3 décembre 2022

Sainz décroche la pole pour le Grand Prix des États-Unis devant Leclerc et Verstappen.

Carlos Sainz s’est emparé de la pole position lors des qualifications pour le Grand Prix des États-Unis 2022, où les pénalités de grille permettront à Max Verstappen de le rejoindre en première ligne et à la Mercedes d’Hamilton de partir en deuxième ligne.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P1. pht. Pirelli

Le décès de Dietrich Mateschitz a jeté une ombre sur le paddock avant les qualifications. Christian Horner, directeur de l’équipe Red Bull, Toto Wolff, directeur de l’équipe Mercedes, et Stefano Domenicali, président-directeur général de la Formule 1, ont rendu hommage à l’influent cofondateur des boissons énergétiques Red Bull.

Red Bull a promis de poursuivre les qualifications, l’équipe espérant ce week-end obtenir sa première victoire au championnat des constructeurs depuis 2013.

Sainz est arrivé en tête de la Q1 et Leclerc de la Q2, laissant les Ferrari en tête du classement des 10 premiers. Le pilote monégasque a réalisé un tour de pole provisoire en début de Q3, mais a reçu une pénalité de 10 places sur la grille pour avoir changé de moteur, tandis que Sergio Perez et Fernando Alonso ont été rétrogradés de cinq places chacun.

Sergio Perez et Fernando Alonso ont été rétrogradés de cinq places. Le deuxième tour rapide de Sainz lui a permis d’éclipser son coéquipier avec un temps de 1’34’’356, remportant ainsi la première pole de Ferrari à Austin, avec Leclerc à 0’’065 en P2 avant que sa pénalité n’entre en jeu. Max Verstappen a terminé troisième des qualifications mais partira en première ligne, tandis que Perez a terminé quatrième avant sa pénalité.

Lewis Hamilton a complété le top cinq mais devrait partir en deuxième ligne, tandis que son coéquipier George Russell devrait le rejoindre, après s’être qualifié en sixième position.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P2, pénalisé, partira P12. pht. Pirelli

Lance Stroll, qui s’est qualifié en septième position, s’élancera également vers l’avant, devant Lando Norris de McLaren. Alonso perdra cinq places après s’être qualifié en neuvième position sur la grille, ce qui favorisera Valtteri Bottas, qualifié en dixième position.

Alex Albon s’est qualifié 11e pour Williams devant Sebastian Vettel d’Aston Martin, tandis que Pierre Gasly a été frustré par un manque de performance au freinage en bloquant plusieurs fois ses roues avant en P13. Zhou Guanyu semblait en sécurité pour la Q3 mais a vu son dernier tour supprimé et s’est qualifié en 14e position – qui deviendra 19e une fois que sa pénalité de cinq places entrera en vigueur. Yuki Tsunoda s’est qualifié en 15e position mais devrait être promu aux dépens de Zhou.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P3, après pénalités il partira P2. pht. Pirelli

Kevin Magnussen, qui a perdu une place en Q2 pour 0’’018, sera également promu, tandis que Daniel Ricciardo et Esteban Ocon ont lutté pour obtenir respectivement les places P17 et P18. Mick Schumacher a fait un tête-à-queue dans son dernier tour de Q1 et s’est qualifié en 19e position, tandis que Nicholas Latifi s’est qualifié en dernier et devrait partir en 20e position pour Williams.

COMMENT CELA S’EST PASSÉ

Q1 – Ferrari en tête tandis que Ricciardo et Ocon sont éliminés prématurément.

Leclerc a donné le ton en début de Q1 avec un temps de 1’35’’795, mettant Verstappen – qui a rencontré une Haas sur la ligne de course lors de son tour rapide – deuxième pour 0’’069. Une fois que Sainz est passé pour terminer son tour, l’Espagnol a trouvé une demi-seconde et a sauté à la fois son coéquipier et le champion en titre en établissant la référence en 1’ 35’’297.

#11, Sergio Perrez, Red Bull, P4, pénalisé partira P9. pht. Pirelli

Dans la zone d’abandon à trois minutes et demie de la fin de la course, on retrouve Albon – qui devrait avoir Logan Sargeant comme coéquipier chez Williams en 2023 – Ricciardo, Magnussen, Tsunoda et Zhou, qui a été relégué à la P20 après avoir vu son flyer supprimé.

Les Ferrari et Red Bull sont restées dans leurs garages tandis que le reste du peloton s’est efforcé d’améliorer ses performances.

#44, Lewis Hamilton, Mercedes, P5. après pénalités partira P3. pht. Pirelli

Hamilton a vu son dernier temps effacé mais reste quatrième au classement général devant Perez de Red Bull, Russell restant sixième dans l’autre Mercedes. Alonso était le prochain sur le tableau en P7 devant un Norris en progrès, qui a terminé devant Gasly d’AlphaTauri. Zhou a également progressé, complétant le top 10 pour Alfa Romeo.

Vettel était le suivant en P11, devant le pilote Alfa Romeo Bottas, Tsunoda s’est amélioré en P13 devant Stroll et Albon de Williams, qui s’est qualifié pour la Q2.

#63, George Russell, Mercedes, P6. Après pénalités partira P4. pht. Mercedes

Magnussen a imploré son équipe d’examiner les éventuelles infractions aux limites de la piste pour ses rivaux, car il a manqué la séance suivante de 0’’017. Ricciardo n’a pas pu progresser en P17 et Ocon a subit une élimination de choc en P18. Schumacher a fait un tête-à-queue et a annulé son tour de piste, et bien que Latifi se soit amélioré, il a été éliminé en P20.

Éliminés : Magnussen, Ricciardo, Ocon, Schumacher, Latifi.

Q2 – Leclerc devance Verstappen et Norris est sauvé.

Les premières salves ont vu Leclerc réaliser le meilleur temps en 1’35’’246, Verstappen n’étant qu’à 0’’048 en P2, tandis que Sainz, leader de la Q1, était à 0’’344s du rythme en P3, laissant Russell quatrième et Hamilton sixième – Perez séparant les Mercedes en P5.

#18, Lance Strol, Aston Martin, P7, après pénalités partira P5

Gasly et Vettel étaient 14e et 15e à trois minutes de la fin, le premier ayant abandonné son premier effort après un blocage et le second ayant vu son temps supprimé pour cause de limites de piste. Albon (11e ), Tsunoda (12e ) et Stroll (13e ) les rejoignent dans la zone de chute provisoire, tandis que Norris est dans la bulle en P10.

#4, Lando Norris, McLaren, P8, après pénalités partira P6. pht . Pirelli

Les Ferrari, Red Bull et Russell sont restés dans leurs garages, mais Hamilton est sorti (bien qu’avec des gommes tendres usagées) pour un deuxième tour avec le reste du peloton. Le trio de tête reste le même, mais Hamilton passe en P5 et relègue Perez en sixième position. Alonso s’est amélioré mais a pris P7 en Q2, devant Stroll et Bottas.

#14, Fernando Alonso, Alpine, P9, pénalisé partira P14. pht. Pirelli

Quant à Norris, il n’a pas pu améliorer mais a été repoussé en P10 lorsque le dernier tour de Zhou a été supprimé. Le pilote Alfa Romeo s’est qualifié 14e mais sera rétrogradé de cinq places en raison d’une pénalité moteur. Tsunoda s’est qualifié 15e en Q2, mais partira 14e .

Albon a manqué la Q3 en P11, mais a dépassé Vettel (Aston Martin) et un Gasly furieux en P13, le pilote AlphaTauri ayant lutté avec ses freins tout au long des qualifications.

#77, Valteri Bottas, Alfa Romeo, P10, après pénalités partira P7

Eliminés : Albon, Vettel, Gasly, Zhou, Tsunoda.

Q3 – Sainz prend la pole devant Leclerc avant que les pénalités de grille n’entrent en jeu.

Sur les softs usagés, Verstappen a établi le temps à battre avec un 1’35’’044, mais Leclerc – qui fait face à une pénalité de 10 places sur la grille pour un changement de moteur – a relevé le défi et a établi les secteurs violets avec un temps de 1’34’’624, Sainz étant à 0’’159 de son coéquipier en P2.

#23, Alex Albon, Williams, P11, après pénalités partira P8. pht. Pirelli

Hamilton a ensuite éclipsé les Red Bull en plaçant sa Mercedes en troisième position sur la feuille de temps et à 0’’323 du rythme, laissant Verstappen quatrième et Perez cinquième. Russell a sauté à la sixième place après quelques tours de chauffe, Stroll prenant une septième place provisoire avec un effort ultérieur, Alonso huitième, Norris neuvième et Bottas 10e . Perez et Alonso ont cependant été rétrogradés de cinq places chacun en raison de leurs pénalités respectives sur la grille.

#5, Sebastian Vettel, Aston Martin, P12, après pénalités partira P10

Avec le soleil brillant à l’orée de l’horizon, c’est Sainz qui a obtenu la première pole position de Ferrari au Circuit of The Americas, son coéquipier Leclerc le suivant de 0’’065. Verstappen s’est amélioré après deux tours de chauffe mais s’est qualifié à 0’’092 du rythme en P3, qui devrait devenir P2 sur la grille lorsque Leclerc descendra.

Perez a géré la quatrième place, à 0’’289 du rythme, mais en anticipant une pénalité de cinq places sur la grille qui promouvrait Hamilton, cinquième qualifié, et Russell, sixième, sur la deuxième ligne.

Stroll est resté septième après son effort stupéfiant au milieu de la Q3, qui, dimanche, représenterait le meilleur départ de la saison pour Aston Martin. Norris a terminé huitième (avant pénalités) devant le pilote pénalisé Alonso en P9, et l’Alfa Romeo de Bottas en P10.

Après la séance, Verstappen a mené Leclerc et Sainz pour rendre hommage au défunt cofondateur de Red Bull, Dietrich Mateschitz, décédé samedi à l’âge de 78 ans.

Citation clé :

« C’était amusant, très amusant. C’était très délicat avec les vents que nous avons… mais j’ai réussi à faire un bon tour sans faire d’erreurs et à décrocher la pole position, qui a été longue à venir après quelques qualifications sur le sec, où j’en étais très proche mais où je n’y arrivais pas.

« Je ne vais pas mentir, pour demain Red Bull est toujours favori, je pense qu’ils ont normalement le meilleur rythme de course. Ils nous mettent normalement dans la course parce que Max fait un bon travail et Red Bull a une très bonne voiture en configuration course. Mais nous allons faire tout ce que nous pouvons pour essayer de rester devant demain et de gagner la course, ce qui serait une façon incroyable de commencer ces quatre dernières courses » – Carlos Sainz

Prochaine étape

Le Grand Prix des États-Unis 2022 débutera dimanche à 14 heures, heure locale. Red Bull est sur le point de remporter son premier championnat des constructeurs depuis 2013, mais Sainz a les cartes en main avec la pole position.

Les qualifs ici :

Grille de départ ici :

Communiqué La F1

Analyse des teams et pilotes :

Pirelli

LA ROUTE VERS LA POLE

  • Carlos Sainz est à la tête d’un doublé Ferrari lors des qualifications, tous les pilotes ayant utilisé les pneus tendres P Zero Red du début à la fin. Max Verstappen, de Red Bull, a terminé troisième mais s’alignera demain aux côtés de Sainz – qui décroche la troisième pole position de sa carrière – en raison d’une pénalité sur la grille pour Charles Leclerc.
  • Les conditions météorologiques étaient chaudes et sèches, avec des températures ambiantes de 32 degrés et des températures de piste de 39 degrés au début des qualifications. Il y a eu de très fortes rafales de vent toute la journée, ce qui a affecté l’équilibre aérodynamique et provoqué quelques grosses glissades. Des conditions similaires sont attendues demain.
  • Max Verstappen de Red Bull a été le plus rapide lors de la FP3 ce matin, qui était une session plus importante que d’habitude, car le test des pneus 2023 d’hier pendant la FP2 signifiait que les équipes étaient limitées dans leur expérience des pneus 2022 ici. Verstappen a utilisé les pneus tendres pour réaliser son meilleur temps de la FP3 (1m35.825s) en toute fin de séance.
  • Le prix de la pole position Pirelli au Circuit of the Americas a été remis à Sainz par un compatriote espagnol : le champion Indycar de l’année dernière, Alex Palou. Palou, qui a goûté pour la première fois à la Formule 1 2022 hier avec McLaren, a été le deuxième plus rapide des cinq pilotes invités lors de la séance FP1, soulignant ainsi le profil croissant de la Formule 1 en Amérique. Le jeune homme de 25 ans est également un ancien vainqueur de course en GP3 et a déjà couru en Formule 2.

CARNET DE STRATÉGIE

 

La meilleure stratégie pour les 56 tours du Grand Prix des États-Unis devrait être un double-stop, en utilisant les pneus moyens P Zero Yellow et les pneus durs P Zero White – en raison du haut degré de dégradation des pneus tendres.

La solution la plus rapide semble être un relais en medium suivi de deux relais en dur, bien qu’un relais medium-dur-medium puisse également être une bonne solution. Comme toujours, les pneus restants dans les allocations individuelles de chaque pilote influenceront la stratégie.

Un arrêt à trois n’est pas à exclure, d’autant plus qu’il n’y a qu’une courte perte de temps dans la voie des stands à Austin et de nombreuses possibilités de dépassement.

La philosophie « race to road » de Pirelli est parfaitement résumée par le programme Pirelli Hot Laps, qui met des pilotes de course dans des supercars de route pour faire vivre à des invités chanceux une expérience inoubliable sur cinq circuits de grands prix cette année. Plusieurs des meilleures voitures du monde sont représentées dans le programme Pirelli Hot Laps sur pneus P Zero, Palou prenant le volant de la McLaren 720S utilisée au Circuit of the Americas.

Ferrari

Carlos conquiert COTA : première pole de Ferrari à Austin

Pour la première fois sur le Circuit of the Americas, Ferrari prendra le départ du Grand Prix des États-Unis en pole position. C’est grâce à Carlos Sainz, qui s’est imposé au terme d’une séance très disputée pour décrocher sa troisième pole position et la 242e de la Scuderia. Sur la liste des poleurs de Ferrari, il rejoint ainsi José Froilan Gonzalez, Giuseppe Farina, Chris Amon et Nigel Mansell. Charles s’est également très bien comporté aujourd’hui au Texas, en signant le deuxième meilleur temps, même s’il partira de la douzième place, en raison d’une pénalité de 10 places, car il a pris un nouveau moteur à combustion interne et un nouveau turbo compresseur.

Q3. Pour la dernière partie des procédures, les deux pilotes Ferrari avaient deux jeux de pneus tendres disponibles. Ils ont déjà été les plus rapides lors de leur premier passage avec des temps de 1’34″624 et 1’34″783. Ils sont passés aux stands pour un autre train de pneus et ont tous deux effectué des tours de préparation parfaits avant que Carlos ne soit le plus rapide de tous en 1’34″356, 65 millièmes plus rapide que Charles et près d’un dixième plus rapide que Max Verstappen.

Une course compliquée. La course de demain s’annonce difficile à prédire et plutôt compliquée, car il est probable qu’elle se déroule en deux temps, la dégradation des pneus pouvant jouer un rôle crucial. Carlos cherchera une course simple, tandis qu’une course avec beaucoup d’action pourrait mieux convenir à Charles, peut-être avec quelques voitures de sécurité. Le Grand Prix de 56 tours, 308,405 kilomètres, débutera à 14 heures locales (21 CEST).

Carlos Sainz #55, P1 :

Les qualifications se sont bien passées dès la Q1. Je me sentais à l’aise dans la voiture et j’ai augmenté ma vitesse tour après tour jusqu’à la dernière tentative en Q3. Le vent était difficile aujourd’hui, donc chaque tour était un peu différent, mais cela a rendu les qualifications excitantes comme toujours ici à Austin.

Demain, nous donnerons le meilleur de nous-mêmes en course pour convertir cette pole en victoire, mais nous pouvons nous attendre à une bonne bataille avec nos rivaux.

Malgré cette pole, je suis naturellement triste d’apprendre le décès de Dietrich Mateschitz. C’était un homme exceptionnel à qui le monde du sport doit beaucoup et il nous manquera beaucoup. Mes plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et à toute la famille Red Bull.

Charles Leclerc #16, P2 :

Charles Leclerc, ic avec Brad Pitt

Une qualification délicate avec pas mal de vent aujourd’hui. Je ne prendrai pas le départ de la course en P2 en raison de la pénalité que nous avons reçue, donc mon objectif pour demain est de rattraper autant de positions que possible au départ et de saisir toutes les opportunités pour me battre aux avant-postes.

Je voudrais présenter mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Dietrich Mateschitz. Il nous manquera beaucoup en tant que personne et on se souviendra toujours de lui pour ses incroyables réalisations.

Laurent Mekies Directeur de course :

Toute l’équipe a fait un excellent travail dans ce qui a été l’une des séances de qualification les plus délicates de la saison. Hier, nous avons fait moins de travail de préparation que d’habitude, car nous n’avions vraiment qu’une seule séance pour le faire, en raison du test des pneus 2023. En plus de cela, au début de la séance, des vents forts ont rendu la vie difficile et dans cette situation, Carlos et Charles ont fait un très bon travail, ils ont réglé leurs voitures comme en Q2, et ils ont tous deux été en mesure de passer en Q3 avec un jeu de pneus usés. Carlos a réalisé le tour parfait et cette pole est bien méritée après qu’il soit passé à quelques centaines de secondes du meilleur temps à plusieurs reprises cette année. S’il n’y avait pas eu la pénalité de Charles, nous aurions pu voir une première ligne entièrement composée de Ferrari.

Le résultat d’aujourd’hui est également dû à l’équipe, sur le circuit et à Maranello, qui nous a permis de préparer et de gérer les qualifications à la perfection. La F1-75 est clairement très compétitive sur ce qui est l’un des circuits les plus complets du calendrier, avec ses virages rapides, ses longues lignes droites et ses sections à vitesse lente, ce qui en fait un test vraiment exigeant pour une voiture.

Il y a beaucoup de variables qui peuvent affecter la course de demain, avec la dégradation des pneus comme facteur en plus de la nature délicate de la piste. Il s’agira d’une course à deux arrêts et nous savons depuis aujourd’hui que les écarts sont incroyablement faibles entre nous et nos concurrents. Nous nous préparons à une lutte à six voitures et il sera important pour Carlos de prendre un bon départ et de bien gérer ses pneus, tandis que Charles viendra du milieu du peloton.

Enfin, nous souhaitons présenter nos condoléances aux équipes Red Bull et AlphaTauri pour la perte de Dietrich Mateschitz. Sa passion pour la course automobile et pour tous les sports nous manquera à tous.

Pht. Scuderia Ferrari

Red Bull

Max Verstappen, #1, P3 :

« C’était difficile d’apprendre la nouvelle avant les qualifications, mais le résultat d’aujourd’hui n’a pas vraiment d’importance. Ce qui compte, c’est de penser à Dietrich et à ce qu’il a fait pour nous en tant qu’équipe, pour la Formule 1 et pour la grande famille Red Bull. Dietrich a toujours été très gentil et attentionné avec moi. Je me souviendrai toujours de la dernière visite que j’ai eue avec lui il y a environ un mois, à l’époque c’était très spécial mais c’est définitivement plus spécial maintenant. Il a cru en moi dès mon plus jeune âge, ainsi qu’en de nombreux autres jeunes pilotes, et a donné des opportunités incroyables à tant de personnes. Sans lui, je ne serais pas assis ici aujourd’hui. Donc, c’est un jour incroyablement difficile. »

Sergio Perez, #11, P4 :

« C’est un jour triste pour toute la famille Red Bull, cela vous fait réaliser qu’il y a des choses bien plus importantes dans la vie. L’influence de Dietrich sur le sport et la façon dont il a soutenu les athlètes au niveau mondial ont vraiment fait la différence dans le monde. Il m’a donné une opportunité que personne d’autre ne m’a jamais donnée et je lui en serai toujours reconnaissant. C’était un moment très triste lorsque nous avons appris la nouvelle, car nous savons que nous sommes sur le point de devenir des champions et il ne sera pas là pour nous voir le faire. Toute l’équipe va courir pour lui et sa famille demain et j’espère vraiment que nous pourrons obtenir le résultat qu’il aurait voulu. Nous n’avons pas pu trouver le maximum aujourd’hui avec seulement trois trains de pneus, mais c’était un week-end où nous savions que nous étions pénalisés, alors nous nous sommes concentrés sur demain et la course, en espérant que cela porte ses fruits. Il sera difficile d’y arriver sur cette piste mais nous ferons de notre mieux car cela signifierait beaucoup ce week-end. »

Mercedes

Une solide séance de qualification pour l’écurie Mercedes-AMG PETRONAS F1 Team, où Lewis et George se sont classés P5 et P6 – avec des pénalités de grille les faisant partir P3 et P4 demain.

Lewis s’est qualifié en P5 lors d’une solide séance de qualification, mais n’a pas pu améliorer son temps lors de son dernier run après un tour de piste compromis.

George s’est qualifié en P6 après avoir essayé un « tour de préparation » lors de son premier passage en Q3, puis amélioré son dernier effort. Au cours de la séance, les pneus usagés et neufs ont tous deux réalisé des temps compétitifs, d’où l’expérience inhabituelle de son profil de course en Q3.

Les deux pilotes seront promus sur la deuxième ligne de la grille de départ de demain en raison des pénalités infligées aux pilotes qui se sont qualifiés avant eux.

La journée d’aujourd’hui a été marquée par la triste nouvelle du décès du fondateur de Red Bull, Dietrich Mateschitz, à qui des hommages chaleureux ont été rendus dans tout le sport.

Lewis Hamilton, #44, P5 :

C’était une séance de qualification très difficile. J’étais tellement optimiste tout le week-end : la voiture se sentait bien et tout le monde à l’usine a travaillé si dur pour apporter la mise à niveau, donc j’avais l’espoir que nous serions beaucoup plus proches que nous ne le sommes. Une fois que nous sommes arrivés aux qualifications, je ne sais pas si c’est parce que les températures ont chuté, ou si le vent s’est levé, mais la voiture a été si maniable soudainement et cela a rendu difficile d’enchaîner les tours, surtout dans le dernier secteur. Pour ce qui est de la course, je pense que nous pourrons suivre les voitures qui nous précèdent – surtout dans les virages – mais elles ont tout simplement un meilleur rythme de base que nous. Nous continuons à pousser fort, donc c’est frustrant de ne pas réduire l’écart avec la pole, mais nous allons donner tout ce que nous avons demain.

George Russell, #63, P6 :

Ce fut un week-end difficile pour moi, et j’étais hors du rythme dans toutes les autres séances, donc je suis heureux d’être dans une position plus normale pour les qualifications. Six dixièmes de la pole est un écart plus petit que d’habitude pour nous le samedi, et nous avons apporté quelques mises à jour ici qui fonctionnent, donc je suis excité de voir ce qui se passe demain. Ce sera une course avec une forte dégradation des pneus et beaucoup d’options stratégiques différentes en jeu, et je pense que la course sera gagnée et perdue dans les choix que nous ferons – nous devrons être dynamiques dans notre façon de réagir. Ferrari semblait forte hier et je pense que nous étions raisonnables par rapport à eux et Red Bull sur les longs runs, donc je suis impatient de voir ce que nous pouvons faire depuis la deuxième ligne.

Toto Wolff :

C’était une séance décente pour nous. Je pense que nous avons vu que la dernière mise à jour de la saison fonctionne bien et il y avait un tour dans la voiture qui aurait pu être jusqu’à trois dixièmes de seconde plus rapide – mais cette voiture est toujours si délicate à conduire, et c’est comme ça que ça se passe parfois. Mais dans l’ensemble, la voiture fonctionne plutôt bien et nous aurions pu être plus proches de la pole – donc je pense que nous pouvons participer à des jeux amusants à l’avant demain. Aujourd’hui est un jour triste, cependant, avec la nouvelle du décès de Dietrich Mateschitz. Il était l’un des entrepreneurs les plus incroyables au monde – il a créé un marché des boissons énergisantes qui n’existait tout simplement pas avant lui et a construit l’une des meilleures marques au monde. Ce sport lui doit beaucoup, non seulement pour ce qu’il a créé à Spielberg, mais aussi pour les deux équipes qu’il a possédées et développées. Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Andrew Shovlin :

Nous avons eu un peu de mal dans les conditions plus venteuses aujourd’hui, sans aucun doute cela a affecté tout le monde, mais il y a quelques virages qui étaient vraiment bien équilibrés hier et aujourd’hui nous ne pouvions pas trouver un réglage pour compenser la force accrue du vent. La séance du matin s’est déroulée sans problème et les pilotes s’habituaient juste à ce vent arrière accru à travers les Esses qui rendait la voiture un peu moins prévisible. Les qualifications ont été décevantes, car nous avons montré de belles promesses à certains moments, mais nous avions du mal à enchaîner les tours quand il le fallait. Nous aurions aussi pu mieux exécuter la dernière séance, nous avions décidé de faire un tour de préparation sur le premier run de George, ce qui s’est répercuté sur nos runs finaux, nous faisant partir un peu tard. Cela signifiait que Lewis était coincé à l’arrière et a perdu un peu de température de pneu en devant aller lentement dans les derniers virages de son tour. Nous allons au moins hériter de quelques places en raison des pénalités de Sergio et Charles, ce qui place les deux voitures sur la deuxième ligne. Il est peu probable que la course soit simple, la dégradation a été élevée ce week-end et il faudra sans doute gérer les pneus. Nous avons également vu que notre rythme de course est presque toujours meilleur que celui des qualifications, donc j’espère que ce sera une course où nous pourrons rester avec le groupe de tête et chercher les opportunités lorsque la dégradation s’installera et que les premiers arrêts arriveront.

pht. Mercedes

Aston Martin

« Nous sommes en bonne position pour nous battre pour les points »

Lance Stroll, #18, P7 :

 » La voiture se sentait vraiment bien aujourd’hui ; nous avons trouvé beaucoup d’adhérence et la voiture m’a donné confiance. Cela nous donne une excellente position de départ pour demain. Je suis vraiment heureux pour l’équipe car nous avons fait de bons progrès avec la voiture récemment et nous semblons plus forts le samedi. J’ai vraiment apprécié la course, même si les conditions étaient difficiles avec le vent. Il semble que nous allons partir de la cinquième place, avec quelques pénalités pour les voitures qui nous précèdent, ce qui signifie que nous sommes dans la course pour obtenir un bon résultat dimanche. »

Sebastian Vettel, #5, P12 :

« Il y avait plus de vitesse dans la voiture aujourd’hui, donc je suis déçu de mon résultat final en qualification. Je n’étais pas satisfait de mon tour en Q2 et j’avais du mal à trouver de la confiance avec l’arrière. Le premier secteur était assez délicat aujourd’hui avec le vent arrière, mais j’ai perdu du temps tout de suite quand l’arrière a cassé en tournant dans le troisième virage, donc j’ai perdu beaucoup de temps sur toute cette séquence. Le reste du tour s’est bien passé, mais j’ai dû rattraper mon retard. Les petites marges ont fait la différence aujourd’hui et c’est pourquoi j’ai raté la Q3 ».

Mike Krack, Directeur d’équipe :

« L’équipe a réalisé de bonnes performances aujourd’hui. Lance a réalisé un très bon septième temps en Q3, qui, selon nous, se traduira par une place sur la grille P5 pour la course de demain en raison des pénalités encourues par [Charles] Leclerc et [Sergio] Perez. Malheureusement, Sebastian a manqué de peu de progresser en Q3. Néanmoins, en raison des pénalités infligées aux pilotes qui se sont qualifiés devant lui, il prendra le départ de la course de demain en P10. Nous sommes donc en bonne position pour nous battre pour les points. Enfin, je voudrais profiter de cette occasion pour présenter, au nom de tous les membres d’Aston Martin, nos plus sincères condoléances à Red Bull, ainsi qu’à la famille et aux amis de Dietrich Mateschitz, à l’occasion du décès d’un grand homme qui a fait énormément pour le sport automobile au cours du dernier quart de siècle ».

McLaren

« Un samedi après-midi difficile pour nous et un résultat mitigé »

Lando Norris, #4, P8 :

« Super content. Surtout mon tour de Q3, dont j’étais vraiment content. Quelques personnes ont des pénalités demain, ce qui me fera gagner quelques places sur la grille de départ. Je pense que ça va être délicat de rester en position mais je suis content d’aujourd’hui et du travail que nous avons tous fait, maintenant nous allons nous concentrer sur demain. »

Daniel Ricciardo, #3, P17 :

« Je ne suis pas heureux de cette quali. Nous avons eu beaucoup de mal avec l’arrière et nous avons eu quelques moments dans le premier secteur. Nous n’avons clairement pas réussi à prendre le dessus. Nous devons trouver pourquoi car ça ne me donne pas ce que je veux, mais demain, il y aura des opportunités de dépassement et je pense que nous aurons un peu plus à montrer. Nous allons y réfléchir cette nuit et faire tout ce que nous pouvons pour la course de demain. Nous verrons ce qui se passe. »

Andreas Seidl :

« Un samedi après-midi difficile pour nous et un résultat mitigé sur le Circuit des Amériques. Il n’était pas facile d’extraire un tour propre dans ces conditions et malheureusement cela signifiait une arrivée précoce pour Daniel en Q1. Lando a progressé et a fait un tour remarquable en Q3 pour se qualifier P8, ce qui, avec les pénalités de grille pour quelques voitures devant nous, signifie que nous allons nous déplacer plus haut sur la grille de départ. Nous nous concentrons maintenant sur la préparation de la course. Nous avons hâte de participer à un Grand Prix des États-Unis passionnant devant un circuit rempli de fans fantastiques et sensationnels.

« Enfin, nous avons appris avec une grande tristesse le décès de Dietrich Mateschitz. Son impact sur la Formule 1 au cours des quatre dernières décennies est incommensurable. En plus des grands succès de ses équipes, il a grandement contribué au développement et à l’expansion du sport dans le monde entier et a soutenu de nombreux jeunes pilotes talentueux dans leur parcours au sein des formules juniors. Il nous manquera cruellement. Nos pensées vont à sa famille, à ses amis et aux équipes de Red Bull Racing et d’AlphaTauri ce soir ».

Alpine

BWT Alpine F1 Team a été déçu par les qualifications d’aujourd’hui pour le Grand Prix des États-Unis, Fernando Alonso étant neuvième et Esteban Ocon dix-huitième sur le Circuit of the Americas d’Austin, au Texas.

Les pénalités de grille signifient qu’Esteban partira en dix-septième position et Fernando – avec un nouveau ICE dans son unité de puissance et donc une pénalité de grille de cinq places – en quatorzième position sur la grille de départ de demain.

Esteban est sorti de la Q1 pour la troisième fois de la saison car il n’a pas pu améliorer son temps au tour lors de ses deux essais avec les nouveaux pneus Softs.

Fernando a pu progresser dans les Q1 et Q2 et visait une qualification dans le top 10 afin d’atténuer le déficit de sa pénalité de grille.

Après un premier passage sur des pneus souples usagés, Fernando a finalement réalisé un chrono de 1min 35,876sec pour se qualifier en neuvième position. La pénalité moteur le repousse à la quatorzième place sur la grille pour la course de 56 tours qui aura lieu demain à 14h00, heure locale.

Esteban Ocon, #31,  P18 :

« C’est une journée difficile pour nous aujourd’hui. Sortir des qualifications en Q1 est toujours difficile à avaler, d’autant plus que nous avons une voiture compétitive, et que nous sommes entrés dans cette course après nous être qualifiés en cinquième position au Japon. Les conditions étaient délicates aujourd’hui et, pour être honnête, je ne me suis pas senti en harmonie avec la voiture tout le week-end. Il y a définitivement du travail à faire pour trouver exactement ce qui n’a pas fonctionné aujourd’hui mais, comme toujours, je suis sûr que nous trouverons ces raisons. Quant à la course, nous allons tout donner pour essayer de revenir dans les points. »

Fernando Alonso, #14, P9 :

« C’était très délicat avec les conditions de rafales et la voiture s’est sentie un peu plus difficile à conduire aujourd’hui, notamment dans les virages à grande vitesse. Au final, je suis quand même satisfait du résultat, car entrer en Q3 était notre objectif avant la séance. Nous avons malheureusement la pénalité de grille, et il aurait été plus agréable de partir plus haut que la quatorzième place. Mais nous allons nous amuser en course, et je pense que nous pouvons encore marquer des points décents avec le top 10 comme objectif pour nous. »

Alan Permane, Directeur Sportif :

« Ce n’était pas vraiment notre jour aujourd’hui et nous sommes certainement déçus de nos résultats en qualifications. Les conditions étaient très difficiles avec de fortes rafales qui ont posé des problèmes à tous les pilotes sur la piste, en particulier dans le premier secteur à grande vitesse. Malheureusement, Esteban est sorti en Q1, et il n’a pas été en harmonie avec sa voiture tout le week-end, donc nous avons du travail à faire pour identifier les domaines à améliorer. Fernando a semblé fort dans toutes les séances et il sera frustré de ne pas s’être qualifié plus haut – au plus une septième place – avec les trois premières équipes légèrement en avance ici. Avec les pénalités de grille, nous partons en dix-septième position avec Esteban et en quatorzième position avec Fernando, ce qui, évidemment, n’est pas dans nos normes habituelles et nous avons beaucoup de travail devant nous si nous voulons repartir avec des points de la course de demain. Cela dit, il y a toujours des possibilités en matière de stratégie et nous compterons sur les deux pilotes pour faire une bonne course afin de sauver quelque chose de ce week-end. »

Alfa Romeo

Alfa Romeo F1 Team ORLEN a été très performant lors des qualifications du Grand Prix des États-Unis, et n’a vu son premier double Q3 de la saison s’envoler qu’en raison d’une infraction marginale au règlement sur les limites de piste commise par Zhou Guanyu. Valtteri Bottas s’est qualifié en dixième position, mais devrait gagner trois places supplémentaires sur la grille de départ de demain en raison des pénalités infligées à d’autres pilotes, pour partir en septième position ; Zhou a finalement terminé en 14e position, mais subira une pénalité supplémentaire de cinq places pour des composants supplémentaires du groupe motopropulseur.

Frédéric Vasseur, Team Principal :

« Nous pouvons être satisfaits de la performance que nous avons affichée avec nos deux voitures aujourd’hui. Valtteri a été en bonne forme tout le week-end et le voir dans le top 10 n’était pas une surprise. Il aurait dû y avoir deux voitures en Q3 pour la première fois cette saison, mais malheureusement Zhou a vu son meilleur tour annulé pour une infraction aux limites de la piste et a terminé 14ème. C’est dommage, il s’en est fallu de peu, mais c’est comme ça. La performance de Zhou était d’autant plus remarquable qu’il a manqué la majeure partie de la FP3, et c’est dommage qu’il ait également une pénalité de cinq places sur la grille pour les composants du groupe moteur, car il avait vraiment le rythme pour se battre dans le top 10 aux côtés de Valtteri. Maintenant, nous devons nous concentrer pour bien finir ce week-end : nous avons une voiture qui part dans les points, nous avons du rythme et rien ne nous empêche de réaliser une bonne performance. Nous devons terminer le travail que nous avons commencé et bien exécuter notre dimanche. »

Valtteri Bottas, #77, P10 :

« Entrer dans le top 10 était l’objectif du jour, et nous l’avons atteint. Nous savions que les améliorations que nous avons apportées pour ce week-end nous donneraient un coup de pouce et il a suffi d’une petite amélioration de la performance pour nous ramener en Q3. Commencer dans le top 10 – je crois que ça pourrait être en septième position, une fois toutes les pénalités appliquées – c’est vraiment bien et ça va nous aider dans notre objectif pour demain, qui est de marquer des points. Nous devons marquer des points pour nous aider dans la bataille pour la sixième place du championnat, ce qui est très important pour nous. Nous faisons des progrès, maintenant nous devons nous concentrer sur notre propre course, faire les choses correctement et ramener des points à la maison. »

Zhou Guanyu, #24, P14 :

 » J’ai dû tout donner pendant toute la séance de qualification, surtout après avoir manqué la FP3 à cause de problèmes techniques, et je suis content d’être en Q2. Je pense que nous avions une bonne chance aujourd’hui, nous avions un rythme incroyable, et je suis dégoûté d’avoir le tour qui m’aurait permis d’entrer en Q3 supprimé. Ça fait mal parce que, en regardant le replay, j’ai l’impression d’avoir été éliminé d’un ou deux millimètres seulement. C’est une leçon à retenir, mais il y a quand même pas mal de points positifs dans cette séance, car nous avons réussi à nous qualifier pour la Q3 avec Valtteri, et nous avons montré de bonnes performances avec ces nouvelles améliorations. J’ai hâte d’être à demain, même si nous partons de l’arrière : Je pense qu’il est possible de doubler ici, donc j’espère que nous pourrons faire une bonne course et amener les deux voitures dans les points. »

pht. Alfa Romeo

Williams

Dave Robson, responsable des performances des véhicules :

Les conditions étaient délicates aujourd’hui, mais nous avons pu tirer le maximum de la voiture lors des qualifications. Nous avons pu faire quelques tests supplémentaires lors de la FP3, afin de poursuivre ce que nous avions fait hier, et cela nous a permis d’affiner les réglages pour les conditions difficiles d’aujourd’hui.

Alex et Nicholas se sont retrouvés dans un duel privé à la fin de la Q1, Nicholas étant très fort dans les deux premiers secteurs mais perdant du temps dans les derniers virages. Cela signifie qu’Alex a atteint la Q2 de justesse. Les deux tours supplémentaires en Q2 lui ont donné la chance de pousser la voiture plus fort et il a pu aller de force en force. Son dernier tour était exceptionnel, aidé par un très bon travail des ingénieurs et des stratèges pour le mettre dans une bonne position sur la piste avec ses freins et ses pneus dans une bonne fenêtre. C’est dommage de manquer la Q3 de 30ms environ, mais néanmoins, P11 est un meilleur résultat que ce que nous avions prévu ce matin.

Il y a quelques pénalités de grille à appliquer avant le début de la course demain et Alex partira donc dans le top 10. Bien que nous ayons obtenu un bon résultat aujourd’hui, nous savons que demain sera difficile et demandera un nouvel effort de la part de tous si nous voulons rester dans le top 10.

Alex Albon, #23, P11 :

Aujourd’hui était assez inattendu si je suis honnête. C’était un week-end assez délicat avant les qualifications et le vent est vraiment difficile sur ce circuit, il est difficile à lire. Les limites de la piste sont toujours un sujet de discussion et une rafale et vous êtes hors de la piste. Je luttais vraiment pour le rythme, donc nous avons fait quelques changements entre la FP3 et les qualifications qui, au départ, ne semblaient pas trop aider, mais au fur et à mesure que la séance avançait, nous nous sommes améliorés, nous avons pris le dessus sur les pneus et nous avons tout mis ensemble. Je suis très heureux de cette journée et j’ai hâte d’être à demain.

Nicholas Latifi, #6, P20 :

C’était une séance très délicate avec le vent qui s’est levé un peu plus qu’hier. Je n’ai pas fait le tour parfait dans le dernier tour et je me suis fait surprendre par quelques accrochages avec le vent qui ne m’a pas aidé. Aujourd’hui, c’était les premiers tours représentatifs que je faisais avec le pneu Quali, donc ça aurait pu être un peu mieux. Il est difficile de dire ce que nous pouvons attendre demain, mais les conditions seront difficiles pour nous avec la chaleur et le vent. Nous allons essayer d’en tirer le meilleur parti.

AlphaTauri

Pierre Gasly, #10, P13 :

« Je me sentais bien dans la voiture jusqu’à la qualification, nous avions fait du bon travail lors des séances d’essais et nous étions dans le top 10, il y avait vraiment du potentiel pour atteindre la Q3 aujourd’hui, c’est pourquoi je suis frustré. J’ai eu du mal avec les freins et je n’ai pas réussi à les mettre en température, c’est vraiment dommage. Pour demain, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas nous battre pour les points, nous devrons capitaliser sur chaque opportunité, et je suis sûr que nous pourrons gagner du terrain demain. »

Yuki Tsunoda, #22, P15 :

« Je suis frustré par notre performance en Quali aujourd’hui. Bien sûr, j’ai dépassé les limites de la piste dans mon dernier tour, mais je ne pense pas que cela ait fait une grande différence, nous n’avions pas le rythme pour passer en Q3. Nous allons repartir ce soir et voir ce que nous pouvons encore tirer de la voiture. Je vais pousser autant que possible dans la course pour essayer de viser une place dans les points. »

Jody Egginton (Directeur Technique) :

« Les changements de configuration que nous avons effectués cette nuit n’étaient pas excessifs, car l’équilibre du vendredi était approximatif et l’équilibre de la voiture de la FP3 était à peu près comme prévu, sans problème majeur. Cela signifie que nos changements avant les qualifications étaient limités à la mise au point normale des outils et à quelques optimisations mineures liées à l’aéro. Avant les qualifications, nous nous attendions à ce qu’il y ait une lutte très serrée au milieu du peloton pour une place en Q3, et c’est effectivement ce que nous avons vu.  Nous avons traversé la Q1 sans encombre, tandis que la Q2 a été moins directe, car Pierre a eu des difficultés avec ses freins avant et Yuki a signalé que l’équilibre de sa voiture était un peu trop vers le sous-virage sur son dernier réglage. Il a également dépassé les limites de la piste au virage 9, bien que cela ne l’ait pas empêché de se qualifier pour la Q3. Dans l’ensemble, je pense que nous n’avons peut-être pas tiré le maximum de notre package en qualifications et nous allons examiner les données pour comprendre pourquoi et ce que nous aurions pu faire mieux. Nous allons étudier les données pour comprendre pourquoi et ce que nous aurions pu faire mieux. Nous nous concentrons maintenant sur la course, l’objectif étant de faire avancer nos voitures vers des positions qui rapportent des points. »

 

Haut du site