19 mai 2024

Africa Eco Race, étape 6, entrée en Mauritanie

La caravane de l’AFRICA ECO RACE s’est levée aux aurores ce lundi 8 janvier pour effectuer la liaison de 370 km vers la frontière Marocaine. Un magnifique buffet typique marocain attendait les participants avant de sortir du pays et d’emprunter le No Man’s Land vers la Mauritanie. Après avoir passé la douane et effectué une liaison de 30 km, les concurrents de cette 15ème édition ont pris le départ depuis Boulanouar pour la spéciale de 205 km vers le bivouac de Chami. Une entrée en matière idéale pour découvrir les pistes sablonneuses empruntées tout au long de cette deuxième semaine.

Une fois encore, en moto, les trois pilotes de tête se sont neutralisés aujourd’hui et la bataille a tourné cette fois à l’avantage de Pol TARRES. Au guidon de sa YAMAHA 700 Ténéré, l’Andorran a devancé de 00:01:07 l’APRILIA 660 Tuareg de l’Italien Jacopo CERUTTI et de 00:01:52 son co-équipier Alessandro BOTTURI. En signant sa 2ème victoire, TARRES reprend la deuxième place du général, la tête est toujours occupée par CERUTTI, alors que BOTTURI est du coup 3ème. Mais les écarts se resserrent et dès demain, tout pourrait basculer dans la boucle de Chami.

Coup de théâtre en revanche en 450 où Guillaume BORNE, révélation de ce début d’épreuve, a chuté au kilomètre 8 de la spéciale.

Le Franco Marocain a été relevé avec un problème à l’épaule et aux côtes. Il a été évacué à l’hôpital de Nouakchott pour des examens complémentaires. Le pilote de l’HUSQVARNA N°125 abandonne donc la tête du classement des 450 à Giovanni GRITTI sur HONDA. L’Italien, qui n’est autre que le fils d’Alessandro GRITTI, véritable légende de la moto tout terrain en Italie, signe le 7ème temps du jour. La bonne nouvelle pour lui est qu’il pourrait aussi récupérer les minutes perdues lorsqu’il s’est arrêté pour porter assistance à BORNE. GRITTI possède désormais plus de 45 minutes d’avance au général sur Alexandre VAUDAN. En terminant 6ème à Chami, le Suisse est à présent leader du challenge ROOKIE RIDERS BY ACERBIS mis en place pour récompenser les nouveaux venus sur un grand Rallye.

#113, Pol Tarres, Yamaha

Aujourd’hui, les gros cubes ont fait parler la poudre puisqu’on ne retrouve que des bicylindres dans le top 5 avec la 4ème place pour la YAMAHA de l’Italien Alessandro RUOSO, devant l’APRILIA de Francesco MONTANARI. Beaucoup de noms à consonances italiennes et pour cause, on retrouve huit transalpins dans le top 10 du jour et six au général provisoire. Parmi ceux-ci figure Marco Aurelio FONTANA, médaille de bronze en VTT en 2012 à Londres et donc, le premier médaillé olympique à participer à un Rallye en moto.

#111, Jacopo Cerutti, Aprilia

Sur quatre roues, les deux SSV APACHE ont été intouchables sur cette première étape Mauritanienne entièrement sablonneuse et très rapide. Pierre-Louis LOUBET et François BORSOTTO signent leur troisième victoire de spéciale. Le pilote de WRC devance de 00:05:39 son co-équipier Gautier PAULIN navigué par Rémi BOULANGER, frère d’Edouard BOULANGER, le co-pilote d’un certain Stéphane PETERHANSEL. La 3ème place sur quatre roues revient au SCANIA de Aad VAN VELSEN, Michel VAN VELSEN et Marco SIEMONS à 00:06:44. Une très belle performance pour ce camionneur Hollandais, fidèle de l’AFRICA ECO RACE et de plus en plus performant sur ce camion racheté au Hongrois Miklos KOVACS après sa victoire dans la catégorie en 2020.

#261, Pierre-Louis Loubet, Apache

En revanche, certains ont perdu gros aujourd’hui à l’image de Frédéric HENRICY et Eric BERSEY qui ont cassé deux courroies de variateur sur leur SSV POLARIS. Deuxièmes du général en sortant du Maroc, les Français sont à présent devancés par les Espagnols Carlos VENTO et Carlos RUIZ MORENO, 4ème aujourd’hui sur leur CAN AM. Et la chute au classement n’est peut-être pas terminée car ils se sont fait remorquer pour sortir de la spéciale par un autre équipage en difficulté aujourd’hui. Il s’agit de Imre VARGA et Jozsef TOMA victimes d’un tonneau. Heureusement sains et saufs et remis sur leurs roues par Pascal FERYN, pourtant leur adversaire principal au classement auto, les Hongrois ont ensuite joué les Saint-Bernard du Désert en remorquant le SSV de HENRICY.

Les classements ici

#205, Stefano Rossi, Nissan

En attendant, les jours passent et Gautier PAULIN, en tête depuis la première étape, conforte encore un peu son avance au général avec un avantage de 02:34:30. De quoi voir venir sereinement la suite de l’AFRICA ECO RACE.

#401, Aad Van Velsen, Scania

Demain, mardi 8 janvier 2024, la première des deux boucles de cette 15ème édition de l’AFRICA ECO RACE conduira les concurrents du lieu-dit « Gare Du Nord », situé à 20 km de Chami, à une arrivée directement au bivouac, après tout de même 453 km de spéciale. Un premier gros morceau dans les sables mauritaniens qui pourraient créer des différences.

Communiqué AER