GP du Mexique, Hamilton l’emporte en fin stratège

Posted by

Lewis Hamilton (Mercedes) s’impose au Grand Prix du Mexique. Cette victoire, la 83e de sa carrière en F1, et la 10e de la saison, lui permet de consolider encore plus sa première place au classement du championnat. Sa 6e couronne mondiale n’est plus qu’une petite question de temps. Sebastian Vettel (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes) ont complété le podium.

Lewis Hamilton. Pht. Wolfgang Wilhelm

Après un départ chahuté et des touchettes entre Max Verstappen (RedBull) et les Mercedes, ce GP a tourné à la bataille stratégique. Avec un élément central : la gestion des pneus.

Le quintuple champion du monde avait pourtant vécu un mauvais départ en perdant plusieurs places après un contact avec Max Verstappen, encore…

Sebastian Vettel. Pht. Scuderia Ferrari Press Office

Le Britannique a néanmoins profité d’une stratégie audacieuse en s’arrêtant chausser les pneus durs dès le 23e tour. Le pilote Mercedes a ensuite profité du trafic pour prendre l’avantage et rester en tête de la course en offrant au constructeur à l’étoile sa 100e victoire en F1.

Alexander Albon. Pht. Charles Coates/Getty Images/Red Bull Content Pool

Quand à Sebastian Vettel, il a retardé au maximum son arrêt au stand. L’Allemand a tiré ses gommes jusqu’au 38e tour. Au point de faire douter Hamilton. Le Britannique a été jusqu’à questionner plusieurs fois son team sur la justesse de sa stratégie. Encouragé par son staff, le quintuple champion du monde n’a pas lâché et bien lui en a pris. En gestionnaire hors pair, il a su préserver ses pneus et contenir le retour de Vettel en fin de course.

Le départ. Pht. Mark Thompson/Getty Images/Red Bull Content Pool

Pourtant parti de la pole, Charles Leclerc (Ferrari) a à l’inverse perdu plusieurs positions avec une stratégie à deux arrêts, il a du même boire le calice jusqu’à la lie, lors de son dernier stop, qui a été manqué et lui a fait une poignée de secondes.

Charles Leclerc se contente du meilleur tour et de la 4e place. Pht. Scuderia Ferrari Press Office

Le Monégasque termine au pied du podium devant les Red Bull de l’excellent Alexander Albon et de Max Verstappen. Le Néerlandais a effectué une superbe remontée après avoir souffert d’une crevaison suite à son contact avec le vainqueur dès le premier tour. Le thaïlandais lui, a été comme Leclerc pénalisé par une stratégie à deux arrêts.

Lewis Hamilton. Pht. Simon Galloway/LAT Images

Sergio Pérez (Racing Point) décroche la 7e place à domicile après avoir résisté à Daniel Ricciardo (Renault). Nico Hülkenberg suivait son coéquipier australien avant d’être percuté par Daniil Kvyat (Toro Rosso) dans le dernier tour. Le Russe a fini 9e devant son coéquipier Pierre Gasly avant d’être pénalisé de 10 secondes et d’être repoussé à la 11e place derrière le Français et l’Allemand.

Podium. LAT Images

Alors qu’elles avaient brillées aux essais, les McLaren sont passées à côté de leur course.  Lando Norris a vu son week-end détruit par une roue mal serrée lors de son arrêt tandis que Carlos Sainz Jr a dégringolé à la 13e position derrière Lance Stroll (Racing Point). Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) se classe 14e devant Kevin Magnussen (Haas), George Russell (Williams), Romain Grosjean (Haas) et Robert Kubica (Williams). Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) a été contraint à l’abandon.

GP du Mexique ici

Les meilleurs tours ici

Le prochain PG sera aux USA sur le circuit des Amériques le week-end prochain.