MotoGP, Dovizioso s’impose au GP d’Autriche, la catastrophe a été évité

Posted by

L’Italien Andrea Dovizioso (Ducati) a remporté dimanche un Grand Prix d’Autriche marqué par plusieurs grosses chutes.

ANDREA DOVIZIOSO, DUCATI TEAM, DUCATI, pht. Michelin Motorsport

La course de MotoGP sur le circuit de Spielberg (Autriche) a été interrompue au huitième tour à la suite d’un accident impliquant plusieurs motos.

Le pilote italien, Franco Morbidelli (Yamaha-SRT) et le français Johann Zarco (Ducati-Avintia) se sont accrochés et leurs motos se sont désintégrées en rebondissant sur la piste devant d’autres coureurs en particulier Valentino Rossi à très grande vitesse

Franco Morbidelli, resté au sol, a été évacué sur une civière mais a ensuite été montré par les caméras de télévision en train de marcher, soutenu par le personnel médical.

Au restart, Jack Miller s’est encore une fois efforcé de prendre les commandes. Si Espargaró a tenté de résister, le pilote Pramac s’est imposé comme un leader durant les premiers tours, alors que le pilote KTM se faisait attaquer par Dovizioso.

ANDREA DOVIZIOSO, DUCATI TEAM, DUCATI, pht. Michelin Motorsport

Seul pilote à avoir opté pour deux pneus tendres pour cette seconde phase de la course, Miller s’est échappé nettement. Mais,une fois débarrassé d’Espargaró, Dovizioso est parti en chasse du pilote Pramac.

JOAN MIR, TEAM SUZUKI ECSTAR, SUZUKI, pht. Michelin Motorsport

Onzième sur la seconde grille, Rins − dont la Suzuki est dotée du holeshot device − s’est propulsé à la quatrième place au départ et s’est vite retrouvé en lutte contre son coéquipier, ainsi qu’Oliveira. Une fois semé par Dovizioso, Espargaró s’est fait avaler par ce groupe, mais un nouveau coup de théâtre l’attendait puisque sa course allait se terminer dans le gravier : le pilote espagnol avait élargi au virage 4 et heurté Oliveira en revenant sur la ligne, les deux KTM terminant au sol.

JACK MILLER, PRAMAC RACING, DUCATI, pht. Michelin Motorsport

En tête la bagarre continuait. Dovizioso a passé Miller dans le neuvième tour pour s’emparer des commandes, puis c’est Rins qui a attaqué l’Australien. Dans la foulée, dans le dixième tour, le pilote Suzuki a tenté de déposséder Dovizioso des commandes, mais la course du pilote Suzuki allait elle aussi s’arrêter sur une chute lorsque sa roue avant s’est dérobée.

VALENTINO ROSSI, MONSTER ENERGY YAMAHA, en termine 5ème, mais a eu certainement la peur de sa vie. pht. Michelin Motorsport

A la moitié de cette seconde partie de la course, le pari pneumatique de Miller tenait toujours, puisqu’il restait dans le trio de tête, encadré par Dovizioso en tête et désormais Mir en troisième position. Vainqueur la semaine dernière, Brad Binder avait réussi à tirer son épingle du jeu pour se porter à une excellente quatrième place.

FABIO QUARTARARO, PETRONAS YAMAHA SRT, termine 8ème avec des problèmes de frein en fin de parcours. pht. Michelin Motorsport

Viñales, a dégringolé à la dernière place au restart, et remonté à la 12e place. Il comptait toutefois 15 secondes de retard sur la tête de la course, où Dovizioso faisait désormais parler sa supériorité sur ses deux adversaires. Dans les derniers tours, le pilote Ducati a réussi à se détacher légèrement, suffisamment pour aller chercher ce qui est sa première victoire de la saison, au lendemain de l’annonce de son départ de Ducati avec qui il s’était déjà imposé deux fois sur cette piste.

Le podium. pht. Michelin Motorsport

Mir pour sa part a tenté d’attaquer Miller dans les derniers tours, mais après de longs efforts, l’Espagnol a fini par trouver l’ouverture dans le dernier tour et à s’emparer de la deuxième place lorsque Miller a élargi, s’offrant ainsi son premier podium.

pht. Michelin Motorsport

Un temps quelque peu isolé, Binder a vu le duo Rossi-Nakagami revenir en force, mais il a bel résisté jusqu’au drapeau à damier. Danilo Petrucci à lui obtenu la septième place, contenant Fabio Quartararo jusqu’à l’arrivée. Maverick Viñales complète le top 10 de cette course, ayant dépassé Aleix Espargaró dans les derniers instants.

Classement GP d’Autriche
Championnat MotoGP