5 mars 2024

Charles Leclerc en pole devance Norris et Hamilton à Austin

Charles Leclerc est sorti vainqueur d’une heure de qualification passionnante à Austin, le pilote Ferrari ayant réalisé un sublime effort en fin de séance pour décrocher la pole position devant ses rivaux Lando Norris et Lewis Hamilton pour le Grand Prix des États-Unis.

Leclerc était en pole provisoire après les premiers runs de Q3 et a amélioré sa dernière tentative de deux dixièmes, avec un tour de 1m 34.723s qui lui a permis de décrocher sa troisième pole position de la saison.Norris a terminé deuxième, à plus d’un dixième de Leclerc, tandis qu’Hamilton semblait bien parti pour décrocher la pole, mais a fini troisième au volant de sa Mercedes améliorée. Carlos Sainz a terminé quatrième pour Ferrari, George Russell complétant le top cinq.

Max Verstappen semblait avoir placé sa Red Bull en pole, mais a vu son temps supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste dans l’avant-dernier virage et s’élancera de la sixième place, devant l’Alpine de Pierre Gasly, septième.

Esteban Ocon est huitième pour Alpine, devant la deuxième Red Bull de Sergio Perez, la McLaren d’Oscar Piastri étant 10e.

Yuki Tsunoda, d’AlphaTauri, a manqué de peu une place en Q3 mais s’est qualifié en 11e position pour la deuxième course consécutive, et il partira devant les Alfa Romeo de Zhou Guanyu et Valtteri Bottas.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P1. pht. Scuderia Ferrari

Kevin Magnussen était la Haas de tête, en 14e position, tandis que l’autre AlphaTauri de Daniel Ricciardo a vu son meilleur temps effacé en Q2, ce qui signifie qu’il s’élancera dimanche depuis la 15e place sur la grille de départ.

Il y a eu beaucoup de surprises dans la première partie des qualifications avec la Haas améliorée de Nico Hulkenberg, qui a brièvement mené la feuille de temps en Q1, en 16e position. Il s’alignera devant Fernando Alonso, qui n’a pas réussi à atteindre la Q3 pour la première fois de l’année, et qui est 17e pour Aston Martin.

Alex Albon est 18e pour Williams, devant l’autre Aston Martin de Lance Stroll qui, après avoir manqué la majeure partie de la première séance d’essais libres en raison d’un problème de freins, est 19e, tandis que Logan Sargeant, le favori local, est à l’arrière du peloton.

CE QUI S’EST PASSÉ

Q1 – Hamilton donne le ton alors qu’Aston Martin subit une double sortie de route choquante

Austin accueille le cinquième week-end Sprint de la saison et, selon le format 2023, les pilotes n’ont eu qu’une seule séance d’essais pour finaliser leurs réglages et se familiariser avec la piste. Cela signifie qu’il y avait beaucoup d’inconnues concernant le rythme de chaque équipe avant les qualifications.

#4, Lando Norris, McLaren, P2. pht. Zak Mauger

Lorsque le feu passe au vert, les pilotes entrent en piste, accueillis par des températures élevées. Mais c’est Gasly qui s’est montré le plus rapide, avec un temps de 1m 36.158s, devançant Hulkenberg, sur la Haas améliorée, de 0.077s.

Verstappen était troisième devant Ocon, Leclerc, Stroll, Russell, Norris et Piastri, tandis que Perez complétait le top 10. Mais la piste montait en puissance, puisque Leclerc s’est ensuite montré le plus rapide, avant que Sainz n’éclipse son temps de près de trois dixièmes quelques instants plus tard.

#44, Lewis Hamilton, Mercedes, P3. pht. Zak Mauger

Après une légère accalmie, les pilotes retournent sur le circuit pour effectuer leurs derniers tours de piste. Alors qu’il entamait son tour, Verstappen – désormais cinquième – a été informé par son ingénieur que son temps était sur le point de l’éliminer.

Albon, Magnussen, Ricciardo, Zhou et Sargeant – qui est le seul pilote à ne pas avoir fait de temps après avoir été effacé pour avoir dépassé les limites de la piste – se trouvent dans les cinq derniers qui cherchent à se frayer un chemin vers la Q2.

Lorsque le drapeau à damier a été agité, il y a eu d’énormes chocs : Hulkenberg, qui s’était battu au début de la séance, s’est retrouvé en 16e position. La plus grande surprise est venue d’Alonso, 17e, avec seulement Albon, son coéquipier chez Aston Martin, Stroll et Sargeant plus lents que lui.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P4. pht. Scuderia Ferrari

Hamilton continue d’impressionner avec le nouveau plancher de sa W14 en prenant la tête de la Q1 avec un tour en 1m 35.091s. Il est suivi de près par Norris, Verstappen, Sainz, Tsunoda, Perez, Magnussen, Zhou, Leclerc et Piastri.

Bottas a tardé à se qualifier pour la Q2, terminant 11e, devant Ocon, Gasly, Russell et Ricciardo, qui a réussi de justesse à sortir de la Q1 alors qu’il poursuivait son retour d’une main cassée.

Éliminés : Hulkenberg, Alonso, Albon, Stroll, Sargeant

Q2 – Leclerc mène alors que Ricciardo est éliminé

Après une courte pause, les pilotes ont repris la piste pour la deuxième partie des qualifications. Les commissaires ont annoncé qu’ils enquêteraient sur Tsunoda, Ricciardo et Stroll après la séance pour ne pas avoir suivi les instructions du directeur de course sur le temps delta maximum.

#63, George Russell, Mercedes, P5. pht. Mercedes

Mais sur la piste, c’est Verstappen qui a établi le temps de référence, le tour du pilote néerlandais en 1m 35,491s étant suffisant pour devancer Piastri de seulement 0,085s. Derrière eux, on retrouve les Alpines d’Ocon et Gasly, ainsi que Perez, Russell, Hamilton, Tsunoda, Leclerc et Bottas.

Les cinq derniers sont Ricciardo, Magnussen, Zhou, Sainz – que l’on entend à la radio se plaindre d’être bloqué par Tsunoda – et Norris, dont le temps a été effacé pour avoir dépassé les limites de la piste après avoir glissé dans l’avant-dernier virage.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P6. pht. Zak Mauger

A quatre minutes de la fin de la course, les pilotes reviennent sur la piste avec des pneus tendres flambant neufs. Au moment de passer le drapeau à damier, c’est Leclerc qui prend la tête du classement, son tour de 1m 35,004s lui permettant de devancer Verstappen d’à peine 0,004s.

Hamilton a survécu à un moment difficile dans le dernier virage et a terminé troisième, devant Sainz, Ocon, Norris, Gasly, Piastri, alors que Russell a quitté la course tardivement pour passer en Q3 en neuvième position, avec Perez se faufilant dans la dernière partie des qualifications en 10e position.

#10, Pierre Gasly, Alpine, P7.

Tsunoda a manqué de peu une place en Q3, mais a surclassé son coéquipier Ricciardo en 15e position, après que son meilleur temps a été supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste. Zhou a remporté la bataille chez Alfa Romeo en se qualifiant 12e, devant Bottas, et Magnussen 14e.

Eliminés : Tsunoda, Zhou, Bottas, Magnussen, Ricciardo

Q3 – Leclerc s’empare de la pole position après que Verstappen ait vu son temps supprimé

Avec 10 pilotes ayant terminé la journée, il ne restait plus qu’aux 10 restants à se battre pour la pole position. Après la première série de temps, c’est Leclerc qui a décroché la pole provisoire, avec son tour de 1m 34,829s suffisant pour devancer Hamilton de 0,056s.

#31, Esteban Ocon, Alpine, P8. pht. LAT images

Verstappen, frustré, est rentré au garage après avoir estimé qu’il avait été gêné par son coéquipier, Perez, dans le dernier virage, ce qui lui a valu de n’être que troisième à l’issue de ces premiers essais. Il devance Sainz, Gasly, Perez, Norris, Piastri et Ocon, Russell étant 10e après avoir vu son temps effacé pour avoir dépassé les limites de la piste.

Les pilotes reviennent ensuite sur la piste pour leurs derniers tours de piste de la journée, et c’est Leclerc qui franchit la ligne d’arrivée en premier. Il a amélioré sa première tentative et son temps de 1m 34.723s est maintenant le meilleur pour le reste de ses rivaux.

#81, Oscar Piastri, McLaren, P10. pht. LAT images

Verstappen semblait l’avoir battu mais il est sorti large dans l’avant-dernier virage, ce qui signifie que son tour a été supprimé pour avoir dépassé les limites de la piste, alors qu’il est passé de la première à la sixième place du classement. Norris a amélioré sa dernière tentative pour passer deuxième, tandis qu’Hamilton a pris la troisième place.

Sainz est à plus de deux dixièmes de son coéquipier et partira quatrième devant Russell, tandis que l’Alpine de Gasly est septième derrière Verstappen. Il est suivi par son coéquipier, Ocon, en huitième position, avec Perez en neuvième position devant Piastri en dixième position.

Citation clé :

« Je pense qu’en tant qu’équipe, nous avons fait un excellent travail », a déclaré Leclerc. « Nous savons qu’en ce week-end de Sprint, il est plus important que jamais d’avoir une première séance d’essais libres propre [et] c’est ce que nous avons fait. Nous avons eu une bonne FP1, nous avons commencé avec une base solide grâce au travail que les gars ont fait pour préparer ce week-end, avec une voiture qui se sentait bien tout de suite.

« J’étais heureux tout au long des qualifications, le dernier tour en Q3, il y a eu quelques erreurs ici et là, mais je pense que ce n’était pas facile pour tout le monde. Je suis donc très heureux de partir en pole pour dimanche.

Les qualifs du GP ici

Grille de départ du GP ici

La suite :

Avant que le Grand Prix des États-Unis 2023 ne commence dimanche, les pilotes prendront la piste pour le Sprint Shootout de samedi à 12h30, heure locale, avant la course de 100 km.

Stratégies possibles pour le GP dimanche

Communiqué la F1