23 avril 2024

MotoGP, « Pecco » Bagnaia en patron, ouvre son compteur à Lusail au Qatar

Leader depuis les premiers hectomètres, le Champion du Monde a délivré un véritable récital et s’impose devant Brad Binder et Jorge Martín

Après plus de trois mois d’attente, les pilotes de la catégorie reine prenaient la piste ce dimanche après-midi à Lusail à l’occasion du premier rendez-vous de la saison : le Grand Prix Qatar Airways du Qatar. Intraitable aujourd’hui, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) remporte cette manche inaugurale devant Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) et Jorge Martín (Prima Pramac Racing). Retour sur les meilleurs moments de cette épreuve dans le désert de Lusail.

#1, Francesco Bagnaia, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Départ canon de Bagnaia

Cette course a connu son premier rebondissement avant même l’extinction des feux. En effet, alors qu’on s’apprête à allumer les feux, Raúl Fernández (Trackhouse Racing) signifie à son équipe qu’il est victime d’un problème sur sa machine. Une nouvelle procédure de départ est alors initié et le pilote Trackhouse, 12e sur la grille, est contraint de prendre son envol depuis la pitlane.

#33, Brad Binder, KTM, P2. pht. Michelin Motorsport

Le poleman Jorge Martín s’offre le holeshot devant un Pecco Bagnaia réactif et Brad Binder. Le pilote KTM et le n°1 se touchent au premier virage, ce qui n’empêche pas ce dernier de s’emparer immédiatement des commandes de la course. Alors que Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) chute en milieu de peloton, on assiste à un superbe duel entre Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) et Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP) pour la cinquième place.

#89, Jorge Martin, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Le show Acosta

Les deux hommes se font surprendre par un homme qui sera un acteur majeur de cette course : Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3), qui se hisse au cinquième rang. Pour son premier Grand Prix dans l’élite, le rookie se retrouve dans la roue de Marc Márquez.

race Start. pht. Michelin Motorsport

À l’avant, Jorge Martín trouve l’ouverture sur Brad Binder au virage 10 et part en chasse de Pecco Bagnaia. Les deux hommes ont moins d’une demi-seconde d’écart mais le « Martinator » est constamment mis sous pression par Brad Binder. Aidé par la vitesse de pointe de sa KTM, le Sud-Africain récupère la deuxième place dans le huitième des 21 tours.

#31, Pedro Acosta, KTM, P9, a fait le show, meilleur tour à la clé. pht. Gold & Goose Red Bull

Profitant de cette bataille, Pecco Bagnaia creuse progressivement l’écart sur le quatuor de chasse. À la mi-course, Pedro Acosta continue son show et prend le meilleur sur Marc Márquez pour se retrouver à une étonnante quatrième place, dans la roue du vice-Champion du Monde Jorge Martín.

#93, Marc Marquez, Ducati, P4. pht. Michelin Motorsport

Bagnaia imperturbable

Toutefois, le n°31 commet une petite erreur à huit boucles du drapeau à damier et voit Marc Márquez le déposer. Dans les derniers tours de course, Brad Binder revient à huit dixièmes du leader alors que Pedro Acosta est renvoyé à la septième place par Alex Márquez et Enea Bastianini. Le jeune homme cédera en fin de course face à Fabio Di Giannantonio (Pertamina Enduro VR46 Racing Team) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing) mais se classe tout de même neuvième du Grand Prix. Bien qu’il ait fait la jonction dans le dernier tour sur Brad Binder, Jorge Martín devra se contenter de la troisième place tandis que Pecco Bagnaia peut savourer.

#23, Enea Bastianini, Ducati, P5 et le record de vitesse à 357,6 km/h. pht. Michelin Motorsport

Márquez quatrième

Marc Márquez conclut son premier Grand Prix chez Ducati par une très prometteuse quatrième place devant Enea Bastianini et Alex Márquez. Fabio Di Giannantonio est septième devant Aleix Espargaró et Pedro Acosta. Maverick Viñales (Aprilia Racing) est quant à lui 10e devant nos Français Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™) et Johann Zarco (LCR Honda Castrol).

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P11. pht. Michelin Motorsport

Classement GP ici

V-Max ici

Meilleurs tours ici

Championnat ici

Au terme de cette première manche de la saison, c’est donc Pecco Bagnaia qui mène les débats avec 31 points. Le Turinois compte deux unités de plus que Brad Binder et trois de plus que Jorge Martín. Marc Márquez et Enea Bastianini complètent le top 5.

pht. Michelin Motorsport

Rendez-vous dans deux semaines pour le Grand Prix du Portugal !