23 juillet 2024

NTT IndyCar, Pato O’Ward tient tête à Palou pour remporter la victoire à Mid-Ohio

Pato O’Ward a résisté à la pression constante d’Alex Palou, leader du championnat NTT INDYCAR SERIES, dans les derniers tours pour remporter le Honda Indy 200 à Mid-Ohio présenté par la Civic Hybrid 2025.

O’Ward a fait glisser sa Chevrolet Arrow McLaren n°5 sur le côté dans le dernier virage du Mid-Ohio Sports Car Course, un circuit de 13 virages et 2,258 miles, pour tenir tête à la Honda Ridgeline Lubricants Chip Ganassi Racing n°10 de Palou par 0,4993 seconde, l’arrivée la plus serrée de la saison sur un circuit routier ou de rue.

« La course a été très disputée », a déclaré O’Ward. « Nous étions très, très forts sur les rouges (pneus alternatifs Firestone Firehawk). Palou était très, très fort sur les noirs (pneus primaires Firestone Firehawk). Tout ce que j’avais à faire, c’était de rester dans le premier relais, de rentrer aux stands, de chausser les rouges et d’essayer de réduire l’écart.

Il s’agit de la sixième victoire en carrière en NTT INDYCAR SERIES pour O’Ward et de sa deuxième cette saison. Il a hérité de la première victoire du Grand Prix Firestone de Saint-Pétersbourg présenté par RP Funding après que Josef Newgarden, qui a franchi la ligne en premier devant O’Ward, a été disqualifié en avril après que l’on ait découvert que l’équipe Penske avait utilisé illégalement le système Push to Pass.

« L’équipe a fait du bon travail », a déclaré O’Ward. « Oh, ça fait longtemps. Je sais que nous avons gagné à St. Pete, mais c’est une vraie victoire. Nous l’avons méritée ce week-end.

#10, Alex Palou, P2

Scott McLaughlin a terminé troisième dans la Chevrolet Sonsio Team Penske n°3, sa deuxième place sur le podium lors des trois dernières courses. Colton Herta a terminé quatrième au volant de la Honda Gainbridge n°26 engagée par Andretti Global avec Curb-Agajanian.

Start Race

Marcus Ericsson a complété le top 5 au volant de la Honda Delaware Life n°28 d’Andretti Global.

Alors que tous les yeux étaient rivés sur les débuts du nouveau système hybride équipant les moteurs des 27 voitures, cette course s’est transformée en une histoire de deux pneus.

#3, Scott McLaughlin, P3

Palou, lauréat du prix NTT P1, et O’Ward, autre pilote de la première ligne, ont tous deux commencé la course de 80 tours avec des pneus primaires Firestone. Palou a rapidement établi sa supériorité sur la gomme plus dure et plus durable, se forgeant une avance d’environ six secondes avant le premier arrêt au stand d’O’Ward à la fin du 27e tour. O’Ward a choisi les pneus Firestone alternatifs, plus tendres et plus adhérents, lors de son premier arrêt, et Palou a fait de même lors de son arrêt un tour plus tard, et est resté en tête après la fin du premier cycle de ravitaillement.

#26, Colton Herta, P4

Palou, double champion en titre de la série, s’est forgé une avance de 4,2 secondes sur O’Ward au 43e tour, mais la voiture de ce dernier s’est mise à rouler avec les pneus Firestone alternatifs à flancs rouges. O’Ward réduit l’avance à seulement cinq dixièmes de seconde au 54e tour, et la course et les stratégies de ravitaillement en duel sont lancées.

« Nous n’avons pas réussi à faire durer les pneus alternatifs », explique Palou. « Pato a commencé à nous rattraper et je n’ai rien pu faire. J’ai juste détruit mes pneus avant.

O’Ward effectue son deuxième et dernier arrêt pour des pneus primaires Firestone neufs à la fin du 54e tour, tandis que Palou s’arrête un tour plus tard pour des pneus primaires Firestone éraflés. Ces arrêts étaient cruciaux. Celui d’O’Ward était propre, tandis que Palou a trébuché à la sortie de son stand et a perdu une seconde.

« Nous avons eu un arrêt lent », a déclaré Palou. « Je n’arrivais pas à enclencher la première vitesse. J’ai peut-être essayé d’aller trop vite, donc c’est probablement de ma faute. Quoi qu’il en soit, c’était une bonne course. Je me suis amusé. Une bonne et solide journée.

Ce retard a laissé Palou juste derrière O’Ward lorsque Palou est sorti des stands au 57e tour, et O’Ward a gardé la tête pour le reste de la course.

#8, Marcus Ericsson, P5

Mais rien n’a été facile pour le populaire pilote mexicain au cours des 24 derniers tours. Palou a chassé l’arrière de la voiture d’O’Ward, restant à une seconde ou moins tout au long de la course. O’Ward a également géré les turbulences de l’air provenant des voitures d’Agustin Canapino et de la recrue Kyffin Simpson devant lui, tous deux se battant pour rester à la fin du tour de tête.

Il semblait que Palou pouvait plonger en tête à tout moment dans les cinq derniers tours. Mais il a perdu un élan vital au 76e tour lorsque les roues gauches de sa voiture ont quitté la piste et ont soulevé un nuage de poussière.

Palou se reprend malgré tout et revient à quatre dixièmes de seconde à un tour de l’arrivée. Mais O’Ward garde son sang-froid – et sa vitesse – et ne laisse aucune chance à Palou d’attaquer dans le dernier tour.

« Nous étions en train de pousser », a déclaré O’Ward. « Nous avons pris le trafic et nous n’avons pas réussi à les dépasser.

L’une des caractéristiques du nouveau système hybride a contribué à maintenir le suspense jusqu’au drapeau à damier. Romain Grosjean est sorti de la piste et a calé sa Chevrolet Juncos Hollinger Racing n°77 à trois tours de l’arrivée, un incident qui aurait déclenché un avertissement de fin de course dans les courses précédentes car les voitures de la série INDYCAR n’ont pas de démarreur embarqué. Mais Grosjean a pu utiliser les supercondensateurs hybrides pour rallumer son moteur et revenir sur la piste, et la course est restée verte.

#77, Romain Grosjean, P23

Palou a enregistré son huitième top 5 en neuf courses cette saison et a creusé l’écart dans les points. Palou devance Will Power, deuxième, de 48 points. Power a terminé 11e au volant de la Chevrolet Verizon Business Team Penske n°12. O’Ward s’est hissé à la troisième place du classement, à 70 points de Palou.

Les classements ici

Le prochain événement est un double programme ce week-end à Iowa Speedway, alors que la « saison des ovales » commence avec six des huit dernières courses sur des circuits. La Hy-Vee Homefront 250 présentée par Instacart aura lieu à 20 h (HE) le samedi 13 juillet, et la Hy-Vee One Step 250 présentée par Gatorade aura lieu à midi (HE) le dimanche 14 juillet. NBC, Peacock et le réseau radio INDYCAR assureront la couverture en direct des deux courses.

Next Race

Communiqué NTT IndyCar

Crédits photos NTT INdyCar