Verstappen remporte un GP déchainé à Imola

Posted by

Max Verstappen a remporté une superbe victoire au Grand Prix d’Émilie-Romagne plein d’actions qui a été interrompu à mi-course, après un accident à haute vitesse impliquant Valtteri Bottas et George Russell, dont les deux pilotes sont sortis indemnes. Lewis Hamilton a lui aussi été à la faute, endommageant son aileron av. à Tosa, mais par chance a pu terminer deuxième, tandis que Lando Norris est passé de la septième à la troisième place grâce à un excellent pilotage qui lui a valu le titre de pilote du jour.

Hamilton s’est élancé de la pole position alors que la pluie tombait à Imola, mais c’est Verstappen qui est passé de la troisième à la première place grâce à un départ magistral. Hamilton a brièvement mené à nouveau lorsque Verstappen a fait un arrêt pour passer des intermédiaires aux médiums au 27e tour, mais le Britannique est sorti deuxième grâce à son arrêt lent un tour plus tard. Au 31e tour, le britannique est sorti à Tosa, et normalement c’en était fini pour lui. Mais, un accident terrifiant a suivi lorsque Bottas et Russell se sont heurtés à Tamburello. Les deux s’en sortent heureusement indemnes, mais Bottas est choqué et Russell furieux qu’un autre potentiel de points lui échappe de façon spectaculaire.

Le dépassement musclé de Verstappen sur Hamilton. Pht. Bryn Lennon/Getty Images

Le drapeau rouge a suivi pour permettre aux commissaires de dégager les voitures et les débris, ce qui a sauvé Hamilton, le second départ a vu Verstappen conserver son avance, avec Hamilton qui a rapidement rattrapé son retard depuis la P8. Une brillante remontée a suivi, le champion du monde étant cinquième au 43e tour, quatrième au 50e tour et troisième – aux dépens de Leclerc – au 55e tour.

Hamilton peut remercier Russel pour l’arrêt de la course, sans cela il n’aurait pas fini deuxième ! Pht. LAT Images

La victoire revenait à Verstappen, avec une marge de plus de 20 secondes au drapeau à damier. Hamilton deuxième, Norris troisième depuis P7, et Leclerc quatrième – son podium lui ayant échappé car Norris, avait sauté la Ferrari après le redémarrage au drapeau rouge.

Encore une course solide du jeune Lando Norris, McLaren MCL35M. Pht. Mark Sutton/LAT Images

Carlos Sainz a terminé cinquième, même après deux passages dans le gravier, tandis que Daniel Ricciardo a pris la sixième place pour McLaren.

Charles Leclerc termine au pied du podium. Pht. Scuderia Ferrari

Lance Stroll était une fois de plus rapide sur le mouillé et est passé de la P10 à la P7, devant Pierre Gasly dont le choix de partir en wets n’a pas été payant, le laissant aussi bas que la 17ème place au 16ème tour quand il a pris le risque de passer en inters.

Carlos Sainz, 5 ème. derrière son chef de file.  Pht. Scuderia Ferrari

Kimi Raikkonen (Alfa Romeo) est parti 16e, mais il est remonté jusqu’à P11 sur le mouillé, prenant la P9 lorsque Bottas et Russell se sont rencontrés. Esteban Ocon, parti en neuvième position, complète le top 10 pour le premier point d’Alpine cette saison.

Pierre Gasly AlphaTauri AT02 Honda 7 ème. Pht. Lars Baron/Getty Images
Esteban Ocon (FRA) Alpine F1 Team A521, termine dans le top 10.

« Je suis bien sûr très heureux de cette victoire pour tout le monde dans l’équipe et chez Honda. Déclare Max Verstappen,  Je pense que la clé était bien sûr le départ, car nous avons eu un excellent lancement. Je me suis surpris moi-même car il était toujours difficile de décoller sur le mouillé l’année dernière, mais nous avons travaillé dur pour essayer d’améliorer cela et ça a marché.  Les conditions étaient difficiles, surtout au début, et il était très difficile de rester sur la piste, mais nous avons évité les problèmes. Je n’appellerais pas ça une performance dominante car Lewis me suivait assez bien et le fait qu’il soit revenu en deuxième position après son incident signifie qu’ils ont beaucoup de rythme dans cette voiture. Nous avons gagné parce que nous avons fait les bons choix avec les pneus au bon moment et l’équipe a tout bien géré dans ces conditions. Avec les pneus qui se dégradaient, choisir le bon moment pour passer en slicks n’était pas facile mais nous avons réussi. J’ai eu un petit moment au redémarrage en essayant de faire chauffer les pneus avec un peu d’accélérateur mais heureusement nous n’avons pas fait de tête-à-queue. Nous devons encore travailler dur pour nous améliorer car c’est très serré, mais pour l’instant je suis très heureux de ce résultat. J’ai hâte d’être à Portimão parce que c’est un circuit incroyable et ensuite nous irons à Barcelone, un circuit que nous connaissons tous bien. Nous verrons ce que nous pouvons faire, mais jusqu’à présent, c’est un bon début d’année. »

« Bravo à Max, il a fait un super boulot aujourd’hui. Je félicite aussi Lando, troisième. Pour ma part, ce n’était pas une terrible journée. Je n’avais plus commis de grosse erreur depuis longtemps je pense. Quand je dépassais, il n’y avait qu’une seule ligne sèche. J’ai essayé d’arrêter la voiture, mais c’était devenu impossible. Je suis content d’avoir pu revenir, d’avoir retrouvé ma concentration. Je voulais juste remonter, je ne pensais pas au classement général du championnat », a lui précisé Lewis Hamilton.

Lewis Hamilton, Mercedes, 2nd position, Max Verstappen, Red Bull Racing, 1st position, the Red Bull trophy delegate and Lando Norris, McLaren, 3rd position, on the podium. Pht. Steven Tee/LAT Images

Après 2 courses cette saison, Hamilton et Verstappen sont plus que jamais au coude-à-coude, seul le point du meilleur tour en course les départageant à la faveur du Britannique.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB16B Honda, termine à une anonyme 11 ème place, pour l’instant il n’a pas fait mieux qu’Alex Albon. Pht. Lars Baron/Getty Images

Classement GP ici

Les meilleurs tours ici

Championnat pilote ici

Championnat constructeurs ici

Race Infographics by Pireli

 

Vivement la suite dans deux semaines au Portugal à Portimão…