WTCR, Tarquini et Vervisch, les vainqueurs en Aragon (Video)

Posted by

Race 1, Tarquini bat Azcona le héros local

Tarquini et Vervisch s’imposent en Aragon.  Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Gabriele Tarquini a signé son premier succès en WTCR – FIA World Touring Car Cup en deux ans en menant durant toute la course depuis la pole position avec la grille inversée lors de la Course 1 sur la WTCR Race of Spaini sur le MotorLand Aragon.

#03 Tarquini Gabriele (ita), BRC Hyundai N Lukoil Squadra Corse, Hyundai Elantra N TCR, P1. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Le vétéran italien, dont la dernière victoire remonte à la WTCR Race of Hungary en 2019, a devancé le héros local Mikel Azcona pour remporter un triomphe bien mérité au volant de sa Hyundai Elantra N TCR équipée de Goodyear et engagée par BRC Squadra Corse sous la chaleur du MotorLand Aragón.

#96 Azcona Mikel (spa), Zengo Motorsport, Cupa Leon Competicion TCR, P2. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Tarquini s’est envolé parfaitement au départ et a conservé son avantage sur celui qui partageait la première ligne avec lui, Mikel Azcona, qui l’a poursuivi sans relâcher la pression dans les premiers tours, avant de relâcher son effort pour assurer son meilleur résultat de l’année sur sa CUPRA Leon Competición du Zengő Motorsport, équipée de pneus Goodyear.

“J’ai converti la pole en victoire”, a déclaré un Tarquini satisfait. “Mais la course n’a pas été aussi facile qu’elle en avait l’air de l’extérieur. Azcona a mis la pression jusqu’à la fin. C’était une bonne course. Merci à Hyundai pour ce travail bien fait. Même avec beaucoup de poids, nous sommes compétitifs.”

Start of Race 1. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Le champion en titre du WTCR Yann Ehrlacher est parti troisième, mais il a été mis sous pression par un trio d’Audi Comtoyou mené par Tom Coronel. Le Néerlandais a réussi à prendre la troisième place au deuxième tour, en prenant la ligne extérieure dans l’épingle après la longue ligne droite, ce qui lui permis de se glisser à l’intérieur pour le virage 17. Nathanaël Berthon a encore dépassé Ehrlacher alors qu’ils franchissaient la ligne de départ/arrivée à l’entame du troisième tour.

#32 Coronel Tom (ndl), Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P3. Pht. Florent Gooden/DPPI

Au sixième tour, Coronel a laissé passer Berthon pour le laisser partir à la poursuite de Tarquini et Azcona, mais, ne parvenant pas à réduire l’écart sur les deux premiers, le Français a laissé son coéquipier revenir dans le dernier tour pour lui céder la dernière place sur le podium.

#17 Berthon Nathanaël (fra), Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P4. Pht. Florent Gooden/DPPI

Ehrlacher, de l’équipe Cyan Racing Lynk & Co, s’est employé pour contenir Gilles Magnus dans sa voiture engagée par le Comtoyou Team Audi Sport et a finalement pris la cinquième place devant ce dernier. Norbert Michelisz a perdu des places depuis sa troisième ligne de la grille de départ, mais est remonté au fil ds tours pour terminer septième, Frédéric Vervisch, qui s’élancera de la pole position pour la course 2, et qui l’a suivi de près jusqu’au drapeau à damiers. Les deux hommes sont entrés en contact dans le dernier tour, mais Michelisz a repoussé la tentative de dépassement de Vervisch.

#68 Ehrlacher Yann (fra), Cyan Racing Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, P5. Pht. Florent Gooden/DPPI

Le pilote Goodyear #FollowTheLeader Jean-Karl Vernay a terminé à la neuvième place, sa position de départ, le Français ayant écopé d’une pénalité de trois places sur la grille de départ pour avoir retardé Coronel en Q2 samedi. Thed Björk complète le top 10 sur sa Lynk & Co, après avoir démarré la course depuis la huitième place sur la grille.

Les autres pilotes dans les points sont Yvan Muller, qui a lui aussi terminé la course à son point de départ en 11eposition, juste devant le pilote Lynk & Co Santiago Urrutia. Luca Engstler a conclu au 13e rang sur sa Hyundai devant le héros local Jordi Gené. Esteban Guerrieri était le meilleur des Honda Civic Type R TCR ALL-INKL.COM Münnich Motorsport en 15e position, tandis que son coéquipier Tiago Monteiro a reçu une pénalité pour avoir traversé deux fois la pitlane pendant ses tours de reconnaissance avant le départ.

Podium of Race 1: Tarquini Gabriele (ita), BRC Hyundai N Lukoil Squadra Corse, Hyundai Elantra N TCR, Azcona Mikel (spa), Zengo Motorsport, Cupa Leon Competicion TCR, Coronel Tom (ndl), Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021). Pht. Florent Gooden/DPPI

Race 1 ici

Race 2, Vervisch décroche une première victoire pour la nouvelle Audi

Frédéric Vervisch a signé une belle première victoire pour l’Audi RS 3 LMS de seconde génération en WTCR – FIA World Touring Car Cup, en remportant la Course 2 depuis la pole position lors de la WTCR Race of Spain.

#22 Vervisch Frederic (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P1. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Cette victoire a également marqué la première victoire du Belge de l’équipe Comtoyou Team Audi Sport depuis la WTCR Race of Slovakia 2019. Au volant de son Audi équipée de pneus Goodyear, il a devancé la Lynk & Co 03 TCR Cyan Performance de Thed Bjork jusqu’au bout sur le MotorLand Aragón sous des températures dépassant les 32 degrés.

Start of Race 2. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Björk a été suivi de près par Gilles Magnus (Comtoyou Audi), le jeune Belge ayant touché la Lynk & Co du Suédois dans l’épingle à cheveux, mais n’a jamais trouvé le moyen de la dépasser. Au final, la course s’est conclue sur un double podium (1-3) pour Audi, mais également pour la Belgique, qui place deux pilotes dans le top 3.

“J’ai pris un super départ”, a déclaré un Vervisch ravi. “Thed était plus rapide à certains endroits et j’étais plus rapide à d’autres, mais j’avais peur qu’il garde ses pneus pour la fin. La voiture de sécurité n’était pas une bonne chose pour moi, mais il semblait que nous avions plus de rythme.”

Le départ a été le théâtre d’une péripétie pour Mikel Azcona, deuxième de la course 1 et qui n’a pu s’extraire de sa neuvième place sur la grille de départ de la Course 2, obligeant ceux placés derrière lui à se déporter pour éviter sa CUPRA Leon Competición du Zengő Motorsport. Derrière Vervisch, Björk et Magnus, Norbert Michelisz et le Goodyear #FollowTheLeader [le leader du championnat] Jean-Karl Vernay ont conservé leurs positions sur la grille en quatrième et cinquième positions – mais tous deux ont rapidement été mis sous pression par les Audi Comtoyou de Nathanaël Berthon et Tom Coronel.

#11 Bjork Thed (swe), Cyan Performance Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, P2. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Michelisz a rencontré des difficultés à bord de sa Hyundai, signalant sur sa radio “une grosse vibration à l’avant droit”, et le Hongrois a commencé à rétrograder dans la hiérarchie à partir du septième tour. Vernay passait en quatrième position, qu’il conservera jusqu’au drapeau à damier, bien qu’il ait également signalé “de gros bruits et une vibration”.

#16 Magnus Gilles (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P3. Pht. Florent Gooden/DPPI

Berthon a dépassé Michelisz au huitième tour, mais au passage suivant, Coronel a été contraint de garer son Audi sur le bord du circuit, ce qui a entraîné l’entrée en piste de la Honda Civic Type R Limited Edition voiture de sécurité.

Après un seul tour derrière cette dernière, la course a repris, Vervisch reprenant le large à la première place. Gabriele Tarquini, vainqueur de la course 1, avait dépassé Michelisz juste avant l’abandon de Coronel, ce qui lui a permis de poursuivre Berthon jusqu’au drapeau et de terminer sixième sur sa Hyundai. Mais Michelisz n’est pas allé jusqu’au bout : un dommage à son pneu avant droit dans le dernier virage à la fin de l’avant-dernier tour l’a contraint à l’abandon.

69 Vernay Jean-Karl (fra), Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, Hyundai Elantra N TCR, P4. Pht. Florent Gooden/DPPI

Cela a promu le roi du WTCR Yann Ehrlacher à la septième place. Combiné à sa cinquième place dans la course 1, ce résultat a permis à Ehrlacher de se hisser à la deuxième place du classement WTCR, à seulement huit points de Vernay.

#17 Berthon Nathanaël (fra), Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P5. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Derrière Ehrlacher, la Hyundai de Luca Engstler a terminé huitième devant Rob Huff et Yvan Muller. La CUPRA de Huff avait dépassé la Lynk & Co de Muller lorsque le Français est sorti large au virage 1 au septième tour, mais dans le dernier tour, le quadruple champion du monde des voitures de tourisme est revenu sur son ancien rival. Muller a envoyé Huff dans un demi-tête-à-queue au virage 8, mais le pilote britannique s’est maintenu en piste avec brio pour assurer la neuvième place.

100 Muller Yvan (fra), Cyan Racing Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, P10. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Esteban Guerrieri était le meilleur des Honda Civic Type R TCR ALL-INKL.COM Münnich Motorsport en terminant à la 11e position, devant Azcona bien revenu après son départ désastreux. Il devance les Honda de Néstor Girolami, Tiago Monteiro et Attila Tassi dans les dernières positions de la zone des points.

Podium of Race 2: Vervisch Frederic (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), Bjork Thed (swe), Cyan Performance Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, Magnus Gilles (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021). Pht. Florent Gooden/DPPI

Tout comme Coronel, Santiago Urrutia n’a pas terminé l’épreuve après que sa Lynk & Co a subi une suspension cassée suite à un contact. Il évoluait à la 11e place avant d’être contraint à l’abandon.

Race 2 ici

 

Les Championnats

English Information

TARQUINI BEATS HOME HERO AZCONA

Gabriele Tarquini scored his first WTCR – FIA World Touring Car Cup victory for two years by leading all the way from pole position in the reverse-grid Race 1 at WTCR Race of Spain.

The veteran Italian, whose last win was at WTCR Race of Hungary in 2019, headed home hero Mikel Azcona to score a hard-earned triumph in his Goodyear-equipped, BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse-run Hyundai Elantra N TCR at a sweltering MotorLand Aragón.

Tarquini made a strong getaway to keep his advantage from fellow front-row starter Azcona, who chased him hard in the opening stages before dropping back to score his best result of the year so far in his Goodyear-equipped Zengő Motorsport CUPRA Leon Competición.

“I converted pole to victory,” said a satisfied Tarquini. “But the race was not as easy as it looked from the outside. Azcona was pushing until the end. It was a good race. Thanks to Hyundai for a job well done. Even with a lot of weight we are competitive.”

King of WTCR Yann Ehrlacher started third, but was pursued by a trio of Comtoyou Audis led by Tom Coronel. The Dutchman pulled a strong move on lap two to claim third, taking the outside line into the hairpin after the long straight which gave him the inside for Turn 17. Nathanaël Berthon further demoted Ehrlacher as they crossed the start/finish line to start lap three.

On lap six, Coronel allowed Berthon past to chase Tarquini and Azcona, but when he failed to make much impression on the gap the Frenchman allowed his team-mate back through on the last lap to decide the final podium spot.

Cyan Racing Lynk & Co’s Ehrlacher worked hard to hold off Gilles Magnus in his Comtoyou Team Audi Sport entry to claim fifth place. Norbert Michelisz dropped positions from his grid slot on the third row, but recovered to finish seventh, with Race 2 pole position starter Frédéric Vervisch chasing him hard to the flag. The pair made contact on the final lap, but Michelisz rebuffed Vervisch’s attempt to pass.

Goodyear #FollowTheLeader Jean-Karl Vernay finished where he started in ninth, the Frenchman having incurred a three-place grid penalty for holding up Coronel during Q2 on Saturday. Thed Björk completed the top 10 in his Lynk & Co, having started the race from eighth on the grid.

The other points scorers were Yvan Muller who was another to finish where he started in P11, just ahead of fellow Lynk & Co driver Santiago Urrutia. Luca Engstler was P13 in his Hyundai ahead of home hero Jordi Gené. Esteban Guerrieri was the best of the ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCRs in P15, while team-mate Tiago Monteiro served a drive-through penalty for a passing through the pitlane twice during his reconnaissance laps before the start.

VERVISCH SCORES MAIDEN WIN FOR NEW AUDI

Frédéric Vervisch scored a maiden victory for the second-generation Audi RS 3 LMS in the WTCR – FIA World Touring Car Cup by winning Race 2 at WTCR Race of Spain from pole position.

The victory on Goodyear tyres also marked a first win for the Comtoyou Team Audi Sport-entered Belgian since WTCR Race of Slovakia in 2019, as he led Thed Bjork’s Cyan Performance Lynk & Co 03 TCR all the way at MotorLand Aragón in temperatures topping 32 degrees.

Björk was chased hard by Gilles Magnus (Comtoyou Audi), the young Belgian tapping the Swede’s Lynk & Co at the hairpin on one lap but never finding a way past. That meant it was a Belgian and Audi 1-3 after 13 laps.

“I got a mega start,” said a delighted Vervisch. “Thed was quicker in some place and I was quicker in the others, but I was worried he was saving his tyres for the end. The safety car I didn’t like, but it seemed we had more pace.”

There was drama at the start when Mikel Azcona, second in Race 1, failed to get away from ninth on the grid, forcing those behind him to scatter around his stricken Zengő Motorsport CUPRA Leon Competición. Behind Vervisch, Björk and Magnus, Norbert Michelisz and Goodyear #FollowTheLeader Jean-Karl Vernay held their grid positions in fourth and fifth – but both soon came under pressure from the Comtoyou Audis of Nathanaël Berthon and Tom Coronel.

Michelisz soon began to struggle, reporting on his radio “a big vibration on the front right”, and from lap seven he started to slip back. Vernay came past for fourth position, which he would hold to the chequered flag – despite also reporting “big noises and a vibration”.

Berthon demoted Michelisz further on lap eight, but the following time around there was heartbreak for Coronel who was forced to park his Audi out on the circuit. That brought out the Honda Civic Type R Limited Edition safety car as his RS 3 LMS was recovered.

After just a single lap behind the safety car, racing resumed with Vervisch making a clean getaway to protect his lead. Race 1 winner Gabriele Tarquini had passed Michelisz just before Coronel’s retirement, leaving him to chase Berthon to the flag to finish sixth in his Hyundai. But Michelisz didn’t make it to the end: damage to his right-front tyre at the final corner at the end of the penultimate lap forced him out.

That promoted King of WTCR Yann Ehrlacher to seventh. Combined with his fifth place in Race 1, the result pushed Ehrlacher up to second in the WTCR points, just eight behind Vernay.

Behind Ehrlacher, Luca Engstler’s Hyundai finished eighth ahead of the scrapping Rob Huff and Yvan Muller. Huff’s CUPRA had passed Muller’s Lynk & Co when the Frenchman ran wide at Turn 1 on lap seven, but on the last lap the four-time World Touring Car champion came back at his old rival. Muller tapped Huff into a half-spin at Turn Eight, but the British driver held the moment brilliantly and kept ahead to secure a ninth place finish.

Esteban Guerrieri was the best of the ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCRs in P11, ahead of Azcona who recovered well from his disastrous start. He headed the Hondas of Néstor Girolami, Tiago Monteiro and Attila Tassi in the final points-paying positions.

Along with Coronel, Santiago Urrutia failed to finish after his Lynk & Co sustained broken suspension after contact. He had run as high as P11 before he was forced out.