DTM, Norisring, Götz rend la lutte pour le titre encore plus palpitante avec sa victoire, l’équipe Red Bull AlphaTauri AF Corse titrée (video)

Posted by
  • Le DTM Norisring powered by BWT en ébullition dimanche
  • Le pilote Mercedes-AMG Götz s’impose devant les Indiens Maini, Lawson et van der Linde
  • Wittmann, double champion DTM, abandonne la lutte pour le titre lors de la course à domicile
  • Ferrari-Team AF Corse s’assure du premier titre des équipes
#4, Maximilian Götz, Mercedes-AMG Team HRT, P1, maintient le suspens au Championnat. Pht. Hoch Zwei

Le DTM atteindra son point d’ébullition dimanche. Liam Lawson, Kelvin van der Linde et Maximilian Götz décideront entre eux de la lutte pour le titre tant convoité lors de la dernière course de la saison du DTM Norisring powered by BWT. Maximilian Götz, originaire d’Uffenheim en Allemagne, a remporté la course de samedi et a rendu la lutte à trois pour le titre encore plus excitante avec sa deuxième victoire de la saison. Liam Lawson a ramené sa Ferrari Red Bull en troisième position derrière le surprenant pilote indien Arjun Maini avec la Mercedes GetSpeed. Kelvin van der Linde a franchi la ligne d’arrivée en quatrième position avec l’Audi ABT.

#36, Arjun Maini, Mercedes-AMG Team GetSpeed, P2.  Pht. Malte Christians

Par conséquent, le Néo-Zélandais Liam Lawson, 19 ans, est en bonne position pour devenir le plus jeune champion DTM de l’histoire dimanche. Avec 224 points, le « Kiwi » de l’équipe Red Bull AlphaTauri AF Corse a les meilleures chances de décider la bataille pour le titre de pilote DTM 2021 en sa faveur. L’intelligent Néo-Zélandais compte désormais 18 points d’avance sur van der Linde, son principal rival, et 19 sur Götz. Dimanche, il y a encore un maximum de 28 points en jeu, trois pour la pole position et 25 pour la dernière victoire de course de la saison. Le double champion DTM, quant à lui, a quitté la course au titre, et ce sur son propre circuit. Avec la BMW Walkenhorst, il a terminé douzième, ne marquant aucun point.

#30, Liam Lawson, Red Bull AF Corse, P3. Pht. Hoch Zwei

La finale de dimanche sera décisive. La course commence à 13h30 et sera diffusée en direct sur SAT.1 à partir de 13h et dans plus de 60 pays dans le monde. Le DTM est également diffusé en direct en Nouvelle-Zélande, le pays d’origine de Lawson, le favori du titre.

« Gagner ici est un rêve. C’est certainement ma victoire la plus importante, juste géniale », a déclaré un Maximilian Götz plein d’entrain après l’arrivée. « J’ai même pleuré pendant le tour de refroidissement. En qualification, je n’ai pas tout à fait réussi, nous étions un peu en retard au départ. Mais comme toujours, cela a montré que tout est possible au Norisring. La bataille pour le titre n’est pas encore terminée. »

#3, Kelvin van der Linde, Team ABT Sportsline, P4. Pht. Hoch Zwei

La joie était écrasante pour Arjun Maini, deuxième, qui compte d’innombrables fans, notamment dans son pays d’origine. « Au cours des derniers week-ends, notre vitesse s’est améliorée et ici, au Norisring, cela s’est traduit par un résultat tangible. Dans cette course, l’arrêt au stand a été un facteur décisif « , a déclaré le pilote Mercedes de GetSpeed. « Je suis incroyablement heureux de ce succès. J’ai eu quelques dégâts sur la suspension avant droite dans la tourmente après le départ. Je pensais déjà que ma course était terminée. Être sur le podium maintenant est incroyable ».

Start of Race 1

Le leader des points Liam Lawson a également vécu un moment terrifiant. « Dans la tourmente après le départ, j’étais en plein dans l’action. Au début, je craignais d’avoir une crevaison, mais heureusement, ce n’était pas le cas. J’ai été un peu surpris lorsque l’Audi s’est soudainement levée », rapporte le Néo-Zélandais. « Ensuite, il y a eu un léger contact avec Philip Ellis, mais je ne pouvais pas simplement disparaître dans les airs. J’ai été surpris qu’il fasse un tête-à-queue car le contact était vraiment léger. Mon équipe m’a dit tour après tour de rester calme et de ne pas prendre de risques. C’est bien que le titre des équipes ait déjà été décidé. C’est une belle récompense pour mon équipe. Pour dimanche, je reste cool. Je pense que je vais pouvoir dormir. Nous verrons comment les choses se passent dimanche ».

#23, Nick Cassidy (remplaçant d’Alex Albon), Alpha Tauri AF Corse, P5. Pht. Scuderia Ferrari

Avec sa troisième pole position, Lawson s’est mis dans la meilleure situation possible pour la 15e course de la saison. Le décor était donc planté pour une bataille acharnée entre Lawson et Kelvin van der Linde, puisque le Sud-Africain s’est assuré la deuxième place sur la grille, également en première ligne.

 Toujours chaud le peloton DTM

Cependant, le premier virage est à nouveau à la hauteur de sa réputation. Avant que Lawson ne puisse tourner dans l’épingle, van der Linde passe à l’intérieur, ayant apparemment manqué son point de freinage. Ensuite, Lawson a été récupéré par Maini. Philip Ellis a trouvé la meilleure façon de sortir de la tourmente et a pris la tête de Lawson et du compatriote de ce dernier, Nick Cassidy, qui court sur la Ferrari AlphaTauri à la place d’Alex Albon (THA) ce week-end. Derrière eux, Götz attend déjà sa chance, rattrapant une place après l’autre pour finalement prendre la tête. Tout au long de la course, Götz était en route pour la victoire de manière dominante, même si d’autres pilotes étaient temporairement en tête en raison des arrêts aux stands obligatoires. L’un d’entre eux, en tête pendant un long moment, était Cassidy, qui s’est livré à un duel passionnant avec van der Linde pendant de nombreux tours.

Liam Lawson (left) et Kelvin van der Linde (right) Pht. Hoch Zwei

Avec la troisième place de Lawson et la cinquième place de Cassidy, l’équipe Red Bull AlphaTauri AF Corse s’est assurée d’une victoire précoce dans le classement des équipes DTM. Auparavant, Mercedes-AMG avait déjà remporté le titre des constructeurs. Liam Lawson a été sacré champion junior à deux week-ends de course de la fin du championnat.

Red Bull AF Corse, titrée chez les équipes. Pht. Scuderia Ferrari

La course du Norisring ayant été annulée pour cause de Covid pendant l’été, la course traditionnelle sur le circuit de Nuremberg a déjà montré samedi pourquoi cet événement est qualifié de point culminant de la saison, cette année en octobre et probablement plus que jamais. Les nombreux spectateurs en ont eu pour leur argent avec une course DTM divertissante et un programme chargé toute la journée. Et dimanche, le DTM et le Norisring atteindront leur point d’ébullition, car pour la première fois dans la longue histoire du DTM, la bataille pour le titre se décidera sur la piste de Dutzendteich.

Podium C1, Arjun Maini (Mercedes), P2, Maximilian Götz (Mercedes) P1, Liam Lawson (Ferrari) P3. Pht. Hoch Zwei

Classement Race 1 et championnat ici

Communiqué DTM

Crédits photos – DTM

Crédit vidéo – DTM Youtube

English Information

Götz makes title battle even more thrilling with Norisring victory, “Kiwi” Lawson with best chances of DTM title on Sunday

  • DTM Norisring powered by BWT at the boiling point on Sunday
  • Mercedes-AMG driver Götz wins from Indian Maini, Lawson and van der Linde
  • Two-time DTM champion Wittmann drops out of title battle in home round
  • Ferrari-Team AF Corse secures early teams’ title

The decision: Sunday, start at 1:30pm, from 1pm live on SAT.1

Nuremberg (9 October 2021). DTM will be reaching its boiling point on Sunday. Liam Lawson, Kelvin van der Linde and Maximilian Götz will be deciding the battle for the coveted title between them in the final race of the season in DTM Norisring powered by BWT. Maximilian Götz from Uffenheim in Germany was victorious in the race on Saturday and made the three-way battle for the title even more exciting with his second win of the season. Liam Lawson brought his Red Bull Ferrari home in third place behind the surprisingly strong Indian driver Arjun Maini with the GetSpeed Mercedes. Kelvin van der Linde crossed the finish line in fourth place with the ABT Audi.

As a result, 19-year-old New Zealander Liam Lawson is in a good position to become the youngest-ever DTM champion on Sunday. With 224 points, the “Kiwi” from the Red Bull AlphaTauri AF Corse team has the best chances to decide the battle for the 2021 DTM drivers’ title in his favour. The smart New Zealander now ranks 18 points ahead of van der Linde as his main rival and 19 of Götz. On Sunday, there is still a maximum of 28 points at stake, three for pole position and 25 for the final race win of the season. Two-time DTM champion, meanwhile, has dropped out of contention for the title, and that at his home track. With the Walkenhorst BMW, he finished twelfth, not scoring any points. The ultimate finale on Sunday will be decisive. The race starts at 1.30pm and will be broadcast live on SAT.1 from 1pm and in over 60 countries worldwide. DTM is also shown live in New Zealand, the home country of title favourite Lawson.

“Winning here is a dream. This certainly is my most important win, just great,” a buoyant Maximilian Götz said after the finish. “I was even crying on the cool-down lap. In qualifying, I didn’t quite get it right, we were a little bit late going out. But as ever so often, it has shown that everything is possible at Norisring. The battle for the title isn’t over yet.”

Overwhelming was the joy for second-placed Arjun Maini, who has countless fans in his home country in particular. “In the past weekends, our speed has become better and better and here at Norisring, this has been converted into a tangible result. In this race, the pit stop was a decisive factor,” the GetSpeed Mercedes driver said. “I am incredibly happy with this success. I got some damage on the right front suspension in the turmoil after the start. I already thought that my race was over. Being on the podium now is unbelievable.”

Points’ leader Liam Lawson also had a terrifying moment. “In the turmoil after the start, I was right in the middle of the action. Initially, I feared that I had a puncture, but thankfully, I hadn’t. I was a bit surprised when the Audi suddenly came up,” the New Zealander reported. “Then there ws some slight contact with Philip Ellis, but I couldn’t just disappear in the air. I was surprised that he spun as the contact was really slight. My team told me lap after lap to keep calm and not to take any risks. Nice that the teams’ title has already been decided. That is a great reward for my crew. For Sunday, I am still cool. I think that I will be able to sleep. Let’s see how things play out on Sunday.”

With his third pole position, Lawson got himself into the best possible situation for the 15th race of the season. Thus, the stage was set for a tough battle between Lawson and Kelvin van der Linde, as the South African secured himself second place on the grid, also on the front row. However, the first corner again lived up to its reputation. Before Lawson was able to turn into the hairpin, van der Linde shot past on the inside, apparently having missed his braking point. Then, Lawson was collected by Maini. Philip Ellis found the best way out of the turmoil and took the lead from Lawson and the latter’s compatriot Nick Cassidy, who is racing the AlphaTauri Ferrari instead of Alex Albon (THA) this weekend. Behind them, Götz was already biding his chance, making up one place after another and eventually taking the lead. Throughout the distance, Götz was on course for victory in a commanding way, even though other drivers were temporarily in the lead due to the mandatory pit stops. One of them, leading for a long time, was Cassidy, who staged a thrilling duel with van der Linde over many laps.

With third place for Lawson and fifth place for Cassidy, the Red Bull AlphaTauri AF Corse team secured an early title win in the DTM teams’ classification. Previously, Mercedes-AMG had already sealed the manufacturers’ title. Liam Lawson was crowned as the junior title winner with two race weekends remaining.

The Norisring race having been cancelled due to Covid during the summer, the traditional race at the Nuremberg street circuit already showed on Saturday why this event is labelled as the highlight of the season, this year in October and probably more than ever. The numerous spectators got their money’s worth with an entertaining DTM race and a packed programme all day long. And on Sunday, DTM and Norisring will be reaching their boiling point, because for the first time in DTM’s long history, the battle for the title will be decided at the track at the Dutzendteich.