13 août 2022

Sainz devance Verstappen pour sa première pole position lors des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne

Grâce à un tour magistral lors des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne sur le mouillé, Carlos Sainz, de Ferrari, a décroché sa première pole position en Formule 1, en battant la Red Bull de Max Verstappen, qui avait mené la majeure partie de la séance.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P1. pht. Scuderia Ferrari

La pluie avait commencé à tomber sur Silverstone quelques minutes avant le début des qualifications, Verstappen menant confortablement les Q1 et Q2. Verstappen était alors en tête de la Q3 dans les derniers instants lorsque Sainz a déclenché son dernier tour pour arrêter les chronomètres à 1’40’’983 et prendre la première place avec un effort qu’il a décrit avec incrédulité comme « terrible ». Le week-end de son 150e départ en Grand Prix, il a pourtant fait très fort.

Sainz a devancé Verstappen de 0’’072s, Leclerc étant P3, à 0’’315s de son coéquipier. Leclerc et Verstappen ont tous deux été victimes d’un tête-à-queue (360) en Q3 alors qu’ils effectuaient des tours prometteurs.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P2. pht. Red Bull

Sergio Perez était P4 dans la deuxième Red Bull, devant la Mercedes de Lewis Hamilton, avec Lando Norris P6, tandis que Fernando Alonso et George Russell complétaient le top 8. Zhou Guanyu était P9, tandis que Nicholas Latifi a survécu à une sortie effrayante au virage 1 pour prendre la P10, pour sa toute première apparition en Q3.

Pierre Gasly était P11 pour AlphaTauri, devant la deuxième Alfa Romeo de Valtteri Bottas et le coéquipier de Gasly, Yuki Tsunoda. Daniel Ricciardo et Esteban Ocon ont été victimes de la dégradation des conditions en Q2 et n’ont pas pu sortir, prenant P14 et P15.

Alex Albon, quant à lui, n’a pas réussi à sortir de la Q1 et s’est retrouvé P16 – bien qu’il ait été équipé du pack d’amélioration Williams, que Latifi n’avait pas – tandis que les deux Haas et Aston Martin sont sorties dans le premier segment également, l’ordre Kevin Magnussen en P17, devant Sebastian Vettel, Mick Schumacher et Lance Stroll.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P3. pht. Scuderia Ferrari

Donc, Sainz a finalement obtenu sa toute première pole position. Mais sa première victoire peut-elle venir dimanche, sur un circuit de Silverstone qu’il adore ?

COMME CELA S’EST PASSÉ

Q1 – Les deux Haas et Aston Martin abandonnent alors que la pluie détrempe le circuit de Silverstone.

À 10 minutes du début des qualifications, une troupe de nuages de pluie britanniques, toujours aussi fiables, a déversé son contenu sur le circuit de Silverstone, incitant toutes les équipes à utiliser des pneus intermédiaires – et un embouteillage important avant le feu vert, les pilotes cherchant à faire un tour de piste au cas où la pluie s’intensifierait.

#11, Sergio Perrez, Red Bull, P4. pht. Red Bull

En fait, la pluie a faibli tout au long du segment d’ouverture, une ligne plus sèche apparaissant autour de la piste emblématique de 3,6 miles. Verstappen a établi la première référence avec un temps de 1’40’’452, améliorant à 1’39’’975s un tour plus tard, 0’’655s d’avance sur Leclerc.

La question était maintenant de savoir si la piste allait s’améliorer suffisamment pour que les équipes puissent monter des slicks. Mais finalement, alors que la piste s’améliorait, elle ne s’améliorait pas assez pour les pneus tendres.

Alors que l’horloge est arrivée à zéro dans les 18 minutes de la première séance de qualifications, Leclerc a riposté à Verstappen pour s’emparer brièvement de la première place, mais Verstappen a réalisé un tour sublime dans le secteur violet pour afficher un temps de 1’39’’129s, 0’’717s de moins que le Monégasque, tandis que George Russell s’est placé P3, à 0’’899s du rythme final, devant Sainz, Hamilton et Perez.

#44, Lewis Hamilton, Mercedes, P5. pht. Mercedes

En bas de l’échelle, Daniel Ricciardo risquait une sortie embarrassante en Q1 sur les lieux de ses débuts en F1 il y a 11 ans, avant qu’un effort de dernière minute ne lui permette d’atteindre la P14. Chez Williams, et bien qu’il n’ait pas été équipé de l’importante série d’améliorations de son coéquipier, Nicholas Latifi s’est qualifié pour la première fois de la saison en P15, Alex Albon étant en P16 pour 0’’080s et déplorant la stratégie de Williams consistant à utiliser des tours de refroidissement plutôt que de continuer à rouler à fond.

La météo a reflété l’humeur de Haas et Aston Martin, qui ont perdu leurs deux voitures en Q1, Vettel exprimant sa frustration par une série de coups de volant.

Eliminés : Albon, Magnussen, Vettel, Schumacher, Stroll.

Q2 – Latifi fait sa première apparition en Q3 aux dépens d’Ocon et Ricciardo.

Tout le monde essayait maintenant d’avoir une idée de ce que la météo allait faire pendant le reste des qualifications – avec les ondes pleines d’ingénieurs offrant des opinions météorologiques différentes…

#4, Lando Norris, McLaren, P6.

Il s’est avéré que la pluie allait augmenter régulièrement tout au long de la Q2, ce qui signifiait que les pilotes qui obtenaient un bon tour au tableau dès les premières portes avaient un net avantage. Verstappen a ouvert la voie une fois de plus, avec un tour en 1’40’’655s qui était environ une seconde et demie plus lent que ce qu’il avait réussi en Q1, avec Hamilton – quelqu’un qui sait une chose ou deux sur les tours de Silverstone sur le mouillé – se plaçant en P2, à 0’’407s.

Avec le drapeau à damier pour la Q2, les feuilles de temps étaient une mer de jaune, aucun des pilotes dans la zone d’élimination des cinq derniers n’a amélioré ses efforts finaux. Cela signifie qu’Esteban Ocon s’est retrouvé en P15, une place de moins que la McLaren de Ricciardo. Les deux AlphaTauris ont également abandonné – bien qu’étant donné leurs problèmes de rythme ce week-end, la 11e place pour Gasly et la 13e pour Tsunoda ne sont peut-être pas une si mauvaise chose – avec Bottas 12e .

#14, Fernando Alonso, Alpine, P7

Nicholas Latifi a été l’un des pilotes à réaliser un bon premier tour, ce qui a permis au pilote Williams, sous pression, d’accéder à la Q3 pour la première fois de sa carrière. Il s’est classé P10, juste derrière Zhou Guanyu, le pilote chinois, seul Alfa dans le top 10.

Ainsi, les deux Red Bull, les deux Ferrari et les deux Mercedes sont en Q3, rejointes par Norris de McLaren, Alonso d’Alpine et les susmentionnés Zhou et Latifi.

Eliminés : Gasly, Bottas, Tsunoda, Ricciardo, Ocon.

Q3 – Sainz décroche sa première pole position alors que Verstappen et Leclerc tournent au ralenti.

Les inters sont restés le pneu du jour pour la Q3, tandis que les rumeurs d’une nouvelle averse ajoutant au brouillard existant ont été entendues sur la radio de l’équipe alors que les pilotes se dirigeaient vers la piste de Silverstone. Tous attendait le tour de la chance.

#63, George Russel, Mercedes, P8. pht. Mercedes

Verstappen semblait être en train d’en faire un, quand il a fait un tête-à-queue en sortant de Stowe, sa RB18 effectuant une pirouette soignée. A-t-il été déconcerté ? Non, car il a ensuite réalisé deux secteurs violets en route vers la P2, avant d’améliorer son deuxième effort pour établir un 1’42’’966s. « Plus de pluie attendue, continuez à pousser », a-t-on dit à Verstappen, et le Néerlandais a dûment gardé son pied et a continué à faire des tours.

#24, Zhou Guanyu, Alfa Romeo, P9. pht. Florent Gooden/Dppi/Alfa Romeo

A deux minutes de la fin, Verstappen était devant Hamilton et Leclerc, ces trois-là semblant prêts à se battre pour le butin des qualifications. Mais Sainz est sorti de nulle part, alors qu’il était sous le radar depuis qu’il avait mené la FP2 vendredi après-midi. Et avec le temps qui s’est écoulé, Sainz a pris le drapeau à damier avec un tour qui était assez bon pour la pole provisoire.

#6, Nicolas Latifi, Williams, P10.

Verstappen et Leclerc allaient rapidement derrière – mais Leclerc a ensuite fait un tête-à-queue au virage 14, les drapeaux jaunes forçant Verstappen à lever et remettant la pole position à Sainz.

Lorsque l’Espagnol a été informé de son triomphe, il a répondu avec incrédulité : « C’étais terrible là-bas ! Comment ai-je pu obtenir la P1 ? ! »

« Vous l’avez gardé ensemble comme un opérateur lisse ! » a répondu son ingénieur en riant.

Des scènes d’extase se sont déroulées dans le garage de Ferrari alors que la Scuderia fêtait sa populaire charge espagnole. Verstappen a été assez satisfait pour se contenter de la deuxième place, l’homme en forme tout au long des qualifications n’a manqué que de 0’’072 s, tandis que Leclerc a pris la troisième place, devant Perez.

Hamilton a semblé menacé d’un départ en première ligne, mais a finalement été « dégouté » de prendre la cinquième place, devant le huitième de son coéquipier Russell, lors d’une journée que Mercedes a admis être un peu décevante – compte tenu de leur série d’améliorations pour la W13.

Entre les deux flèches d’argent, on retrouve un Lando Norris « très satisfait » et Fernando Alonso. Zhou Guanyu a terminé à une honorable neuvième place, tandis qu’un gros tête-à-queue de Latifi au virage 1 de la Q3, dont le Canadien a eu la chance de s’en sortir sans dommage, l’a finalement laissé 10e .

Citation clé :

« Tout d’abord, merci à toute la foule d’avoir encouragé et merci à tout le monde d’être resté dehors avec cette pluie. Les Espagnols, nous avons un peu plus de mal avec cette pluie, mais vous pouvez dire que vous y êtes habitués. Merci d’être là, c’était un bon tour, mais j’ai eu du mal avec l’eau stagnante – sur les intermédiaires, il y avait beaucoup plus d’eau stagnante sur la ligne de course. C’était très facile de prendre des clichés.

« A la fin, j’ai fait un tour qui n’avait rien de spécial, mais je l’ai mis sur le tableau et j’ai vu ce que ça donnait. La pole position, c’est un peu une surprise… Si je me base sur mon rythme de la FP2, nous devrions être en bonne position pour essayer de la conserver. Je suis sûr que Max et Charles vont mettre beaucoup de pression, mais je vais faire de mon mieux, bien sûr » – Carlos Sainz, Ferrari

Quelle est la prochaine étape ?

Le Grand Prix de Grande-Bretagne aura lieu à 15 heures, heure locale, le dimanche 3 juillet. Lewis Hamilton est à la recherche de ce qui serait une neuvième victoire, un record absolu, sur un circuit de F1, et à domicile de surcroît. Y parviendra-t-il ? Ou sera-ce Carlos Sainz qui remportera sa toute première victoire ? Nous sommes impatients de le découvrir.

LES QUALIFS ICI

STARTING-GRID

Pirelli

LA ROUTE VERS LA POLE

Le pilote Ferrari Carlos Sainz a décroché sa toute première pole position après une séance de qualification disputée dans des conditions pluvieuses du début à la fin. Les intermédiaires Cinturato Green ont été utilisés tout au long des qualifications, qui se sont déroulées sous une température ambiante de 15 degrés et une température de piste de 19 degrés.

Malgré les conditions humides, les intermédiaires ont fourni une adhérence optimale dans les circonstances, la vitesse maximale atteinte aujourd’hui étant proche de 300 km/h. L’intermédiaire évacue environ 35 litres d’eau par seconde à 300 km/h, tandis que le full wet disperse environ 85 litres par seconde à la même vitesse.

En plus d’être une première pole position pour Sainz aujourd’hui, c’était aussi une première apparition en Q3 pour le pilote Williams Nicholas Latifi.

Le prix Pirelli de la pole position a été remis à Sainz par un lion britannique : Nigel Mansell, surnommé « Il Leone » lorsqu’il était pilote Ferrari. Mansell a remporté le titre mondial en 1992 et a gagné le Grand Prix de Grande-Bretagne à quatre reprises (ainsi que le Grand Prix d’Europe une fois en Angleterre).

CARNET DE STRATÉGIE

La stratégie la plus rapide pour la course de 52 tours sera un double-stopper, avec quelques options différentes sur la table.

Le P Zero Yellow medium est le pneu de départ, et la stratégie la plus rapide sur le papier est la suivante

medium suivi du P Zero White dur suivi du medium. Cela a l’avantage d’assurer que deux composés différents sont utilisés plus tôt dans la course, ouvrant ainsi des possibilités stratégiques.

Pour ceux qui ne disposent pas d’un deuxième jeu de mediums, la stratégie pourrait être medium-dur-soft, qui est également très proche – et pourrait être converti en un seul arrêt si nécessaire. Un one-stopper est possible mais difficile à gérer : ce serait moyen-dur-doux.

Comme toujours, cela dépend aussi des pneus restants dans les allocations des pilotes et des conditions de demain. Le temps devrait être sec, mais il y a un risque de quelques averses de pluie, et plus les températures sont fraîches, plus les composés tendres sont favorisés.

« Le pneu intermédiaire a permis aux pilotes d’atteindre près de 300 km/h sur le mouillé ».

« Même si le pneu intermédiaire n’a pas été conçu pour faire face aux situations d’aquaplaning, il s’est très bien adapté aux conditions d’aujourd’hui, permettant aux pilotes d’atteindre près de 300 km/h sur le mouillé avec des relais relativement longs lorsque la surface séchait. C’est une piste qui met beaucoup d’énergie dans les pneus, permettant à une ligne sèche d’émerger. Dans les conditions sèches de la FP3, la plupart des pilotes ont utilisé le pneu tendre, et nous nous attendons à ce que le medium soit le principal pneu de course demain si les conditions sont sèches – ce qui n’est pas tout à fait certain – avec un double-stopper étant la meilleure stratégie. »

Ferrari

Carlos bat la pluie et décroche sa première pole !

Pole numéro 237 pour la Scuderia Ferrari à Silverstone, sa septième de la saison, en dix courses. C’est grâce à une performance incroyable de Carlos Sainz, qui s’est imposé dans les conditions extrêmement difficiles sous la pluie qui sont tombées lors des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne. C’était la toute première pole position de Sainz en Formule 1, faisant de lui le 34e pilote Ferrari et le deuxième Espagnol après Fernando Alonso à s’élancer de la première place, dans ce cas, pour son 150e Grand Prix. Derrière lui, son coéquipier Charles Leclerc, qui a vu ses chances d’accéder à la première ligne s’envoler à la suite d’un tête-à-queue lors de son dernier tour, s’alignera sur la grille de départ. Pour séparer les deux Ferrari, il y aura Max Verstappen.

Q3. L’ensemble des qualifications s’est déroulé sur le mouillé et l’équipe de la Scuderia a habilement évité les pièges des conditions pour faire passer les pilotes en Q3. Dans la dernière partie, les deux F1-75 ont été alimentées en carburant jusqu’à la fin de la séance afin de tourner en continu et de profiter de la moindre amélioration en piste. La pluie s’est arrêtée pour les dernières minutes et les chronos ont baissé au fil des tours. Charles a réalisé un temps de 1’43″246, tandis que Carlos est descendu à 1’42″181. Le Monégasque a ensuite réalisé un 1’41″298, que Verstappen a battu avec un 1’41″055. Mais ayant le dernier mot en beauté ce samedi à Silverstone, Carlos a arrêté les chronos en 1’40″983, ce qui s’est avéré être un pas de trop pour ses rivaux. Malheureusement, Charles a fait un tête-à-queue qui l’a contraint à se contenter de la troisième place.

Inconnu. Il y a beaucoup de travail à faire ce soir en vue de la course de 52 tours (équivalent à 306,198 kilomètres) de demain, qui débutera à 15 local (16 CEST). L’issue est loin d’être claire, car aucune pluie n’est prévue et seules deux séances ont été effectuées sur le sec ce week-end. La course s’annonce très ouverte et il y a de nombreuses stratégies pneumatiques possibles à envisager. Comme toujours, la Scuderia fait face à une forte opposition, mais l’équipe est prête à se battre.

Carlos Sainz #55, P1 :

pht. Scuderia Ferrari

Je suis extrêmement heureux aujourd’hui ! Obtenir ma première pole à Silverstone sur le mouillé est quelque chose de spécial que je n’oublierai jamais. Toute la qualification a été très délicate, et chaque tour était une nouvelle aventure en raison des conditions de la piste. Trouver de l’adhérence et de la traction était un énorme défi et il fallait s’adapter à chaque tour. À la toute dernière tentative, je me suis lancé et j’ai réussi à faire un bon tour qui nous a permis de décrocher la pole.

La confiance pour demain est élevée et j’espère que nous pourrons apporter notre bon rythme de vendredi à la course. Ce sera une bataille très serrée avec nos concurrents, mais je suis prêt pour ça et je suis sûr que nous pouvons faire une bonne course et nous battre pour la victoire. C’est parti pour la course.

Charles Leclerc #16, P3 :

pht. Scuderia Ferrari

Malheureusement, j’ai fait un tête-à-queue dans le dernier tour en Q3 et je n’ai pas fait ce que je voulais, donc je suis déçu, mais je suis heureux que Carlos ait terminé en pole.

Je me sentais en confiance dans la voiture et nous étions assez compétitifs, même dans ces conditions où nous avons eu beaucoup de difficultés ces deux dernières années. C’est bien de voir que nous avons trouvé une certaine constance sur le mouillé.

Les stratégies seront différentes entre les équipes demain, donc que ce soit un ou deux arrêts, j’espère que nous pourrons gagner quelque chose en faisant de bons mouvements et nous battre pour un 1-2 pour notre équipe.

Mattia Binotto Directeur de l’équipe et Directeur Général :

pht. Scuderia Ferrari

C’est très satisfaisant de repartir avec la pole position et la troisième place dans les conditions difficiles que nous avons rencontrées lors des qualifications d’aujourd’hui. C’était une journée où le plus important était de rester concentré et Carlos y est parvenu. Il mérite donc pleinement ce résultat. Obtenir sa première pole position sur un circuit aussi exigeant et dans ces conditions extrêmes est la meilleure confirmation possible de la confiance que Carlos a acquise dans la voiture au cours des dernières courses, surtout après le Canada. Nous nous tournons maintenant vers la course, la partie la plus importante du week-end.

Charles a également réalisé une bonne qualification et il peut progresser depuis sa position de départ. Cependant, la course de demain sera difficile et de nombreuses variables entreront en jeu. Nous allons maintenant travailler à la préparation pour convertir cette pole en un résultat optimal demain.

Red Bull

C’était une bonne qualification, je me sentais à l’aise. La bataille sera serrée demain, mais j’espère que nous pourrons terminer en tête.

Max Verstappen, #1, P2 :

 » C’était une bonne qualification, je me sentais à l’aise sur le terrain. C’était évidemment très glissant sur la piste, mon tête-à-queue à 360 degrés en Q3 était une nouvelle technique de réchauffement des pneus [rires], mais dans l’ensemble je pense que nous avons fait du bon travail, nous avons une excellente voiture de course. La Q3 est parfois un peu une loterie, surtout sur le mouillé, et je n’ai pas pu améliorer mon dernier tour car il y avait un drapeau jaune, je pense que cela m’a coûté la pole position aujourd’hui. Comme vous pouvez le voir, c’est très serré à l’avant, les Ferrari sont très fortes. Ce sera une bataille serrée demain, mais j’espère que nous pourrons terminer devant eux. La voiture est bonne sur le mouillé et sur le sec, donc si la voiture fonctionne bien pendant la course demain, nous devrions avoir une bonne chance de gagner. »

Aujourd’hui, c’était un bon résultat pour nous. Je voulais évidemment plus et je ne suis pas entièrement satisfait, mais nous pouvons nous battre à partir de là et je suis impatient.

Sergio Perez, #11, P4 :

« Dans ces conditions changeantes, aujourd’hui est un bon résultat pour nous. Je voulais évidemment plus et je ne suis pas entièrement satisfait mais nous pouvons nous battre à partir de là et je regarde vers l’avant. Ce n’était pas idéal mais d’un autre côté, je ne suis pas trop déçu parce que vers la fin de la Q3, j’avais Stroll juste devant moi, donc mes deux derniers tours n’étaient pas idéaux et peut-être qu’il y avait un peu plus dans la course sans ce hold up. Nous avons trouvé le problème de la voiture qui nous préoccupait vendredi et nous serons beaucoup plus compétitifs en course. Il sera important de rester dans le mix et d’avoir un bon rythme en course demain, alors les choses peuvent être très différentes. Nous avons fait de bons progrès, donc je suis confiant et j’espère que nous pourrons donner du fil à retordre aux Ferrari, ça va être difficile mais nous allons nous battre. »

Les deux pilotes ont réalisé une bonne qualification aujourd’hui, dans des conditions très délicates.

« C’était une bonne qualification aujourd’hui de la part des deux pilotes, dans des conditions très délicates. Nous avons été un peu malchanceux avec les drapeaux jaunes, ce qui signifie que Max a perdu environ 3 ou 4 dixièmes, mais nous sommes heureux d’être sur la première ligne avec Checo sur la deuxième ligne, dans une session comme celle-ci, c’est une bonne place pour être. Si demain c’est une course sur le sec, alors la stratégie et le choix des pneus seront cruciaux, cette année, nous avons vu que nos voitures peuvent suivre de plus près, ce qui sera critique pour les Becketts, mais si le bel été britannique continue demain, tout pourrait changer si vite, espérons que nous pourrons nous battre avec Ferrari.  Félicitations à Carlos aujourd’hui, il a toujours été fantastique sur le mouillé, même quand il était junior pour nous, il a fait un excellent travail et a mérité la pole. »

Mercedes

P5 et P8 pour l’équipe Mercedes-AMG PETRONAS à la fin d’une séance de qualification sous la pluie à Silverstone.

  • Lewis s’alignera pour le Grand Prix de Grande-Bretagne en P5 et George en P8, la W13 ayant montré beaucoup de promesses tout au long de la journée.
  • La pluie s’est abattue sur les côtés pendant une grande partie des Q1 et Q2 et tous les pilotes ont roulé en Inters. George et Lewis ont bien navigué dans ces conditions pour progresser confortablement.
  • Dans la course à la pole position en Q3, les pilotes ont progressivement pris confiance et les temps ont chuté à chaque tour alors que la pluie continuait à tomber. Lors de leur dernier tour, Lewis a réussi à obtenir la P5, mais un blocage au virage 3 pour George l’a laissé avec trop à faire, franchissant finalement la ligne en P8.
  • La W13 a montré un bon rythme dans les conditions sèches de la FP3 et l’équipe va essayer d’apporter ce potentiel à la course de demain.

Lewis Hamilton, #44 , P5 :

L’équipe a travaillé incroyablement dur pour apporter des mises à jour à la voiture et nous avons un tas de nouveaux meubles aéro autour de la voiture et ça s’est amélioré. Mais nous avons encore des rebonds dans les virages à grande vitesse, et c’est là que la Red Bull, en particulier, s’éloigne de nous. Sous la pluie, nous nous sommes battus pour la première ligne ; jusqu’à l’avant-dernier tour, nous étions là. Nous avons reculé pour charger la batterie et passer en mode course pour le dernier tour, mais c’est à ce moment-là que la pluie a commencé à tomber plus fort et ça nous a coûté. J’avais tellement d’espoir parce que nous avons cette foule incroyable et nous étions dans la lutte, je me sentais bien. Nous avons une excellente voiture de course et la cinquième place n’est pas le pire endroit pour commencer, dans les courses précédentes j’aurais été heureux avec P5 mais c’est le Grand Prix de Grande-Bretagne, vous espérez plus. Je vais essayer de faire quelque chose de spécial pour demain, j’apprécie vraiment le soutien ici – les fans étaient incroyables.

George Russell, #63, P8 :

En Q1, je me sentais vraiment bien dans la voiture, très confiant, mais en Q2, je me sentais un peu moins bien et ensuite en Q3, j’ai lutté pour avoir confiance dans la voiture, j’ai fait une erreur et c’était difficile de s’en remettre. C’était délicat pour tout le monde, mais je suis un peu déçu que nous n’ayons pas eu une meilleure séance de qualification, nous ne nous attendions pas à nous battre pour la pole mais c’était possible. Dans la FP3, nous étions très forts avec un bon rythme sur le sec et nous avons senti que nous faisions de bons progrès. Nous savons que nous avons une voiture de course beaucoup plus rapide que lors des qualifications, alors nous allons voir ce que nous pouvons faire demain, partir P8 nous met sur la touche et nous devons passer les voitures du milieu de peloton aussi vite que possible. Sur le sec et dans le rythme de la course, nous pensons avoir une voiture capable de lutter contre Red Bull et Ferrari, donc nous allons tout donner demain.

Toto Wolff :

J’avais l’impression que nous avions fait un bon pas avec la voiture sur le sec dans la FP3, et que nous pourrions être dans le mix pour la qualification. Évidemment, la pluie est arrivée et nous avons bien géré la séance, en faisant des tours compétitifs alors que la pluie allait et venait. Mais en Q3, les derniers tours n’ont pas été à la hauteur – George a eu un blocage dans son avant-dernier tour, et Lewis a lutté avec un écart sur la température des freins et la perte de température des pneus. Donc c’est un peu décevant de n’être que P5 et P8, et de ne pas avoir exploité tout le potentiel aujourd’hui. Le bon côté des choses est que nous avons fait de bons longs runs hier – nous avons amélioré la voiture depuis – et c’est le rythme de course qui compte ici. J’ai hâte de voir tout cela se dérouler devant ces fantastiques fans et une autre salle comble.

Andrew Shovlin :

Nous sommes déçus des positions finales, car nous étions plus proches de l’avant lors de la première et de la deuxième séance, mais nous n’avons pas réussi à faire les tours nécessaires lorsque les conditions étaient les meilleures. Nous avons fait reculer les deux voitures dans l’avant-dernier tour en pensant que nous allions pousser à la fin, mais la pluie s’est intensifiée et nous n’avions tout simplement pas le rythme. Cependant, nous avons vu des signes de progrès avec la voiture au cours du week-end, ce qui nous encourage. Nous avons fait quelques changements pendant la nuit et les pilotes étaient tous les deux beaucoup plus satisfaits de la performance à haute vitesse lors des essais finaux plus tôt dans la journée.  Notre long run était décent vendredi, mais c’est dans les virages à haute vitesse que nous perdions, donc j’espère que les améliorations se sont poursuivies du bas carburant au haut carburant. Donc, pas tout à fait les positions sur la grille que nous avions espéré, mais nous sommes toujours optimistes que nous pouvons ramener de bons résultats demain. Les fans ont été brillants tout le week-end et nous espérons pouvoir leur donner quelque chose à fêter demain. 

Alpine

Fernando se qualifie en septième position et Esteban en quinzième position.

BWT Alpine F1 Team prendra le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne demain avec Fernando Alonso en septième position et Esteban Ocon en quinzième position sur la grille de départ après des qualifications sur le mouillé dans un Silverstone plein à craquer.

Fernando a fait quatre apparitions consécutives en Q3, tandis qu’Esteban a eu la malchance d’abandonner la qualification en Q2, en raison d’une perte de puissance liée à un problème de refroidissement de la batterie pendant la séance.

L’inconstance des conditions météorologiques à Silverstone a rendu les courses difficiles tout au long du week-end. La journée d’hier a été mitigée, les essais libres 3 se sont déroulés sur le sec avant les qualifications de l’après-midi.

Les deux pilotes ont réussi à passer la Q1 après une série de tours sur les intermédiaires, Fernando terminant en dixième position avec un temps de 1min 41.598secs et Esteban douzième à moins de 0.2secs.

Les conditions se sont dégradées pour la Q2 et les tours effectués en début de séance se sont avérés cruciaux pour toute chance de se hisser dans le top 10. Fernando a progressé en 1min 42.209secs avec Esteban qui a manqué la quinzième place après avoir souffert d’un problème de batterie pendant la session.

Cherchant à répéter ses exploits au Canada la dernière fois, Fernando s’est hissé à la première place après son premier tour en Q1 avant de se contenter de la troisième place alors que d’autres effectuaient des tours de compétition. Les conditions météorologiques se sont détériorées à la fin de la séance, et le dernier tour de Fernando, en 1min 42.116secs, s’est avéré suffisant pour la septième place.

Esteban Ocon, #31, P15 :

« C’était une de ces journées délicates pour nous aujourd’hui. Une perte de puissance liée à la batterie au début de la Q2 nous a empêchés d’être compétitifs dans la séance et nous sommes sortis en quinzième position, ce qui n’est pas génial avant la course de demain. Je reste néanmoins positif, car nous sommes partis de plus loin cette année et avons marqué des points, donc l’objectif sera le même demain. Nous examinons le problème maintenant et je suis sûr que l’équipe va s’en occuper et que nous serons en bonne forme pour la course. Nous pouvons doubler ici à Silverstone, donc nous devrons saisir toutes les opportunités pour avoir un résultat décent. »

Fernando Alonso, #14, P7 :

« Il y avait plus à venir aujourd’hui et malheureusement nous n’avons pas maximisé nos derniers tours en Q3. Sur mon premier tour en Q3, nous étions en première position, donc ça se passait plutôt bien. Ensuite, nous avons franchi la ligne pour notre dernier tour avec la batterie presque vide, donc nous n’avons pas pu exploiter tout notre potentiel. Je pense que nous aurions pu nous qualifier dans le top 5 aujourd’hui. Demain, nous ne savons pas s’il va pleuvoir ou non, alors voyons si nous pouvons maximiser notre position et marquer des points. La voiture se sent bien sur le sec et sur le mouillé et toutes les données de l’usine montrent que nous avons fait un bon pas en avant avec nos améliorations ce week-end. »

Otmar Szafnauer, Team Principal :

« Ce fut un week-end assez difficile à Silverstone jusqu’à présent avec des conditions météorologiques mitigées. Aujourd’hui, nous sommes légèrement déçus de notre résultat en qualification, car non seulement nous avons deux pilotes qui aiment le temps humide, mais aussi une voiture de course qui a prouvé par le passé qu’elle était compétitive sous la pluie, comme nous l’avons vu au Canada il y a deux semaines. Fernando avait probablement le potentiel pour gagner deux ou trois places en Q3, une question d’être dans un tour rapide au bon moment, tandis qu’Esteban a eu la malchance que la batterie soit trop froide pour une performance optimale. Cela dit, nous regardons toujours vers l’avant et les points sont attribués le dimanche et nous avons une longue course demain, qui fournira sans aucun doute de bonnes opportunités pour les deux voitures de progresser. Nous sommes satisfaits des améliorations apportées à la voiture, nous avons réussi à mieux comprendre et à recueillir des données supplémentaires grâce aux essais sur le sec que nous avons effectués à plusieurs reprises ce week-end. Nous attendons avec impatience la course de demain où l’objectif sera d’avoir les deux voitures dans le top 10 au drapeau à damier et je ne vois pas pourquoi cet objectif ne serait pas réalisable. »

Alfa Romeo

Alfa Romeo F1 Team ORLEN a lutté contre les conditions météorologiques pour obtenir une nouvelle Q3. Zhou Guanyu a réalisé le 9e temps des qualifications pour le Grand Prix de Grande-Bretagne. Son coéquipier, Valtteri Bottas, était en 12e position, donnant aux deux pilotes d’Alfa Romeo F1 Team ORLEN une bonne chance de placer les deux voitures dans les points lors de la course de demain.

Frédéric Vasseur, Team Principal :

« Les conditions de la piste étaient très difficiles, car la pluie intermittente a rendu l’évaluation de la limite très délicate. Zhou a réalisé une performance très mature, bien qu’il s’agisse seulement de sa deuxième qualification sur le mouillé en F1, et a atteint la Q3 pour la deuxième fois consécutive. Sa P9 est le meilleur résultat de sa carrière et il est en bonne position pour ramener des points demain. Valtteri a eu une journée un peu plus compliquée : il était bien en Q1, mais il a eu du mal à mettre les pneus en température en Q2 et il a dû se contenter de la P12. Malgré tout, nous savons à quel point notre voiture est forte en course et nous espérons gagner du terrain demain, surtout si le temps est sec. L’objectif est de mettre les deux voitures dans les points une fois de plus. « 

Valtteri Bottas, #77, P12 :

« Ça a été une journée difficile pour moi : les conditions étaient délicates, changeant tout le temps et j’avais l’impression que la piste était un peu différente à chaque tour. La Q1 était bonne, mais, une fois que je suis arrivé en Q2, avec plus d’eau sur la piste, j’ai eu du mal à obtenir assez de température dans les pneus. C’était un peu une spirale descendante – je glissais et la voiture n’arrêtait pas de craquer, ce qui m’a fait perdre encore plus de température. Malgré tout, nous sommes en P12 et les points ne sont pas très loin : nous nous attendons à une course sur le sec demain, et je suis sûr que nous pouvons faire quelques gains. Notre voiture est assez forte en course, donc nous pouvons nous battre un peu. »

Zhou Guanyu, #24, P9 :

 » Les qualifications ont été un défi, mais je dirais que je ne me suis pas trop mal débrouillé pour un rookie ! C’était la première fois que je pilotais en F1 à Silverstone sur le mouillé, les conditions étaient très différentes de celles d’hier mais aujourd’hui ça a été bon, j’ai senti que je progressais et que j’améliorais mon temps tour après tour. C’était particulièrement délicat entre Q2 et Q3, quand ça devenait humide et qu’il y avait beaucoup d’eau stagnante, mais j’ai réussi à garder la voiture sur la piste et je pense que j’ai pu maximiser tout ce que j’avais aujourd’hui, donc je peux me considérer satisfait du travail accompli. C’est incroyable de faire deux apparitions consécutives en Q3, j’ai l’impression de progresser en tant que pilote de Formule 1 et j’en suis très heureux. Je suis impatient d’être à demain, les conditions de piste devraient être sèches, et je pense que nous avons la possibilité de marquer des points, ce qui est toujours notre principal objectif. Nous avons un bon potentiel, la grille sera super serrée, mais je pense que nous sommes en bonne voie et que les deux voitures seront en mesure de se battre pour des points demain. »

McLaren

« Nous avons de bonnes opportunités ici »

Lando Norris, #4, P6 :

 » Je suis très heureux. P6 est le mieux que nous pouvions faire aujourd’hui. J’ai un peu gâché mon dernier tour, mais je suis quand même très content de la P6, et c’est un bon travail de l’équipe. Je suis content de ce que j’ai fait aujourd’hui, je pense que j’ai fait les tours quand il le fallait, et la P6 est devant au moins une des voitures que nous savons plus rapide que nous. C’est une bonne position pour demain et j’espère que nous pourrons rester dans cette position pour la course. »

Daniel Ricciardo, #3, P14 :

 » Je suis évidemment déçu du résultat au final aujourd’hui. Je pense qu’avec le recul, j’avais besoin de faire le tour tôt parce que la piste était à son meilleur au début, mais ensuite j’ai eu du mal à faire le tour quand ça comptait. Je pense que le tour le plus sec que j’ai trouvé, je suis sorti, donc il y avait une ligne sèche, j’ai juste attrapé un peu d’humidité et j’ai perdu le tour. Pour la plupart, j’ai eu l’impression de ne pas avoir fait le tour quand les conditions étaient les meilleures et c’est ce qui m’a coûté le plus aujourd’hui. Donc, c’est de ma faute. Cela nous a fait reculer d’un cran sur la grille, nous avons donc beaucoup de travail à faire demain, mais nous sortirons de la course en beauté. »

JAMES KEY, Directeur exécutif, Technique :

« Notre voiture est mieux adaptée à Silverstone qu’aux deux derniers circuits que nous avons visités, donc c’est bien de voir une meilleure performance jusqu’à présent ce week-end. Les changements de réglages effectués cette nuit étaient principalement des réglages fins et nous avons fait d’autres ajustements après une session P3 sèche, mais aussi pour tenir compte de la probabilité croissante d’une session de qualification humide cet après-midi.

« Un excellent travail de Lando et de son équipe pour maintenir une session extrêmement délicate et nous mettre sur la troisième ligne pour la course de demain, un bon résultat bien mérité d’une conduite rapide et contrôlée dans des conditions imprévisibles. La course de Daniel en Q2 a été victime des circonstances et des conditions changeantes. La piste devenait de plus en plus lente au fur et à mesure que la pluie tombait tout au long de la séance, ce qui a eu pour effet de fixer l’ordre de passage très tôt. Je ne doute pas que Daniel aurait été bien plus haut dans le classement si les conditions étaient restées constantes. C’est vraiment dommage, mais nous savons qu’il se battra pour marquer des points demain.

« Nous avons de bonnes opportunités ici, avec une concurrence serrée autour de nous, donc nous attendons à la course de demain et espérons que nous pourrons maximiser notre potentiel et marquer quelques bons points avec les deux pilotes. »

AlphaTauri

Pierre Gasly, #10, P11 :

« Cela a été extrêmement difficile ce week-end lors des séances d’essais. Nous sommes venus ici en sachant que nous aurions du mal sur cette piste, nous n’avons pas été en mesure de trouver beaucoup de solutions, mais notre Quali a été bien exécutée, et nous devons nous contenter de la P11. Évidemment, nous ne pouvons pas être pleinement satisfaits d’une telle performance, nous voulons plus que cela, mais c’est là où notre voiture est actuellement sur ce genre de piste. Je vais faire une danse de la pluie ce soir et j’espère que nous pourrons avoir des conditions autres que sèches pour nous aider au mieux dans la course de demain. »

Yuki Tsunoda, #22, P13 :

« Nous nous attendions à ce qu’il soit difficile de passer en Q2 aujourd’hui, sur la base de la performance que nous avons eue lors des essais libres, donc je prends le résultat d’aujourd’hui. Les conditions étaient difficiles là-bas, mais l’équipe a fait un très bon travail et je suis heureux de la façon dont nous avons terminé, je pense que c’est un grand positif pour nous compte tenu du week-end que nous avions jusqu’à présent. J’espère que nous n’aurons pas de pluie pour la course de demain, car ma voiture est réglée plutôt pour le sec, donc j’espère que ça restera sec, et que nous pourrons tout mettre en œuvre pour viser les points. J’ai hâte d’être à la course, ça va être difficile, mais je pense que nous pouvons encore avoir une bonne opportunité demain. »

Jody Egginton (Directeur technique) :

« Il est juste de dire que ce week-end a été difficile jusqu’à présent, aucune voiture ne semblant forte. Cependant, le bon travail des pilotes et de l’équipe lors des qualifications nous a permis de profiter des conditions humides et de faire avancer les voitures un peu plus que ce dont nous étions capables sur le sec jusqu’à présent ici à Silverstone. Évidemment, nous ne sommes pas satisfaits du niveau de performance montré ici, mais les gars continuent à travailler dur, et nous allons chercher à maximiser toutes les opportunités qui se présentent à nous dans la course de demain. Nous avons plusieurs mises à jour aéro qui sont en cours et nous sommes impatients d’être en mesure de faire progresser le package avec ces nouvelles pièces dans les prochains événements. »

Williams

Dave Robson, responsable des performances des véhicules :

Comme prévu, la météo a joué son rôle aujourd’hui et avec l’intensité variable de la pluie, la séance a été difficile à gérer ; aligner l’état des pneus sur l’état de la piste a été délicat. Cependant, Nicholas a bien conduit tout au long des qualifications et a été en mesure d’effectuer quelques bons tours à des moments cruciaux. Nous n’avions rien à perdre en Q3 et nous avons donc profité de l’occasion pour effectuer un tour de reconnaissance avec des pneus usagés avant de rentrer pour le nouveau jeu de pneus et de nous positionner sur une partie dégagée de la piste. Malheureusement, des dommages à la voiture ont empêché Nicky de réaliser un chrono compétitif. Néanmoins, il a fait une excellente séance et commence la course demain en bonne position.

Alex a eu la malchance de manquer la Q2 d’un rien, ce qui est très frustrant car il aurait eu une bonne opportunité d’entrer en Q3 aujourd’hui. Sa voiture fonctionnait bien mais il n’a pas pu tirer autant du deuxième train de pneus que du premier. Nous allons examiner les données pour voir si nous aurions pu faire quelque chose de mieux pour lui, mais au moins nous avons obtenu des informations utiles sur la façon dont le nouveau package fonctionne avec les pneus intermédiaires et comment nous devons équilibrer la voiture dans ces conditions délicates.

Nicholas Latifi, #6, P10 :

 

Une journée très spéciale dans des conditions difficiles. Passer en Q2 était une grande réussite et un bon coup de pouce pour la confiance, et ensuite la Q3 était plus que ce que nous pouvions espérer. Dès la sortie des stands, je me sentais bien et j’étais dans le rythme. L’équipe a fait un excellent travail en Q1 et Q2 en me plaçant au bon endroit sur la piste quand j’en avais besoin. Nous avons vu à quel point c’était important pour la Q2 de faire ce tour au bon moment avant que la piste ne se dégrade avec la météo. Sortir en Q3 était frustrant, mais dans l’ensemble, c’était un grand effort d’équipe et une journée satisfaisante.

Nous devons être réalistes demain, car nous sommes mal positionnés et des voitures plus rapides sont derrière nous. Nous devons être très stratégiques dans notre façon d’aborder la course. Ce sera une course d’usure avec la façon dont nous gérons les pneus. Tout est possible, donc nous allons nous concentrer sur notre propre course et maximiser toutes les opportunités qui se présenteront à nous.

Alex Albon, #23, P16 :

Les conditions étaient bonnes aujourd’hui malgré la pluie, la voiture se sentait bien mais il y avait moins d’adhérence avec le deuxième train de pneus. C’est un peu différent de conduire avec les nouvelles mises à jour, mais dans les essais libres 3, je me sentais assez à l’aise avec la voiture, même sous la pluie en Q1, elle se sentait bien. A la fin de la Q1, nous avons choisi de faire un tour de refroidissement mais nous avons perdu trop de température dans les pneus. La piste commençait à sécher, et tout le monde commençait à être plus rapide, mais je ne pouvais pas trouver assez d’adhérence. C’était une décision difficile à prendre, mais avec le recul, je ne pense pas que le tour de refroidissement était le meilleur choix, mais nous verrons ce que nous pouvons faire demain. Nous avons une bonne voiture, donc nous devons revenir en arrière et l’analyser.

Aston Martin

Sebastian Vettel, #5, P18 :

« Une journée chargée avec un temps mitigé : un peu de pluie juste avant la première séance d’essais et les conditions venteuses habituelles que l’on attend à Silverstone. Tout cela a limité ce que nous pouvions apprendre lorsque la piste était mouillée ou en train de sécher. Nous avons également eu quelques temps d’arrêt cet après-midi avec quelques petits problèmes que nous avons dû réparer pendant la séance. Le temps de piste est donc limité, et nous n’avons pas fait tout le travail que nous ferions normalement un vendredi. C’est un peu frustrant car nous avons pas mal de mises à jour ce week-end, donc nous allons essayer de rattraper le temps perdu ce soir et demain matin pour être prêts pour les qualifications. »

Lance Stroll, #18, P20 :

« Je pense que nous avons réalisé des courses solides aujourd’hui, malgré la météo. J’ai eu un bon feeling avec la voiture et ma première expérience des mises à jour a été positive. Je pense qu’il y a quelques petites améliorations à faire au fur et à mesure que nous optimisons les choses, mais nous allons continuer à pousser ce soir et demain matin pour être prêts pour les qualifications. Ce sont les choses habituelles – un peu de sous-virage ici, un peu de sur-virage là, mais nous allons essayer de les régler pour demain. »

 

Haut du site