23 avril 2024

MotoGP, Jorge Martín vainqueur au Portugal, Bagnaia à terre !

Le « Martinator » a mené ce Grand Prix de bout en bout et triomphe devant Enea Bastianini et le rookie Pedro Acosta

Quel spectacle nous a offert une fois encore le MotoGP ! Les stars de la catégorie reine étaient en piste à Portimão cet après-midi pour disputer le Grand Prix Tissot du Portugal sur les montagnes russes de l’Algarve. Au terme d’une course à rebondissements, c’est Jorge Martín (Prima Pramac Racing) qui remporte les 25 points de la victoire devant Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) ainsi que l’exceptionnel Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3). Revenons sur les temps forts de ce Grand Prix d’anthologie.

#89, Jorge Martin, Ducati, P1. pht. Gold & Goose

M.Márquez vs Bagnaia : acte 1

À l’extinction des feux, Jorge Martín jaillit parfaitement de sa troisième place sur la grille et signe le holeshot devant le poleman Enea Bastianini. Quatrième après le premier virage, Maverick Viñales (Aprilia Racing) réalise une jolie manœuvre sur Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) et Enea Bastianini pour prendre la deuxième place dès le premier secteur. En ce début de GP, on assiste à un premier duel musclé pour la quatrième position entre Pecco Bagnaia et Marc Márquez (Gresini Racing MotoGP) pour le gain de la quatrième place. Devant, le « Martinator » s’emploie dans les premiers tours de course pour creuser l’écart mais Maverick Viñales reste vigilant.

#23, Enea Bastianini, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Acosta en feu

Alors qu’Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP), Franco Morbidelli (Prima Pramac Racing) et Raúl Fernández (Trackhouse Racing) partent à la faute derrière, la bataille fait rage pour la sixième place entre Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) et un Pedro Acosta déchaîné. Malgré leur duel, les deux hommes reviennent sur la cinquième position de Marc Márquez. Dans un très grand jour, le rookie se débarrasse successivement du Sud-Africain ainsi que de l’octuple Champion du Monde au bout de la ligne droite et se retrouve cinquième dans la roue de Pecco Bagnaia. En tête de course, Jorge Martín, Maverick Viñales et Enea Bastianini creusent l’écart sur Pecco Bagnaia, Pedro Acosta et Marc Márquez mais ces derniers n’abdiquent pas.

#31, Pedro Acosta, KTM, P3. pht. Gold & Goose

Martín au-dessus du lot

À l’entrée du 11e tour, Pedro Acosta passe à l’attaque sur Pecco Bagnaia mais se manque et glisse au premier virage. Le requin de Mazarrón évite de peu la chute et repasse derrière le Champion du Monde en titre. À la mi-course, Jorge Martín hausse le rythme et prend un avantage définitif sur Maverick Viñales.

Race Start. pht. Gold & Goose

 

Trop fort aujourd’hui, il s’impose logiquement et frappe un grand coup au classement. De son côté, Pecco Bagnaia est incapable de faire la jonction sur son coéquipier Enea Bastianini et le n°1 tente simplement de résister à Pedro Acosta. Le jeune homme passe enfin à l’offensive de manière musclée à cinq tours de l’arrivée et prend la quatrième place.

#33, Brad Binder, KTM, P4. pht. Michelin Motorsport

M.Márquez vs Bagnaia : acte 2

Immédiatement, l’Espagnol creuse l’écart tandis que Marc Márquez arrive lui aussi à hauteur de l’Italien. À trois tours du drapeau à damier, le n°93 attaque au virage 5 mais Pecco Bagnaia croise et percute son vis-à-vis ! Les deux pilotes chutent sur cette action et repartent bredouille de cette course au Portugal, une très mauvaise opération pour les deux hommes mais surtout pour Pecco Bagnaia, leader du général avant ce week-end.

Ce qui devait arriver arriva ? M Marquez et Bagnaia l’action c’est terminée par un accrochage. pht. Swiderek Red Bull

Les rebondissements ne s’arrêtent pas là puisqu’à l’entame de la dernière boucle, Maverick Viñales est victime d’un problème sur sa boîte de vitesses et chute dans le premier virage alors qu’il était troisième. Cet incident profite à Pedro Acosta, qui décroche son premier podium en catégorie reine derrière un intouchable Jorge Martín et Enea Bastianini.

#43, Jack Miller, KTM, P5. pht. Gold & Goose

La suite du top 10

Brad Binder se classe quatrième de ce Grand Prix fou devant son coéquipier Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing), ce qui nous fait trois KTM dans le top 5. Discret tout au long du week-end, Marco Bezzecchi (Pertamina Enduro VR46 Racing Team) est sixième devant notre Français Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP).

#72, Marco Bezzecchi, Ducati, P6. pht. Michelin Motorsport

Aleix Espargaró (Aprilia Racing) est huitième devant le héros local Miguel Oliveira (Trackhouse Racing) ainsi que Fabio Di Giannantonio (Pertamina Enduro VR46 Racing Team), qui ferme la marche dans ce top 10. Pour terminer côté tricolore, Johann Zarco (LCR Honda Castrol) empoche quant à lui le point de la 15e place.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P7. pht. Michelin Motorsport

GP du Portugal ici

V-Max ici

Meilleurs tours ici

Championnat ici

Le point au classement

Jorge Martín frappe un très grand coup ce dimanche et s’empare des commandes du Championnat du Monde. Le pilote Pramac compte 18 unités de plus que son dauphin Brad Binder, qui dispose lui-même de trois longueurs d’avance sur Enea Bastianini. Pecco Bagnaia descend à la quatrième place, à deux points de son coéquipier, pendant que Pedro Acosta s’invite dans le top 5.

Podium. pht. Michelin Motorsport

Rendez-vous dans trois semaines pour le Grand Prix des Amériques ! Le circuit fétiche d’un certain Marc…

Communiqué MotoGP