GT World Challenge Europe, WRT Champion à Barcelone

Posted by

C1

Emil Frey réalise le doublé en course 1

La Lamborghini Emil Frey Racing n°163 de Giacomo Altoè et Albert Costa a triomphé devant la voiture sœur.

Giacomo Altoe, Albert Costa, Emil Frey Racing, Lamborghini Huracan GT3 Evo

 Emil Frey Racing, vainqueur d’une course à Zandvoort lors du précédent rendez-vous du GT World Challenge Europe Sprint, l’équipe suisse récidive lors de la course 1 à Barcelone grâce à Giacomo Altoè et Albert Costa. Elle s’offre même le premier doublé de son histoire, avec la voiture sœur engagée en Coupe Silver qui se classe deuxième, aux mains de Ricardo Feller et Mikaël Grenier.  Les espoirs pour le championnat étaient permis, car ils reviennent à 14,5 points des leaders du championnat, à deux course de la fin. Les équipages mieux classés au général ont d’ailleurs réalisé une mauvaise opération.

Ricardo Feller, Mikael Grenier, Emil Frey Racing, Lamborghini Huracan GT3 Evo 1er en Silver Cup

Les deux Lamborghini ont profité du mauvais départ de la Mercedes-AMG GT3 du Haupt Racing menée par Luca Stolz et Maro Engel, partie en deuxième position. Elle termine finalement cinquième. C’est toujours un meilleur résultat que les deux Audi du Team WRT qui s’offrent les sixième et septième positions, avec respectivement Dries Vanthoor-Charles Weerts et Ryuichiro Tomita-Kelvin Van der Linde.

Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3

La plus mauvaise opération est pour l’Audi n°25 du Saintéloc Racing. Déjà en position délicate au championnat, l’équipage Christopher Haase-Arthur Rougier termine 14e à cause d’un drive through pour avoir dépassé sous safety-car.

La Mercedes #88 du AKKA-ASP rarement gagnante mais souvent placée, de Raffaele Marciello et Timur Boguslavskiy,  a obtenu la troisième place et le Russe reste dans le coup pour le titre.

En Pro-Am, le championnat est relancé car le leader et poleman, l’équipage Eddie Cheever – Chris Froggatt a terminé dans les graviers au début de course avec la Ferrari du Tempesta Racing et se classe dernier de la catégorie. Elle a été remportée par Louis Machiels et Andrea Bertolini sur la Ferrari AF Corse n°52.

Course 1 ici

C2

Emil Frey double la mise à Barcelone, mais sera pénalisé la victoire revient à Attempto Racing

La Lamborghini Emil Frey Racing s’est imposée pour la deuxième fois du week-end à Barcelone.

Nicolas Schöll, Frédéric Vervisch, Attempto Racing, Audi R8 LMS GT3

Derrière elle, on a assisté à un superbe départ de Maro Engel avec la Mercedes HRT qui passait de la cinquième à la deuxième place. Dans le même temps, un accrochage entre l’Audi Atttempto Racing de Mattia Drudi et la Mercedes de Raffaele Marciello mettait hors course l’Audi.

Quelques virages plus tard, Mikaël Grenier dans la deuxième voiture d’Emil Frey venait harponner la Ferrari Tempesta Racing, qui a pu tout de même s’assurer la victoire et le titre en catégorie Pro-AM grâce à Eddie Cheever et Chris Froggatt. Le Canadien quant à lui écopait d’un drive through.

Juste avant l’ouverture de la fenêtre de ravitaillement, Maro Engel devait laisser passer Frédéric Vervisch pour la deuxième position.

Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3

 

Au final, Albert Costa et Giacomo Altoè s’imposent devant l’Audi Attempto Racing de Frédéric Vervisch et Nicolas Schöll et la Mercedes HRT de Luca Stolz et Maro Engel.

Leaders du championnat, Dries Vanthoor et Charles Weerts terminent en quatrième position devant la Mercedes AKKA-ASP de Raffaele Marciello-Timur Boguslavskiy et l’Audi WRT de Ryuichiro Tomita et Kelvin Van der Linde.

Jim Pla, Benjamin Hites, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3, 6è et 1er de la Silver Cup

En Silver, Jim Pla et Benjamin Hites s’imposent au volant de l’AKKA-ASP mais ce sont Steven Palette et Simon Gachet qui s’offrent le titre sur l’Audi du Saintéloc Racing.

Start race 2

Pénalité pour la Lamborghini #163 et la Mercedes #4.

Le # 163 Emil Frey Lamborghini et le # 4 HRT Mercedes-AMG ont tous deux écopé de pénalités de 35 secondes pour des infractions à la voie des stands lors de la deuxième course.

La Lamborghini Emil frey Racing de Giacomo Altoè et Albert Costa a reçu 35 secondes de pénalité pour ne pas avoir attaché correctement son harnais lors d’un ravitaillement. La Mercedes n°4 de HRT aux mains de Maro Engel et Luca Stolz a reçu la même sentence.

Cela signifie que l’Audi n ° 55 Attempto Racing remporte la victoire au général, tandis que les deux voitures pénalisées tombent hors des points et ne sont plus en lice pour le championnat de la Sprint Cup.

L’équipage n ° 32 du Belgian Audi Club Team WRT, composé de Dries Vanthoor et Charles Weerts, détient une avance de 8,5 points sur Timur Boguslavskiy (# 88 AKKA ASP Mercedes-AMG) avant la course 3.

Course 2 ici

C3

AKKA-ASP vainqueur, WRT champion

Charles Weerts, Dries Vanthoor, L’équipe Belge Audi Club WRT, Audi R8 LMS GT3, Champions 2020

La Mercedes AKKA-ASP de Timur Boguslavskiy  a remporté la dernière course sprint de la saison, le titre revient à Dries Vanthoor et Charles Weerts pour WRT.

Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3

L’équipage 100% belge Charles Weerts et Dries Vanthoor remporte le titre GT World Challenge Europe Sprint Cup, à l’issue de cette dernière course.

L’Audi de l’équipe WRT a terminé deuxième de l’ultime épreuve de la saison, juste derrière la Mercedes de l’équipe AKKA-ASP pilotée par Raffaele Marciello et Timur Boguslavskiy. Le Russe a fait le maximum pour espérer le titre, mais échoue à quatre petits points. Il reste en tête du classement général, avant Spa et Le Castellet.

Charles Weerts, Dries Vanthoor, L’équipe Belge Audi Club WRT, Audi R8 LMS GT3

Performances méritées, mais on peut regretter que la finale royale à quatre équipages ait été amputée de deux voitures avant même le début de la course à cause des pénalités distribuées en course2.

Maro Engel, très remonté avait décidé de tout lâcher au départ depuis la onzième place. Il a quitté sa ligne ce qui a abouti à plusieurs touchettes. Elles sont terminées par la sortie de la Ferrari du Tempesta Racing et l’abandon de la Mercedes.

Ricardo Feller, Mikael Grenier, Emil Frey Racing, Lamborghini Huracan GT3 Evo, 1er en Silver Cup

Dans la foulée, l’Audi Saintéloc de Christopher Haase et Arthur Rougier abandonnait également, un week-end difficile pour l’équipe française, mais se console avec Steven Palette et Simon Gachet qui remportent le titre silver.

Start Race 3

La Lamborghini Emil Frey de Ricardo Feller et Mikaël Grenier finit troisième lors de la dernière course et remporte la catégorie silver. La deuxième audi WRT de Ryuichiro Tomita-Kelvin Van der Linde, qui a parfaitement défendu la position des champions, complète le top 5. En Pro-AM, la Ferrari AF Corse de Louis Machiels et Andrea Bertolini s’impose.

 

Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3

Course 3 ici

Alors que la campagne de la Sprint Cup est terminée, l’événement principal de la saison est encore à venir. Les Total 24 Hours of Spa se dérouleront du 22 au 25 octobre, posant un défi très différent de celui du Circuit de Barcelone-Catalunya ce week-end. Se déroulant pour la première fois pendant les mois d’automne, la course de renom a attiré un peloton de 56 voitures pour se disputer la victoire dans les Ardennes belges.