WRC, Sébastien Ogier signe la victoire au Rallye du Mexique (Rallyes)

Posted by

Sébastien Ogier a remporté pour la quatrième fois le Rallye du Mexique en s’imposant devant Dani Sordo et Kris Meeke. Sébastien Loeb décroche la cinquième place. Le pilote de la Ford Fiesta reprend ainsi la tête du Championnat du Monde des Rallyes FIA.

Sébastien Ogier s’impose au Mexique.

Sébastien Ogier remporte ainsi la 42e victoire de sa carrière. Il s’agit également de son second succès en trois rallyes cette saison. Le quintuple Champion du Monde rallie l’arrivée avec 1’13″6 de marge, une preuve de sa maîtrise du sujet, malgré les conditions de route difficiles et la chaleur qui régnait dans les montagnes de la région de León.
Vendredi, Seb limitait les dégâts liés à sa deuxième position sur la route. Il passait à l’attaque le samedi, pour remonter de la cinquième à la première position. Évitant les pièges au volant de sa Ford Fiesta, il réalisait un sans-faute pendant que ses rivaux trébuchaient les uns après les autres. Il pouvait se permettre de gérer aujourd’hui, avant de célébrer une nouvelle victoire sur le podium mexicain.
« Chaque année, c’est un rallye spécial pour moi. Sept podiums et quatre victoires : le Mexique me réussit plutôt bien ! Il y a aussi toujours une super ambiance. Je savais que ce week-end serait compliqué avec ma deuxième place sur la route le vendredi. Nous n’avions qu’une petite chance, mais nous n’avons rien lâché », expliquait Ogier.

Kris Meeke place sa Citroën à la 3e place.

Deuxième à l’aube de cette troisième étape, Kris Meeke partait à la faute dans la première spéciale. Sa Citroën C3 se retrouvait sur le côté et il fallait l’aide des spectateurs pour que le Britannique puisse repartir. Dans l’affaire, il perdait 45″ et Dani Sordo – qui avait mené au cours du week-end – s’emparait de la place de dauphin sur sa Hyundai i20.

Cet épisode faisait écho aux souvenirs de l’édition 2017, lorsque Meeke s’était imposé malgré une excursion involontaire dans un parking à moins d’un kilomètre de l’arrivée.  » Il y a évidemment des motifs de satisfaction à retirer de ce week-end » a déclaré Kris Meeke « à commencer par le fait de signer mon premier podium de l’année et de marquer de précieux points au championnat. Mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir des regrets, ne serait-ce que vis-à-vis de l’équipe. J’avais tout pour bien faire ici au Mexique, la vitesse de pointe, la voiture, mais j’ai commis trop de petites erreurs et à ce niveau cela se paie cash. Je vais maintenant tâcher de faire mieux dès la Corse où nous étions particulièrement compétitifs l’an passé. « 

Sordo aurait aussi pu tout perdre, puisqu’il crevait à l’arrière-droit dans la Power Stage. Heureusement, il avait suffisamment d’avance, d’autant que Meeke n’était pas en mesure de rouler à 100% après avoir perdu son aileron arrière. À l’arrivée, l’écart entre les deux pilotes n’était que de 15″6.
Andreas Mikkelsen terminait quatrième, encore 19″2 derrière. Le Norvégien venait ainsi à bout d’un week-end sans relief.

Dani Sordo 2e, marque de précieux points pour Hyundai au Championnat.

De retour en WRC, le nonuple Champion du Monde Sébastien Loeb terminait cinquième. Une position qui ne reflétait pas sa formidable performance, plus de trois ans après son dernier rallye en WRC. Le vétéran de 44 ans avait même occupé la tête avant de voir son rêve de victoire s’évanouir lors d’une crevaison.

 » En arrivant ici, j’avais l’impression que mes essais s’étaient bien passés » dit Sébastien Loeb « par contre je n’avais clairement aucune certitude quant à mon niveau sachant que tout le monde se bat au dixième de seconde, et que c’est vite fait d’être un petit peu derrière. C’était donc une agréable surprise d’être dans le coup ! Je suis juste un peu frustré de ne pas avoir pu me mesurer aux autres jusqu’au bout à cause de cette crevaison. C’était en tout cas un très bon week-end, c’était d’ailleurs l’objectif initial de ce retour, j’espère à présent concrétiser par un résultat dès la Corse, même si j’aurais pas mal de choses encore à redécouvrir. « 

Superbe prestation pour le retour de Sébastien Loeb.

Arrivé en leader du Championnat du Monde, Thierry Neuville connaissait un week-end noir. Ouvrant la route d’un bout à l’autre, il perdait également du temps à cause de plusieurs petites erreurs. Il préservait l’essentiel en marquant les points de la sixième place.
Vainqueur du WRC 2, Pontus Tidemand terminait septième devant Jari-Matti Latvala, auteur d’une belle remontée après avoir abandonné le samedi (problème d’alternateur). Gus Greensmith et Pedro Heller, également engagés en WRC 2, complétaient le top 10.

Podium

Le Championnat du Monde se poursuivra sur l’asphalte : la quatrième manche de la saison sera le Corsica Linea – Tour de Corse, organisé à Bastia du 5 au 8 avril.

Les références du Rallye se félicitent (Loeb – Ogier)

· Sébastien Ogier a reçu une pénalité de 10″ pour avoir touché la chicane de la Power Stage. Ceci le prive des quatre points de bonus qui venaient récompenser son deuxième temps. Il mène donc désormais le championnat de quatre points devant Thierry Neuville. L’équipe M-Sport Ford a fait appel de cette pénalité.

pht. Red Bull Content Pool

Video : Red Bull Media House

 

CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE
1. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) 3h53’58’’0
2. Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) + 1’13’’6
3. Meeke / Nagle (Citroën C3 WRC) + 1’29’’2
4. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) + 1’48’’4
5. Loeb / Elena (Citroën C3 WRC) + 2’34’’6
6. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) + 9’13’’0
7. Tidemand / Andersson (Skoda Fabia R5) + 10’34’’7
8. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) + 15’47’’1

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES
1. Sébastien Ogier – 60 points
2. Thierry Neuville – 51 points
3. Andreas Mikkelsen – 34 points
4. Kris Meeke – 32 points
5. Jari-Matti Latvala – 30 points
6. Ott Tänak – 26 points
7. Esapekka Lappi – 23 points
8. Craig Breen – 20 points
9. Dani Sordo – 18 points
10. Sébastien Loeb – 10 points

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS
1. Hyundai WRT – 84 points
2. M-Sport Ford WRT – 72 points
3. Citroën Total Abu Dhabi WRT – 71 points
4. Toyota Gazoo Racing – 67 points