Retour de Porsche aux 24 Heures du Mans 2023 avec un prototype LMDh

Posted by

Le Directoire de Porsche AG a donné son feu vert au développement d’un prototype LMDh.

À l’issue d’une phase d’évaluation exhaustive, Porsche Motorsport s’est vu confier la mission de développer un modèle de course conforme au futur règlement de la nouvelle catégorie LMDh, qui deviendra à partir de 2023 une catégorie majeure du Championnat du monde d’endurance de la FIA (WEC) – dont les 24 Heures du Mans font partie – et du Championnat d’endurance américain IMSA WeatherTech avec notamment la course des 24 Heures de Daytona. Le constructeur de voitures de sport de Stuttgart attache une grande importance à ces deux compétitions. À ce titre, Porsche a accueilli favorablement l’annonce conjointe faite par l’ACO/WEC et l’IMSA qui préfigure l’introduction d’une nouvelle catégorie de prototypes hybrides. Avec un poids de 1 000 kg environ, les nouvelles voitures de course seront dotées d’un groupe motopropulseur hybride d’une puissance de 500 kW (680 ch).

« La nouvelle catégorie LMDh nous permet de viser la victoire au classement général avec une motorisation hybride dans les épreuves mythiques du Mans, de Daytona et de Sebring, avec un coût plafonné. Ce projet est extrêmement intéressant pour Porsche. Les compétitions d’endurance font partie intégrante de l’ADN de notre marque », explique Oliver Blume, Président du Directoire de Porsche AG.

Oliver Blume, Président du Directoire de Porsche AG.

Pour la première fois depuis plus de 20 ans, les constructeurs pourront lutter pour la victoire au classement général avec des modèles de conception commune dans les épreuves majeures d’endurance sur les circuits du monde entier. En outre, la nouvelle catégorie LMDh privilégie l’optimisation des coûts. La conception des prototypes se base sur le châssis de la future génération de LMP2, et les spécifications de la motorisation hybride et de l’électronique de commande sont standardisées. Des châssis de quatre fabricants différents sont disponibles. Chaque marque choisit librement la conception de son moteur thermique et le design de la caisse, dans les limites imposées par le règlement.

Michael Steiner, Membre du Directoire de Porsche AG en charge de la Recherche et du Développement

Michael Steiner, Membre du Directoire de Porsche AG en charge de la Recherche et du Développement, déclare : « À moyen terme, Porsche se concentre sur trois concepts de motorisation : les moteurs électriques, les groupes motopropulseurs hybrides rechargeables efficients et les blocs thermiques capables de procurer des émotions fortes. Nous entendons miser sur ces trois types de motorisation tant pour le développement de voitures de sport à la pointe de la technologie que pour notre engagement en compétition. Nous avons une équipe d’usine engagée dans les épreuves de Formule E de la FIA avec une monoplace électrique, tandis que nos moteurs thermiques, dont l’efficience n’a d’égale que les émotions procurées aux pilotes et au public, s’illustrent en compétition GT. Aujourd’hui, la catégorie LMDh complète le tableau. Ces épreuves mettent en concurrence de puissantes motorisations hybrides, semblables à celles dont sont équipés de nombreux modèles Porsche. Et si le règlement autorise à l’avenir le recours aux carburants de synthèse, cela pourrait à mon sens stimuler l’essor des technologies durables. »

 Fritz Enzinger, Directeur du département Motorsport

« Je remercie le Directoire de la confiance témoignée envers notre stratégie en compétition », explique Fritz Enzinger, Directeur du département Motorsport. « Nous avons remporté 19 fois les 24 Heures du Mans, et détenons à ce titre le record de victoires sur cette épreuve. Nous nous sommes hissés sur la première marche du podium dans de nombreuses courses prestigieuses aux États-Unis. Nous pouvons perpétuer cette tradition victorieuse en sport automobile dans la catégorie LMDh avec un niveau d’investissement maîtrisé. D’autres constructeurs ont également manifesté leur intérêt pour cette catégorie. J’espère que nous pourrons ainsi retrouver les glorieuses joutes des années 1980 et 1990 entre de nombreuses marques concurrentes. Cela donnerait à la compétition automobile dans son ensemble un formidable élan. »

Chez Porsche Motorsport, les motorisations hybrides hautes performances s’inscrivent dans une longue tradition couronnée de succès. En 2010 et 2011, la Porsche 911 GT3 R Hybrid s’est imposée comme la référence absolue sur la Boucle Nord du Nürburgring. À l’époque, elle était un modèle unique en son genre avec sa motorisation hybride.

 919 Hybrid

Entre 2014 et 2017, le constructeur de voitures de sport de Stuttgart a mis à profit son expertise dans le domaine des motorisations hybrides hautes performances à efficience élevée avec la 919 Hybrid. Ce prototype LMP1 s’est imposé trois années de suite dans l’épreuve mythique des 24 Heures du Mans dans le cadre du Championnat du monde d’endurance de la FIA (WEC), permettant à Porsche de remporter chaque année le titre des constructeurs et des pilotes.

Porsche 917 KH 1970, la légende !
La légendaire victoire de Porsche en 1968 à Daytona
La Porsche RS Spyder, Sebring 2008 La Porsche LMP2 remporte la course devant les prototypes LMP1 !!!
Les vainqueurs du Mans

Information in English

Porsche aims to fight for overall victories with an LMDh prototype

Stuttgart. The Executive Board at Porsche AG has given the green light to the development of an LMDh prototype. After a lengthy evaluation phase, Porsche Motorsport received the order to build a vehicle based on future regulations. From 2023, the LMDh cars will make up a new top class in the FIA World Endurance Championship (WEC) and the North American IMSA WeatherTech SportsCar Championship. Both championships are hugely significant for the Stuttgart sports car manufacturer. Porsche very much welcomed the introduction of the new class for hybrid prototypes when it was jointly announced by the organisers at ACO/WEC and IMSA. The racing cars, which tip the scales at around 1,000 kilograms, are powered by a hybrid system with an output of 500 kW (680 hp).

“The new LMDh category allows us to fight for overall victories with a hybrid system at the Le Mans, Daytona and Sebring classics – without breaking the bank. The project is extremely attractive for Porsche. Endurance racing is part of our brand’s DNA,” explains Oliver Blume, CEO at Porsche AG.

For the first time in more than 20 years, it will be possible to fight for overall victories with identical vehicles at endurance races around the world. Moreover, the new LMDh category focuses on high cost-efficiency. The cars are based on an upgraded LMP2 chassis, and the spec for the hybrid system including the control electronics is standardised. Chassis from four different manufacturers are available. Each brand is free to select the concept for the combustion engine and the body design within the framework of the regulations.

Michael Steiner, Board Member for Research and Development at Porsche AG, adds: “In the medium term, Porsche focuses on three different drive concepts: fully electric vehicles, efficient plug-in hybrids and emotional combustion engines. We want to represent this trilogy in both the development of our cutting-edge road cars and in motorsport. We use the all-electric drive to contest the FIA Formula E as part of our works commitment, and the highly efficient and emotional combustion unit in GT racing. Now, the LMDh class closes the gap for us. There, powerful hybrid drives – like the ones that are mounted in many of our brand’s models – go up against each other. If the regulations eventually allowed the use of synthetic fuels, then that would be an even greater incentive for me in terms of sustainability.”

“I’d like to thank our board of directors for the immense confidence they have in the motorsport strategy we’ve developed,” explains Fritz Enzinger, Vice President Motorsport. “We hold a record with our 19 outright wins at the 24 Hours of Le Mans and we’ve climbed to the top podium step many times at major races in the USA. We can continue this tradition with an LMDh vehicle while at the same time keeping costs reasonable. There has been huge interest from other manufacturers. I hope we can pick up where we left off with the famous clashes against many other marques in the eighties and nineties. That would give the entire motor racing scene a huge boost.”

High-performance hybrid drives have enjoyed a long and extremely successful tradition at Porsche Motorsport. In 2010 and 2011, the revolutionary Porsche 911 GT3 R Hybrid set new benchmarks at races on the Nürburgring-Nordschleife. At that time, there was no other comparable vehicle with a hybrid drive.

Between 2014 and 2017, the sports car manufacturer from Stuttgart underlined its expertise in the field of highly efficient, high-performance hybrid drives with the 919 Hybrid. In the FIA World Endurance Championship (WEC), the LMP1 class prototype achieved a hat trick, winning three times in a row at the Le Mans 24-hour classic. Porsche also clinched the manufacturers’ and drivers’ championship titles three times straight.