3 décembre 2022

WTCR : Magnus et Azcona vainqueurs en Aragon (Video)

Course 1

Magnus contient Huff pour signer une belle victoire en Aragon

#16, Gilles Magnus, Audi RS3 LMS, P1

Gilles Magnus a résisté à une énorme pression de la part de Rob Huff pour remporter la Course 1 de la WTCR Race of Spain après une course passionnante au MotorLand Aragón.

Start Race

Le duo est resté très proche de l’extinction des feux jusqu’au drapeau à damier, Huff donnant tout ce qu’il avait avec sa CUPRA Leon Competición de Zengő Motorsport – mais sans jamais parvenir à dépasser la RS 3 LMS du Comtoyou Team Audi Sport, Magnus décrochant la seconde victoire de sa carrière en WTCR et la première pour Audi en 2022.

#79, Robert Huff, Cupra Leon TCR, P2

S’élançant de la pole position, Magnus est parvenu à conserver son avantage dans les premiers virages très disputés tandis que l’autre pilote Audi qu’est Nathanaël Berthon glissait de la deuxième à la quatrième place. Le champion WTCR en titre Yann Ehrlacher a dépassé son compatriote dans les virages n° 1 et n° 2, puis Huff a lui aussi eu le dessus sur le Français. Le Britannique, parti quatrième, s’est ensuite attaqué avec succès à Ehrlacher pour se lancer à la poursuite de Magnus.

#96, Mikel Azcona, Hyundai TCR, P3

Berthon a repassé Ehrlacher dans le deuxième tour, mais les deux tricolores se sont accrochés, la Lynk & Co perdant trois positions puisque Yvan Muller et le Goodyear #FollowTheLeader (leader du championnat), Mikel Azcona, l’ont également dépassé. Azcona était en pleine remontée depuis la huitième place sur la grille. Il a ensuite dépassé Muller et attaqué Berthon jusqu’à l’arrivée, mais a manqué de peu un podium à domicile.

“Je suis très content, cette course a été difficile”, a dit un Magnus comblé. “Seize tours avec Mr Senior, comme j’appelle Mr Huff, au c.. ! Très dur. J’ai transpiré toute la course, mais on l’a fait, je suis tellement content. P1 et P3 pour l’équipe, c’est génial. Dommage que Nath n’ait pu rester P2. On a tous les deux pris un mauvais départ, je pense. Peut-être à cause du stress pour moi, mais on a gagné !”

#17, Nathanaël Berthon, Audi RS3 LMS, P4

Huff était lui aussi satisfait après une seconde arrivée consécutive tout près du vainqueur. “La CUPRA de Zengő Motorsport fait fort en ce moment”, a-t-il réagi. “Nous sommes de plus en plus rapides à chaque fois, de plus en plus à l’aise et en confiance aussi. Je me répète, je sais, mais c’est vrai et ça se voit sur la piste. J’ai pris un super départ et réussi à passer Nath de suite avant de faire l’intérieur à Yann dans les Turns 2 et 3 – et je n’allais pas lever cette fois.”

“Puis j’ai mis Gilles sous pression le plus possible. Il a fait quelques petites erreurs, mais pas assez pour me permettre de passer. Je me suis porté deux fois à sa hauteur [sans succès], mais je suis super content avec ces gros points.”

#68, Yann Ehrlacher, Lynk & Co, P5

“Ça n’a pas été facile, comme toujours”, a dit Berthon. “Le rythme était incroyable. Félicitations à Gilles, une victoire c’est toujours bien. J’ai fait de mon mieux, mais je ne voulais pas être trop agressif au départ, car nous sommes équipiers, et j’ai perdu deux positions. Puis on s’est bien battu avec Yann et malheureusement, sa route a un peu coupé la mienne au freinage, alors que je freinais déjà, et je n’ai pas pu l’éviter. Mais on était de toute façon rapides et on méritait ce podium.”

#5, Norbert Michelisz, Hyundai TCR, P6

Derrière Azcona, son équipier au sein de la BRC Hyundai N Squadra Corse, Norbert Michelisz, a lui aussi été rapide avec son Elantra N TCR, remontant de la neuvième à la cinquième place sur la ligne. Un Ehrlacher mécontent a pris la sixième place après que son oncle Muller l’a laissé passer.

#100, Yvan Muller, Lynk & Co, P7

Santiago Urrutia a fini huitième alors qu’il était sixième sur la grille, mais Thed Björk est revenu de la douzième à la neuvième place pour compléter un train de quatre Lynk & Co. Mehdi Bennani a clôturé le top 10 avec son Audi Comtoyou, pour sa première course au MotorLand Aragón.

Esteban Guerrieri était le mieux placé des pilotes d’une Honda Civic Type R TCR à l’arrivée, en 11e position, suivi de son équipier chez ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Néstor Girolami, de Ma Qing Hua, qui sera en pole position pour la Course 2, et de Tiago Monteiro.

Attila Tassi, Tom Coronel et Dániel Nagy ont tous abandonné, Nagy après avoir cassé une jante sur une borne, perdant un passage de roue et tout l’air contenu dans le pneu.

Gilles Magnus

Du côté du championnat, Azcona est désormais leader au classement provisoire avec huit points d’avance sur Magnus, puis Ehrlacher et Girolami ex æquo à la troisième place.

Course 1 ici

 

Course 2

Azcona s’impose à domicile, Huff brille encore

Le local Mikel Azcona a décroché la victoire dans une haletante Course 2 de la WTCR Race of Spain, à la grille de départ partiellement inversée, et Rob Huff a obtenu sa troisième deuxième place consécutive en WTCR – FIA World Touring Car Cup.

#96, Mikel Azcona, Hyundai TCR, P1

Ce succès est le troisième de la saison pour le Goodyear #FollowTheLeader (leader du championnat) Azcona, qui a renforcé sa position en tête du classement provisoire.

Start Race

Ma Qing Hua a pris un bon départ depuis la pole position avec sa Lynk & Co de Cyan Performance, mais s’est rapidement retrouvé sous les assauts de Norbert Michelisz, parti à ses côtés en première ligne et dont la Hyundai a pris la tête au troisième virage mais a heurté violemment une pile de pneus délimitant la piste, ce qui a causé d’importants dégâts à l’arrière gauche de l’Elantra. Plus loin dans le classement, Tom Coronel a lui aussi subi un gros accident avec son Audi, le Néerlandais s’en sortant indemne. La voiture de sécurité a fait son entrée en piste.

#79, Robert Huff, Cupra Leon TCR, P2

“Je ne suis pas sûr de ce qui s’est passé”, a dit Michelsz. “J’avais l’extérieur au Turn 3, puis il y a eu un gros choc à l’arrière et la voiture ne roulait plus droit. Pas de chance. Il faut que je voie les images.”

La course a repris au quatrième tour et Ma a été attaqué immédiatement par Dániel Nagy, le pilote Zengő Motorsport effectuant une bonne manœuvre dès l’intérieur du virage n° 1 pour prendre la tête. Mais Azcona a lui aussi été rapide en action, passant Ma pour la deuxième place puis prenant la tête aux dépens de Nagy dans le tour suivant. Le Hongrois a laissé son équipier Huff le passer et partir à la poursuite de l’Espagnol, mais le Britannique allait devoir se contenter d’une nouvelle et excellente deuxième place.

#12, Santiago Urrutia, Lynk & Co, P3

“C’est un feeling très agréable de gagner ici à la maison”, s’est réjoui Azcona. “C’était une première ici avec Hyundai, mes amis et ma famille. Je reste leader au championnat, et c’est aussi un très bon feeling. La voiture a très bien fonctionné. Je sentais que Rob était tout proche et j’étais très nerveux, il me rattrapait dans la ligne droite et au freinage pour le T16 ! Mais ma voiture était très bonne dans le premier secteur.”

#99, Daniel Nagy, Cupra Leon TCR, P4

“Absolument génial”, a lancé Huff. “Nous prenons d’énormes points au championnat, ce qui est absolument génial aussi. Un immense merci à Danny, qui m’a rendu la vie très facile comme tout le monde a pu le voir, je pense. S’il n’avait pas agi ainsi, je n’aurais pas été en mesure de revenir sur Mikel comme je l’ai fait et de creuser un écart suffisant avec Santi.”

“Le premier tour a été un vrai carnage, je n’ai aucune idée de ce qui s’est passé ! J’ai juste essayé d’éviter des gens et de ressortir devant eux. Je suis passé de septième à troisième en l’espace des cinq premiers virages. Mais la voiture a été géniale tout le week-end.”

#68, Yann Ehrlacher, Lynk & Co, P5

Santiago Urrutia a pris lui aussi le meilleur sur Nagy pour s’assurer la dernière marche du podium. “Je suis content après une difficile Course 1”, a déclaré l’Uruguayen. “Nous n’avions pas assez de vitesse, alors j’ai dit : OK, su je veux être sur le podium, on doit faire un changement sur la voiture. Cyan travaille très dur entre les courses. Nous n’avons pas tout à fait le rythme des plus rapides, mais nous avons progressé et avons été un peu chanceux avec le crash de Norbi.”

#55, Quing Hua Ma, Lynk & Co, P6

Le champion WTCR en titre Yann Ehrlacher est revenu de la huitième place sur la grille jusqu’à la cinquième à l’arrivée, aidé par Ma qui l’a laissé passer. Le Chinois s’est classé sixième, alors qu’Yvan Muller a contenu deux Audi pour finir septième. Mehdi Bennani lui a mis une forte pression, puis a perdu une place en fin de course au profit de Nathanaël Berthon. Derrière Bennani, le vainqueur de la Course 1, Gilles Magnus, a refermé le top 10 après avoir dépassé Thed Björk et sa Lynk & Co en vue de l’arrivée.

Esteban Guerrieri a conclu à la 12e place un week-end difficile pour Honda et ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, son équipier Néstor Girolami terminant juste derrière lui.

Podium Race 2

Course 2 ici

Championnat ici

Azcona possède désormais une solide avance de 28 points au championnat sur Magnus, devant Urrutia et Huff ex æquo à six unités du Belge et suivis d’Ehrlacher.

Communiqué WTCR

Crédits photos WTCR

 

Haut du site