19 mai 2024

MotoGP, Jorge Martín vainqueur de la Tissot Sprint, il met la pression sur Bagnaia !

Le pilote Pramac a fait cavalier seul à Buriram et revient à 18 points de son rival. Brad Binder et Luca Marini complètent le top 3

Les acteurs de la catégorie entraient une dernière fois en piste à Buriram ce samedi après-midi pour disputer le premier affrontement du week-end : la Tissot Sprint du Grand Prix OR de Thaïlande. Une fois n’est pas coutume, Jorge Martín (Prima Pramac Racing) triomphe pour la septième fois de la saison un samedi, Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) et Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) complétant le top 3. Retour sur ces 13 tours de bataille en Thaïlande.

#89, Jorge Martín, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Départ compliqué pour Bagnaia

À l’extinction des feux, c’est Luca Marini qui prend le meilleur envol mais Jorge Martín résiste, bien aidé par son holeshot device. Parti sixième, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) manque son départ puisque le n°1 perd trois positions et se retrouve neuvième dès le premier tour. Le Champion du Monde en titre perd progressivement du terrain sur Johann Zarco (Prima Pramac Racing) et voit Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) revenir dans sa roue.

#33, Brad Binder, KTM, P2. pht. Gold & Goose

Devant, on assiste à une formidable bataille pour la troisième place entre Aleix Espargaró (Aprilia Racing), Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Brad Binder. Le Sud-Africain prend le meilleur sur ses adversaires et part à la poursuite de Luca Marini, tandis que Jorge Martín a déjà creusé l’écart.

Race Start Tissot Sprint. pht. Gold & Goose

Martín tout en maîtrise

Au quatrième tour, Pecco Bagnaia profite de la bagarre entre Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP) et Johann Zarco pour s’emparer de la septième position dans le dernier virage. Le n°1 se lance à la poursuite de Marc Márquez, sur qui il accuse un retard de plus d’une seconde et demie.

#10, Luca Marini, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

À la mi-course, Brad Binder fait la jonction et tente une première offensive sur Luca Marini, mais l’Italien riposte. Ce duel profite à Aleix Espargaró, qui réduit l’écart sur les deux hommes. Dans la boucle suivante, le pilote KTM réitère et prend l’avantage sur le n°10 par l’intermédiaire d’une formidable manœuvre. Pendant ce temps, Jorge Martín pointe jusqu’à deux secondes d’avance et se contente de gérer sa fin de course, qu’il remporte devant Brad Binder et Luca Marini. Avec 136 points de retard sur le leader Pecco Bagnaia, Brad Binder est éliminé de la lutte pour le titre, qui se jouera entre trois pilotes Ducati.

#93, Marc Marquez, Honda, P4. pht. Gold & Goose

Márquez au finish !

À quatre tours de la fin, Marc Márquez se débarrasse de Marco Bezzecchi et se hisse dans le top 5. Les deux hommes perdent du temps et se retrouvent désormais sous la menace de Pecco Bagnaia, déterminé à grappiller le moindre point dans sa quête d’un deuxième Championnat du Monde. L’Italien revient dans la roue de son ami de la VR46 dans l’ultime boucle mais devra se contenter de la septième position. En feu aujourd’hui, Marc Márquez passe sur Aleix Espargaró dans le dernier virage et décroche d’un cheveu la quatrième place devant son compatriote, qui laisse éclater sur frustration à l’arrivée. Marco Bezzecchi est donc sixième devant Pecco Bagnaia ainsi qu’Alex Márquez. Johann Zarco récolte le point de la neuvième place tandis que Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) ferme la marche dans ce top 10. De son côté Fabio Quartararo se classe 11e de cette première bataille.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P7. Ses « amis » de Ducati ne lui font pas de cadeaux et s’il manque à la fin de la saison une poignée de petits points ??? pht. Michelin Motorsport

La Tissot Sprint ici

Rappel de la grille de départ ici

Meilleurs tours ici

V-Max ici

Championnats ici

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 9h00 (heure de Paris) !

Communiqué Moto GP