24 juin 2024

Africa Eco Race, étape 8, Cerutti et Paulin résistent

Incontestablement, tous s’accordaient à dire à l’arrivée que cette spéciale de 390 km entre Chami et Amodjar, comportait la totalité des terrains et difficultés que l’on peut trouver en Afrique, le tout au cœur des splendides paysages du désert Mauritanien et sous une chaleur écrasante pour la saison.

Malgré tout, que ce soit en auto ou en moto, les leaders ont bien résisté et il y a donc assez peu de changements.

Une fois encore, dans la catégorie moto, les trois premiers pilotes du classement général ont franchi la ligne d’arrivée ensemble. Parti premier ce matin de Chami, Alessandro BOTTURI a chuté une première fois dans le petit cordon de dunes situé après 10 km. Le temps de remettre sa YAMAHA Ténéré 700 sur ses roues, l’Italien a vu revenir sur lui l’APRILIA 660 TUAREG de son compatriote Jacopo CERUTTI qui s’était élancé 2 minutes derrière. Les deux hommes ont ensuite fait route ensemble. Ils ont même chuté exactement en même temps, pour le plus grand plaisir des photographes présents qui ont immortalisé ces deux saltos avant parfaitement coordonnés.

#120, Nicolas Bottu, KTM

Tout cela explique le retour avec les deux leaders de Pol TARRES au kilomètre 50, en étant pourtant parti 8 minutes derrière.

Les deux YAMAHA et l’APRILIA ont ensuite réalisé l’ensemble du parcours sans trop se lâcher. Au final, TARRES remporte sa deuxième spéciale avec 00:05:48 d’avance sur CERUTTI et 00:07:51 sur BOTTURI.

#133, Andrea Gava, Beta

Très belle opération également pour le second officiel APRILIA Francesco MONTANARI, 4ème à 43 secondes et à présent parfaitement dans le rythme de la tête. Une fois encore, l’Italien Giovanni GRITTI rafle le scratch de la catégorie 450 sur sa HONDA devant la BETA de son compatriote Francesco MURATORI et la KTM du surprenant pilote Suisse Alexandre VAUDAN. En 5ème position au général, ce dernier est d’ailleurs toujours leader du challenge ROOKIE RIDER BY ACERBIS devant Francesco MURATORI et Marco-Aurelio FONTANA sur HUSQVARNA. Chez les MOTUL XTREM RIDER, comprenez les pilotes malles-moto, le Français Patrice CARILLON s’impose pour la première fois en scorant une belle 16ème place. Il est à présent leader de la catégorie devant ses compatriotes Antoine DETOURBET et Nicolas BOTTU.

Au général provisoire, à trois étape de la fin, Japoto CERUTTI mène toujours la danse avec 00:03:03 d’avance sur Alessandro BOTTURI et tout de même 00:22:22 sur l’Andorran Pol TARRES.

#200, Varga Imre, Toyota

Vainqueur de sa 4ème spéciale hier dans la catégorie Auto/Camion, Pierre-Louis LOUBET comptait bien continuer sur sa lancée et effectuer une remontée au général. Hélas, c’était sans compter sur un problème mécanique qui a stoppé l’APACHE N°261 au CP2. Du coup, les autres SSV en ont profité, à commencer Ricardo SOUSA et Jorge BRANDAO superbe vainqueur au scratch de l’étape avec leur CAN AM. Les Portugais devancent de 00:07:36 leurs amis de l’équipe OLD FRIENDS RALLY TEAM Carlos VENTO et Carlos RUIZ MORENO. Gautier PAULIN et Remi BOULANGER complètent le podium du jour avec l’APACHE à 00:19:20, moins de 2 minutes devant Heatcliff ZINGRAF et Gregory REVEST, à nouveau dans le coup après une belle cabriole de leur CAN AM en arrivant en Mauritanie.

#260, Gautier Paulin, Apache

La première auto est le TOYOTA de Pascal FERYN et Kurt KEYSERS. Les Belges sont arrivés avec une vingtaine de minutes d’avance sur le TOYOTA des Hongrois Imre VARGA et Jozsef TOMA. Dans la catégorie camion, cette fois les Hollandais Aad VAN VELSEN, Michel VAN VELSEN et Marco SIEMONS ont devancé d’un peu plus de 3 minutes le TATRA du Tchèque Tomas TOMECEK qui conserve l’avantage sur la course.

#254, Frederic Henrici, Polaris

Au général provisoire, l’équipage PAULIN/BOULANGER continuent d’accroitre son avance puisqu’il dispose à présent de 03:41:52 sur FERYN/KEYSERS et 04:37:18 sur VENTO/RUIZ MORENO.

Les classements ici

De quoi voir venir sereinement la suite de cette AFRICA ECO RACE 2024 !

#400, Tomas Tomecek, Tatra

Dans la course Classic, c’était une petite journée aujourd’hui avec une seule Zone de Régularité de 59 km au programme. La victoire revient à l’équipage composé de l’Autrichien Peter BRABECK-LEMATHE et du Français Jean Michel GAYTE sur leur MITSUBISH PAJERO 1998. Au général, après 19 ZR, les Belges Tom et Eric CLAEYS sont toujours leader avec leur TOYOTA BJ 73 de 1986.

Demain, jeudi 11 janvier se déroulera la seconde boucle de la 15ème édition de l’AFRICA ECO RACE. A n’en pas douter, ce sera le gros morceau de l’épreuve avec 363 km de spéciale comportant du sable, des pierres, des dunes et de la navigation, le tout par 35 degrés. Bref, du boulot en perspective pour les concurrents alors que les assistances seront en stand-by le temps de cette 9ème étape.

Communiqué AER

——