Indy, Pagenaud et Newgarden, vainqueurs à Iowa

Posted by

Course 1

Parti dernier, le français Simon Pagenaud s’impose à Iowa !

Première Victory Lane pour Pagnenaud de la saison. Pour cela il aura du gagner 22 places au long de cette course 1.

Simon Pagenaud, renoue avec la victoire.

Parti dernier suite à un problème de pression d’essence en qualification qui l’avait contraint à rester dans son box, le Français du Team Penske a remporté, sur l’Iowa Speedway, son premier succès de la saison.

Auteur d’une remontée fantastique Pagenaud a célébré sa victoire avec de fumants donuts, avant d’hurler sa joie. « Quelle nuit, s’exclamait-il, au micro de NBCSN. Je ne peux pas y croire, il faut que je revois la course. »

Sixième lors de l’unique séance d’essais libres, le poitevin sait pouvoir compter sur une monture performante, excellente sur les longs relais.

Lors des premiers ravitaillements, peu avant le 90e tour, Simon se retrouve en 6e position. Takuma Sato (RLL Racing – Honda) est alors leader, mais le Japonais va perdre un temps fou lors de son passage suivant par la pitlane. C’est là que le Français devient un évident prétendant à la victoire.

C’est au 139e tour que Pagenaud s’empare de la tête, et ce, à la faveur des pit stops de ses coéquipiers Josef Newgarden et Will Power, qui étaient en tête la course. Mais Will Power perd sa roue avant gauche, occasionnant la première neutralisation de la soirée.

Scoot Dixon, 2ème

Ensuite un spectaculaire accident implique Colton Herta et Rinus VeeKay au restart. La monoplace du pilote Andretti passe au-dessus celle du rookie du Ed Carpenter Racing, heureusement protégé par le fameux aeroscreen.

Oliver Askew sur le podium

La course est relancée au 171e tour, Pagenaud est en 4e position, puis s’empare de la 3e place aux dépens de Takuma Sato. La course est alors emmenée par les monoplaces de McLaren SP de Pato O’Ward et Oliver Askew, particulièrement éfficaces en pneus frais. Au 178e tour, le Français s’empare du leadership, les deux jeunes de l’écurie anglo-américaine doivent, repasser par les stands, au contraire de  Pagenaud, qui a opté sur une stratégie d’économie d’essence, comme Scott Dixon (Chip Ganassi Racing), parti lui aussi en queue de peloton (17e) et qui représentera une menace pour le Français.

Podium C1

Au 218e tour, Dixon passe Alexander Rossi pour se positionner dans les échappements de Simon Pagenaud. Gêné par les retardataires, le français va souffrir, mais il tiendra bon aux  attaques du Néo-zélandais, pour offrir au Team Penske son premier succès de la saison après cinq courses.

« Les derniers tours ont été tendus, reconnaitra-t-il. Quand Dixon vous chasse, vous avez de quoi vous inquiéter. J’étais aussi préoccupé par les McLaren car ce soir vous alliez beaucoup plus vite en pneus frais, mais on a su tenir. »

HighLights race 1 – youtube IndyCar

Course 1 ici

C2

Newgarden vainqueur de la course 2

Parti depuis la pole position, le champion en titre a remporté son premier succès de la saison, alors que Simon Pagenaud a encore réakisé une belle remontée.

Josef Newgarden, vainqueur de la C2

Frustré dans la course 1, Josef Newgarden a dominé de main de maître la deuxième épreuve de ce doubleheader sur l’Iowa speedway. Premier poleman à l’emporter sur l’ovale court, il a seulement abandonné la tête lors de ses passages par les stands, mais n’a jamais vraiment été inquiété.

« C’est un soulagement de pouvoir s’imposer enfin cette saison, a réagi Newgarden. Hier, j’étais très déçu de ne terminer que cinquième mais cette fois nous n’avons pas été victime d’une neutralisation qui tombe au mauvais moment ».

Will Power, 2ème

Reparti avec un tour de retard la veille après la longue neutralisation, l’Américain avait toutefois marqué les esprits en revenant fort pour terminer au 5e rang. Le double champion de la discipline s’est montré véloce, comme l’ensemble du Team Penske, dont les trois monoplaces terminent dans le quarté de tête. Particulièrement malheureux ces dernières semaines, Will Power a, lui aussi, vu sa chance tourner en terminant deuxième. « Ca fait du bien, car j’avais l’impression que même en travaillant bien, je n’obtenais pas de résultats » a reconnu l’Australien lors de la conférence de presse.

Graham Rahal sur le podium

Simon Pagenaud, parti,comme la veille, de la dernière position, il a encore réalisé une spectaculaire remontée jusqu’à la quatrième place. « On a peut-être fait un mauvais ajustement lors de notre premier pit-stop, a analysé le français. Mais je ne peux qu’être satisfait de ce week-end ».

Podium Race 2

D’autant que sur le ligne, Simon devance Dixon, parti 18e, et qui a encore réussi une belle remontée. Troisième, Graham Rahal est, lui, monté sur le podium d’une épreuve plutôt calme malgré deux neutralisations provoquées par Ed Carpenter (115e tour) et Ryan Hunter-Reay (180e).

HighLights Race 2 – Youtube IndyCar

Au général, Dixon devance Pagenaud, Newgarden, O’Ward, et Power. Dominé par le Chip Ganassi Racing depuis le début de saison avec quatre victoires de rang, le Team Penske revient fort.

Course 2 ici

Classement pilotes ici