3 décembre 2022

DTM : Dennis Olsen et Nick Cassidy s’imposent à Spa

Course 1

  • Un festival Porsche avec une victoire pour Olsen et une troisième place pour Preining
  • Le nouveau venu en DTM, Dennis Olsen, remporte sa première victoire.
  • Maximilian Götz, champion DTM en titre, remonte sur le podium.
  • Les héros locaux Vanthoor et Muth sans points le samedi
#94, Dennis Olsen, P1

En s’imposant de la première à la dernière minute, Dennis Olsen a remporté sa première victoire en DTM au volant de sa Porsche SSR Performance. Lors des qualifications du matin, le Norvégien avait obtenu la meilleure position sur la grille de départ avec un chrono de 2’ 30’’488. Après deux secondes places au Norisring et au Nürburgring, c’est la première victoire en DTM tant attendue pour Olsen. Classés respectivement deuxième et troisième, le champion DTM en titre Maximilian Götz (GER, Mercedes-AMG Team WINWARD) et le camarade Porsche d’Olsen, Thomas Preining (KÜS Team Bernhard) l’ont rejoint sur le podium. Parti de la quatrième place sur la grille de départ, Götz a réussi à gagner deux places au cours des 50 minutes et un tour de la course pour monter sur son premier podium de la saison. L’Autrichien Thomas Preining avait de bonnes chances de victoire après un bon résultat en qualification en deuxième position, mais il a temporairement rétrogradé en neuvième position suite à un contact et un tête-à-queue dans le premier tour, avant de reprendre la troisième place.

Start Race

Dennis Olsen, vainqueur de la course :  » Je suis super, super heureux. Nous avons travaillé si dur pour cela toute l’année. Au début, c’était vraiment difficile, mais depuis le Norisring, nous avons eu une bonne tendance jusqu’à maintenant et nous avons définitivement le potentiel. Enfin, nous avons remporté la victoire. Un méga bon sentiment ».

#1, Maximilian Götz, P2

Pour Lucas Auer, la course a été une affaire dramatique. Parti de la troisième place, il a d’abord été écarté des positions de pointage en raison d’une mésaventure lors de l’arrêt au stand. Il s’est bien repris, mais sa journée de travail s’est terminée prématurément. Au 16e tour, l’Autrichien a crevé et a dû garer sa voiture dans les stands après un duel avec son coéquipier Maximilian Götz. Après la dernière manche au Nürburgring, Auer était arrivé en Belgique à la troisième place du classement des pilotes, mais avec son abandon de la course de samedi, il est retombé à la cinquième place du championnat.

#24, Thomas PREINING, P3

Les héros locaux Laurens Vanthoor et Esteban Muth n’ont pas eu la chance de leur côté pour leur première course à domicile. Le pilote d’usine Porsche Vanthoor (SSR Performance) avait de bonnes perspectives, partant de la cinquième place sur la grille. Mais il a percuté le mur en sortant de la voie des stands et a endommagé sa voiture de telle manière qu’il a dû lui aussi abandonner. Esteban Muth a manqué de marquer des points en terminant 13e avec la BMW Walkenhorst.

#33, René Rast, P4

Classé douzième, le leader des points Sheldon van der Linde (RSA, Schubert BMW) n’a pas marqué de points non plus, mais reste en tête du classement des pilotes avec 110 points. Son rival Mirko Bortolotti (GRT Lamborghini) s’est élancé de la 20e place, a gagné douze positions et s’est finalement classé huitième, ce qui lui a permis de marquer quatre points.

#3, Kelvin VAN DER LINDE, P5

Avec 93 points, il chute tout de même à la troisième place du classement. Dans la lutte pour le titre, le triple champion René Rast (93, ABT Audi), est passé à la deuxième place après sa quatrième place, le vainqueur de la course Olsen (87) est maintenant quatrième.

#63, Mirko BORTOLOTTI, P8

Course 1 ici

Dennis Olsen

Course 2

  • Première victoire en DTM tant attendue pour le Néo-Zélandais Nick Cassidy.
  • Soulagement : Cassidy se défend jusqu’au drapeau à damier et signe sa première victoire en DTM.
  • Duel chaud entre les roues : des batailles à deux palpitantes en tête de course
  • Le grand favori : Sheldon van der Linde reste en tête des points.
#37, Nick Cassidy, P1

Le Néo-Zélandais Nick Cassidy a remporté sa première victoire en DTM. Le pilote Ferrari de 28 ans de l’équipe Red Bull AlphaTauri AF Corse a toujours été en tête de la course du dimanche sur le circuit du Grand Prix de Spa-Francorchamps, lors de batailles à deux, très excitantes en tête du peloton.

Start Race

Parti de la troisième place sur la grille, Cassidy a remporté la course devant Sheldon van der Linde sur la BMW Schubert et Thomas Preining sur la Porsche du KÜS Team Bernhard. Le Sud-Africain Sheldon van der Linde a pris un bon départ, a immédiatement dépassé le poleman René Rast (ABT Sportsline Audi) et a mené le peloton jusqu’à son arrêt obligatoire à la fin du neuvième tour.

#31, Sheldon VAN DER LINDE, P2

Pendant son arrêt, il y a eu un problème avec la roue avant gauche, l’allongeant à plus de onze secondes et lui faisant perdre la tête. Par la suite, Nick Cassidy a dû travailler à plusieurs reprises pour défendre la tête.

#24, Thomas PREINING, P3

Nick Cassidy : « C’est vraiment une sensation fantastique et gagner dans ce championnat est quelque chose qui était sur ma liste depuis longtemps. La bataille avec René était très, très dure, tout comme celle avec Sheldon en pneus froids. Et oui, j’y suis allé à fond, je n’avais rien à perdre, mais je voulais absolument gagner et je n’ai rien laissé au hasard. »

#22, Lucas Auer, P4

Lors des qualifications du matin, Rast, détenteur de la pole, avait été le plus rapide avec un temps de 2’23’’424 et s’était assuré trois points au championnat. Après avoir été dépassé par Sheldon van der Linde au départ, le pilote de 35 ans s’est accroché avec Nick Cassidy dans un duel direct.

#4, Luca Stolz, P5

Avec ce dernier, il s’est livré à un duel passionnant pendant plusieurs tours. Le contact aurait dû entraîner une pénalité de cinq secondes, mais Rast a dû garer sa voiture à la suite d’une crevaison dans les derniers instants, ce qui a entraîné le passage du jaune sur toute la piste. Le redémarrage avec seulement un tour restant a pimenté l’action une fois de plus. Lors du spectaculaire départ en formation, Cassidy avait le dessus sur van der Linde. La troisième marche du podium est occupée, comme la veille, par le pilote d’usine Porsche Thomas Preining (KÜS Team Bernhard).

#55, Mikael GRENIER, P6

Le Suisse Rolf Ineichen a réalisé le meilleur temps en course avec la Lamborghini du GRT Grasser Racing Team dimanche et a ainsi gagné son premier point au classement des pilotes.

#25, Philipp ENG, P7

Après les onzièmes et douzièmes courses de la saison, Sheldon van der Linde reste le leader du classement avec 130 points. Il compte 32 points d’avance sur Lucas Auer (98 points, Mercedes-AMG Team WINWARD), deuxième. Ses plus proches rivaux sont René Rast (96) et l’Italien Mirko Bortolotti (94, GRT Lamborghini). Lucas Auer, qui a fêté son anniversaire, s’est élancé de la dixième place sur la grille de départ, a progressé et a eu de très bonnes chances de monter sur le podium, mais il a raté de peu et s’est classé quatrième. L’Autrichien a l’intention de marquer des points supplémentaires lors de sa course nationale au Red Bull Ring dans quinze jours (du 23 au 25 septembre). À Spielberg, la lutte pour le titre de champion DTM 2022 se poursuivra jusqu’à l’avant-dernière manche.

Podium Race 2

Course 2 ici

Championnat ici

Communiqué DTM

Crédits photos DTM

 

Haut du site