WEC, 6 heures de Fuji, victoire à domicile pour Toyota (Endurance)

Posted by

La TS050 HYBRID n°6 de Toyota Gazoo Racing, pilotée par Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin et Mike Conway, remporte une édition mémorable des 6 Heures de Fuji, après une bagarre ininterrompue tout au long de la course.
Pour les trois constructeurs de la catégorie LMP1, la dernière heure fut celle de la lutte pour la victoire. Une fin de course très tendue, mais qui a suffi à Kamui Kobayashi (Toyota TS050 HYBRID n°6) pour contenir les assauts de l’Audi R18 n°8, pilotée par Loïc Duval.
Troisièmes, les Champions du Monde en titre Mark Webber, Timo Bernhard et Brendon Hartley complètent le podium.

wec-fuji-2016_wec_fuji_sunday_race_7-b
Toyota s’impose enfin à domicile. pt.Toyota

En catégorie LMP2, G-Drive Racing inscrit enfin les points de la victoire pour la première fois cette saison, conjurant le mauvais sort qui s’acharnait sur l’équipe russe lorsqu’elle était en position de gagner. Au volant de leur Oreca-Nissan, Alex Brundle, Will Stevens et Roman Rusinov ont effectué des relais irréprochables, et devancent la Ligier-Nissan de RGR Sport.
Ford décroche un doublé mérité en catégorie LMGTE Pro, après avoir mené du drapeau vert au drapeau à damier. Harry Tincknell et Andy Priaulx montent sur la plus haute marche du podium, après que l’autre Ford GT, partie de la pole position de cette catégorie, ait perdu du temps à la suite d’un tête-à-queue d’Olivier Pla pendant la cinquième heure de course.
Aston Martin décroche sa deuxième victoire consécutive (et troisième de la saison) en LMGTE Am, après six heures de course dominées par Paul Dalla Lana, Mathias Lauda et Pedro Lamy.

Audi R18 (2016) #8 (Audi Sport Team Joest), Lucas di Grassi, Loïc Duval, Oliver Jarvis
L’Audi #8 de Lucas di Grassi, Loïc Duval, Oliver Jarvis termine dans les roeus de la Toyota. pt.Audi

Voici les principaux faits marquants des 6 Heures de Fuji, septième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2016 :
· Pour le plus grand bonheur des 53,200 fans japonais, la Toyota TS050 HYBRID n°6 remporte une superbe victoire à l’issue d’une course fertile en sensations fortes.
· Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin et Mike Conway imposent Toyota à domicile. Une victoire qui est également pour le constructeur nippon la toute première de sa TS050 HYBRID.
· La victoire s’est jouée dans la dernière heure de course, lorsque Toyota décide de ne pas changer de pneus, afin de gagner des positions en piste.
· Lors du dernier arrêt de l’Audi R18 n°8, Loïc Duval monte des pneus neufs, donne le meilleur de lui-même mais ne peut rattraper Kobayashi.
· Après avoir été lui aussi en lice pour la victoire tout au long des six heures de course, Mark Webber passe sous le drapeau à damier en troisième position avec la Porsche 919 Hybrid n°1.
· Kazuki Nakajima, Anthony Davidson et Sébastien Buemi terminent quatrièmes, après une course relativement calme.
· Romain Dumas, Marc Lieb et Neel Jani sauvent la cinquième place, mais voient leur avance diminuer en tête du classement provisoire du Championnat du Monde des Pilotes.
· Rebellion Racing remporte à la fois la victoire et le Trophée Endurance FIA des Equipes et des Pilotes des Equipes Privées LMP1.

wec-fuji-m16_5022_fine-b
La Porsche #1 de Timo BERNHARD, Mark WEBBER, Brendon HARTLEY sur le podium. pt.Porsche

· Final à sensation en catégorie LMP2, qui voit G-Drive Racing décrocher sa première victoire de la saison 2016, après un audacieux dépassement de Will Stevens sur la Ligier de Bruno Senna (RGR Sport) à une demi-heure de l’arrivée.
· Mais le pilote britannique doit rendre la position, car la direction de course a jugé qu’il avait utilisé la voie de sortie des stands pour doubler le Brésilien. Mais Stevens reprend son bien après un autre superbe dépassement à cinq minutes du drapeau à damier.
· Troisième, Signatech Alpine conserve toutefois une avance confortable dans la conquête du Trophée Endurance FIA des Equipes LMP2.
· En LMGTE Pro, la Ford GT n°67 de Harry Tincknell et Andy Priaulx offre sa toute première victoire en WEC à Ford Chip Ganassi Racing Team UK. Un véritable triomphe, grâce à la deuxième place de l’autre Ford GT d’Olivier Pla et Stefan Mücke.
· AF Corse et ses Ferrari 488 GTE terminent troisième et quatrième. Gianmaria Bruni et James Calado devancent Sam Bird et Davide Rigon.
· Leader de bout en bout, l’Aston Martin n°98 de Paul Dalla Lana, Mathias Lauda et Pedro Lamy s’impose en LMGTE Am.
· Deuxièmes, François Perrodo, Emmanuel Collard et Rui Aguas (Ferrari 458 Italia n°83, AF Corse) augmentent leur avance en tête du Trophée Endurance FIA de cette catégorie.

66 PLA Olivier (fra) MUCKE Stefan (deu) Ford GT team Ford Chip Ganassi UK 67 FRANCHITTI Marino (gbr) PRIAULX Andy (gbr) TINCKNELL Harry (gbr) Ford GT team Ford Chip Ganassi UK action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Fuji from October 14 to 16  at Oyama, Japan - Photo Florent Gooden / DPPI
Doublé des Ford en LMGTE Pro, la #67 en tête. pt.WEC

Autres informations à retenir de l’une des courses les plus palpitantes de l’histoire du WEC :
· Le plus faible écart en tête d’une course WEC.
· Première course WEC disputée sans neutralisation « Full Course Yellow » ni entrée en piste de la voiture de sécurité depuis Spa 2015
· Le plus faible écart entre les trois constructeurs LMP1 aux trois premières places.
· Plus grand nombre de tours couverts sur le Fuji Speedway dans le cadre d’une manche WEC (à cinq boucles du record absolu des 6 Heures de Sao Paulo 2014).
· Première victoire de la TS050 HYBRID de Toyota.
· Première victoire en WEC pour Kamui Kobayashi et Andy Priaulx.
· Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin et Mike Conway, l’équipage de la Toyota TS050 HYBRID n°6, grimpent à la deuxième place du classement provisoire du Championnat du Monde des Pilotes.

wec-fuji-2016_wec_fuji_sunday_9-b
Classement 6 h de Fuji ici

 

Leave a Reply