MotoGP, Oliveira KTM, remporte le GP de Styrie

Posted by

Miguel Oliveira s’offre un GP de Styrie complètement fou en Autriche. Le pilote portugais (KTM) a profité de la bagarre entre Jack Miller (2e) et Pol Espargaro (3e) pour prendre la première place dans le dernier virage et remporter sa première victoire en MotoGP.

MIGUEL OLIVEIRA RED BULL KTM TECH3 KTM. pht. Michelin Motorsport

De nombreux rebondissements ont marqué cette 5e manche de la saison. Parti de la pole position, Pol Espargaro s’est fait distancer lors d’une première partie de course dominée par son compatriote Joan Mir.

Première victoire pour MIGUEL OLIVEIRA. pht. Michelin Motorsport

Mais bis repetita, comme la semaine passée sur ce même circuit autrichien, le drapeau rouge a été déployé et obligé les pilotes à repartir à zéro. Une décision incontournable suite à l’incident survenu à Maverick Vinales, victime de problèmes de freins et obligé à sauter de sa moto en plein vol pour éviter un gros impact. Ces problèmes de freins se sont accentués au fil des tours et ont contraint Vinales à sauter de sa moto pour éviter un impact terrible à près de 200 km/h. Un geste lucide et courageux de la part du pilote espagnol qui a vu sa Yamaha s’écraser contre le mur de pneus et prendre aussitôt feu.

MAVERICK VINALES, courageux de se jeter de sa moto à 200 km/h sans freins. pht. Michelin Motorsport

Lancé vers une victoire qui semblait acquise, Mir a vu ses adversaires prendre le dessus lors des douze derniers tours.

JACK MILLER, PRAMAC RACING DUCATI. pht Michelin Motorsport

Pol Espargaro et Jack Miller se sont livrés une très belle bataille jusqu’au derniers instants. L’Espagnol et l’Autrichien ont tout donné et pris tous les risques pour enlever la victoire. Ce corps à corps a finalement profité à Miguel Oliveira qui s’est glissé à l’intérieur dans le dernier virage alors que ses deux adversaires sortaient plus large.

POL ESPARGARO RED BULL KTM FACTORY RACING KTM. pht. Michelin Motorsport

Joan Mir doit se contenter de la 4e place juste devant Andrea Dovizioso, en difficulté lors de la première partie, mais plus véloce après l’interruption. L’Italien prend des points importants en vue de la course au titre pilotes et revient à trois points de Fabio Quartararo, 13e à bord d’une Yamaha en grosse difficulté. Valentino Rossi a de son côté pris la 9e place.

JOAN MIR TEAM SUZUKI ECSTAR SUZUKI très déçu alors qu’il semblait avoir course gagné en première partie. pht. Michelin Motorsport
FABIO QUARTARARO PETRONAS YAMAHA SRT YAMAHA limite les dégâts et conserve de justesse la tête du championnat. pht. Michelin Motorsport

 

Classement GP
Championnat