainbridge le dimanche 30 mai. Les essais sur l’ovale de 2,5 miles débuteront le mardi 18 mai.

English Information

VeeKay Speeds to First Career Victory in GMR Grand Prix

The belief always has been there for Rinus VeeKay. Now it has translated into victory.

VeeKay earned his first career NTT INDYCAR SERIES victory Saturday in the GMR Grand Prix on the Indianapolis Motor Speedway road course in his 19th career start. VeeKay drove his No. 21 Sonax/Autogeek Chevrolet to a 4.9510-second victory over NTT P1 Award winner Romain Grosjean in the No. 51 NURTEC ODT Honda.

Alex Palou rounded out the podium finishers in the No. 10 The American Legion Honda.

« I actually thought it, yeah,” the confident VeeKay said when asked if he believed he could win this 85-lap race. “We had an awesome start to the weekend. I knew we had the car; we were so fast. I’m so happy for the team, so thankful. I couldn’t have done it without them.

“A perfect day. It’s amazing, and thank you to all the fans coming out. Getting my first podium here last year and now winning, it’s a dream.”

VeeKay, 20, became the sixth-youngest winner in INDYCAR SERIES history by delivering Ed Carpenter Racing its first victory since Josef Newgarden won in July 2016 at Iowa Speedway. VeeKay also became the first driver ever to win in the NTT INDYCAR SERIES and in all three rungs of the Road to Indy ladder series – Indy Lights, Indy Pro 2000 and USF2000.

The victory also continued a remarkable opening five races of the 2021 season, with three first-time series winners – VeeKay, Palou (Barber Motorsports Park) and Pato O’Ward (Texas 2) – for the first time since 2013. There also has been a different winner in each race this season.

2020 NTT INDYCAR SERIES Rookie of the Year VeeKay led 33 laps and averaged 116.096 mph. He took the lead for good on Lap 65 when six-time series champion Scott Dixon made his final pit stop in the No. 9 PNC Bank Chip Ganassi Racing Honda, on a different pit strategy than the leaders.

Then VeeKay managed his gap over Grosjean and traffic over the closing 20 laps as very light rain began to spatter the Speedway. The moisture never required a switch to rain tires, but it kept VeeKay and the rest of the 25-driver field atop their respective steering wheels.

VeeKay’s margin over Grosjean was 9.0106 seconds with 10 laps to go. Grosjean, helped by Firestone alternate “red” tires that were three laps fresher than VeeKay’s, sliced that gap nearly in half over the last 10 trips around the 14-turn, 2.439-mile circuit but never threatened VeeKay, who also slowed in his final laps to save enough fuel to finish.

« I was not concerned about the fuel,” VeeKay said. “I just hoped the rain was not going to get worse. I’m standing in Victory Lane!”

This was the first podium finish in open-wheel racing since 2015 at Spa-Francorchamps, Belgium, with Lotus in Formula One for rookie Grosjean, who joined Dale Coyne Racing with RWR this year after 10 seasons in F1.

“That’s really a good day,” Grosjean said. “I think we’ve done really good work this weekend. We learned at the start of the race, and we were super fast. We were a bit unlucky with the slower cars and traffic, but P2 in my third INDYCAR race is not too bad.”

Fans at IMS serenaded Grosjean with cheers as he was interviewed on pit lane after the race. The Frenchman has gained worldwide acclaim and popularity for his positive attitude after suffering severe burns to his hands last November in a fiery crash at Bahrain that ended his F1 career.

“It’s incredible,” Grosjean said of the crowd. “Bahrain, it was horrible, but for my life it’s been a great experience, and people really are behind me, and I can tell. I can feel it. The support I’m having is incredible. You only see me smiling here in the U.S.”

VeeKay and Grosjean both used the Firestone primary “black” tires for only one stint, but their strategies differed. VeeKay started on primaries from the seventh starting position, while Grosjean led the field to the green flag on alternates from the pole.

That choice allowed Grosjean to rocket to a lead of more than four seconds over Palou before both made their first stops on Lap 25.

Grosjean, who led a race-high 44 laps, regained the lead on Lap 28 after the field cycled through its stops. He made his second stop on Lap 43 and switched to the more durable but less grippy primary tires, handing the lead to Ryan Hunter-Reay, on a different pit strategy in the No. 28 DHL Honda.

VeeKay had made his second stop on Lap 36, with a set of alternate tires. He used the extra grip to pass Grosjean for third in Turn 12 on Lap 44. But it was a decisive move because Hunter-Reay and Dixon were running 1-2, respectively, but on a different pit strategy.

Dutchman VeeKay made his final pit stop on Lap 60, taking alternate tires. Grosjean stopped for the last time on Lap 63, also taking alternate tires, but VeeKay stayed ahead of him in Turn 1 as Grosjean exited pit lane.

Two-time series champion Newgarden finished fourth in the No. 2 Snap-on Tools Team Penske Chevrolet, while Graham Rahal rounded out the top five in the No. 15 Fifth Third Bank Honda.

Dixon kept the championship lead, 176-163, over second place Palou. Dixon finished ninth today after starting 16th.

The next NTT INDYCAR SERIES race is the 105th Indianapolis 500 presented by Gainbridge on Sunday, May 30. Practice on the 2.5-mile oval opens Tuesday, May 18.