19 mai 2024

MotoGP, imperturbable, Martín triomphe en Tissot Sprint à Misano

Le « Martinator » n’a jamais été inquiété et s’offre un troisième succès le samedi après-midi devant Marco Bezzecchi et Pecco Bagnaia

Les acteurs de la catégorie reine retrouvaient le tracé de Misano ce samedi après-midi pour disputer le premier temps fort du week-end : la Tissot Sprint du Grand Prix Red Bull de Saint-Marin. Parti de la pole position, Jorge Martín (Prima Pramac Racing) n’a pas fait de détail et l’emporte haut la main devant Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) ainsi qu’un courageux Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team). Retour sur ces 13 tours de bataille sur la côte adriatique.

#89, Jorge Martin, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Les prétendants au titre assument leur statut

À l’extinction des feux, le poleman Jorge Martín s’élance parfaitement et s’offre le holeshot devant Francesco Bagnaia, qui grille la politesse à son ami Marco Bezzecchi. Dès le premier tour, les deux hommes de tête attaquent fort pour tenter de creuser l’écart et se mettre à l’abri d’éventuelles attaques. Derrière, Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) nous offre un formidable double-dépassement sur Aleix Espargaró (Aprilia Racing) et Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) pour le gain de la sixième place.

#72, Marco Bezzecchi, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

À l’avant, Pecco Bagnaia s’élargit dans le troisième tour de course et voit Marco Bezzecchi s’emparer de la deuxième position.

Binder déchaîné

Le natif de Rimini hausse le rythme et fait la jonction avec le « Martinator », toujours en tête, tandis que Dani Pedrosa (Red Bull KTM Factory Racing) met la pression sur Pecco Bagnaia pour la troisième place. Alors que Marco Bezzecchi semble en mesure d’attaquer le leader, l’Italien commet une erreur et se retrouve de nouveau à six dixièmes du pilote Pramac, qu’il ne reverra plus. Particulièrement agressif, Brad Binder tente de déposséder Maverick Viñales (Aprilia Racing) de la cinquième place à la mi-course au virage 10 mais s’élargit. Dans la foulée, le Sud-Africain réussit sa manœuvre et part en chasse de son collègue de KTM Dani Pedrosa, qui signe une nouvelle performance exceptionnelle en wildcard.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Bagnaia au courage

À cinq tours du drapeau à damier, le « petit samouraï » se retrouve dans la roue de Pecco Bagnaia et prépare une attaque pour se hisser sur le podium. Mis sous pression par l’Espagnol, le Champion du Monde en titre s’élargit mais parvient à garder la position, alors que Brad Binder se joint aux deux hommes dans l’avant-dernier tour. La bataille pour cette dernière place sur le podium fait rage mais malgré la pression, Pecco Bagnaia résiste et s’offre un excellent résultat devant son public en dépit de la douleur.

#26, Dani Pedrosa, KTM, P4. pht. Michelin Motorsport

La suite du top 10

Dani Pedrosa conclut une nouvelle course formidable à la quatrième place devant Brad Binder, auteur de manœuvres exceptionnelles aujourd’hui. Maverick Viñales franchit la ligne en sixième position devant Luca Marini ainsi qu’Aleix Espargaró. Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP™) s’adjuge le dernier point mis en jeu tandis que son frère Marc Márquez (Repsol Honda Team) complète le top 10.

Le Tissot Sprint ici

Meilleurs tours ici

V-Max ici

Championnat ici

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 14h00 à Misano.

Communiqué Moto GP

Crédits photos Michelin Motorsport