3 décembre 2022

WEC : Victoire et titre pour Toyota à Bahreïn

Toyota Gazoo Racing a conclu sa saison 2022 sur un doublé de ses GR010 HYBRID aux Bapco 8 Heures de Bahreïn. La n°7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez s’est imposée devant la n°8.

#7, Toyota, P1. pht.Michelin Motorsport

Mais grâce à leur deuxième place, ce sont bien Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa qui ont remporté le titre pilotes du Championnat du monde d’Endurance FIA. Ce sont aussi les quatrièmes sacres consécutifs du constructeur japonais.

Hartley et Buemi s’adjugent leurs troisièmes titres. Le Néo-Zélandais est le premier pilote titré avec deux constructeurs différents après avoir été couronné chez Porsche, tandis que Ryo Hirakawa est champion du monde à l’issue de sa première saison FIA WEC.

#8, Toyota, P2 et Champion du Monde. pht. Toyota

L’équipage de la n°8 a débuté la course depuis la pole position, avec un point d’avance au classement général sur l’Alpine A480-Gibson d’André Negrao, Nico Lapierre et Matthieu Vaxivière.

Les deux Toyota ont échangé leurs positions, la GR010 HYBRID n°7, pilotée à ce moment par Mike Conway, semblant avoir un rythme plus élevé.

#36, Alpine, P3. pht. Michelin Motorsport

Kamui Kobayashi a creusé l’écart pendant ses relais, tandis que Jose Maria Lopez a reçu le drapeau à damier avec 45 secondes d’avance sur ses compagnons d’écurie.

Alpine Elf Team s’est lancé dans la course à seulement un point de l’équipage de la Toyota n°8, mais malgré sa troisième position, elle était en manque de rythme pour inquiéter les Toyota en piste. Elle termine la course sur la troisième marche du podium, à deux tours.

#94, Peugeot, P4. pht. Michelin Motorsport

Le constructeur français a disputé aujourd’hui sa dernière course dans la catégorie Hypercar, qu’il retrouvera en 2024.

Les deux 9X8 de Peugeot TotalEnergies ont affiché un beau rythme au fil de ce week-end de course à Bahreïn, mais n’a finalement pu rester dans la lutte en tête.

Race Start. pht. WEC

La n°94 de Loïc Duval, Gustavo Menezes et Nico Müller a terminé quatrième, tandis que la seconde 9X8 de Jean-Eric Vergne, Mikkel Jensen et Paul di Resta a été contrainte à l’abandon après plusieurs coupures impromptues en piste, dues à un possible souci électronique sur la boîte de vitesses.

#7, Toyota, remporte les 8 h de Bahreïn. pht. WEC

LMP2 : Team WRT vainqueur, JOTA titré

Sean Gelael, Robin Frijns et Rene Rast ont offert à Team WRT une deuxième victoire consécutive en FIA WEC, tandis que l’Oreca n°38 d’Antonio Felix de Costa, Roberto Gonzalez et Will Stevens (JOTA) s’est adjugé un beau titre LMP2.

#31, WRT, P1. pht. Michelin Motorsport

L’Oreca 07-Gibson n°31 s’est installée en tête à mi-course pendant la troisième heure, quand Rast a passé l’Oreca n°22 de Phil Hanson (United Autosports USA), leader à ce moment.

Le coéquipier d’Hanson Filipe Albuquerque avait dominé la course depuis le départ, prenant le meilleur sur Ferdinand Habsburg (Realteam by WRT), parti depuis la pole position. Une manœuvre effectuée en dehors des limites de piste qui allait coûter une pénalité, toutefois sans conséquence, au pilote portugais.

 

Team WRT consolide son avance quand Rast puis Frijns creusent encore davantage l’écart dans cette catégorie extrêmement compétitive.

Alors que la n°22 de United Autosports rétrograde, l’autre voiture de l’équipe prend la deuxième place après une belle prestation d’Alex Lynn, Oliver Jarvis et Josh Pierson.

#38, Jota, P3, Champion LMP2. pht. Michelin Motorsport

Da Costa, Gonzalez et Stevens complètent le podium sur l’Oreca n°38 de JOTA, un résultat suffisant pour inscire les points nécessaires dans l’obtention du titre LMP2. Cette couronne s’ajoute à leur victoire aux 24 Heures du Mans en juin dernier.

Vainqueurs en LMP2 Pro/Am, François Perrodo, Nicklas Nielsen et Alessio Rovera (Oreca n°83, AF Corse) sont sacrés dans cette catégorie. Ils ont toutefois connu une alerte en fin de course, sous la forme d’un ravitaillement en carburant express qui n’a toutefois pas contrarié leur marche victorieuse.

#83, AF Corse, P1, LMP Am, Champion LMP2 Am. pht. Michelin Motorsport

8h de Bahreïn ici

Calado et Pier Guidi, un titre LMGTE Pro à haute tension pour Ferrari

Alessandro Pier Guidi, James Calado et Ferrari ont remporté aujourd’hui à Bahreïn des titres de champions du monde d’Endurance FIA des pilotes et constructeurs GT qui ont mis leurs nerfs à rude épreuve.

#52, AF Corse, P1. pht. Michelin Motorsport

Alessandro Pier Guidi, James Calado et Ferrari ont remporté aujourd’hui à Bahreïn des titres de champions du monde d’Endurance FIA des pilotes et constructeurs GT qui ont mis leurs nerfs à rude épreuve.

Le duo a dû ménager sa Ferrari 488 GTE EVO jusqu’au drapeau à damier, après avoir connu un problème de boîte de vitesses qui a empiré pendant les septièmes et huitième heure de course.

#64, Corvette Racing, P3. pht. Michelin Motorsport

Pendant qu’ils célébraient leur sacre, Antonio Fuoco et Miguel Molina ont remporté la toute dernière course de l’histoire de la catégorie LMGTE Pro, qui était aussi leur première victoire de la saison 2022.

La Ferrari 488 GTE EVO n°52 de Molina / Fuoco devance la Chevrolet Corvette C8.R n°64 de Nick Tandy et Tommy Milner. Kévin Estre et Michael Christensen complètent le podium sur la 911 RSR-19 n°92 de Porsche GT Team.

Kévin Estre a été le premier leader de la catégorie LMGTE Pro en doublant ses adversaires directs lors du départ, avant de s’engager dans une furieuse bagarre avec la Ferrari de Fuoco.

#92, Porsche GT Team, P3. pht. Porsche AG

Le premier des trois Full Course Yellow a bouleversé le classement pendant la deuxième heure quand Fuoco, Estre et la Porsche n°91 de Gianmaria Bruni se sont arrêtés avant cette neutralisation.

A l’inverse, la Ferrari de Calado et la Covette de Tandy sont passées au stand pendant ce Full Course Yellow, ce qui leur a valu de prendre la première et la deuxième place.

A mi-course, la Ferrari s’assure un doublé provisoire. Miguel Molina est autorisé sur consigne d’équipe à doubler James Calado.

La course au titre semblait jouée jusqu’à la septième heure de course, quand un problème de boîte de vitesses a frappé Calado.

Mais le Britannique et Pier Guidi se sont adaptés à ce souci et sont parvenus jusqu’au drapeau à damier, sauvant ainsi leur titre mondial.

« La voiture était bien quand j’ai pris le volant, puis j’ai entendu un drôle de bruit dans le quatrième rapport », a raconté James Calado après la course.

« Ca avait l’air d’aller vraiment mal, puis la boîte s’est bloquée et je n’avais plus de vitesses, nous étions bloqués en cinquième.

« J’ai cru que c’était fini. C’est pour ça qu’on a vu cette émotion mais nous n’avons rien lâché, et maintenant nous sommes triples champions du monde. »

Corvette Racing s’est réjouie de la deuxième place de Tommy Milner et Nick Tandy. L’écurie américaine boucle ainsi une belle première saison en FIA WEC.

Le podium est complété par la 911 RSR-19 n°92 de Porsche GT Team pilotée par Kévin Estre et Michael Christensen.

Ils ont profité d’un arrêt au stand en fin de course de Gimmi Bruni pour ravir la troisième place à leurs compagnons d’écurie, un résultat suffisant pour la place de vice-champion.

 

#51, AF Corse, P5, Champion LMGTE. pht. Michelin Motorsport

LMGTE Am : le titre pour TF Sport, la victoire pour Team Project 1

Quatrièmes en compagnie de leur coéquipier Henrique Chaves, Ben Keating et Marco Sorensen ont achevé une excellente saison en s’adjugeant le Trophée Endurance FIA LMGTE Am.

#46, Team Project 1, P1. pht. Porsche AG

Pour le trio et son Aston Martin, cette quatrième place était suffisante pour le titre. Leurs plus proches adversaires Paul Dalla Lana, David Pittard et Nicki Thiim, également sur Aston Martin (Northwest AMR), ont terminé juste derrière la voiture de TF Sport, en cinquième position.

#56, Team Project 1, P2. pht. Porsche AG

La Porsche n°46 de Team Project 1 pilotée par Matteo Cairoli, Niki Leutwiler et Mikkel Pedersen a conquis sa première victoire de la saison 2022. Cairoli a pris le meilleur sur la Ferrari n°85 de Rahel Frey (Iron Dames) à 70 minutes de l’arrivée.

#85, Iron Dames, P3. pht. WEC

Rahel Frey et ses coéquipières des Iron Dames Michelle Gatting et Sarah Bovy ont mené pendant la plus grande partie de la course, après avoir signé leur deuxième pole position de la saison.

Mais elles ont perdu leur chance d’égaler leurs deuxièmes places de Monza et Fuji quand Ben Barnicoat sur la deuxième 911 RSR-19 de Team Project 1 a doublé Michelle Gatting dans les dernières minutes de course.

Cette manœuvre a aussi permis à PJ Hyett et Gunnar Jeannette, nouveaux coéquipiers de Barnicoat, de concrétiser un doublé mérité pour l’écurie allemande.

#33, TF Sport, P3 et Champion LMGTE Am. pht. Michelin Motorsport

Le FIA WEC fête ses champions du monde 2022 au Bahreïn

Après le dernier drapeau à damier de la saison en piste le samedi, la cérémonie de fin de saison a décerné dimanche soir leurs prix aux champions 2022.

La dixième saison du Championnat du Monde d’Endurance FIA a été célébrée la nuit dernière sur la plage de l’hôtel Sofitel Bahrain Zallaq Thalassa, tout proche du Bahrain International Circuit, qui a accueilli la dernière course FIA WEC 2022.

Les Bapco 8 Heures de Bahreïn [ici] ont décidé de l’attribution des titres 2022 à l’issue d’une course achevée de nuit samedi dernier. Toyota a été couronné Champion du Monde d’Endurance FIA des constructeurs Hypercar et Ferrari a remporté le tout dernier titre mondial FIA des constructeurs LMGTE.

Présentée par Louise Beckett et le champion du Monde d’endurance 2014 Anthony Davidson, cette cérémonie a été suivie par une assistance toute vêtue de blanc.

pht. WEC

Après une allocution de bienvenue du Président de l’ACO Pierre Fillon, saluant les dix années de FIA WEC et le Centenaire des 24 Heures du Mans à venir en 2023, la cérémonie s’est poursuivie avec la remise des trophées par Pierre Fillon, Richard Mille (Président de la Commission Endurance de la FIA), et les représentants de Goodyear, de Michelin et du Bahrain International Circuit.

Les montres Rolex ont été offertes aux champions du monde Hypercar et plusieurs récompenses spéciales ont été décernées : Révélation de l’année, Personnalité de l’année, Gentleman de l’année, ainsi qu’un trophée spécial des 10 Ans pour Toyota et un Prix Spécial pour Christian Ried.

Le paddock FIA WEC et les invités ont assisté à cette cérémonie, avec pour thématique ‘Soirée Blanche’. Tous ont profité d’une scénographie spectaculaire présentant notamment les voitures titrées sur scène. En fin de cérémonie, la Toyota GR010 HYBRID championne du monde a surgi sur une plate-forme installée sous la scène.

Cette cérémonie a également salué et rendu un hommage mérité aux bénévoles et officiels FIA ayant œuvré pour ce week-end de course.

Cette soirée a été conclue par le Directeur Général du Championnat du monde d’Endurance FIA Frédéric Lequien. Le FIA WEC remercie tous ses fans, concurrents, et tout particulièrement ses partenaires : Rolex, TotalEnergies, Motul, Michelin, DHL, Goodyear, Euronews et le Champagne Pommery pour leur soutien en 2022.

Communiqué, WEC, Catherine Vatteoni

Crédits pht. Michelin Motorsport, WEC, Porsche AG

Les Championnats ici

Titres et trophées du Championnat du Monde d’Endurance FIA 2022

Trophée Endurance FIA 2022 des Equipes LMP2 Pro/Am

  1. AF Corse n°83
  2. Algarve Pro Racing n°45
  3. Ultimate n°35

 Classement général final complet  Ici

Trophée Endurance FIA 2022 des Pilotes LMP2 Pro/Am

  1. Alessio Rovera / François Perrodo / Nicklas Nielsen
  2. James Allen / René Binder / Steven Thomas
  3. François Heriau / Jean-Baptise Lahaye / Matthieu Lahaye

classement général final complet Ici

Trophée Endurance FIA 2022 des Equipes LMGTE Am

  1. TF Sport n°33
  2. Northwest AMR n°98
  3. Iron Dames n°85

 Classement général final complet Ici

Trophée Endurance FIA 2022 des Pilotes LMGTE Am

  1. Ben Keating / Marco Sørensen
  2. David Pittard / Nicki Thiim / Paul Dalla Lana
  3. Henrique Chaves

Classement général final complet Ici

Trophée Endurance FIA 2022 des Equipes LMP2

  1. #38 JOTA
  2. #31 WRT
  3. #23 United Autosports USA

 Classement général final complet Ici

Trophée Endurance FIA 2022 des Pilotes LMP2

  1. Antonio Felix Da Costa / Roberto Gonzalez / William Stevens
  2. Robin Frijns / Sean Galael
  3. Joshua Pierson / Oliver Jarvis

 Classement général final complet Ici

Championnat du monde d’Endurance FIA 2022 des Constructeurs LMGTE

  1. Ferrari
  2. Porsche
  3. Chevrolet

Classement général final complet Ici

Championnat du monde d’Endurance FIA 2022 des Pilotes LMGTE

  1. Alessandro Pier Guidi / James Calado
  2. Kevin Estre / Michael Christensen
  3. Antonio Fuoco / Miguel Molina

Classement général final complet Ici

Championnat du monde d’Endurance FIA 2022 des Constructeurs Hypercar

  1. Toyota
  2. Alpine
  3. Glickenhaus

Classement général final complet Ici

Championnat du monde d’Endurance FIA 2022 des Pilotes Hypercar

  1. Brendon Hartley / Ryo Hirakawa / Sébastien Buemi
  2. André Negrão / Mattieu Vaxiviere / Nicolas Lapierre
  3. Jose Maria Lopez / Kamui Kobayashi / Mike Conway

Classement général final complet Ici

Récompenses spéciales de la cérémonie de remise des prix du Championnat du monde d’Endurance FIA 2022

Révélation de l’année : Josh Pierson

Personnalité de l’année : Bernhard Demmer

Gentleman de l’année : Ben Keating

Trophée spéciale des 10 ans : Toyota

Prix spécial : Christian Ried

La saison 2022 est terminée… et débute maintenant le compte à rebours pour le coup d’envoi de la saison 2023.

 

Haut du site