23 avril 2024

Bahreïn, Max Verstappen en pole pour l’ouverture de la saison de F1

Max Verstappen a décroché la pole position pour le premier Grand Prix de Bahreïn de la saison lors d’une séance de qualification intense et très disputée sous les lumières de Sakhir, samedi soir, en battant son coéquipier de l’écurie Red Bull Sergio Perez.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P1. pht. Pirelli

Verstappen a réalisé un temps de 1’29’’897 lors de son premier passage en Q3 avant d’améliorer son chrono à 1’29’’708 lors du passage suivant, éclipsant Perez de 0’’138 et obtenant ainsi la 21e pole position de sa carrière.

Ferrari a occupé la deuxième ligne de la grille de départ, avec Charles Leclerc devant Carlos Sainz, bien que le Monégasque n’ait pas effectué un deuxième tour lors de la séance de qualification pour la pole position, gardant un jeu de pneus pour le jour de la course.

#11, Sergio Perez, Red Bull, P2. pht. Red Bull

Fernando Alonso et Aston Martin ont poursuivi leur course en se hissant à la cinquième place, devant George Russell et Lewis Hamilton, tandis que Mercedes n’a pas pu se battre pour la pole.

Après avoir manqué les essais de pré-saison en raison de blessures au poignet subies lors d’un accident de vélo, Lance Stroll s’est frayé un chemin jusqu’à la huitième place, devant Esteban Ocon (Alpine) et l’impressionnant revenant de la F1 Nico Hulkenberg (Haas).

Lando Norris a manqué une place en Q3 de quelques dixièmes, McLaren continuant à se remettre d’une pré-saison délicate, plaçant sa MCL60 en 11e position sur la grille, devant les deux Alfa Romeo Valtteri Bottas et Zhou Guanyu.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P3. pht. Pirelli

Yuki Tsunoda était le premier pilote AlphaTauri en 14e position, tandis qu’Alex Albon a placé sa Williams en Q2, mais il a abandonné pendant son seul tour et a donc terminé la deuxième phase sans temps.

Le débutant Logan Sargeant a failli rejoindre son coéquipier Albon en Q2 dès la première heure, en réalisant un temps identique à celui de Norris (15e) à la fin de la Q1, mais l’Américain a abandonné en raison d’un affichage tardif de son temps.

Sargeant a tout de même réussi à placer sa Williams à une honorable 16e place sur la grille, devant Kevin Magnussen – qui n’a pas pu suivre le rythme de son coéquipier Hulkenberg – et les autres nouveaux venus de 2023, Oscar Piastri et Nyck de Vries.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P4. pht. Pirelli

Un gros choc en Q1 a vu Pierre Gasly éliminé en P20 lors de sa première séance de qualification avec sa nouvelle équipe Alpine, ce qui signifie que le Français s’alignera en tout dernier sur la grille dimanche – Gasly ayant eu un temps de tour supprimé.

TEL QUE CELA S’EST PASSÉ

Q1 – Ferrari mène la danse malgré un début de qualif palpitant

Après un hiver chargé en développements, un test de pré-saison intriguant et une première journée d’essais encore plus fascinante, le temps des prédictions sur la hiérarchie s’est arrêté lorsque le soleil s’est couché et que les projecteurs ont illuminé le circuit de Sakhir, samedi soir.

Ferrari a rapidement envoyé ses pilotes en pneus mediums, mais Leclerc a été victime d’un énorme blocage dans le virage 1. Des parties de sa voiture – dont il a été confirmé par la suite qu’elles provenaient de la roue avant droite – se sont envolées, signalant un drapeau rouge précoce alors que des débris restaient sur le circuit.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin, P5. pht. Pirelli

Lorsque l’action a repris, c’est Sainz qui s’est hissé au sommet de la feuille de temps en réalisant un chrono de 1’30’’993 au cours d’une séquence frénétique de tours, avec Russell, deuxième surprise, Leclerc en troisième position et Alonso, le meneur des essais, en quatrième position – les Red Bull n’étant que P5 et P6.

Stroll était sous pression pour les deuxièmes tours – après avoir perdu un premier temps pour avoir dépassé les limites de la piste – mais le Canadien et ses poignets en voie de guérison ont finalement atteint la Q2 en cinquième position, alors que les quatre premières positions sont restées inchangées.

Hulkenberg s’est hissé à la sixième place grâce à une amélioration tardive, déplaçant la Red Bull de Verstappen, tandis que Tsunoda et Albon ont placé de manière impressionnante leurs machines AlphaTauri et Williams devant l’autre RB19 pilotée par Perez.

#63, George Russell, Mercedes, P6. pht. Mercedes

Les pilotes Alfa Romeo Bottas et Zhou ont progressé vers Q2 en 11e et 14e respectivement, prenant en sandwich Ocon d’Alpine et Hamilton de Mercedes, Norris étant le dernier homme à sauter la première barrière de qualification en P15.

Les trois rookies de la F1 ont abandonné en Q1 : Sargeant a manqué de peu une place en Q2 en 16e position, Piastri s’est classé 18e et De Vries 19e. Magnussen et Gasly – ce dernier étant pris en défaut par les limites de la piste – ont connu des sessions délicates en se classant respectivement P17 et P20.

Eliminés : Sargeant, Magnussen, Piastri, De Vries, Gasly.

Q2 – Red Bull commence à montrer son jeu

Red Bull a semblé monter en puissance lorsque l’action a repris pour la Q2 -Verstappen a pris d’assaut la première place avec un temps de 1’30’’503 sur son premier tour, le mettant 0’’243 devant son coéquipier Perez et un autre morceau d’avance sur le peloton de chasse.

#44, Lewis Hamilton, Mercedes, P7. pht. Mercedes

Cependant, la deuxième séquence de runs a apporté une autre période extrêmement chargée et s’est terminée avec Leclerc en tête avec un 1’30’’282, environ deux dixièmes plus rapide que la référence initiale affichée par Verstappen.

Mercedes reste dans le coup avec Russell et Hamilton en P3 et P4, suivis par l’autre Ferrari de Sainz, l’Aston Martin verte d’Alonso et la Red Bull de Perez.

Hulkenberg a continué d’attirer l’attention sur son retour en F1 avec un tour suffisant pour être huitième, tandis qu’Ocon et Stroll ont obtenu les dernières places de la Q3 – ce dernier a été applaudi par le garage Aston Martin pour ses efforts.

#18, Lance Strol, Aston Martin, P8. pht. Aston

Norris a raté de peu l’arrivée en 11e position, alors que les Alfa Romeo de Bottas et Zhou, l’AlphaTauri de Tsunoda et la Williams d’Albon l’ont rejoint dans la zone d’abandon – Albon est sorti de piste dans les esses des virages 5/6/7 et a abandonné son seul tour de Q2.

Sortis : Norris, Bottas, Zhou, Tsunoda, Albon.

Q3 – Verstappen met les deux mains sur la pole position

Fort de sa performance en Q2, Verstappen a réalisé un rapide 1’29’’897 dans les premières minutes de Q3 pour devancer Leclerc, Perez et Sainz – ce groupe ayant tous deux trains de pneus tendres à leur disposition.

#31, Esteban Ocon, Alpine, P9. pht. Alpine

Alonso, qui ne disposait que d’un seul train de pneus tendres, a profité de son unique tour pour se classer provisoirement quatrième. Les regards se sont ensuite tournés vers les deuxièmes tours du groupe de tête susmentionné.

Avant cela, les caméras ont filmé Leclerc sortant de sa Ferrari, ce qui a suscité des inquiétudes quant à sa fiabilité, mais le vice-champion de l’année dernière a confirmé après les qualifications que lui et l’équipe avaient choisi d’utiliser des pneus neufs pour la course.

#27, Niko Hulkenberg, Haas, pht. Pirelli

De retour sur la piste, Verstappen a réalisé un temps record de 1’29’’708 pour renforcer son emprise sur la pole, avec Perez également amélioré pour terminer à 0’’138, suivi des deux Ferrari de Leclerc et Sainz.

Alonso s’est contenté de la cinquième place, ce qui représente un excellent résultat pour lui et l’Aston Martin, devant les Mercedes de Russell et Hamilton, son coéquipier Stroll, Ocon et Hulkenberg.

Les qualifs ici

Grille de départ ici

Citation clé :

« Je pense que le début du week-end a été un peu difficile, hier et aujourd’hui, je n’ai pas trouvé mon rythme. Heureusement, en qualifications, je pense que nous avons réussi à mettre les meilleures pièces ensemble », a déclaré Verstappen, détenteur de la pole.

« Bien sûr, je suis très heureux d’être en pole, mais pour toute l’équipe, après l’année dernière et à nouveau avec une voiture aussi forte, avec Checo là-haut aussi, c’est incroyable. J’ai hâte d’être à demain.

« J’ai été positivement surpris d’être en pole, après les difficultés que j’ai eues aux essais. C’est positif et normalement notre voiture de course est meilleure, alors on verra. »

La suite

Le Grand Prix de Bahreïn 2023 débutera dimanche à 18h00, heure locale.

Communiqué la F1

Analyses des Teams et pilotes :

Pirelli

LA ROUTE VERS LA POLE

  • Max Verstappen a décroché la pole pour la première course de la saison 2023 de Formule 1. Le pilote Red Bull s’alignera en première position sur la grille de départ du Grand Prix de Bahreïn, grâce à un temps de 1m29.708s réalisé avec les pneus tendres P Zero Red C3.
  • La température de la piste pendant les qualifications, qui ont débuté à 18h00 heure locale, était de 28°C. C’est 13 degrés de moins que la séance FP3 de l’après-midi, qui a débuté à 14h30 (une demi-heure plus tôt que l’année dernière) avec une température d’asphalte de 41°C et un vent de 20km/h. Les temps de la FP3 ont été très proches de ceux de la séance de qualification.
  • Les temps de la FP3 étaient très proches, avec le pneu tendre principalement utilisé. Fernando Alonso (Aston Martin) a été le plus rapide avec un temps de 1m32.340s. Les pilotes Red Bull Verstappen et Sergio Perez n’étaient respectivement qu’à cinq et six millièmes de seconde derrière.
  • Le premier prix de la pole position Pirelli de la saison 2023 a été remis par le responsable du sport automobile de Pirelli, Mario Isola, la firme italienne ayant introduit un tout nouveau composé en Formule 1 cette année – nommé pour le Grand Prix de Bahreïn de demain comme le P Zero White hard. Pirelli entamera en 2023 sa 13e saison consécutive en tant que Partenaire Mondial des Pneus de la Formule 1. Mario a participé à toutes les courses, sauf une, depuis que Pirelli a commencé sa campagne en Formule 1 en 2011.

CARNET DE STRATÉGIE

Le Grand Prix de Bahreïn devrait être une course à deux arrêts, comme ce fut le cas les années précédentes. Sur le papier, la stratégie la plus rapide consiste à partir en pneus tendres, puis à passer au C1 dur P Zero White. En fonction des pneus dont dispose chaque pilote, il est possible de monter un autre pneu tendre ou un autre dur pour la course jusqu’au drapeau. Finir avec le tendre est théoriquement un peu plus rapide.

Pour ceux qui veulent utiliser le P Zero Yellow medium C2, un plan de course soft-medium-soft ou soft-hard-medium est une autre possibilité ; mais ces options sont plus lentes. La forte abrasion de l’asphalte de Sakhir rend le one-stopper extrêmement difficile en raison des niveaux élevés de dégradation.

Mario Isola, responsable du sport automobile :

« Comme nous l’avions prévu, la majorité des équipes ont utilisé le pneu tendre lors de la séance FP3 pour préparer les qualifications. Red Bull a été la seule équipe à utiliser également le pneu dur, sans compromettre la disponibilité de ce composé pour la course, puisque chaque pilote dispose de deux jeux. Le nouveau dur sera certainement un élément clé de la course de demain. Les qualifications se sont déroulées entièrement sur le soft, compte tenu des écarts de performance entre les composés, et Verstappen a battu le temps de la pole de l’année dernière de Charles Leclerc. Le fait que la pole de cette année ait été environ huit dixièmes plus rapide, dans des conditions similaires, souligne la performance accrue de l’ensemble voiture-pneu 2023. »

  • Aston Martin a révélé la DBX707 équipée de pneus Pirelli – le SUV de luxe le plus puissant du monde – comme voiture médicale officielle de la FIA pour la Formule 1. La DBX707 de 707PS utilise des pneus P Zero de 23 pouces spécifiquement développés, de taille 285/35R23 à l’avant et 325/30R23 à l’arrière. Ces pneus sont fabriqués à l’usine Pirelli de Settimo Torinese, le même site en Italie, près de Turin, où sont créés les composés pour la Formule 1.
  • Une autre Aston Martin équipée de Pirelli P Zero- continue d’être la voiture de sécurité officielle de la FIA en Formule 1 cette année : la Vantage, pilotée par Bernd Maylander.
  • Tous les pneus de route développés spécifiquement par Pirelli pour Aston Martin se distinguent par un marquage « AM » sur mesure sur le flanc. Cela fait partie de la stratégie d' »adaptation parfaite » que Pirelli suit en partenariat avec un certain nombre de grands constructeurs automobiles mondiaux, dans laquelle les pneus sont développés conjointement avec chaque nouveau modèle de voiture, dès les premières phases de conception.

Red Bull

Max Verstappen, #1, P1 :

Beaucoup de choses peuvent arriver pendant une course, comme nous le savons tous, mais je suis impatient de voir ce que nous pouvons faire sur la piste en tant qu’équipe.

« Je suis très heureux d’être en pole, ça n’a pas été le week-end le plus facile jusqu’à présent car nous avons lutté pour trouver le bon équilibre et j’ai essayé de trouver mon rythme. Dans l’ensemble, c’était une assez bonne qualification, nous avons bien récupéré avec la performance. C’est génial pour toute l’équipe d’avoir un départ en duo demain, et d’avoir Checo là-haut aussi est vraiment prometteur. Beaucoup de choses peuvent arriver pendant une course comme nous le savons tous, mais je suis impatient de voir ce que nous pouvons faire sur la piste en tant qu’équipe. »

Sergio Perez #11, P2 :

Nous avons fait quelques compromis en qualifications pour la course de demain et nous espérons que cela sera payant pour avoir une voiture de course très forte.

« Quand vous ratez la pole position d’un dixième de seconde, vous pensez toujours qu’il y a un peu plus que vous auriez pu donner, c’est seulement une zone de freinage ou quelque chose comme ça. C’était très serré aujourd’hui, regardez la concurrence en Q2 et Q3, si vous n’aviez pas un tour parfait, vous étiez P5. Nous avons fait quelques compromis en qualifications pour la course de demain et j’espère que ça va payer pour avoir une voiture de course très forte. Je suis plus à l’aise avec la voiture ; l’arrière de cette voiture est un peu plus stable, donc je suis capable de travailler avec elle un peu mieux, c’est un point positif pour moi. Je pense que Ferrari sera dans le coup pour la course, avec Aston Martin et Mercedes. Nous n’avions pas vu ce genre de rythme de la part de Ferrari jusqu’à aujourd’hui, donc je pense qu’ils se sont un peu cachés. Si Charles avait fait son dernier tour, il aurait pu prétendre à la pole position. Je pense que la gestion de la dégradation des pneus sera cruciale demain et il sera vraiment important pour nous de nous concentrer sur notre propre course. »

Christian Horner :

Verrouiller la première ligne est le meilleur départ possible pour la course de demain.

« Excellent début de saison dans ce qui s’est avéré être une qualification très serrée. Les deux pilotes ont réussi à se frayer un chemin jusqu’en Q3 avec les deux jeux de pneus les plus tendres disponibles. La première ligne est le meilleur départ possible pour la course de demain, mais les points sont pour dimanche, et comme nous le savons depuis l’année dernière, il est important de finir. Comme je l’ai dit, c’est un excellent départ pour les pilotes et l’équipe, mais il reste encore beaucoup de travail à faire pour convertir ces excellentes positions sur la grille en points demain. »

Ferrari

Résumé des qualifications : Charles et Carlos se partagent la deuxième ligne

Q1.  Charles et Carlos partent en pneus Medium. Sainz réalise un temps de 1’32″048, tandis que Leclerc perd un morceau de son passage de roue avant droite, ce qui provoque le drapeau rouge et l’arrêt de la séance. Ils repartent en pneus tendres : Sainz tourne en 1’30″993, Leclerc en 1’31″094. Ils passent tous les deux en Q2.

Q2. Les deux pilotes démarrent la Q2 avec des pneus tendres usagés. Carlos fait un tour en 1’31″463, tandis que Charles fait un 1’31″699. Ils passent aux stands pour des pneus neufs Softs et améliorent leur temps en 1’30″282 et 1’30″515 respectivement, ce qui leur permet d’accéder à la Q3.

Q3. Les deux pilotes sortent avec de nouveaux Softs. Charles fait un 1’30″000 et Carlos arrête les chronomètres en 1’30″386, ce qui lui assure la troisième place. Leclerc ne tente pas un deuxième passage, ce qui lui permet de conserver un nouveau train de pneus pour la course. Sainz améliore à 1’30″154, assez bon pour la quatrième place.

Aston Martin

« Nous allons travailler dur pour convertir ces positions en points »

Fernando Alonso, #14, P5 :

« Tout le week-end a été très bon pour nous jusqu’à présent et nous sommes très heureux de partir dans le top 5 pour la première course demain. L’année dernière, l’équipe s’est retrouvée hors de la Q1 et aujourd’hui, nous nous alignons en cinquième position sur la grille. Tout le monde dans l’équipe a fait un travail incroyable et c’est une base solide sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour commencer la saison. Nous verrons ce que demain nous réserve, mais nous avons été compétitifs dans toutes les séances et nous partons près des positions du podium. S’il y a une opportunité à saisir, alors nous chercherons à la capitaliser. »

Lance Stroll, #18, P8 :

« Je suis vraiment heureux du résultat d’aujourd’hui. Il montre les progrès que nous avons faits en tant qu’équipe au cours de l’hiver et que notre travail acharné porte ses fruits. À partir de la huitième place, nous pouvons faire une bonne course et espérer ramener quelques points demain. J’ai passé les séances d’essais à faire de mon mieux pour apprendre à connaître la voiture, à me mettre dans le bain et à trouver un rythme en vue des qualifications. Je suis vraiment satisfait de ma performance d’aujourd’hui et je suis reconnaissant d’être ici deux semaines seulement après mon accident. Je suis impatient d’aller courir demain. »

Mike Krack, Directeur de l’équipe :

« Faire passer les deux voitures en Q3 en cinquième et huitième position est un excellent résultat pour la première séance de qualification de l’année. Je dois dire un grand bravo à toute l’équipe – à la base et ici sur le circuit – pour leur travail constant pour nous amener à ce point. L’objectif était de faire un pas en avant et notre performance d’aujourd’hui indique que nous l’avons fait. Nous pouvons faire une bonne course à partir de ces positions sur la grille et viser à marquer des points avec les deux voitures. Un grand mérite revient à Lance pour sa performance aujourd’hui, surtout compte tenu de sa situation et du fait qu’il a manqué tous les essais hivernaux. Sa détermination à remonter dans la voiture a été très impressionnante et il a fait un super travail pour se qualifier en huitième position. Fernando, lui aussi, a réalisé une bonne performance ce soir, avec des tours propres et bien rangés pour prendre la cinquième place, en s’appuyant sur la vitesse que nous avons montrée pendant les essais. Mais c’est demain qui compte vraiment, et nous allons travailler dur pour convertir ces positions en points. »

Mercedes

Des progrès réalisés mais encore des performances à trouver après les qualifications à Bahreïn

  • George Russell s’est qualifié sixième et Lewis Hamilton septième pour le Grand Prix de Bahreïn 2023.
  • L’équipe a fait des améliorations pendant la nuit qui ont permis de lutter contre Ferrari et Aston Martin.
  • Les quatre premières équipes étaient très proches les unes et des autres en Q1 et Q2, avec des écarts plus importants en Q3 car certaines équipes avaient gardé deux nouveaux trains de pneus pour la partie finale.
  • Vendredi, l’équipe a montré un rythme de course relativement plus fort que sur un seul tour, ce qui promet une meilleure performance demain.

George Russell, #63, P6 :

La journée d’aujourd’hui a été bien meilleure que ce à quoi nous nous attendions, surtout après la journée d’hier. Nous avons eu un vendredi difficile ; nous nous attendions à ajouter un peu de performance pendant la nuit, mais nous avons dépassé nos attentes. Avec les changements que nous avons faits, nous pensions trouver un dixième, mais nous avons trouvé près de cinq ou six dixièmes, donc nous devons bien comprendre pourquoi. C’est une bonne nouvelle, mais après la FP3, nous nous sommes concentrés sur la maximisation de la performance. La voiture est agréable à conduire, donc nous sommes dans une bien meilleure position de départ que nous l’étions avec la W13. Nous pouvons maintenant nous concentrer sur l’ajout de performance globale plutôt que sur la résolution de problèmes. Demain, nous sommes en bonne position pour nous battre pour la troisième place. Se qualifier trois dixièmes derrière Ferrari alors qu’ils ont probablement été la voiture la plus rapide sur un seul tour est positif. Fernando est probablement plus un cheval noir que Ferrari.

Lewis Hamilton, #44, P7 :

Je pensais qu’aujourd’hui serait pire que ce qu’il a été. Nous avons fait du bon travail pendant la nuit et la voiture était bien mieux dans la FP3. Dans l’ensemble, les qualifications ont été correctes. Je pensais que nous aurions du mal à entrer en Q3 hier, mais ce n’est pas le cas. Nous étions dans une lutte. Nous ne savons pas si nous avons le même rythme de course que l’année dernière, mais j’espère que nous pourrons nous battre dans le groupe derrière Red Bull. Tout va vraiment dépendre de notre rythme à long terme. Je suis sincèrement heureux pour Aston Martin. C’est incroyable de voir leurs progrès et les étapes qu’ils ont franchies. Je suis heureux pour Fernando car il est ici depuis bien plus longtemps que moi, alors c’est bien qu’il soit de retour dans la course ! Je suis sûr que nous aurons de bonnes courses.

Toto Wolff, Directeur de l’équipe et PDG :

L’écart avec l’avant n’est pas ridicule si l’on considère que nous n’avons utilisé qu’un seul pneu tendre neuf à la fin de la Q3. Néanmoins, ce n’est pas là où nous voulons être et ce n’est pas ce que nous avions visé pendant l’hiver. Nous savons quel est l’écart et ce que nous devons trouver, ou plus, pour gagner. Aucun des pilotes n’a eu un tour propre dans le dernier tour. Il y avait probablement un dixième et demi de plus, mais ça n’aurait pas changé grand-chose. Nous aurions peut-être pu dépasser Alonso avec les deux voitures, mais c’est là où nous en sommes. Nous sommes très critiques envers nous-mêmes et envers ce que nous devons réaliser. Il n’y a pas de vache sacrée dans notre équipe, et nous regardons tout. Toute l’équipe pense de la même manière, donc nous devons juste rassembler nos têtes et travailler sur les prochaines étapes à partir d’ici. Mais d’abord, nous courons demain – et nous allons donner tout ce que nous avons pour progresser dans le peloton.

Andrew Shovlin, Directeur technique piste :

Il est clair que nous sommes déçus d’être si loin de la pole, mais nous étions beaucoup plus loin hier. C’est encourageant que la voiture ait répondu aux changements de la nuit, et nous avons réussi à améliorer quelques problèmes comme les virages à haute vitesse. Au cours de la séance du matin, la voiture se comportait de manière assez prévisible compte tenu des conditions plus chaudes. Il y a eu un peu de mise au point avant les qualifications et au début, il semblait que nous étions dans une bonne position. Au fur et à mesure des séances, les autres semblaient trouver un peu plus de rythme. Nous n’avions qu’un seul train de pneus pour la dernière partie des qualifications, ce qui nous a laissé un écart plus grand que nous ne le souhaiterions, mais que nous allons travailler dur pour le combler. Notre vitesse en ligne droite semble forte, et notre dégradation semble être dans un endroit raisonnable ; les Red Bull sont hors de portée d’après ce que nous avons vu, mais ce serait bien si nous pouvions entrer dans une course avec les Ferrari et les Aston Martin.

Alpine

Tous les regards sont tournés vers le Grand Prix de Bahreïn : Esteban se qualifie en neuvième position et Pierre en vingtième position lors des premières qualifications de l’année.

BWT Alpine F1 Team s’est qualifié avec Esteban Ocon en neuvième position et Pierre Gasly en vingtième position lors de la première séance de qualification du Championnat de Formule 1 de la FIA 2023 qui s’est déroulée sur le Circuit International de Bahreïn.

Esteban a atteint la Q3 grâce à des qualifications bien gérées, passant par la Q1 en douzième position et la Q2 en neuvième position. Son chrono de 1min 30.984secs lui a permis d’obtenir la neuvième place dans le top 10, ce qui le place en bonne position pour marquer des points lors du Grand Prix de Bahreïn de 57 tours qui ouvrira la saison demain.

Pierre a eu la malchance de sortir de la Q1 alors qu’il continue à prendre de la vitesse avec la A523. Son deuxième tour de poussée en Q1 a été supprimé pour une infraction aux limites de la piste alors qu’il occupait la dix-septième place dès sa première tentative.

Demain, le lever de rideau de la saison 2023 commencera à 18h00 heure locale.

Esteban Ocon, #31, P9 :

« C’était bien d’être sur la piste et d’enfin pousser la voiture pour voir ce qu’elle peut faire et où nous en sommes. Arriver en Q3 est définitivement une bonne façon de commencer la saison. Nous sommes heureux des progrès réalisés depuis les essais de pré-saison, et c’est le meilleur résultat que la voiture ait obtenu sur la piste depuis le début de l’année. Nos concurrents devant sont rapides, et nous avons beaucoup de travail devant nous, mais nous avons une voiture qui peut entrer dans les points et ce sera l’objectif pour la première course de la saison. »

Pierre Gasly, #10, P20 :

« Clairement, ce n’est pas le début de saison que nous voulions être éliminé en Q1, cela dit, cela signifie que nous avons tout à gagner pour la course de demain et je suis définitivement positif que nous pouvons encore repartir avec des points de ce week-end. Malheureusement, je ne me suis pas senti à l’aise avec la voiture aujourd’hui et cela signifie que nous étions bien en dessous de notre véritable niveau. Il y a beaucoup de travail devant nous pour continuer à comprendre la voiture et je suis sûr que nous reviendrons plus forts pour notre prochaine séance de qualification. Je me concentre sur demain et j’ai vraiment hâte de participer à la course et de donner le meilleur de moi-même. »

Alan Permane, Directeur Sportif :

« Globalement, nous avons des sentiments mitigés après la première qualification de la saison aujourd’hui, avec Esteban en neuvième position et Pierre en vingtième position. En général, ce n’est pas là où nous voulons être, et nous avons certainement des améliorations à faire pour nous assurer que nous nous qualifions dans des positions beaucoup plus fortes lors des courses à venir. Pierre est certainement déçu d’être sorti en Q1. Nous avons beaucoup de choses à revoir de son côté pour comprendre ce qui s’est passé, car il est clair que la voiture avait beaucoup plus de rythme que cela. Esteban a fait un très bon travail et a eu trois séances sans problème, mais en regardant les feuilles de temps, la neuvième place est probablement celle que nous méritons aujourd’hui. Nous sommes définitivement prêts pour la course de demain, car nos performances en carburant ont été bonnes lors des essais de pré-saison et lors des essais libres 2 hier. Pierre peut viser plus haut depuis le fond de la grille car cette course a tendance à avoir beaucoup de dépassements. Quant à Esteban, il est bien dans la course et il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas repartir d’ici avec de bons points. »

McLaren

« La grille s’est vraiment resserrée autour de nous et tout se jouera demain ».

Lando Norris, #4, P11 :

« P11 pour la première qualification de l’année, je dirais que je suis raisonnablement heureux avec ça. Je pense que nous avons tiré le maximum de la voiture. Il restait peut-être un dixième, mais j’avais besoin de deux dixièmes pour gagner des places. C’était une qualification difficile, c’était très serré entre toutes les voitures du milieu et même les voitures de tête, pour être honnête. C’était un peu mieux que ce que je pensais en arrivant à la séance, donc nous le prenons. Il y a une longue course devant nous demain et une piste sur laquelle nous pouvons doubler, alors espérons que nous pourrons progresser. »

Oscar Piastri, #81, P18 :

« Évidemment, ce n’est pas ce que nous recherchions là-bas. Le drapeau rouge nous a un peu compromis et je ne l’ai tout simplement pas cloué sur le deuxième train de pneus. Cela dit, c’était ma première qualification en F1 et la saison est longue. Nous allons faire nos devoirs et voir ce que nous pouvons faire. Demain est un autre jour. »

James Key :

« Aujourd’hui, la première séance de qualification de la saison a été très chargée. La Q1 a été perturbée par un drapeau rouge et une bousculade en fin de séance, ce qui est vraiment dommage car cela nous a laissé avec une première manche compromise, avec les pneus qui n’étaient pas à température, puis une deuxième manche remplie de trafic. Oscar a raté de peu, mais il a montré un bon rythme tout le week-end et nous savons qu’il peut s’en remettre. Il a fait un travail très discipliné lors de sa première séance de qualification. Lando a fait un bon travail pour passer en Q2 et a manqué de peu le top 10.

« Nous savons que nous avons un peu de performance à trouver, et nous avons toujours dit que ce serait le cas avec cette configuration de voiture, mais je dois dire que c’était très, très proche aujourd’hui. La grille s’est vraiment resserrée autour de nous et tout est à jouer pour demain. Avec un bon rythme à long terme, nous pouvons faire du bien avec les deux voitures et viser les points demain ».

Alfa Romeo

L’Alfa Romeo F1 Team Stake s’est qualifié aux portes de la Q3 sous les lumières de Sakhir. Valtteri Bottas et Zhou Guanyu ont réalisé les 12e et 13e meilleurs temps pour s’assurer une place sur la grille de départ du Grand Prix de Bahreïn de demain.

Dans un milieu de terrain encombré, les pilotes de l’Alfa Romeo F1 Team Stake ont réalisé des tours solides, exploitant le potentiel de leurs C43 lors de cette première séance d’essais du samedi de la saison. Notre voiture ayant montré un bon rythme de course, l’objectif de l’équipe sera de gagner des places lors de la confrontation de demain, en visant des positions dans le Top 10 tant convoité avec les deux voitures.

Alessandro Alunni Bravi, représentant de l’équipe :

« Le résultat d’aujourd’hui est un bon premier pas et une plateforme sur laquelle nous pouvons nous appuyer pour marquer des points demain. Nous pouvons être heureux de la façon dont notre équipe a réalisé les qualifications aujourd’hui : les deux pilotes ont bien travaillé et toute l’équipe, ici et à Hinwil, a été à la hauteur de la tâche. Nous nous attendions à ce que le milieu de terrain soit une affaire incroyablement serrée, et le résultat de ce soir confirme à quel point la bataille sera serrée. Les écarts sont minimes entre toutes les voitures qui nous entourent et un seul dixième peut faire la différence entre plusieurs positions : même si nous avons manqué la Q3, nous sommes toujours dans la course aux points. Notre attention se porte maintenant sur dimanche : nous devons préparer notre meilleur plan de course, en nous assurant de trouver un moyen de tirer le meilleur parti du bon rythme à long terme que nous avons montré lors des essais et des tests. Je suis convaincu que nous pouvons faire une bonne performance demain et offrir un bon résultat à l’équipe à la maison. »

Valtteri Bottas, #77, P12 :

« C’était une séance de qualification simple pour nous, et en partant de la P12, nous allons certainement viser une place dans les points. Je suis assez content des tours que j’ai effectués et c’est bien de voir comment Zhou a pu me pousser aussi : nous étions juste un peu à l’écart de la Q3, mais le milieu de peloton est vraiment serré et tout peut encore arriver. D’après ce que nous avons vu lors des essais, nous ne sommes pas mauvais en configuration course, et il sera intéressant de voir comment la dégradation des pneus affectera les différentes voitures : il est assez difficile de prédire comment la course va se dérouler, mais nous allons donner le meilleur de nous-mêmes. »

Zhou Guanyu, #24, P13 :

 » Même en étant en dehors du top 10, je sens que nous avons le potentiel pour gagner quelques positions pendant la course de demain : l’année dernière, nous avons été capables de remonter le peloton, et je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas répéter ce que nous avons fait auparavant. Ce sera une lutte serrée, une fois de plus, et les points sont définitivement l’objectif. Si l’on regarde nos performances lors des essais, nous sommes dans la course pour le top 10 et il s’agira souvent de savoir qui pourra tout mettre en place le jour J : nous avons été très proches de cet objectif aujourd’hui, mais nous avons finalement manqué de réussite. Nous avons été très proches de l’objectif aujourd’hui, mais nous n’avons pas réussi à l’atteindre. Malgré tout, tout est possible demain et je suis sûr que nous pouvons faire du bon travail.

AlphaTauri    

Yuki Tsunoda, #22, P14 :

« Nous ne nous attendions pas à aller en Q2, mais passer à travers était très positif pour moi et l’équipe. Bien sûr, j’étais frustré que nous n’ayons pas de pneus neufs pour la Q2, mais nous savions que c’était le plan depuis le début. Nous n’avons pas testé les longues séries dans ces conditions, mais nous allons creuser les données de manière intensive ce soir pour être en mesure de construire la voiture la plus forte possible pour demain, en particulier en termes d’adhérence. En même temps, je suis content de ma performance aujourd’hui, mais en fin de compte, c’est demain que ça compte. Nous visons les points, et nous savons que ce ne sera pas la course la plus facile d’après ce que nous avons appris des essais la semaine dernière, mais tout peut arriver. »

Nyck de Vries, #21, P19 :

« Nous aurions aimé nous qualifier plus haut aujourd’hui, mais je n’avais pas les pneus dans la bonne fenêtre. Le dernier tour en Q1 était crucial, mais malheureusement, j’ai perdu l’arrière. Notre performance à long terme est plus prometteuse que notre rythme à court terme, ce qui devrait nous permettre d’être plus performants demain. Le milieu de terrain est serré et compétitif, nous devons donc nous assurer de gagner quelques positions. Ce sera un défi, mais nous avons ce soir pour évaluer nos données. »

Jody Egginton (Directeur Technique) :

« Nous avions une image claire des principales limites de la voiture vendredi soir, et il est juste de dire que les changements effectués cette nuit ont amélioré l’équilibre de la voiture en FP3 et en qualification. C’est prometteur, mais il y a encore beaucoup à faire pour amener la voiture là où nous le souhaitons. Yuki a réalisé une bonne performance, tirant à peu près tout de la voiture, tandis que Nyck a également réalisé une solide première qualification. Il a fait de bons progrès, et plus important encore, il a fourni un excellent feedback sur ce que la voiture fait et ce qu’il en attend. Comme vous pouvez vous en douter, nous ne sommes pas satisfaits des performances de l’AT04 jusqu’à présent, mais la course de demain est une autre étape clé, et les développements aérologiques se concrétiseront lors des prochains événements. »

Williams

Dave Robson, responsable des performances des véhicules :

Un résultat frustrant ce soir, mais qui est prometteur.

Logan a été extrêmement malchanceux de ne pas entrer en Q2 après avoir réalisé le même temps au tour que Norris. Alors qu’Alex est passé en Q2 et qu’il était en bonne position pour faire un bon chrono, il a dû abandonner son tour lancé lorsqu’un dispositif de réglage de son aileron avant a lâché, entraînant la chute du volet. Après avoir effectué tant de tours la semaine dernière sans problème, c’est frustrant de l’avoir aujourd’hui dans une session aussi importante.

Nous pouvons tirer beaucoup de points positifs d’aujourd’hui, car nous cherchons à traduire cette performance en un plan de course solide et tourné vers l’avenir. Les deux pilotes savent comment compiler un solide relais de course sur ce circuit, et tout le monde à Bahreïn et à Grove est impatient de les aider à faire de bons progrès.

Alex Albon, #23, P15 :

Nous avons eu quelques dégâts sur l’aileron avant lors des qualifications, et nous avons perdu un des volets, donc nous n’avons pas bouclé un tour en Q2. C’est décevant car, en regardant les temps en Q2, je crois vraiment que nous aurions pu atteindre la Q3. Je suis un peu déçu après avoir été P9 en Q1 et je pense que nous méritions plus que notre qualification, mais je pense que si vous regardez où nous étions à la même époque l’année dernière et où nous en sommes cette année, à part Aston Martin, nous sommes l’équipe qui a fait le plus grand pas en avant. Je suis vraiment fier de tout le monde dans l’équipe et à l’usine et les choses vont dans la bonne direction. Nous prenons vraiment vie lorsque la piste devient froide et je dirais que notre rythme de course est plus fort que notre rythme de qualification, alors nous verrons ce qui se passera demain.

Logan Sargeant, #2, P16 :

C’est un rêve devenu réalité que de sortir et de se qualifier en Formule 1. Nous avions un bon rythme aujourd’hui et l’équipe méritait d’avoir les deux voitures en Q2. Une petite erreur dans le secteur 1 m’a coûté car j’ai eu du mal à trouver mon point de freinage avec le changement de vent au virage 1. Cependant, nous avons posé de bonnes bases sur lesquelles nous pouvons nous appuyer pour aller de l’avant. Je pense que nous avions la voiture dans une bonne fenêtre ce soir. En termes d’équilibre, elle était exactement là où je le voulais, j’avais juste besoin de la mettre en place un peu mieux. Ça va être un sentiment assez spécial quand les lumières s’éteindront demain. Je vais essayer de partir proprement, de faire un bon premier tour et de construire à partir de là.