WEC, Porsche réalise le doublé au Nürburgring après un long duel (Endurance)

Posted by

Au volant de la Porsche 919 Hybrid n°2, Timo Bernhard, Brendon Hartley et Earl Bamber signent leur deuxième victoire dans le Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2017, après un duel palpitant avec l’autre 919 Hybrid (n°1) sur le circuit du Nürburgring.
Les deux Porsche n’ont guère été séparées de plus de quatre ou cinq secondes tout au long des 6 heures de course, ce qui n’a pas empêché Bernhard et Hartley de signer leur dixième victoire en WEC, et Bamber sa troisième.

Porsche 919 Hybrid, Porsche LMP Team (2): Earl Bamber, Timo Bernhard, Brendon Hartley, termine en tête

Au fil d’une course passionnante, les deux 919 Hybrid se sont échangées le commandement à de nombreuses reprises. Ainsi, pendant la quatrième heure, pour éviter un incident avec la LMP2 de Tor Graves (CEFC Manor TRS Racing) partie en tête-à-queue juste devant lui, Bamber a cédé le leadership à Nick Tandy, son ancien coéquipier des 24 Heures du Mans 2015.
Cette deuxième victoire consécutive permet au trio Hartley/Bernhard/Bamber de porter à 30 points son avance en tête du classement provisoire du Championnat du Monde des pilotes, alors que les 6 Heures du Nürburgring marquent la dernière course européenne du calendrier 2017.

La Toyota #7, partie de la pole termine sur le podium

André Lotterer, Neel Jani et Nick Tandy assurent le doublé pour Porsche pour sa course à domicile. Ils terminent deuxièmes après avoir occupé de longs moments la tête de la course, qu’ils perdent finalement lors du dernier arrêt au stand.
Partie de la pole position, la Toyota n°7 de Kamui Kobayashi, José Maria Lopez et Mike Conway termine troisième, après que le poleman Kobayashi ait mené le début de course. Mais par la suite, la TS050 HYBRID perd du terrain et termine finalement troisième, à un tour de la Porsche victorieuse.
Vainqueurs des deux premières courses 2017 de Silverstone et Spa-Francorchamps, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi (Toyota TS050 HYBRID n°8) ont connu une course frustrante, n’ayant pu défendre leurs chances à la suite d’un changement imprévu de la pompe à essence. Mais la voiture effectue une belle remontée jusqu’à la quatrième place.


Jackie Chan DC Racing, série victorieuse en cours en LMP2
Grâce au trio Oliver Jarvis/Thomas Laurent/Ho-pin Tung, Jackie Chan DC Racing remporte sa troisième victoire en quatre courses. Après avoir disputé le commandement à l’ORECA n°31 de Vaillante Rebellion, le trio de l’ORECA 07-Gibson n°38 a passé l’essentiel de la course en tête de la catégorie LMP2.

Jackie Chan DC Racing remporte sa troisième victoire en quatre courses

Les vainqueurs LMP2 n’auront connu qu’une seule alerte, lorsqu’il a fallu changer la partie arrière pendant la quatrième heure. Cette troisième victoire d’Oliver Jarvis, Ho-pin Tung et Thomas Laurent leur vaut désormais une confortable avance de 46 points.
Leader en début de course, Bruno Senna (ORECA Vaillante Rebellion n°31) n’a pu résister dans le trafic à Oliver Jarvis. Mais le Brésilien et Julien Canal – associés à Filipe Albuquerque, remplaçant temporaire de Nicolas Prost – terminent deuxièmes pour la troisième fois cette saison.

L’Alpine A470 n°36 de Gustavo Menezes, Matt Rao et Nicolas Lapierre termine sur le podium LMP2

Lauréate 2016 des Trophées Endurance FIA des Pilotes et des Equipes LMP2, Signatech Alpine complète le podium, grâce l’Alpine A470 n°36 de Gustavo Menezes, Matt Rao et Nicolas Lapierre. Ce dernier a accompli l’une des époustouflantes manœuvres de dépassement dont il a le secret pour conquérir cette position face à l’ORECA Vaillante Rebellion n°13.
LMGTE Pro : deuxième victoire consécutive de Ferrari au Nürburgring
Au Nürburgring, Ferrari a conquis une victoire de haute lutte, à l’issue de l’une de ces batailles coutumières de la catégorie LMGTE Pro.
La Ferrari 488 GTE n°51 d’Alessandro Pier Guidi et James Calado s’impose pour la première fois de la saison, après que le duo italo-britannique a tiré le maximum de ses pneumatiques et de ses réglages pour devancer les deux 911 RSR de Porsche GT Team.

La Ferrari 488 GTE n°51 d’Alessandro Pier Guidi et James Calado s’impose pour la première fois de la saison

Calado réédite sa victoire du Nürburgring de l’an passé, tandis que son coéquipier Alessandro Pier Guidi remporte sa première victoire en WEC.
A la suite d’un dépassement agressif, Calado déloge du commandement la Porsche n°92, puis creuse un écart impressionnant avant de passer le relais à Pier Guidi, qui assure à Ferrari son deuxième succès de catégorie de l’année, avec une avance confortable de 50 secondes.
Porsche réalise la meilleure course de la nouvelle version de sa 911 RSR, avec les deuxième et troisième places.
Frédéric Makowiecki et Richard Lietz (n°91) devance de huit secondes la n°92 de Kevin Estre et Michael Christensen.

Ford conserve la tête du classement provisoire du Championnat du Monde FIA des Pilotes GT

La cinquième place d’Harry Tincknell et Andy Priaulx (Ford GT n°67) leur suffit pour conserver la tête du classement provisoire du Championnat du Monde FIA des Pilotes GT. Avant le rendez-vous des 6 Heures de Mexico début septembre, les deux Britanniques comptent onze points d’avance sur Makowiecki et Lietz.
Une victoire très appréciée de la Porsche de Dempsey-Proton Racing en LMGTE Am
La catégorie LMGTE Am voit une victoire très appréciée de la Porsche de Dempsey-Proton Racing. Christian Ried, Matteo Cairoli et Marvin Dienst ont contenu les assauts de la Ferrari de Spirit of Race et de l’Aston Martin Vantage n°98. Dienst et Cairoli fêtent au Nürburgring leur première victoire en WEC.

La Porsche de Dempsey-Proton Racing. Christian Ried, Matteo Cairoli et Marvin Dienst s’impose en LMGTE Am

Christian Ried s’impose en WEC pour la première fois depuis les 6 Heures de Bahreïn 2012. Le team Dempsey-Proton Racing a livré une rude bataille pour la plus haute marche du podium. Il a d’abord fallu se lancer à la poursuite de l’Aston Martin de Pedro Lamy, Mathias Lauda et Paul Dalla Lana, puis résister à la Ferrari de Spirit of Race, dont les pilotes Miguel Molina, Francesco Castellacci et Thomas Flohr terminent finalement deuxièmes.
Dempsey-Proton Racing s’impose avec une marge de 4″3 secondes pour la victoire d’une catégorie LMGTE Am qui a une nouvelle fois offert un final haletant.
La lutte pour le Trophée Endurance FIA de cette catégorie est plus serrée que jamais : trois équipages se tiennent en seulement deux points. Vainqueurs à Silverstone, Keita Sawa, Matt Griffin et Weng Sun Mok sont à égalité avec Christian Ried, Marvin Dienst et Matteo Cairoli. Suivent à deux points Pedro Lamy, Mathias Lauda et Paul Dalla Lana.
52 000 spectateurs ont suivi avec passion cette quatrième manche WEC 2017, qui a vu pas moins de 510 dépassements pour un gain de position. En outre, ces 6 Heures du Nürburgring 2017 se sont déroulées dans une parfaite fluidité, sans aucune neutralisation et moins de cinq minutes de drapeau jaune.
Prochain rendez-vous du WEC, les 6 Heures de Mexico, qui se dérouleront le dimanche 6 septembre.

Communiqué FIA-WEC

Classement ici

pht. FI-WEC, Porsche Motorsport, Ferrari Media, Michelin Motorsport