F1, Lewis Hamilton s’impose au Mexique devant Rosberg et maintient le suspens (F1)

Posted by

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix du Mexique, réduisant son écart au Championnat du monde à 19 points avec son coéquipier Nico Rosberg, deuxième, alors qu’il ne reste plus que deux courses à disputer.
Il empoche la 51e victoire de sa carrière en F 1, ce qui lui permet d’égaler Alain Prost à la deuxième place de ce classement particulier. Le Français avait aussi aligné 51 succès en courses durant sa carrière. Le duo reste cependant encore très loin de l’inégalable Michael Schumacher. Le pilote allemand a enregistré 91 victoires au cours de sa carrière.

MEXICO CITY, MEXICO - OCTOBER 30:  Lewis Hamilton of Great Britain driving the (44) Mercedes AMG Petronas F1 Team Mercedes F1 WO7 Mercedes PU106C Hybrid turbo locks a wheel under braking into turn one ahead of Max Verstappen of the Netherlands driving the (33) Red Bull Racing Red Bull-TAG Heuer RB12 TAG Heuer Nico Rosberg of Germany driving the (6) Mercedes AMG Petronas F1 Team Mercedes F1 WO7 Mercedes PU106C Hybrid turbo, Daniel Ricciardo of Australia driving the (3) Red Bull Racing Red Bull-TAG Heuer RB12 TAG Heuer and the rest of the field at the startduring the Formula One Grand Prix of Mexico at Autodromo Hermanos Rodriguez on October 30, 2016 in Mexico City, Mexico.  (Photo by Mark Thompson/Getty Images)
Le départ a été chaud pour Hamilton. pht. Mercedes

Lewis Hamilton, qui partait en pole position, a dominé la course de bout en bout après un départ toutefois animé. Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a perdu sa 3e place, sur la piste, car il a été pénalisé juste après l’arrivée, ce qui a permis à l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) de monter sur le podium, mais a son tour l’allemand de chez Ferrari a lui aussi été pénalisé après course et a été rétrogradé à la 5e place permettant au 4e Daniel Ricciardo d’accéder au podium !

MEXICO CITY, MEXICO - OCTOBER 30:  Daniel Ricciardo of Australia and Red Bull Racing celebrates getting third position after Sebastian Vettel of Germany and Ferrari was given a 10 second penalty following a stewards enquiry during the Formula One Grand Prix of Mexico at Autodromo Hermanos Rodriguez on October 30, 2016 in Mexico City, Mexico.  (Photo by Mark Thompson/Getty Images)
Finalement c’est Ricciardo qui a été chanceux. pht. Red Bull

Avec sa victoire, la 8e de la saison et la 51e de sa carrière, autant que le quadruple champion du monde Alain Prost, Lewis Hamilton préserve l’espoir de remporter le titre. Mais Rosberg a également rempli son contrat, car il lui suffit de terminer deuxième des deux derniers GP, au Brésil et à Abou Dhabi, pour coiffer la couronne, même si le Britannique les gagne toutes les deux.
« C’est le meilleur podium de toute la saison », s’est exclamé Hamilton devant une foule mexicaine en délire sur l’Autodrome des Frères Rodriguez, tracé dans un parc de la capitale mexicaine. « C’est bien d’être deuxième », a réagi sobrement son coéquipier.
Le duel entre Verstappen et Vettel a dominé les derniers tours de la course mais les commissaires ont jugé que le Néerlandais avait coupé la piste lors d’une tentative de dépassement de Vettel et l’ont pénalisé en conséquence et ensuite ils ont pénalisé l’Allemand pour avoir gêné Ricciardo après la cérémonie du podium, mais si Ricciardo s’est retrouvé dans les roues de Vettel c’est peut-être que celui-ci a été gêné par Verstappen ? Je pense que la F1 qui manque de duels fratricides n’a pas besoin de ce pitoyable spectacle donné par des commissaires.

GP_SPAGNA_F1_2012
Sebastian Vettel 3e puis 5e, la F1 a t’elle besoin de ce spectacle ? pht. Ferrari

« Il est un…, voilà ce qu’il est », s’est énervé le pilote Ferrari dans sa radio de bord après la manœuvre de Verstappen. Le jeune Néerlandais (18 ans) semblait extrêmement dépité après l’annonce de sa pénalité qui l’a fait rétrograder au 5e rang, derrière Vettel et Daniel Ricciardo, dans l’autre Red Bull.

MEXICO CITY, MEXICO - OCTOBER 30:  Max Verstappen of Netherlands and Red Bull Racing on the parade lap during the Formula One Grand Prix of Mexico at Autodromo Hermanos Rodriguez on October 30, 2016 in Mexico City, Mexico.  (Photo by Clive Mason/Getty Images)
Max Verstappen toujours aussi agressif a été destitué de sa 3e place. pht.Red Bull

Kimi Räikkönen prend la sixième place devant Nico Hülkenberg. Les Williams de Bottas et Massa et la Force India de Pérez complètent le top 10. Marcus Ericsson place la première Sauber au 11e rang devant les McLaren de Button et Alonso. Palmer (Renault) et Nasr (Sauber) suivent au classement devant Carlos Sainz (Toro Rosso), sanctionné de 5″ pour avoir forcé Fernando Alonso (McLaren) à passer hors-trajectoire en début de course.

MEXICO CITY, MEXICO - OCTOBER 30:  Max Verstappen of Netherlands and Red Bull Racing talks with ex racer Juan Pablo Montoya on the drivers parade before the Formula One Grand Prix of Mexico at Autodromo Hermanos Rodriguez on October 30, 2016 in Mexico City, Mexico.  (Photo by Lars Baron/Getty Images)
Juan-Pablo Montoya donne t’il des cours d’agressivité à Verstappen ? pht. Red Bull

Kevin Magnussen termine 17e avec sa R.S.16 et précède Daniil Kvyat, également sanctionné de 5’’, pour avoir pris un avantage hors-piste en dépassant Romain Grosjean (Haas). Le Français échoue au 20e rang derrière son équipier Esteban Gutiérrez, alors que Esteban Ocon (Haas) conclut 21e.
C’est aussi la 17e victoire de Mercedes, champion du monde des constructeurs, cette saison, un record.

Formel 1 - MERCEDES AMG PETRONAS, Großer Preis von Mexiko 2016. Lewis Hamilton, Nico Rosberg ; Formula One - MERCEDES AMG PETRONAS, Mexican GP 2016. Lewis Hamilton, Nico Rosberg;
Encore un doublé Mercedes. pht. Mercedes

Les deux derniers Grand Prix se disputeront à Interlagos le 13 novembre pour le Grand Prix du Brésil et à Yas Marina le 27 novembre pour le Grand Prix d’Abou Dhabi.

GP de Mexique ici

 

Leave a Reply