19 mai 2024

MotoGP, Bagnaia triomphe dans la chaleur d’Assen

Le leader du Championnat du Monde accroît son avance après une 15e victoire en catégorie reine acquise devant Bezzecchi et A. Espargaró

Les acteurs de la catégorie reine étaient les derniers à entrer en piste ce dimanche après-midi à Assen à l’occasion de la course du Grand Prix des Pays-Bas. Sous une forte chaleur, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) est allé chercher un succès qui lui permet de faire le break au Championnat. Le n°1 devance son compatriote Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) tandis qu’Aleix Espargaró (Aprilia Racing) s’offre la troisième place du podium. Retour sur 26 tours haletants à la Cathédrale de la vitesse.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P1.

Les Français à terre

À l’extinction des feux, c’est pourtant Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) qui s’offre le meilleur envol et le holeshot devant Pecco Bagnaia et Marco Bezzecchi. Le premier tour est agité avec notamment un accrochage dès le premier virage entre Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) et Aleix Espargaró, qui perd une partie de son aileron dans ce contact. Pecco Bagnaia repasse rapidement en tête de la course avant qu’on assiste à un festival de chutes. En effet, Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) se manque à l’entame de la deuxième boucle et termine dans le bac à gravier. Quelques instants plus tard, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) chute également et emmène avec lui Johann Zarco (Prima Pramac Racing), mettant fin au dimanche des deux hommes.

#72, Marco Bezzecchi, Ducati, P2

Trois hommes à l’avant

Sur un excellent rythme depuis le début du week-end sur ce tracé qu’il affectionne tout particulièrement, Maverick Viñales (Aprilia Racing) rentre trop fort dans le virage 8 et part lui aussi à la faute. À l’avant, Francesco Bagnaia mène les débats devant Brad Binder ainsi que Marco Bezzecchi. Malgré son aileron endommagé, Aleix Espargaró pointe en quatrième position, à moins d’une seconde du trio. Pour ce qui est de la cinquième place, on assiste à de formidables passes d’armes entre six pilotes, dont Jorge Martín et Luca Marini. Marco Bezzecchi peine à suivre le rythme de ses compagnons d’échappée et se laisse distancer à plusieurs reprises avant de recoller. À la mi-course, le natif de Rimini accuse une demi-seconde de retard sur le duo.

#41, Aleix Espargaro, Aprilia, P3

Binder de nouveau pénalisé

À 10 tours de la fin, Pecco Bagnaia commence à distancer Brad Binder, qui cède même sa deuxième place à Marco Bezzecchi. Le pilote VR46 retrouve du rythme et attaque fort pour tenter de revenir sur son compatriote, en vain. La bataille pour le podium fait rage en fin de course puisque Jorge Martín est revenu sur Aleix Espargaró, lui-même dans les échappements de Brad Binder, toujours troisième. Malgré une offensive de Jorge Martín dans la dernière chicane, les positions ne bougeront plus. Cependant, comme en Tissot Sprint hier, Brad Binder est sanctionné pour être allé au-delà des limites de piste. Comme le stipule le règlement, un passage dans la partie verte dans la dernière boucle entraîne une pénalité d’une place au classement final, ce qui offre le podium à Aleix Espargaró.

Start Race

La suite du top 10

Brad Binder rétrograde donc au quatrième rang devant Jorge Martín, qui termine à neuf millièmes du podium. Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP) est sixième de ce Grand Prix des Pays-Bas devant Luca Marini alors que Takaaki Nakagami (LCR Honda IDEMITSU) est huitième. Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP) sauve l’honneur pour Yamaha avec une neuvième position devant Augusto Fernández (GASGAS Factory Racing Tech3), qui ferme la marche dans ce top 10.

Podium

Le point au classement

Grâce à ce nouveau succès, Pecco Bagnaia passera l’été avec 35 longueurs d’avance sur Jorge Martín, toujours dauphin de l’Italien. Le « Martinator » compte une unité de plus que Marco Bezzecchi, toujours en course pour le titre. À 44 longueurs du pilote VR46 on retrouve le malheureux Brad Binder, qui prend cinq points d’avance sur Johann Zarco, victime d’une chute aujourd’hui.

La course ici

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, termine dans les graviers avec son compatriote Zarco.

Place à la trêve estivale ! Rendez-vous le week-end du 6 août pour le Grand Prix de Grande-Bretagne !

Communiqué MotoGP

Crédit photos Michelin Motorsport